Profile picture
Catherine Kikuchi @CathKikuchi
, 25 tweets, 11 min read Read on Twitter
Cette année à @IECIuvsq, je donne un cours de L3 sur #EtrangersMigrations XIIe-XVe. Toutes les semaines, j’essaierai de proposer un thread du cours magistral (pas si magistral que ça) que j’aurais fait. J’espère que ça vous intéressera : toutes questions sont les bienvenues !
Voilà le programme du semestre pour mémoire 📚🗓️
Cette semaine donc : introduction aux enjeux du cours !
C’est un cours éminemment politique bien sûr… Les images nous le rappellent constamment : être #étranger, #immigrer, ne renvoient pas à la même chose selon la catégorie sociale, le pays d’origine. On est formaté par un imaginaire de l’étranger toujours présent en sous-texte.
Et dieu sait que ce n’est pas non plus la même chose selon les conditions dans lesquelles on effectue le voyage…
Alors pourquoi passer par le #MoyenAge ? parce que ça permet de prendre de la distance, de réfléchir à une autre société et avoir peut-être de nouvelles clefs pour comprendre la nôtre… #TeamMedieviste #MedievistePower
Mais aussi, il faut aussi parler d’histoire de l’immigration pour couper court à toutes les absurdités que beaucoup racontent…
👉🏾 « Dire la vérité dans l’histoire, c’est rappeler des exigences de méthodes » (P. Boucheron)
franceculture.fr/emissions/la-g…
Alors est-ce qu’on bougeait au Moyen Âge ? oui ! Toutes les catégories sociales bougent, voyagent à plus ou moins longue distance, émigrent. Le Moyen Âge est tout sauf immobile !
L'image précédente est d'ailleurs tirée du beau catalogue de l'exposition du @museecluny sur Voyager au Moyen Âge
liberation.fr/voyages/2014/1…
Ceci étant, les déplacements par voie de terre sont soumis à des risques importants : insécurité, mauvais entretien des routes, conditions météo… On se voue à saint Christophe, patron des voyageurs.
(BTW, un thread sur un article sur les routes entre #Antiquité et #MoyenÂge… signé @AgeMoyen et @passeur_dechos )
Les routes s’améliorent avec le développement des pouvoirs centraux et des grandes monarchies/principautés. On ouvre aussi de nouvelles voies, comme la passe du Saint-Gothard vers 1220-1250 qui facilite la traversée des #Alpes.
Les voyages maritimes sont aussi grandement favorisés à partir du XIIe avec la diffusion de la boussole, du gouvernail, l’amélioration de la voilure, et la précision des cartes marines !
(et là aussi, on peut renvoyer au tout nouveau volume de @Questes_jcma, Le Bathyscaphe d’Alexandre : l’homme et la mer au Moyen Âge !)
editions-vendemiaire.com/catalogue/coll…
Le cadre géographique du cours se limite à l'Europe occidentale. On exclura aussi les voyages occasionnels du cours pour s’intéresser à ceux qui partent et qui s’installent ailleurs, ceux qui migrent.
La définition des migrations est relativement évidente, mais par contre celle d’étranger ne l’est pas du tout ! on est très largement conditionné par une conception de l’étranger liée à la citoyenneté et à la nationalité.
Cette conception est issue de la construction de l’État nation au XIXe et du contrôle de la population par les papiers d’identité, qui étaient au début pour des populations jugées dangereuses (ouvriers, délinquants…) puis généralisés en France en 1921.
Mais l’étranger, même aujourd’hui, ça n’est pas seulement celui qui n’a pas de carte d’identité… C’est celui qui est différent : apparence, langue, costume, mœurs, religion… Ce n’est pas une conception objective de l’étranger, mais une conception qui dépend de chaque société.
Être étranger, ça n’est pas juste venir d’ailleurs : c’est aussi être différent, ne pas faire pleinement partie de la société qu'on habite. C’est pour ça qu’on inclura les communautés juives en Europe occidentale, même si elles sont parfois installées depuis plusieurs générations
Pour finir, quelques bases théoriques, parce que ça n’est vraiment pas possible de parler de #migrationstudies sans parler de sociologie et science politique…
J’en retiendrai deux principales pour l’instant (d’autres à venir…). 1. Georg Simmel (sociologue allemand fin XIXe) : l’étranger est « celui qui vient aujourd’hui et qui reste demain ». C’est l’Autre, l’ailleurs installé dans une société. revue-des-sciences-sociales.com/pdf/rss21-ramm…
2. Abdelmalek Sayad (sociologue de l’immigration algérienne, élève de Bourdieu) : la « double absence », l’immigré n’appartient pas complètement à la société qui l’accueille mais n’appartient plus vraiment à la société qu’il a quittée. persee.fr/doc/arss_0335-…
Ces définitions ne reposent pas sur une nationalité et peuvent aussi aider à comprendre comment on pouvait être étranger au Moyen Âge...
Un sujet d'actualité sur le Moyen Âge qui me semble important à traiter aujourd'hui !
Voilà, c'est tout pour aujourd'hui... La semaine prochaine, on fera un aperçu général sur les migrations collectives entre le XIIe et le XVe siècle !
Hey @threadreaderapp, unroll ! 🙂👍
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to Catherine Kikuchi
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member and get exclusive features!

Premium member ($30.00/year)

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!