Aujourd'hui je voudrais vous parler d'enseignement en sciences, et de l'importance pour l'étudiant d'identifier ce qui relève de la CONNAISSANCE, ce qui relève du MODÈLE, et de la CROYANCE.
Et nous verrons que cela peut faire écho à la problématique des #FakeMed . (#àdérouler)
Quand je commençais d'enseigner en kiné, c'est mon dir de thèse et Maître en anatomie qui m'a indiqué l'importance d'identifier ces 3 notions, et surtout de TRANSMETTRE EXPLICITEMENT cette info aux étudiants.
Je voudrais partager avec vous cette réflexion.
1-la CONNAISSANCE, c'est ce qui est connu (thank you Captain Obvious) en l'état actuel des avancées de la science. A aucun moment nous ne parlerons de vérité.
Ça paraît facile ?
Pour savoir ce qui est connu, on pourrait dire pour aller vite que c'est ce qui est publié dans une revue à comité de lecture. C'est évidemment une vision un peu trop simpliste.
On ne va pas refaire un cours de méthodo de la recherche, ce n'est pas le but ici,
disons que l'assertion que l'on veut enseigner a dû être soumis à la méthode scientifique et publié dans la littérature adéquate et qu'un tas de paramètres permettent de hiérarchiser ces publications (impact factor, méthodo, conflit d'intérêt, publi isolée, méta-analyse, etc...)
(mais je n'insiste pas là-dessus il y a tant de bonnes ressources parlant de ça...).
Il est toujours bon de rappeler qu'il faut donc être FORMÉ pour analyser cela et que c'est la raison pour laquelle il existe des experts, spécialistes, scientifiques.
Leur parole a plus de valeur que celle du citoyen lambda profane. Ici, tous les écrits/dires ne se VALENT PAS.
Comme enseignant nous devons être capable d'expliciter que ce que nous présentons fait partie de la connaissance actuelle,
qui peut être contextualisable, nuançable, parfois critiquable bien évidemment.
Car c'est bien la beauté de la Science : elle remet en question sa base de connaissance et la fait évoluer, en la complétant, la solidifiant ou même l'infirmant.
2-le MODÈLE.
J'aime assez cette définition : "On parle de modèle, en science, chaque fois qu'il y a renvoi d'une réalité concrète à une réalité idéale avec exploitation de leurs analogies descriptives...
Analogie ne signifie nullement identité ; il existe même une différence de nature entre le modèle et le réel qu'il représente".Sill.Psychol.1980, p.753.
On utilise très souvent des modèles dans ma branche, notamment en biomécanique humaine, en physiologie, etc...
Alors un modèle a plusieurs caractéristiques :
- il représente une volonté didactique d'explication d'un phénomène, qui a la particularité d'être assez efficace,
MAIS n'est pas ou pas suffisamment testé et/ou étayé par la méthode scientifique expérimentale
(parfois parce que cela n'est pas possible, d'ailleurs).
Peut-être le sera-t-il un jour, mais peut-être sera-t-il rejeté comme tant de modèles avant lui !
- un modèle doit se baser sur des CONNAISSANCES et ne devrait pas entrer en contradiction avec les données actuelles de la science (là encore on pourrait trouver des exceptions dans des domaines complexes de physique théorique, mais restons-en à notre sujet)
Et là ça devient très intéressant, fascinant, parfois un peu terrifiant. Car c'est là aussi où faut faire le tri.

Donnons des exemples concrets en kiné/rééducation :

- il existe des modèles biomécaniques de mouvement de telle ou telle articulation
ex : la sacro-iliaque autour d'un centre de rotation, les vertèbres l'une par rapport à l'autre dans un mouvement global...

Ça marche pas mal d'ailleurs, car ils nous aident à placer nos mains pour une technique...
Sauf que le modèle peut parfois s'éloigner de la réalité :
en effet la position du centre de rotation peut varier au cours du mouvement, de la position du sujet, et bien évidemment d'un individu à un autre...
il existe plein de modèles, sur les étirements, les manipulations et l'effet antalgique,
sur le traitement de "points d'hypertonie musculaire", eux aussi constituant un modèle en eux-mêmes...
des modèles d'explication aussi des douleurs projetées, ces douleurs "à distance" d'une zone anatomique lésée...
Alors il faut être extrêmement attentifs à ceux-ci, et être capable de dire à l'étudiant "ici, nous avons affaire à un modèle" et garder bcp, bcp d'humilité.

Car le pb c'est que les #FakeMed emploient aussi leurs "modèles"...
alors la question se pose : comment, si le modèle n'est pas (assez) retrouvé expérimentalement, faire le tri parmi ceux-ci ?
Eh bien ce n'est effectivement pas facile, et la ligne entre un modèle théorique "acceptable" et "quasi foireux" est parfois très ténue...
mais on peut quand-même être aidé quand on revient aux critères du modèle :
Il ne peut entrer en conflit avec les connaissances actuelles.
Donc concrètement :
En d'autres termes, quand on vous parle de la mémoire de l'eau, ça n'est PAS un modèle. Parce que ça a été testé et infirmé avec assez de références.
Certains parlent de croyances, d'autres n'aiment pas ce terme.
En tout cas ce n'est pas un modèle exploitable.
Quand un ostéopathe crânien ou cranio-sacré (ouais je les aime pas ceux-là hein ^^) vous parle de faire bouger un os du crâne par rapport à un autre (ex : sphénoïde par rapport à l'occiput selon un axe de mouvemt bien défini)
avec un rythme propre à un rythme cellulaire que l'on aurait à l'origine du développement embryonnaire et que traiter ainsi va diminuer le reflux gastro-oesophagien de bébé...
STOP ! Ce n'est PAS un modèle exploitable. Et pour le coup c'est très certainement faux.
Ici, pas parce que ça a été testé et infirmé, mais parce que il y a trop de modélisations en désaccord avec les connaissances :
❌ os du crâne bougent spontanément selon des axes
❌selon un rythme propre
❌on va leur redonner de la mobilité
❌et ça va traiter une vraie patho )
Cela permet de répondre d'ailleurs à l'éventuelle remarque "oui mais on n'a pas encore les outils pour mesurer ci ou ça..."
Non hein ça marche pas comme ça.
Alors la croyance, perso je ne sais pas la définir. Je ne sais pas fondamentalement ce que c'est. Aussi, je n'emploierai pas ce mot car je ne saurais pas l'appréhender.
Aussi, pour faire clair quant au modèle :
Si un "modèle" proposé ne repose sur rien de tangible, et surtout, il ne se remettra pas ou peu en question, au risque de disparaître, comme tant de connaissances que l'on croyait justifiées par le passé...
Ben c'est pas bon signe :)
Doit-on pour autant cesser d'enseigner des modèles ?
Mon OPINION est bien évidemment NON. Car le modèle est utile à l'apprentissage. Mais il faut l'IDENTIFIER comme tel et et le dire, l'expliciter à nos étudiants. De sorte qu'un jour,
Il pourra être requestionné, testé, modifié, conforté, infirmé, parfois pour s'en servir sans être dupe, parfois s'en éloigner... tant qu'on sait qu'il s'agit d'un modèle et que nous avons assez d'humilité pour admettre que nous ignorons encore beaucoup.
Assurons-nous que nos étudiants aient compris dans quelle genre de "tiroir" on pourrait plus identifier cet enseignement...
(Et un tiroir, une étiquette, c'est restrictif, ce n'est souvent pas aussi simpliste que cela j'en ai conscience)
"Steinert quand il présente ses cornes de vache comme antennes à énergie du cosmos, ça ressemble à de la croyance. Ça ne repose sur rien du tout."
Voilà désolé pour le flood, mais j'aimais bien cette réflexion :)
#zeend :)
Quelques réflexions pertinentes que l'on m'a transmises :)
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to @AnaMorphoScience - No #FakeMed -
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member and get exclusive features!

Premium member ($3.00/month or $30.00/year)

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!