En avant pour « Les modèles animaux à l’ère de l’anthropocène : entre objets de science et individus à considérer » présenté par JF. Bodart. #LiveTweet
Sachez que la conférence est captée en vidéo donc il y aura moyen de la retrouver en entier 🎥
Fun fact : c'est une conférence dans une école d'art à destination d'étudiants en art. C'est dans le cadre d'un programme mêlant arts et sciences. Tout le monde autour de moi prend des notes en dessinant : c'est grave cool.
L'objectif de Jfb est de proposer une intro aux modèles animaux tels qu'ils sont utilisés en laboratoire. De parler des problèmes éthiques liés à l'exercice d'une activité professionnelle de recherche.
Mais son but n'est pas de nous apporter un point de vu tout fait tout cuit mais de nous aider à une réflexion sur le sujet.
L'Anthropocène c'est l'Ère de l'Homme, est un terme relatif à la chronologie de la géologie proposé pour caractériser l'époque de l'histoire de la Terre qui a débuté lorsque les activités humaines ont eu un impact global significatif sur l'écosystème terrestre. (merci Wikipedia)
La première question que s'est posé Jfb c'est "est ce que j'ai pu voir, moi, dans ma vie, des changements. Des modifications sur mon échelle d'existence.". Oui : par exemple le climat et la production de CO2 atmosphérique.
Le début de L' Anthropocène n'est pas clairement défini. Révolution industrielle ? Autre ? Pour Jfb c'est le moment où l'empreinte de l'Homme sur la planète devient indéniable, notamment par les premiers essais nucléaires.
Les marqueurs de L' Anthropocène, et donc de notre activité, sur la faune et la flore se fait à de nombreux niveaux : déforestation, réduction et destruction des habitats, pollution, agriculture intensive et surpêche...
La salle est actuellement en PLS face au portrait actuellement brossé par Jfb de notre époque.
Je reconnais bien là le style de cours interactifs de monsieur Bodart qui nous demande notre avis sur différentes questions afin d'appuyer son discours. On vote tous par smartphone 📱.
La première question est : il est mal de tuer l'un des nôtres ? Nous sommes 80% à répondre "Oui".
Jfb nous propose donc un dilemme morale qui n'implique aucune boîte (certains comprendront). Vous êtes capitaine d'un bateau, la salle des machines prend feu menaçant les 5000 passagers. Dilemme : couper l'oxygène et éteindre le feu mais tuer 4 marins ou bien ne pas le couper.
Nous on a été 65% à couper l'oxygène et tuer les marins (j'ai tué les marins). C'est ce que l'on nomme une position utilitariste pour "The great good" (le bien du plus grand nombre) qui s'appuie sur des valeurs implicites.
Seconde question : l'animal est l'un des nôtres ?
Ici on a 63% de vrai. Sachant que il n'y a pas si longtemps que ça les animaux étaient considérés comme des meubles c'est une belle évolution de pensée.
On est parti de Descartes (1637) nous indiquant que l'animal est une machine à Singer (1975) qui indiquait qu'il fallait prendre en compte la souffrance de l'animal.
En France on a une positon humaniste speciste : à savoir qu'on ne considère pas l'animal comme ayant les même droits que l'homme mais qu'on considère sa souffrance.
3 ème question : l'expérimentation animale demande t elle forcément de tuer l'animal ?
76% est ici au courant que non, l'expérimentation animale ne demande pas forcément le sacrifice de celui-ci.
Jfb nous présente maintenant les différents types de modèles animaux.
Il focus un peu son discours sur le modèle historique du rat. Qui n'est d'ailleurs pas qu'un animal de laboratoire mais aussi un compagnon de l'homme dans la rue comme animal de compagnie (depuis 1901 !)
Mais si c'est un animal de laboratoire très utilisé il ne permet pas de répondre à toutes les questions. Jfb nous explique que chaque question à son modèle spécifique.
Que demande-t-on aux modèles animaux ? Pour Jfb c'est d'être transposables à l'homme, d'être des modèles permettant d'établir des causalités et non des corrélations. (❤️)
Il leur donne aussi un rôle de sentinelle. Pour nous expliquer cela il nous parle de l'utilisation des animaux pour l'étude de l'impact / la détection des polluants.
Pour faire un parallèle compréhensible par tous Jfb nous parle des canaris utilisés par les mineurs pour détecter les coups de grisou. Ici les modèles animaux sont nos canaris qui permettent de détecter nos coups de grisou : la pollution.
Il vient de dire "On récolte des tonnes de moules" en nous parlant de "mussel watch" un programme de surveillance de la pollution de l'eau par les moules et je rigole bêtement dans mon coin.
Il nous parle maintenant du "watch frog" qui est un programme permettant de connaître les polluants présents dans l'eau grâce à des têtards modifiés avec une protéine fluorescente (la GFP) trafiquée pour devenir fluo uniquement en présence de certains polluants.
En gros si le têtard est fluo c'est que ya présence du polluant et plus il est fluo plus ya de polluant. Et le modèle animale est plus sensible que les tests chimiques.
(c'est grave cool putain)
Jfb nous parle maintenant d'un modèle de laboratoire dont je vous ais déjà peut être déjà parlé. (mdr mdr mdr)

❤️❤️ LE XENOPE ❤️❤️

Modèle d'étude du cycle cellulaire, du développement embryonnaire, d'ecotoxicologie. C'est le meilleur d'entre nous. Me mentionnez pas.
Comme Jfb parle de polluants environnement quelqu'un s'empare du micro pour parler du glyphosate. Jfb a un discours très nuancé sur le sujet, ça fait plaisir à entendre. Il ne peut se prononcer sur beaucoup de points, préconise d'attendre plus d'études. Notamment en ecotox.
Jfb explique l'intérêt des modèles animaux notamment pour l'étude du développement embryonnaires. L'expérimentation humaine étant interdite, les modèles animaux permettent de comprendre des anomalies observées "naturellement" sur les embryons humains.
Par exemple cela a permis de comprendre la sirenomelie, une fusion des membres inférieurs qui fait que l'embryon ressemble à une sirène dont je parle ici : (ce ne fut pas mon directeur de thèse pour rien)
Pour terminer son exposé Jfb nous rappel que l'expérimentation animale ne se fait pas en mode Yolo, il y a des règles, il existe l'éthique !
Notamment la règle des 3 R :

Réduire : en utiliser le moins possible.
Raffiner : ne pas faire souffrir inutilement l'animal, ne pas dépasser un certains seuil de douleur etc etc
Remplacer : utiliser un modèle non animal si cela est possible
Il existe même maintenant un 4 ème R : réintroduire pour les animaux qui peuvent l'être. Chiens, chevaux et rats de labo qui n'ont plus d'utilité pour la recherche peuvent maintenant être adoptés et non plus sacrifiés !
Avant de faire une expérimentation animale il faut le faire valider par un comité d'éthique qui peut refuser que le protocole soit mis en place. De même pour manipuler des animaux il faut passer des certificats afin de savoir le faire correctement sans faire mal ou stresser.
Les conditions de vie d'un animal en labo ne se limitent pas à "avoir à manger et une litière propre". La notion de bien être animal demande à leur offrir un espace où ils peuvent jouer et se sociabiliser.
Jfb trouve que de plus en plus l'animal de laboratoire n'est plus vu comme un outil mais bien un être vivant. C'est pour lui une excellente chose.
Existe maintenant le statut particulier de "personne non humaine" octroyé à certains animaux qui leur donne des droits particuliers. Ce fut le cas d'une femelle orang outang en Argentine.
Ce qui amène l'épineuse question du statut de l'embryon et Jfb nous demande de répondre à la question suivante : l'embryon est-il l'un des nôtres ?
Beaucoup ici n'ont pas su répondre. Cela demande de prendre trop de variables en compte. Age de l'embryon, qu'est que cela implique au niveau de l'avortement ? Nous avons été 40 votants (+ de 100 personnes dans la salle) pour 60% de "Non l'embryon n'est pas l'un des nôtres".
Actuellement les scientifiques et le corps médicale sont eux même pas certains de pouvoir répondre à la question. Cela montre bien la complexité des statuts hors humain.
Voilà qui conclu la conférence. J'ai adoré, j'espère que vous aussi. Je regrette pas une seconde d'avoir posé ce jour de congés pour vous live Tweeter ça !
D'ailleurs si tu veux m'aider, me soutenir, me remercier, me permettre de plus me déplacer vers de bien belles conférences, j'ai un utip ! Merci à toi ❤️ utip.io/macroscopie
@threadreaderapp unroll pleaseeee
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to 🕷🍂 Macroscauchemar 🎃
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member and get exclusive features!

Premium member ($30.00/year)

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!