Profile picture
, 23 tweets, 6 min read Read on Twitter
« De Alboury Ndiaye à Bouna Alboury Ndiaye »
Dernier Bourba du Djoloff, premier élément de l’école française.

Dans un premier temps je tiens à souligner que le but de ce texte n’est pas dans le but de salir le nom de ce dernier, je tiens juste à restituer les faits tels quels.
À mes lecteurs, de contextualiser l’époque et encore une fois tout est que jeu de pouvoir, de vainqueurs et de vaincus, cela dis commençons.

Le fils du dernier souverain du Djolof fut une personnalité de premier plan. De son vrai nom Yély Birayamb,
Bouna Alboury NDIAYE est le fils du Bourba Al Boury Biram Penda Diémé, et de la Linguère Madjiguène Bassine Ndiaye. Il est né à Yang-Yang en 1877 ou 1878.

Son père le célèbre Alboury Ndiaye est le dernier Bourba souverain du Djollof, résistant forcené contre le colonialisme
Il combattu aux côtés de son oncle Damel-Teigne du Cayor Lat Dior au sein d’une ligue convoquée par ce dernier composée de Alboury Ndiaye du Djolof, l'almamy du Fouta, Abdoul Aboubakar, et Ely Ndjeubeut, roi du Trarza en Mauritanie, fils de la reine Djeubeute Mbodji du Waalo.
Après plusieurs combats la ligue est en mauvaise posture. Lat-Dior est forcé de fuir le Cayor ou les français s’empressent d’installer son cousin sur le trône Amary Ngoné Fall favorable et lié au colon. Ne parvenant à s’imposer au Cayor il sera vite destitué et remplacé par
Le neveu de Lat-Dior Samba Laobé Fall. Ce dernier ayant des vus sur le trône du Djoloff hésite pas à se lier avec le frère de Alboury Ndiaye : Samba Laobé Penda qui lui aimerait bien lui régner à la de son frère sur le Djoloff. Samba Laobé Fall espérait ainsi calmer la véhémence
Dans la région contre Alboury Ndiaye qui restait un terrible résistant dont les français souhaiter coûte que coûte éliminer. En juin 1886, les troupes de Samba Laobé sont défaits à Guilé, Alboury Ndiaye en profite pour attaquer à son tour le Cayor enfin d’y rétablir Lat-Dior.
Les colons préférant éviter ce combat sachant que Samba aller perdre le Cayor aux profits de souverains plus hostiles à sa présence ; demande à se dernier de payer les dommages de guerre à Alboury Ndiaye enfin de rétablir la paix entre les 2 camps. Samba acculé des 2 parts
Pouvant être attaqué à tous moments par Alboury et de l’autre étant fragile peut perdre son trône face aux colons décident d’aller au Tivaouane chercher de l’aide économique enfin de suivre le plan des français. Mais une fois arrivé sur les lieux ils se trouve en face de troupes
Français qui se jettent sur lui et l’assassine le 24 octobre 1886. Naturellement ils annexent un Cayor démunié sans chef, qu’ils divisent en 6 provinces pour satisfaire la plupart des familles royales. Lat-Dior essayera de reprendre son trône mais sera finalement tué le 26
( si vous aimez Game Of Throne, je vous conseil vivement la lecture de l’histoire des royaumes du Sénégal ils ont rien à envier à ce dernier ).
A ce moment tous les grands résistants sont défaits il ne restait plus que Alboury Ndiaye a qui les français propose un accord :
En échange de non agression de la France au Djoloff Alboury devra remettre son fils Bouna à l’école des otages de St-Louis. Il ne respecta pas cet accord et refusera d’envoyer son fils à l’école des Otages. La décision était aussi toute faites après Lat Dior et le Cayor
Les Français décidèrent de s’attaquer à Alboury et au Djoloff. Le 24 mai 1890 les troupes françaises se dirigèrent vers le Djoloff pour l’annexer. Alboury se sachant cuit décida d’appliquer la politique de la terre brûlée et sacrifie la capitale Ying Yang.
Ne pouvant plus compter sur souverain résistant tous ayant été tué et ne voulant pas se rendre aux français Alboury décida de se rendre au Souda Occidental ( futur Mali 🇲🇱 ) enfin du rejoindre Ahmadou Tall, fils du grand El Hadji Omar Tall avec pour projet combattre l’avancée d
Des français dans la région et établir un grand État musulman du Senegal au Niger. Pendant ce temps le Djoloff est totalement annexé et rappelez-vous du frère de Alboury Samba Laobé Penda est finalement intronisé par les français qui place le Djoloff sous protectorat français.
Et pour pas tout arrangé le fils de Alboury, Bouna est capturé par les Maures, les français dirigés par le même colonel qui attaqué le Djoloff décident d’aller le délivrer et l’amène finalement à l’école des otages de St-Louis. Durant ce temps Alboury Ndiaye continua sa lutte
Dans tellement de batailles tout au long du Mali et du Niger, des batailles entachées de traîtrises, de coup-bas de fuites, tellement de faits qu’il faudrait un livre de plusieurs tomes pour tout relater. Bref Alboury fatigué par sa traque sentait sa fin proche le jour ou il sera
Humilié. Fatigué lors de sa cavale il trouva une calebasse de lait, qu’il bu en cachette, la propriétaire du lait, une femme l’accusa d’avoir bu son lait ; Alboury nia mais un garçon arrivera et l’accusera à son tour. Alboury se tourna vers son griot et dira :
« Je ne suis plus rien puisque ma parole est mise en doute, c’est le signe que je n’en ai plus pour longtemps ». D’après la légende Il mourut au Niger mourut d'une flèche empoisonnée tirée par un enfant in-circoncis, qui le toucha à l'auriculaire.
On lui coupa le bras, et on amena ce bras infatigable, responsable de nombreuses victoires militaires, à Dosso. Le bras fut enterré dans la grande mosquée face au palais du Djermakoy. L'enterrement était digne de celui d'un grand roi.
Au Niger, dans les régions qu'il a traversées, de nombreux toponymes Wolof signalent la trace de son passage. Ou il est encore aujourdhui surnommé L’indomptable Alboury Ndiaye.
Voilà on s’arrête ici pour l’instant avec la fin du dernier souverain résistant sénégalais/ fin PART 1
Suivez-moi pour lire la suite avec son Fils Bouna qui marqua l’histoire autrement dans un Senegal colonisé.

@GalsenHistory @Bic__Rouge @SAVE_DAKAR @fisha_Senegal
@threadreaderapp unroll please
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to Bane Baba
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Follow Us on Twitter!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3.00/month or $30.00/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!