Bonjour à tous, armée de mon petit thé détox, je vous propose qu’on regarde un peu cette fameuse étude parce que l’auteur du thread ne semble pas l’avoir comprise. Vous me suivez ?
Je ne vais pas parler ici du ton paternaliste employé par la personne etc etc etc... c'est pas le sujet, je suis là juste pour voir si factuellement ce qu'il raconte est vrai.
Déjà good point pour cette personne elle a mis un lien vers la source de ses dires ce qui me facilite la recherche. Direction donc le site nhs pour lire ce qui y est dit.
Vous pouvez retrouver l’étude en elle même juste ici : liebertpub.com/doi/full/10.10…
Première chose : la source (NHS UK) est une source normalement fiable et très intéressante qui fait une très bon résumé et une très bonne analyse de l’article. Comme j’ai pas le temps de tout passer au peigne fin je vais beaucoup me reposer dessus.
J’y apprends que l’étude en question s’est intéressée aux douleurs pré-menstruelles. On peut lire “A new study suggests that the pain is caused by acute inflammation, as measured by the C-reactive protein (CRP).”
Traduction : "Une nouvelle étude suggère que les douleurs auraient pour cause une inflammation aiguë comme le montre la mesure de protéine CRP."
Les protéines CRP sont des protéines produites par notre foie lorsque notre corps subit un phénomène inflammatoire. C’est un marqueur de l’inflammation. Des protéines qui quand elles sont présentes à un taux particulier disent “y’a une inflammation quelque part”.
C’est quoi l'inflammation ? Pour faire très simples c’est une réaction du système immunitaire face à une agression externe (infection, allergie…) ou interne (cancer...). On la caractérise par : rougeur, gonflement, douleur pulsée, sensation de chaleur.
C’est un processus en général "normal" (car il existe des cas d’inflammation pathologique, comme l’inflammation chronique) et qui est du à l’arrivée massive de cellules immunitaires sur le site concerné.
Revenons à notre étude : les chercheurs ont voulu vérifier si l’augmentation du niveau de CRP, nos marqueurs de l’inflammation, était associée avec les crampes utérines que certaines femmes ressentent durant leur “Syndrôme Pré Menstruel” (SPM)
Le SPM c’est le nom qu’on donne à ces symptômes qu’on peut ressentir avant d’avoir ses règles : crampe, fatigue, irritabilité, seins douloureux… c’est variable d’une femme à l’autre et d’un mois sur l’autre aussi.
Donc déjà l’article ne nous parle pas des douleurs PENDANT les règles mais des douleurs AVANT les règles et il nous dit ceci : “Overall, the study found that middle-aged women with raised CRP levels had about a 26-41% increase in risk of the various PMS symptoms.”
“Dans l'ensemble, l'étude a révélé que les femmes d'âge moyen avec des niveaux élevés de CRP avaient une augmentation d'environ 26 à 41% du risque de divers symptômes du syndrome prémenstruel.”
Cependant, on le dit tous en cœur : corrélation n’est pas causalité et il n’est pas donc prouvé de manière formelle que inflammation et PMS soient en lien direct ou que d’autres facteurs ne viennent pas jouer leur rôle là dedans (cigarette, poids, alcool…)
(Faut vraiment que je fasse un gif corrélation n'est pas causalité)
Pour bien comprendre qu’il est compliqué de mener une étude même avec une très grosse cohorte faisant un lien précis entre A et B sans conclure que ça peut venir d’autre chose direction ici sur la chaîne du plus doux des vulgarisateurs @chatisticien :
De même l’étude à été portée sur des femmes d’âges moyens (et sur une bien belle cohorte de 2939 femmes) en allant voir dans l’étude on apprend que les femmes étaient prise dans la cohorte si “they were aged 42–52 years and pre- or early perimenopausal”
Soit : “âgées de 42-52 ans et pré-ou début de la périménopause”. Du coup les conclusions de l’articles ne peuvent pas du tout s’appliquer à des adolescentes ou des jeunes femmes d’un 20 ene, 30 enes d’années.
J’en profite pour vous signer que les symptômes pré-menstruels sur lesquels l’inflammation semble avoir un effet sont : l’humeur, les crampes abdominales, l’appétit, la prise de poids, et les douleurs dans les seins.
Les chercheurs concluent la chose suivante : “These results suggest that inflammation may play a mechanistic role in most PMS symptoms, although further longitudinal study of these relationships is needed.
However, recommending to women to avoid behaviours that are associated with inflammation may be helpful for prevention, and anti-inflammatory agents may be useful for treatment of these symptoms.”
“Ces résultats suggèrent que l'inflammation peut jouer un rôle mécaniste dans la plupart des symptômes du syndrome prémenstruel, bien qu'une étude longitudinale plus approfondie de ces relations soit nécessaire.
Cependant, nous recommandons aux femmes d'éviter les comportements associés à l'inflammation peut être utile pour la prévention, et des agents anti-inflammatoires peuvent être utiles pour le traitement de ces symptômes”
Si cette étude a une très bonne cohorte et une méthode d’analyse qui est perfectible je trouve (je fais confiance à mes amis statisticiens pour me reprendre si cela n’est pas le cas) certaines choses sont à garder en tête.
Comme dit : l’inflammation n’est surement pas la seule cause de ces symptômes. On peut avoir pleins d'autres trucs et ça l'article le souligne bien. Par exemple une personne dépressive risque plus d'aller mal à cause de sa dépression par exemple.
L’inflammation peut ne pas être causée par l’arrivée des règles mais ça on peut pas savoir on a pas checker les infections dans l’étude. Si ça tombe les prot produites ont rien à voir avec les règles.
Et enfin ces résultats sont applicables à une population d'âge donné pas toutes les populations. L'article c'est intéressé à des considérations ethniques mais je vais pas m'étendre dessus.
Donc nous si vous avez mal AVANT vos règles ce n’est pas le résultat de votre corps pleins de toxines mais entre autre et peut-être d’un phénomène inflammatoire qui est plus ou moins prononcé. Changer votre alimentation n’y changera pas grand chose donc, faire des detox non plus.
(Et de toute façon un jour on y reviendra sur la notion de détox…)
(Par contre certains gestes augmentant l’inflammation POURRAIENT (souligné, gras) augmenter ces symptômes en augmentant l’inflammation comme trop boire, fumer etc… réduire ces habitudes POURRAIENT être bénéfique)
Concernant les douleurs durant les règles @BelonneSketch en parle mieux que moi dans sa réponse juste ici :
(J’en profite pour rappeler que cette demoiselle fait de bien beaux dessins, abonnez vous, mettez un poce bleu )
J’espère que cela vous permettra de mieux comprendre de quoi parler cette étude. Notamment toi @HatimLRB. Ma job is done moi j'y vais.
Unroll please @threadreaderapp !
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to Macroscopoufsouffle 🖤💛
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member and get exclusive features!

Premium member ($3.00/month or $30.00/year)

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!