Dernière table ronde de la journée avant le repos du guerrier. @dirtybiology nous propose de parler "Des YouTubeurs et de leurs problèmes psychologiques" avec @Chronique_NEXUS @axolotblog @FlorencePorcel @AudeGG @frenchfoodporn et @RealMyop à #Frames2018
Pour Aude GG la majorité des problèmes viennent du fait d'être majoritairement tout seul quand on est YouTubeur. Tout seul à écrire, à uploader, à lire les commentaires. C'est toi, seul, face à l'écran. Elle souligne que youtube n'est pas sa vie, elle a autre chose à côté.
Mais point positif ces moments de doute ont permis des rapprochements avec d'autres videastes, la création de liens. Et si la communauté (commentaires etc) peut parfois être lourde, elle peut se montrer bienveillante et te rebooster.
Leo demande aux autres videastes qui parmi eux "n'a que youtube dans sa vie". Le capitaine du Nexus VI le reprend en soulignant que la bonne formulation serait "N'a plus que youtube comme activité professionnelle" ce qui en dit long sur Leo et son rapport à YouTube 😅
Pour le capitaine, même si cela peut parfois être dur, il relativise. Des événements personnels en lien avec son travail font qu'il arrive à prendre du recul. "Oui c'est dur, mais j'ai vécu pire, et là je fais ce que j'aime" en gros.
Leo nous résume un article parlant du burn out chez les YouTubeurs et la reconnaissance de la dépression chez eux.
Realmyop nous parle de son rôle de producteur et du fait qu'il a découvert, lors de salon, l'envers du décors de certains producteurs. Il résume cela comme ça "Je savais que j'étais gentil mais là j'ai vu des producteurs insulter des videastes."
On parle désormais des commentaires et de la violence de ceux-ci "C'est pas tellement le fait qu'il y a un commentaire qui puisse dire du mal. C'est qu'en il y en des centaines. La répétition." dit Patrick Baud.
Florence Porcel nous raconte à quel point ces commentaires (menace de mort, de viol, insulte sur le physique) ont fini par l'angoisser, la décourager, la plonger en dépression. La répétition de ces commentaires l'a poussé à fermer ses commentaires pendant 6 mois.
"Ça m'a fait un bien fou et ça va mieux maintenant" annonce t elle.
C'est au tour de Mathieu Pradalet (French food porn) de parler de sa chaîne. Chaque épisode met du temps à être construit et donc engendre beaucoup d'attente de sa part et de celle du public.
"On me reprochait de toujours mettre en avant les mêmes personnes, les mêmes physiques. J'ai voulu changer cela et mettre en avant une autre communauté. Je l'ai fait maladroitement. J'ai blessé des gens. J'ai fait du tort à ces personnes. C'est ça que je regrette."
"Je suis le premier fautif." annonce-t-il. Mais il regrette que depuis il n'ose plus sortir des schémas classiques de peur de blesser de nouveau une communauté sans le vouloir.
Leo explique que toutes ces attaques finissent par atteindre jusqu'à la légitimité. "Pourquoi moi plutôt qu'un autre ? Quelqu'un en parlerait mieux" et il explique finir par développer un syndrome de l'imposteur.
"Ce qui manque sur ce panel c'est une personne qui subit la pression supplémentaire d'une cadence élevée de mise en ligne de vidéo" annonce Patrick Baud. Realmyop prend le micro pour parler de personnes qu'il connaît bien : l'équipe du joueur du grenier.
"Ils travaillent beaucoup, c'est 4 à 5 videos par semaine. Ça entraîne forcément une forme de détachement. Par exemple parfois ils oublient de lire leurs commentaires. Mais ce ne sont pas ceux qu'on voit le plus en soirée. Ils n'arrêtent jamais."
Florence Porcel souligne que sans poster 4 à 5 vidéos par semaines elle travaille 100h par semaine sans vacances depuis 4 ans. "Je m'impose une certaine cadence même si je sais que c'est toxique pour moi."
Et voilà Patrick Baud qui annonce que lui ne s'est jamais mis de pression sur le rythme de sorti. Il n'a jamais habitué son public à une cadence particulière, ça sort quand ça sort. Leo le rejoint totalement dans cette façon de penser et de faire.
Avis perso émis par la live tweeteuse : Patrick et Leo ont un "salaire" assuré par leur communauté. Ça peut aider à prendre son temps. Peut être, je sais pas.
Realmyop parle de l'époque à JV.com "J'étais payé 900euros par mois pour 2 vidéos par semaine. J'ai compris que je faisais un burn out quand tout s'est arrêté. Quand j'étais dedans, je devais juste travailler, j'étais dans des mécaniques que je ne percevais pas."
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to 🕷🍂 Macroscauchemar 🎃
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member and get exclusive features!

Premium member ($30.00/year)

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!