Hier soir, à 22h30, j’ai reçu un sms d’une amie qui travaille à l’hôpital.
Ils avaient reçu une femme enceinte victime de violences de son conjoint et ne savaient pas comment l’orienter. ⤵️
La femme victime ne voulait pas porter plainte.

J’ai rappelé l’amie et sa collègue et on a fait le tour des solutions.
Première question, est ce que la dame est en danger de mort ?
Si oui, un signalement au procureur est nécessaire.
Comment fait-on pour évaluer le danger ? D’abord on demande à la dame en question.
Si elle dit qu’elle a peur, c’est sans doute qu’elle est terrorisée.
Si elle dit qu’elle est terrorisée, c’est sans doute qu’elle est en danger de mort.
Si elle dit qu’elle a peur pour sa vie, croyez la. C’est sans doute qu’elle est en danger grave et imminent.
On peut aussi utiliser des grilles d’évaluation du danger. @Violsfemmesinfo en a créé une qu’on utilise avec les professionnel.le.s.
Ensuite, on peut proposer à la dame de demander une ordonnance de protection.
Ce dispositif peut être mobilisé sans plainte. Il suffit de faire une demande au juge aux affaires familiales.
L’ordonnance de protection est sous utilisée en France alors que c’est un outil qui pourrait protéger des dizaines de milliers de femmes.
(Explication sur @Mediapart)
blogs.mediapart.fr/carolinedehaas…
J’ai dit à ma copine et sa collègue de contacter dès lundi le CIDFF de leur département.
Ce réseau (@FNCIDFF) est peu connu des professionnel.le.s alors qu’il peut accompagner et orienter les femmes victimes partout en France.
Cc @dabousquet
Enfin, j’ai proposé de raconter à la dame victime le cycle des violences et l’emprise. Pour outiller la femme a mieux comprendre les mécanismes et à envisager d’en sortir.
A lire ici (@Mediapart), je raconte les choses qu’on peut dire à une victime.

blogs.mediapart.fr/carolinedehaas…
Les deux professionnelles que j’avais au bout du fil m’ont dit être démunies. Ne pas savoir quoi faire pour protéger cette dame.
C’était violent pour elles d’avoir l’impression qu’aucune solution n’était possible à part prolonger l’hospitalisation. Ce qui ne pouvait durer.
Elles voyaient - et moi avec elle - la mécanique implacable des féminicides se dérouler sous leurs yeux.
Cette mécanique que @lemondefr a raconté dans un numéro spécial.
J’étais au bout du fil et je pensais à ce numéro. Je me disais « c’est pas possible, c’est pas possible »
J’ai essayé de donner toutes les solutions auxquelles je pensais.
Je ne connais pas la suite de l’histoire.

J’espère que le procureur a réagi.
Le monsieur avait déjà été mis en cause pour violences conjugales.

Dans un pays qui protège les femmes victimes, il devrait être arrêté à cette heure là. Et la dame devrait pouvoir respirer.

En France, ce n’est pas toujours le cas.
On était samedi soir. J’étais au milieu d’une soirée.

Et je me retrouve à aider par téléphone des professionnelles de santé démunies à orienter une femme victime de violence.

A quel moment on se dit que ça déconne grave ?
Le fait que je fasse office quasi quotidiennement - comme des dizaines de copines féministes - de numéro vert « que faire en cas de violence ? » est tout simplement sidérant.
C’est le signe d’une absence de dispositif efficace pour accompagner les professionnel.le.s.

C’est par ailleurs dangereux pour nous. Nous sommes confronté.e.s à des récits de violence à tout moments de nos vies, sans filtre. C’est épuisant. Et inefficace.
.@olivierveran : proposez des formations et des outils aux professionnel.le.s de santé.
@E_DupondM : formez les procureurs à réagir en cas de danger de mort.
@1ElisaMoreno : obtenez des moyens supplémentaires pour que les CIDFF soient connus et opérationnels le week-end.
.@EmmanuelMacron, il est incompréhensible qu’en France, des professionnel.le.s de santé se sentent démunies pour orienter une femme en danger de mort.
Mettez en place une politique publique à la hauteur. #Féminicides
#FinduThread

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Caroline De Haas

Caroline De Haas Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @carolinedehaas

5 Jun
L'ordonnance de protection vise à protéger les femmes victimes de violences de la part de leur conjoint.
Un décret publié le 27 mai change les règles de fonctionnement. Résultat : obtenir une ordonnance de protection devient quasiment… impossible. 😱⤵️
Ce thread est long. Vous pouvez le retrouver sous forme de billet sur @Mediapart.
blogs.mediapart.fr/carolinedehaas…
L’ordonnance de protection existe en France depuis 10 ans. Elle permet de décider d'éloigner un conjoint violent de sa compagne ou de lui retirer le droit de porter une arme à feu.
facebook.com/notes/nous-tou…
Read 23 tweets
3 Feb
Bonjour Twitter ! Ce compte s’est mis en pause début janvier. Et finalement, il va le rester.
Voici en quelques mots pourquoi. ⤵️
#Cyberviolence @TwitterFrance
@TwitterFrance Il y a plein de raisons qui m’ont décidée il y a un mois à arrêter de tweeter. La principale raison, c’est la violence quotidienne que je trouve dans mes mentions.
@TwitterFrance J’ouvrais Twitter avec une appréhension systématique. Avant d’appuyer sur « notifications », je respirais un grand coup, ne sachant combien j’allais lire de « salope », « connasse », « va te faire violer » (ndlr : c’est déjà fait, merci).
Read 20 tweets
16 Nov 19
Lors d'un échange sur LCI, Alain Finkielkraut est sorti de ses gonds et m'a interpellée : "Je dis aux hommes : violez. D'ailleurs, je viole ma femme tous les soirs".
Ces propos se voulaient ironiques ? Oui.
Est-ce quand même un problème ? Oui aussi. ⤵️
Le niveau de déni de notre pays sur la réalité du viol ne cesse de me sidérer. A chaque fois que je donne les chiffres du nombre de femmes victimes de viol, mes interlocuteurs et interlocutrices ouvrent des yeux ronds. "Hein ?", "Quoi ?", "Mais c'est pas possible".
C'est possible. Nous vivons dans un pays dans lequel des centaines de milliers de femmes ont subi un viol. Les enquêtes de l'Observatoire de la délinquance et des réponses pénales estiment qu'en France, 94 000 femmes sont victimes de viol ou tentative de viol chaque année.
Read 22 tweets
17 Oct 19
[ANALYSE] Marlène Schiappa a annoncé un budget de 1,1 milliard d'euros dédié à l'égalité femmes - hommes et à la lutte contre les violences. Je suis allée regarder en détail. La suite va vous étonner (ou pas). ⤵️
Si vous voulez télécharger le document d'analyse en intégralité, c'est ici : gallery.mailchimp.com/c3456bbbde07c4…
Donc, mercredi, le @gouvernementFR a publié le document de politique transversale sur l’égalité, qui liste toutes les dépenses prévues en 2020 par l’État pour faire avancer l’égalité entre les femmes et les hommes et lutter contre les violences.
performance-publique.budget.gouv.fr/sites/performa…
Read 31 tweets
12 Jul 19
#PayeTonBurnOutMilitant : je lis les tweets des copines. Envie de leur faire des énormes hug de soutien.
Je n’ai pas envie de raconter mes craquages de fatigue, de tristesse ou de désespoir, trop triste.
Je veux plutôt raconter comment, depuis 1 an, j’évite le #BurnOutMilitant ⤵️
Dans l’activisme féministe, il y a deux choses qui peuvent me faire craquer :
- le sentiment d’avoir des responsables politiques qui - alors qu’ils en ont le pouvoir - ne font pas grand chose pour en finir avec les violences (cc @EmmanuelMacron)
- entendre la parole des victimes.
Sur le premier point, j’utilise la technique du paperboard.
(Toujours avoir un paperboard dans la poche 😅) Image
Read 17 tweets
30 Mar 19
Les dragueurs lourds n’existent pas.
Ce sont des harceleurs. #Thread ⤵️
Lorsqu’on commence à parler de harcèlement sexuel, arrive quasi-systématiquement dans la conversation une remarque du type : « Oui mais attention, faut bien distinguer le dragueur lourd du harceleur hein ». Non.
De quoi parle-t-on ? Qu’est-ce qu’un « dragueur lourd », un « gros relou », « un forceur » ?
Read 23 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!