Profile picture
⚜ A L E X H A N M A ⚜ @AlexMeli777
, 155 tweets, 25 min read Read on Twitter
MÉGA-THREAD:

CAMEROUN : BIENVENUE EN ABSURDISTAN.

✨🇨🇲💐🌳✨
#1
Le présent thread a pour but de vous aider à comprendre pourquoi le Cameroun est un cas unique parmi les cas uniques de républiques aujourd'hui. "Si on t'explique le Cameroun et ..." Bref vous connaissez le dicton qui a gagné nos lèvres ces derniers mois.
#2
Parler du Cameroun est un exercice extrêmement délicat, complexe... voire même risqué. Encore plus dans le contexte de tensions électorales actuelles. Mais aucun moment n'est mieux choisi que celui où les consciences politiques sont autant en éveil pour faire cet exposé 😁
#3
Ce thread aura un propos assez dense. Malgré tout je ferai l'effort d'être assez succinct et direct à chaque partie.

Le plan du thread:

INTRODUCTION
1. Le Cameroun sous Ahidjo
2. Biya président malgré lui
3. Crises
4. Le Système Biya
5. Absurdistan 2018
CONCLUSION
#4
Je ne peux débuter sans vous recommander de lire un livre FONDAMENTAL pour approcher la vérité sur le Cameroun d'aujourd'hui :
" AU CAMEROUN DE PAUL BIYA " de Fanny Pigeaud.
Publié en 2011, la recherche historique de cette journaliste française est très respectable.
#5
Cet ouvrage est une excellente initiation à l'histoire politique du Cameroun. Je vais jusqu'à penser que ce livre devrait être aux programmes scolaires pour éveiller la jeunesse... (sa vente a été réprimée à sa sortie, c'est dire!)

COMMENCONS ! 😁🆙
#6
*** INTRODUCTION ***
Monarchie constitutionnelle
Chaos réglementé
Dictature démocratique
...
On peut tirer 1000 et une appellations du Cameroun, la vraie définition sur notre pays reste une énigme.
Une indépendance dans le sang, un 1er leadership politique patriarcal...
#7
Le pays partage des tares similaires avec beaucoup de nations africaines (corruption, gouvernance à la rue, dictature, vision absente, etc.) à la seule différence que les paradoxes camerounais en fond un cas absolument unique.
#8
Trop longtemps l'histoire politique de ce pays a été mystifiée, dénaturée, écartée des programmes scolaires, et c'est à peine si un nouveau bachelier camerounais connait les événements majeurs des années 80 qui ont dessiné le pays aujourd'hui.
#9
Nous allons donc commencer par présenter quelques traits du Cameroun sous Ahidjo, en simplifiant au possible. Ça vous permettra de mieux contraster avec l'état des lieux après le début de la dérive dès 1984. Une déliquescence généralisée par des causes endogènes et exogènes
1- LE CAMEROUN SOUS AHIDJO
Sans vouloir encenser Ahidjo, dont les travers politiques ont fortement déteint sur son successeur, il faut saluer la santé économique du pays dans les années 70. L'UPC opposante neutralisée, le développement d'une nation forte a pu débuter.
#11
Le dvpt sur plans quinquennaux, le faible recours aux capitaux étrangers, l'accent sur les infrastructures, le secteur agro-industriel comme moteur du développement, la création de compagnies nationales fortes...

L'ère fut prospère et prometteuse.
#12
Des compagnies nationales multiples sont nées sous Ahidjo:
1964 - SOSUCAM
1967 - SNEC
1968 - SOCAPALM
1971 - SEMRY, CAMAIR
1973 - SONARA
1974 - SODECOTON, SONEL
1980 - SNH
...
Le Cameroun florissant est autosuffisant sur le plan alimentaire.
#13
Il ravitaille les pays de l'actuelle CEMAC , mais parvient même à offrir des aides à l'Ethiopie, le Rwanda, l'Inde, la Chine ! (riez ou pleurez de l'ironie 😭😂).
On parle de MIRACLE CAMEROUNAIS avec un taux de croissance record de 13% entre 1977 et 1981.
Le Cameroun est également le 1er pays africain à construire des logements sociaux via la SIC (1952).
Les commentaires fabuleux des parents sur le temps d'Ahidjo, quoique imparfait, ne semblent plus si farfelus que ça en considérant ces données.
#15
Vous l'aurez compris, le triste virage du Cameroun a eu lieu au début des années 80, après un enchaînement d'évènements très inattendus...
Suivez bien !
* 2- BIYA, PRÉSIDENT MALGRÉ LUI *
Après sa réélection en Avril 1975, Ahidjo place son Secrétaire Général de la Présidence au poste de 1er Ministre en Juin. Poste nouvellement et expressément créé pour préparer sa succession, car en 1979 il modifie la Constitution...
#17
... pour une nouvelle loi d'intérim qui fait du 1er Ministre le Président en cas de vacance du pouvoir. Bien sûr, l'Article 2 de la Constitution exige que le Pdt soit élu par le peuple. Mais bon, il s'en foutait hein. Le maître a fait l'élève qu'on connaît...
Biya, l'homme discret du palais n'ayant jamais présenté d'ambition politique, n'ayant jamais fait de vagues, se voit ainsi atterir sur une voie dorée.
Ahidjo informe son gouvernement le 3 Novembre 1982 de son intention de démission. Le 4, il annonce publiquement sa démission.
#19
6 Novembre 1982, Paul Barthelemy Biya'a bi Mvondo, 49 ans, se trouve ainsi parachuté 2e Président de la République Unie du Cameroun.

Le peuple voit une figure plus douce et espère de lui moins d'oppression politique... (on sait tous ce qu'il en est. AHEM!)
* 3- CRISES *
Cette section est probablement la plus compliquée à aborder, tant les événements sont incroyables au Cameroun de 1984 à 1992.
Le conflit avec Ahidjo,
Le coup d'État manqué,
La lutte pour le multipartisme,
Les élections tumultueuses de 1992...

GO !
#21
Le début de "règne" de Biya est encourageant alors qu'il travaille contre le laxisme, les fraudes, l'affairisme, le favoritisme, le népotisme, l'arbitraire... (AHEM!)
En 1983, il est au pic de sa popularité au point où des militants UPC exilés décident de rentrer au pays.
Cette euphorie du Renouveau (il l'était vraiment) va vite retomber quand des conflits d'autorité politique entre un Biya et Ahidjo.
Ahidjo est allé jusqu'à une idée de constiturionnaliser la primauté du parti unique sur l'État ! (les pipes c'était pas que pour le tabac ma foi🙄)
#23
Ahidjo, encore alors à la tête de l'UNC (Union Nationale Camerounaise)-ex RDPC, avait gardé forte main-mise sur le jeu politique.
Si au début Biya suit encore ses recommandations, c'est en Juin 1983 que le lien amical est rompu entre les 2 hommes.
En effet, le 18 Juin, Biya renvoie plusieurs proches d'Ahidjo du Gvnmt.
Le lendemain il zappe la réunion du bureau de l'UNC. Il dilue aussi le pouvoir militaire en rajoutant 4 généraux.
Juillet 1983, Ahidjo quitte le Cameroun pour France, sans savoir qu'il ne reviendra jamais...
#25
Biya continue d'affaiblir l'influence de son ex-mentor en morcelant le Grand Nord en les 3 régions qu'on connait aujourd'hui et limogeant du Gvnmt des amis d'Ahidjo.
27 Août 1983, Ahidjo quitte la tête de l'UNC. Septembre, Biya la gagne jusqu'à nos jours.
Janvier 1984, Biya organise de façon anticipée des élections présidentielles... remportées avec 99% des voix. (Que voulez-vous? 🤷‍♂️🤦‍♂).
Le Poste de 1er Ministre (et donc l'opportunité qu'il sous-entend) est ensuite supprimé.
Ça s'est VITE ACCÉLÉRÉ ENSUITE !
#27
6 Avril 1984, Yaoundé est prise d'assaut par des fidèles d'Ahidjo. La Garde Républicaine est largement impliquée et prend contrôle de la ville: aéroport, radio nationale, palais encerclé...
7 Avril, Biya annonce le calme mais
il faut 3 jours de combats pour en finir.
70 morts officielles, 1053 arrestations, 50 condamnations à mort... les représailles se poursuivent contre les nordistes les jours suivants.
Biya alors sous le feu de cette crise, et redevable envers l'armée, écarte définitivement des cadres forts de l'ancien régime.
#29
Pour faire oublier la figure symbolique de l'UNC, le RDPC nait en Mars 1985.
La popularité de Biya demeure décroissante, la faute au système de parti unique et de confiscation de la scène politique...
Economie morose, censure médiatique, corruption, climat social délétère...
Mais c'est réellement en 1986 que le Cameroun va partir à la dérive que nous lui connaissons aujourd'hui 😢
La chute de moitié du cours du pétrole a fragilisé l'économie, et les cours mondiaux décroissants de café, cacao, coton et caoutchouc n'ont rien arrangé.
#31
Les recettes de cacao et café : -25%
Déficit fiscal en 1987-1988: -6% du PIB
Déficit de balance des paiements en 1986-1987: -8,8%
C'est facile d'accuser les facteurs exogènes mais le pays lui-même était pas en reste...
La gestion calamiteuse des entreprises publiques, servant de mangeoires à une élite politique, date bien de cette époque.
Fermetures de banques multiples incapables de recouvrer les crédits: Société Camerounaise de Banque (SCB)...
#33
...Banque Internationale pour l'Afrique Occidentale du Cameroun (BIAOC), la Cameroun Bank Limited, Banque de paris et des Pays-Bas du Cameroun (PARIBAS-CAM)... toutes liquidées par l'État.
D'autres banques internationales anglo-saxonnes ferment leurs succursales camerounaises
C là que l'indolence camerounaise s'est démontrée, le Pdt le 1er... Il est allé jusqu'à prétendre que la crise passerait à travers le pays sans le toucher. Attendez un peu je reviens...

😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

Ok.

Bon, allons y 😆
#35
Limiter les effets de la récession? Meuh non... " Le Pdt sait ce qu'il fait et il fait ce qu'il dit " dirait un certain Professeur de la République
De 1982 à 1988, les fonctionnaires sont passés de 80000 à 180000. Nouveaux ministères, budgets doublés... Merci Excellence. 😢
Parlons de croissance en cette fin d'années 80...
-6,4% en 1987.
-13,3% en 1988.

Il a fallu attendre 1987 pour que Biya reconnaisse la crise économique, bloque les recrutements à la fonction publique et baisse les budgets d'investissement public. Trop tard !
#37
C'est exactement en 1988 que le Cameroun entre dans l'initiative Pays Pauvre Très Endetté avec le FMI, promettant de soutenir un gros plan d'ajustement structurel : liquidation Eses publiques, baisses budgets publics, réductions de salaires de fonctionnaires...
Vous connaissez le Cameroun non?? 😂😂😂
Les gars ont à peine respecté les exigences du plan.
1989 : Baisse du PIB de 11%
Investissements publics : -40%
Revenus d'importation : -50%
Excédent commercial : de 201 à 45 Milliards entre 85 et 88
Production : -14% de 1984 à 1991
#39
La compétitivité camerounaises était au plus bas en début d'années 90.
Dette publique : 17% en 1975 contre 53% en 1991... 128,8% en 1997 (année d'élections lol) ! 😭😭😭 (un économiste pleure au Bangladesh là je le sais)
Ce sont des chiffres bien ternes, mais ce qu'il en était de la vie des populations devait être encore pire...
Effectifs compressés de 20% dans les entreprises, chômage passant de 7,3% en 1980 à 24,6% en 1990, pauvreté à Douala de 2% en 1983 à 30% en 1993.

PFIOU !
#41
Le revenu par habitant a baissé de 50% entre 1986 et 1993 ! 😭
Cessons.

Avec une vie aussi difficile, vous vous doutez que la vie politique a repris des couleurs. Les combats pour le multipartisme ont été relancés vivement dès 1990.
Début 1990, l'affaire Yondo Black, avocat camerounais, a particulièrement retourné l'opinion nationale et internationale. Lui et 9 autres personnes ont été arrêtées pour subversion alors qu'ils étaient soupçonnés de vouloir créer un parti politique. Pas le bep bep de 2018 🤦‍♂
#43
À Yaoundé, des manifestations montées par le pouvoir scandaient "Non au multipartisme précipité ! ".
Avril 1990, Yondo Black prenait 3 ans de prison. 🙄
19 Avril, Biya s'est exprimé sans détours contre la démocratie multipartite.
Il ne s'attendait pas à la suite !
Mai 1990, John Fru Ndi, libraire et ancien membre du RDPC, lance le Social Democratic Front (SDF). Inauguration prévue le 26 Mai à Bamenda.
Intervention des forces de l'ordre, mort de 6 personnes tuées par balles...
Version officielle: morts piétinés par la foule. 🙄🤦‍♂️
#45
" Morts piétinés par balles " répond la population (la repartie camerounaise 😭💯💯💯)
Le 3 Juin, les évêques appellent à une meilleure liberté d'expression.
Le 9 Juin, John Ngu Foncha, homme politique reconnu, démissionne de la vice-présidence du RDPC.
9 Juillet 1990, grève des audiences par les avocats contre une proposition de loi pour réduire les attributions du Conseil de leur Ordre. Renoncement de l'État à ce projet.
10 Août, clémence présidentielle et libération de Yondo Black et ses compagnons.
#47
Novembre 1990, suppression de l'ordonnance portant répression de la subversion (prétexte à la répression politique)
19 Décembre, promulgation d'une loi sur la communication sociale et la liberté d'association. + Suppression du visa de sortie nécessaire pour quitter le pays
Mars 1991, création de multiples partis politiques, certains par des cadres de l'opposition.
18 et 19 Avril 1991, la Coordination de l'Opposition a lancé un mouvement de grève généralisée. Les habitants de Douala ne sont pas allés à leur travail ces jours.
#49
Ce mouvement a grandi en l'opération " villes mortes " qui s'est étendu à d'autres villes.
6 Mai 1991, une manifestation d'étudiants de Yaoundé tourne à la violence et des étudiants décèdent.
Cet incident est l'origine de l'anecdote mythique du " Zéro mort " (demandez à vos parents !) C'est ce qu'avait déclaré Augustin Kontchou Kouomegni, le Ministre de l'Information et de la Culture de l'époque aux médias. 🤦‍♂️
#51
Mai 1991, Biya crée les "Commandements Militaires Opérationnels" pour mater la contestation dans les régions touchées par les "villes mortes". L'opposition déclare jusqu'à 300 victimes de ces équipes...
La vitesse supérieure arrive.
Fin Mai, l'Opération "pays mort" va plus loin et devient systématique. Douala, particulièrement assidue sur ce mouvement, est au point mort. Seul le samedi était jour de ravitaillement.
Avec la violence, Biya n'a pas cédé et a déclaré le fameux "Le Cameroun c'est le Cameroun".
#53
Le fameux "Tant que Yaoundé respire, le Cameroun vit" est aussi sa création personnelle... 🤷‍♂️
Le 11 Octobre 1991, Biya a enfin annoncé la tenue d'une rencontre tripartite, croisant opposition, gouvernement et société civile.
Débutée le 30 Octobre 1991, alors qu'elle devait ouvrir le dialogue, elle a été totalement dirigée par le 1er ministre Sadou Hayatou.
Des accords ont été conclus à l'arrachée le 13 Novembre avec juste une portion complice de l'opposition, mettant fin aux "villes mortes".
#55
Ont suivi les élections législatives largement combinées du 2 Mars 1992 où le RDPC a eu "seulement" 88 sièges sur 180.
25 Août 1992, Biya annonce les élections présidentielles pour... le 11 Octobre ! Alors que son mandat prenait fin en Avril 1993. 🙄
Empêcher une coalition de l'opposition sous candidature unique, tel était le bur. L'élection a aussi été préparée dans la précipitation.
Le 17 Septembre 1992, le Parlement a voté pour le scrutin à un tour.
Le vote a été supervisé par le Ministère de l'Administration Territoriale
#57
Campagne agressive du RDPC soutenue par les moyens de l'administration publique et des médias publics TRÈS partisans (ça a a peine changé après 26 ans ! 😭)
Soulèvement des foules par le SDF sous le slogan " Power to the people ! "✊😁
Malgré toutes les irrégularités du vote du 19 Octobre, le SDF a mené son propre décompte de voix et s'est déclaré vainqueur le 21 Octobre 1992.
Les résultats officiels les ont contredit avec 39,9% à Biya et 35,9% à Fru Ndi.
Accusations de fraudes, tensions...
#59
La Cour Suprême ayant validé les résultats officiels le 23 Octobre, des marches de protestation ont eu lieu à Douala, et devinez quoi... elles ont été violemment réprimées 😭
Émeutes au Nord-Ouest, violences. Morts multiples et incidents... Fru Ndi a du capituler. 😭😭😭
Cette défaite du SDF, au terme de graves turbulences sociales, politiques et économiques, s'est imprimée dans le coeur des camerounais comme la fin de l'espoir. Les sacrifices pendant les "villes mortes", les morts, les efforts... perdus. Pour longtemps. Très longtemps.
#61
Vous vous souvenez de l'abolition dela loi anti-subversion ? Elle a été "reversée" dans le Code Pénal en fait !
Comité National des Droits de l'Homme et des Libertés ? Sous autorité du 1er Ministre ! FEU ! 😭🔥

Mais c'était pas fini...
Le FMI entre autres recommandait de compresser les effectifs de la fonction publique de 40000 personnes... l'État a choisi de les conserver en baissant les salaires (vous en comprendrez les effets DÉVASTATEURS plus tard).
Janvier et Novembre 1993: -60% à -70% sur les salaires 🙄
#63 Vous pensez que les camerounais de l'époque en ont eu assez? C pas fini !

Janvier 1994, la dévaluation de 50% du Franc CFA a été le coup de massue final pour les camerounais. Des produits importés de 1ère nécessité, comme les médicaments, ont leur prix doubler. Simplement.
Un peuple appauvri, démoralisé, qui se bat à subsister avant autres batailles idéologiques... Une classe moyenne sur le déclin, un climat politique désespérant.
Voilà bien qui arrangeait les autorités pour asseoir leur pouvoir. Cet enracinement RDPC est toujours actif !
#65
Je tiens à rappeler que ce sont des FAITS RÉELS. Je vous invite à discuter avec vos aînés et parents de cette époque de leur jeunesse. Vous comprendrez sous un autre angle combien cette génération a été COURAGEUSE et ENDURANTE.

RESPECTEZ VOS PARENTS ! 😭😭😭✊💯👵👴👱‍♀️
Bon, là il est 2 heures du matin et je suis épuisé...
On continue demain matin sans faute.
On va décortiquer le "Système Biya" et constater par divers exemples pourquoi notre cher ABSURDISTAN est un pays FOU.
Merci pour la lecture et BONNE NUIT !
😁😴

RT + PARTAGES APPRÉCIÉS☺
#67
SUITE DU THREAD DÈS MAINTENANT !
J'aimerais en finir d'ici 2 heures de temps.
Les parties suivantes sont plus faciles à aborder pour les gens de ma génération car nous avons pu les observer en personne. Certains aspects sont même enracinés dans la culture camerounaise...
GO !
* 4- LE SYSTÈME BIYA *
Vous l'aurez compris, les 10 premières années de "règne" de Biya n'ont pas porté les promesses du Renouveau. La situation du pays s'est même particulièrement aggravée sur tous les plans.
Pourtant depuis 1984, la vraie priorité de Biya a été son pouvoir...
#69
a) La cage dorée de Biya
Conseils de ministres épisodiques, visites dans le pays rares, interviews ii tiennent sur les doigts d'une main... Biya s'est fait homme-mystère depuis 1984 pour son peuple.
7 visites de Douala en 35 ans, la dernière remontant à Novembre 2013
5 visites de Bamenda en 35 ans : 1983, 84, 85, 91, 2010.
Depuis 2013, il n'a tenu que 2 conseils des ministres: 15 Octobre 2015 et 15 Mars 2018. En 5 ans ! 😂

Où le trouver donc?
Défilé du 20 Mai,
Défilé de la Jeunesse le 11 Février,
Discours télévisés à ces occasions...
#71
Discours de fin d'année...
Ces discours même où il sort des "Je constate que..." comme un observateur étranger des événements du pays. Curieux.
Mais attention, il est facile de le trouver sur les Rives du Lac Léman (Genève). 6 fois en 2017 il y a voyagé pour 10 à 15 jours !
Dans cage dorée, Biya n'a pas lésiné sue sa sécurité. Après 1984, sa sécurité est passée de la France aux USA, qui l'ont sous-traitée à Israël. Le Colonel Avi Sivan, retraité de l'armée israélienne, a assuré longtemps la formation et le commandement de la garde présidentielle.
#73
Décédé en 2010 dans un mystérieux accident d'hélicoptère, Sivan a laissé la place à son compatriote Mayor Heres. Avec budget spécial et accès privilégié au Pdt, plus que ses ministres même,
il gère ainsi la GP (plus de 2000 hommes) et le Bataillon d'intervention Rapide (5000)
Le BIR est évidemment notre commando d'élite, pensé et entraîné pour résister à notre propre armée sur un siège d'au plus 30 jours ! Il s'est illustré à Bakassi, contre les coupeurs de route au Grand Nord, contre les infiltrations de Boko Haram à la frontière avec le Nigeria
#75
Vous comprendez que Biya a la main mise DIRECTE sur ces deux bataillons qui sont ses boucliers ultimes. Ses déplacements dans le Cameroun, ordianairement le trajet Etoudi - Nsimalen et vice-versa, sont extrêmement sécurisés par la GP. Coucou aux habitants de Yaoundé 😉
Mais pour vraiment mitiger la menace de l'armée, Biya a pris de grosses mesures:
exclusion des baisses de salaires de 1993, augmentation du budget de la Défense (3e plus grosse rubrique du Budget National en 2010).
Vous l'avez compris, Biya vit dans un monde à part.
#77
b) La nation des chaises musicales

Tous les camerounais connaissent remaniements ministériels du vendredi 17h, imprévisibles et implacables. Au gré de nominations à sa seule discrétion, Biya affecte, déplace ou révoque les membres de son administration.
Pour entretenir la loyauté de ses collaborateurs, il joue des affectations et révocations comme des récompenses ou punitions. Soucieux de maintenir leurs privilèges considérables, les pontes du régime sont donc devenues très dociles sur le plan politique.
#79
Le problème est qu'au fil des années, Biya s'est constitué une "équipe-type" et inamovible avec les mêmes collaborateurs qu'à ses débuts reconnus fidèles.
Exemples:
Amadou Ali, 33 ans de fonctions ministérielles.
Jacques Fame Ndongo, 19 ans
Le compteur était à 34 remaniements ministériels en fin 2016, tandis que 299 camerounais ont eu la chance d'être nommés ministres sous Biya, même fugacement.
Au final on a un pays qui tourne au bon vouloir d'UN SEUL individu.
Je ne m'étendrai pas sur les "barons" du régime devenus trop populaires qui ont été limogés :
Basile Atangana Kouna sorti le 2 Mars 2018 et ramené de sa cavale au Nigéria le 22 Mars
Edgar Alain Mebe Ngo'o sorti le même jour, toujours en liberté, sous crainte d'une attestation...
La liste des "poulains" limogés et/ou emprisonnés de Biya est longue, mais il a toujours su rester imprévisible.
Ça vaut aussi pour les hommes trop compétents comme Sanda Oumarou limogé en 1992 malgré un bon bilan au MINPOSTEL.
Insaisissable et incompréhensible.
#83
Biya ne punit pas la médiocrité, mais sa déloyauté.
Exemple:
Titus Edzoa, annonçant sa candidature aux présidentielles d'Octobre 1997, a été arrêté le 3 Juillet pour détournement de 350millions de FCFA.
2009, nouvelle accusation sur 61 Milliards. Et ainsi de suite...
c) L'Epervier du Vieux Lion
Sous la pression des bailleurs de fonds, Biya a lancé en 2006 l'Operation Épervier pour assainir la gouvernance camerounaise. Mais en fait elle a été instrumentalisée par Biya pour neutraliser les menaces à son pouvoir...
Voyons comment.
#85
Alphonse Siyam Siwe, Ministre de l'Eau et l'Énergie de 2004 à 2006, poursuivi pour 35 Milliards.
Jean-Marie Atangana Mebara, Ministre des Affaires Étrangères de 2002 à 2006, poursuivi pour plus de 17 Milliards
Polycarpe Abah Abah, ex-MINFI, principal artisan de l'atteinte du point d'achèvement PPTE en 2006, arrêté le 31 Mars 2008. Il a enchainé les condamnations en 2012, 2014 et 2016. De nombreux journalistes le voient comme une victime de l'Epervier car "trop apprécié et brillant"
On pourrait ajouter des célébrités comme Yves-Michel Fotso à la liste...
Le fait est que L'Administration Biya, volontairement corrompue et budgétivore, est prise en otage. L'Epervier a été érigé en menace symbolique non contre ces maux, mais encore contre la déloyauté à Biya.
*** PAUSE ! ***
La suite dans quelques heures SVP. Merci de partager et RT en masse ! 😃🙏💐
*par des cadres du RDPC pardon
*** SUITE DU THREAD ! ***
Merci d'avoir patienté 😁🙏💐

d) La fourmilière de partis politiques
En Janvier 2011, notre pays comptait 253 partis politiques. En 2015, 298.
Mais en réalité à peine une quinzaine sont réellement actifs et reconnus à travers le territoire.
Une fourmilière sensée donnée l'image d'une démocratie... Biya a pris au mot la demande du multipartisme, pour mieux retourner la démocratie contre elle-même. On se retrouve avec une société civile trop hétérogène, encore accentuée par les clivages tribaux.
#91
Diviser pour mieux régner. L'opposition réelle est noyée parmi les profiteurs, les faux partis, le commis du régime, au point où le flou s'installe.

D'un autre côté, l'UNC-RDPC a toujours gagné les présidentielles et législatives de façon écrasante.
Si le résultat était très serré avec le SDF en 1992, la vapeur a vite changé dès les présidentielles de 1997 pour le RDPC :
1997 - 92,57% des voix (SDF, UNDP, UDC ont boycotté le scrutin)
2004 - 70,92% des voix
2011 - 77,99% des voix
Une machine très bien organisée !
#93
Car oui il ne suffit pas d'être le parti au pouvoir pour assurer la victoire.
Le RDPC est d'abord implanté sur tout le territoire national avec le soutien des autorités traditionnelles (les cadeaux du régime sont juteux pour certains).
Ensuite, l'Etat est confondu au RDPC !
Pour des privilèges, protections ou avancements, les fonctionnaires doivent faire allégeance au parti.
Ministres, secrétaires généraux, gouverneurs, préfets, sous-préfets, etc. tous se mobilisent dans les meetings RDPC, sur leur temps de fonction avec les véhicules de l'État !
#95
Nous sommes en pleine période de campagne électorale, examinez juste QUI mène campagne dans les 10 régions... QUI sont les cadres du parti...
C'est sans compter que les militants sont payés en frais de mission de leur administration d'origine.
On parlait des fonctionnaires mais le phénomène s'étend aux entreprises publiques et parapubliques qui font des dons en nature ou liquide au RDPC.
De la même façon, les forces de police sont automatiquement mises à contribution pour la logistique et la sécurité des activités du R
#97
Enfin, le RDPC a aussi la main mise sur les medias publics, notamment le réseau CRTV et quotidien Cameroon Tribune. En illustration, voici le ratio d'articles parus sur la campagne dans CT entre le 24/9 et le 05/10/2018 selon @LEtoudi2018 :

Vous l'aurez compris, tout est fait pour asphyxier l'opposition. Dans l'actualité récente, le meeting du parti UNIVERS à Douala, au Stade CICAM, a été tour à tour refusée pour motif d'indisponibilité (19/09), puis validée le 20 par le Sous-préfet de Douala 5e.
Encore un exemple récent...
Le 9 Septembre 2018, le MINATD a dévoilé sa dotation de campagne de15millions de FCFA pour les 9 candidats. Considérant les milliards budgétisés pour cette campagne, seul le RDPC a accepté cette dotation.
La caution de candidature était 30 Millions...
e) Les verrous constitutionnels

Quoi de mieux qu'amender Constitution pour assurer la légitimité de ses manœuvres politiques?
Biya a bien suivi les leçons d'Ahidjo en 1975 et 1979.
La constitution camerounaise à été modifiée 13 fois en comptant sa création en 1959, 5 sous Biya !
#101
1983 - Biya se donne le droit constitutionnel d'anticiper les élections présidentielles (il en profitera en 1992). L'Assemblée Nationale passe aussi de 120 à 150 députés.
1984 - La République Unie du Cameroun devient République du Cameroun
1984 bis - Le Poste de 1er Ministre est supprimé
1988 - Le Pdt peut désormais abréger son mandat et anticiper les élections présidentielles
1991 - Le Poste de 1er Ministre est recréé, mais il ne sera plus Pdt en cas de vacance du pouvoir
#103
1996 - Garanties constitutionnelles des droits de l'homme + Suppression de possibilité d'anticipation des élections + le mandat présidentiel passe à 7 ans + Provinces devant devenir des Régions + Création du Conseil Constitutionnel (aucun membre jusqu'au 7 Février 2018 !)
2008 - Malgré les protestations puis violences en Février, le 10 Avril l'amendement à la constitution supprime la limitation de mandats présidentiels !
Ce dernier amendement permet au Cameroun de se qualifier en "monarchie constitutionnelle" car le Pdt peut l'être à vie !
#105
Revenons à cette affaire de Conseil Constitutionnel... Il est, entre autres, l'arbitre du jeu politique pour régler les contentieux électoraux pouvant survenir lors d'élections comme les référendums, les élections présidentielles, législatives, sénatoriales et régionales.
Vous voyez le schéma grossier maintenant ??! 😱
Au fait, les membres du CC nommés en 2018 sont des proches de Biya:
Emmanuel Bonde, ancien ministre de l’Industrie
Joseph-Marie Bipoun Woum, ancien MINJES
Jean Foumane Akame, conseiller juridique de Paul Biya
...
#107
Sur les 11 membres nommés, 5 sont du Comité Central du RDPC ! (OYÉ !)

Buvez un peu d'eau pour tenir le choc et continuer la lecture je vous prie...

Je vais terminer ce point en m'intéressant à cette institution encore neuve qu'est le Sénat Camerounais...
Petite revision:
Le Parlement Camerounais comporte 2 Chambres:
• L'Assemblée Nationale représentant les 49 circonscriptions nationales sur 180 sièges de députés ;
• Le Sénat représentant les collectivités territoriales décentralisées sur 100 sièges
#109
Les problèmes commencent quand vous comprenez que le Pdt nomme 30 des 100 sénateurs, tandis que les 70 autres sont élus !
Le 2e problème est que le Sénat, sans bâtiment dédié à cette date, occupe des espaces de bureaux au siège du Conseil Économique et Social.
L'utilité complémentaire du Sénat par rapport à l'Assemblée Nationale? Je n'ai pas encore trouvé quoi mettre pour remplir cette ligne...
Le coût annuel du Sénat ? Environ 20 Milliards FCFA de l'argent du contribuable ! Depuis 2013, 100 Milliards de FCFA environ y sont passés😭
Qui est Président du Sénat ? Marcel Niat Njifenji, 83 ans, ex-DG de la SONEL, ex-MINATD, etc. membre du RDPC. En gros, un partenaire de Biya.
À l'examen des membres du Sénat, surtout les 30 nommés, on se demande s'il s'agit d'une maison de retraités privilégiés...

Continuons.
Je ne peux qu'effleurer ici la surface du thème sur le Système Biya, il faudrait combiner des livres de plusieurs thèmes pour le faire. J'ai beaucoup simplifié évité les aspects polémiques:
Les sociétés secrètes
Les pratiques occultes
Les origines de la fortune du Pdt
...
#113 J'espère tout de même que vous apercevez la silhouette du mastodonte qu'est ce système, déjà difficile à cerner, encore plus à combattre. Reconnaissez que Biya est un stratège de génie. Mais à qui profite-ce ? 😭
La dernière partie a été pour moi la moins difficile à préparer, car on s'attaque à des questions plus tangibles et visibles, plus terre à terre dans ce pays. Certaines découvertes m'ont accablé sur notre gouvernance, vous allez vite comprendre... 😭
* 5- ABSURDISTAN 2018 *
Faire un état des lieux exhaustif serait trop vaste et ennuyeux. Parler des événements forts de ces dernières années ? De la crise anglophone ? Du drame d'Eséka ? Non on en a assez dit. Je voudrais m'attaquer non à des événements, mais des réalisations !
" Les Grands Projets Structurants "
Cette formule, les camerounais entendue autant que "2035". Mais en fait il s'agit de quoi ?
Centrale à gaz de Kribi
Port en Eaux Profondes de Kribi
Barrages de Lom Pangar et Memve'ele
Autoroute Douala-Yaoundé
Pont de Bonaberi
Logements sociaux
Je vais vous montrer ce qui pique sur quelques unes de ces réalisations...
a- Barrage de Lom Pangar
Mis en service en Juin 2017, ce barrage produit 30MW (mégawatts) d'énergie, et a coûté la bagatelle de 238 Milliards FCFA. Il est annoncé qu'il va régulariser aussi la Sanaga...
...et permettre à Song Loulou (120MW) de produire à plein régime.
Le barrage Gibe III en Éthiopie revient à 526 Millions/MW
Memve'ele : 1,99 Mlrds /MW
Zungeru (Nigeria) : 1,05 Mlrds / MW

La facture de Lom Pangar est à 7,93 Mlrds/MW !

Gabegie ?

Parlant de Memve'ele justement...
b- Barrage de Memve'ele
D'un coût de 420 Mlrds FCFA, il offrira 211MW. Reçu le 8 Février 2018 par le Gvnmt camerounais, il lui manque... les voies de transport de l'énergie sur 300km ! 🤦‍♂️ Celles ci devraient être livrées en fin 2019... En attendant on nous promet déjà 80MW🤔
c- Autoroute Douala-Yaoundé
Longue de 215km, sa construction est prévue en 3 phases. En Octobre 2014, la 1ère phase a été lancée sur le tronçon Nkolkoumou-Bibodi de 60Km pour 284 Mlrds FCFA.

4,73 Mlrds/KM !

Comparaison de coûts d'autoroute :
Portugal : 1,18 Mlrds/KM
France : 6,7 Mlrds/KM
Italie : 4,92 Mlrds/KM
Espagne : 1,25 Mlrds/KM
Maroc : 1,7 Mlrds/KM

On ferait donc des autoroutes au Cameroun presque aussi cher qu'en Italie qui est l'un des plus chers d'Europe ??

Mais ce n'est pas tout !
En Mai 2018, on nous annonçait que les travaux sur ces 60Km étaient finis à 60,26% ! Depuis Octobre 2014 ??!! 😒
Pire, ce mois de Septembre les infos affirmaient que ce 1er tiers nécessitait 40 Mlrds FCFA en plus pour le terminer ! Des travaux de raccordement disent-ils 😭😭😭
60,26% de finitions de 60km en 4,5 ans = 36,156Km en 4,5 ans = 8,03Km / an ! 🤦‍♂️

Jusqu'à demander d'ajouter l'argent. A ce rythme on aura 215 km d'autoroute en 2041 au moins ! Les gens là n'ont pas honte hein...😭😭😭
d- 2e Pont de Bonaberi (Douala)
Mars 2013, les travaux d'étude ont commencé pour ce pont.
14 Novembre 2013, Biya pose la 1ère pierre... c'est en Novembre 2017 que la circulation a été ouverte sur ce pont.
Hommage aux habitants de Bonaberi pour ces 4 ans de calvaire...
...mais c'est sans compter les travaux interminables à l'entrée Deido de ce nouveau Pont ! Les embouteillages et accidents dans ce chaos n'en finissent plus.
Un pont annoncé fini à 95%, mais actuellement une seule moitié du pont est ouverte,et il n'est pas éclairé la nuit.🤦‍♂️
Attendez mais on n'a pas parlé de coût ! Le 2e Pont de Bonaberi a coûté 120 Mlrds FCFA. Long de 800m. 5 voies de circulation.
Ça fait quand même le KM à 150 Mlrds...
En comparaison le Nigeria a inauguré le plus haut pont suspendu d'Afrique dans Lagos, pour 78,3 Mlrds/KM.👏👏👏
Et ce n'est pas fini !
Les aménagements des entrées Deido et Bonaberi requièrent en plus 17,47 Mlrds FCFA. 😐
Cette annonce date de Janvier 2018.
Nous sommes en Octobre, et les habitants de Douala seront tous témoins qu'il y a sur cette affaire UN PROBLÈME. On se fout de nous.
Allons seulement...

e- Le Réseau routier camerounais
Sur cette section, le Gvnmt m'a tendu le bâton pour le battre. 😆
Jetez un oeil à cette page du site du MINTP >>> mintp.cm/fr/projets-rea…

5133 km de routes revêtues sur 77589km de réseau !
Ça fait 6,61% de routes bitumées. En 58 ans d'indépendance, c'est un échec ACCABLANT.
Déjà que ce sont des données à prendre avec de GROSSES pincettes, l'état catastrophique des voies est à soulever...
Attaquons la question des coûts moyens de nos routes.
Le site investiraucameroun.com affirmait en 2013 que le prix moyen du km de route bitumée au Cameroun est estimé à 205 Mlns FCFA. Pourtant, la moyenne africaine culmine à 100 Mlns FCFA, soit 48,78% du prix camerounais !

QU'EST-CE QUI N'A PAS MARCHÉ ? 😣
#131
f- Une histoire de "courts séjours privés"

Les voyages de Biya pour "court séjour privé" à l'étranger sont tellement fréquents qu'on le dit " en court séjour privé au Cameroun" quand il arrive.
Ça peut faire sourire, mais ces mouvements sont à chiffrer !
L'avion du Pdt a été aperçu à Genève 6 fois en 2017 selon les enquêtes de la Radio Télévision Suisse:
24 Mars
12 Avril
14, 17, 26 Septembre
21 Octobre

Les journalistes suisses affirmaient qu'il a passé 4 ans et demi en Suisse, sur 35 ans... 🤦‍♂️
#133
Des journaliste d'investigation ont estimé qu'il a effectué, entre 1982 et 2017, 1645 jours hors du Cameroun. Pour plus de 95 Mlrds de FCFA en 35 ans !
Les suisses ont estimé les frais moyens en détail :
Entretien de l'avion : 84 Mlns/jour
Hôtel : 22 Mlns/jour
Ces chiffres excluent évidemment les dépenses exceptionnelles et somptuaires, les coûts logistiques de sa protection et des escortes au Cameroun, plus les coûts sur l'économie quand il paralyse Yaoundé à son passage... Ça donne le tournis. 😵
#135
Il y a tellement à dire sur le Cameroun, mais ça prendrait un thread de 500 tweets au moins :
L'économie peu diversifiée
L'abrutissement de la jeunesse
L'anesthésie des populations à la misère
La normalisation de la médiocrité
La gouvernance douteuse
...
...
La chute des valeurs morales
Le jeu politique faussé et verrouillé
Le déficit structurel
Le chômage
La manipulation des masses
...

Tellement à dire, tellement à repenser, tellement à faire dans notre pays.

En avant la conclusion !
#137
* CONCLUSION *

L'Absurdistan est unique et incroyable dans le sens où il cumule les paradoxes et curiosités comme nul autre pays. Au centre ce tourbillon de paradoxes, un homme très avisé, intelligent et fin stratège: Paul Biya. Malheureusement, ses talents ont été...
... employés pendant 36 ans à son seul profit. Dans sa paranoïa depuis 1984, il s'est écarté de son peuple et a protégé son pouvoir à tout prix, amplifiant les maux qu'il combattait.
Laxiste, fainéant et absent... mais aussi autoritaire, manipulateur et égocentrique. Unique.
#139
Le mirage de l'émergence en 2035 (il aura alors 102 ans), les bilans de réalisations ternes, la médiocrité généralisée, une économie non compétitive... l'héritage de Biya est pale.
La résistance au changement de ce régime est logique: IL NE VEUT PAS RENDRE COMPTE.
Toutefois, c'est mon avis personnel, ce régime qui s'est maintenu à coups de promesses fallacieuses de mandats en mandats arrive bientôt à péremption. Il devra faire face à 3 chocs:
Le choc des générations,
Le choc de l'information,
Le choc de l'opposition.

Je m'explique...
#141
Choc des générations car la jeunesse camerounaise ne s'identifie plus à une caste de vieillards devenue contre-productive et dépassée par cette époque. Les lacunes de leur leadership politique sont de plus en plus béantes pour nous jeunes qui ne comprenons plus leurs choix
Dans notre ère où l'efficience et la vitesse d'exécution sont indispensables, une élite politique qui agit au ralenti n'a pas de raison d'exister. Les jeunes ont besoin de plus de réactivité, mieux, de pro-activité. L'heure est à la GUEREE ÉCONOMIQUE.
#143
Le Choc de l'Information.
L'actualité du pays, notamment politique, a toujours été filtrée, faussée, cachée... par les médias du pouvoir pour protéger son image et ses intérêts.
L'avènement des NTIC a retourné ces manipulations de masse contre eux.
La puissance des réseaux sociaux a permis au public de briser certains murs d'information. Toute personne en ligne est désormais reporter et témoin. L'information est directe et sans filtre. Aucun moyen de contrôler l'info dans ces conditions !
La constante propagande? Esquivée.
L'information "officielle"? Comparée et vérifiée.
Une transparence qui gène le pouvoir et les pousse à infiltrer ces mêmes RS via des comptes vitrines ridicules...
Des mécaniques de communication caduques qui exposent toutes leurs maladresses 😆
Enfin, le Choc de l'Opposition.

Le SDF ayant échoué 3 fois (1992, 2004, 2011) aux élections présidentielles, les camerounais étaient à la recherche de nouvelles figures dignes de confiance pour s'opposer à la domination RDPC.
La montée de nouveaux partis forts y a répondu
En comptant le leadership rajeuni du SDF, l'offre de l'opposition est subitement redevenue alléchante. Visions, projets réalistes, campagnes "propres"... le regain d'intérêt pour élections présidentielles actuelles ne sont qu'un aperçu des mutations politiques profondes à venir.
En face, on a senti le parti au pouvoir fébrile, surpris, désarmé dans les confrontations médiatiques. Leurs méthodes habituelles (dons de campagne, meetings factices, intimidations, etc.) n'ont fait que conforter les avis des militants éveillés. Un vent nouveau se lève !
#149
À moins d'une heure du jour de vote, l'Absur... pardon, Notre Cameroun est en effervescence. Nombreux sont las d'un dirigeant qui s'annonce maître sorcier en traitant des conspirateurs d'apprentis sorciers (cf. discours du 27 Février 2008). Las du mépris. Las des maquettes.
Las d'une élite aux choix accablants qui ne rend jamais compte. Las de l'inertie. Las de la mythomanie. Las de l'impunité. Las de la culture de la médiocrité. Las de la propagande creuse. Las des abus du pouvoir. Las de la gabegie. Las de la personnification du pays en un homme.
#151
Le Cameroun c'est cet élève de CM2 qui se vante d'avoir 18/20 et être 1er de sa classe. Le problème est qu'il a 36 ans et que sa classe est la CEMAC...
@madibaOlivier)

*** FIN DU THREAD ***
MERCI D'AVOIR LUUUUUUUU 🎉🎊🎈😄

PARTAGEZ AU MAAAAAX 😌😉🙏💐✨

(Si quelqu'un peut condenser tout ça en un texte unique ce serait bien aussi 😅)
*réguler le flux de la Sanaga
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to ⚜ A L E X H A N M A ⚜
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member and get exclusive features!

Premium member ($30.00/year)

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!