Profile picture
Waël Pascha @wlslm
, 49 tweets, 13 min read Read on Twitter
Au-delà de la vanne, j'aimerais faire acte de salubrité publique avec un #thread répondant à Monsieur Nicolle sur quelques-uns de ses propos.
Alors ça risque d'être long, la vidéo frôle 9mn, et je promets pas de tout ratisser tant il y a à dire. #GiletsJaunes #MaximeNicolle
Parce qu'il part quand même sur beaucoup de thématiques très diverses, et (SPOILER) il raconte quand même pas mal d'inepties. Pour rester poli. Pis j'aime bien ce mot, "ineptie".
J'ai pas la science infuse, donc n'hésitez pas à compléter.
Bon, c'est parti. Hésitez pas à vous servir un verre.

Pis gardez la bouteille à portée. Y en aura besoin.
#Protip
Alors sur le volet institutionnel.
M. Nicolle demande au président de la République sa #démission, une #dissolution de l'Assemblée nationale, l'élection d'une "assemblée citoyenne" manifestement constituante puisqu'en filigrane on parle de mettre fin à la Ve République.
Il souhaite retirer au président tout pouvoir, et que le gouvernement "transitoire" soit "assisté par des citoyens". C'est pas rien. Et pour justifier ses demandes, il répète à plusieurs reprises que c'est ce que "les gens" veulent, à "90%", pour arrêter le mouvement.
Mais c'est qui, "les gens" ? Cela représente quoi ? Les manifestants ? @Place_Beauvau table sur un peu moins de 290 000 personnes. Alors oui, certains argueront que le chiffre est biaisé. Mais même en le multipliant, on reste très loin du corps électoral français (environ 47M).
Donc pour la représentativité, on repassera. Surtout qu'au fil du temps le nombre se contracte très fortement depuis le 17 janvier.
Par "les gens", faut-il plutôt comprendre "ceux qui s'expriment sur les réseaux sociaux, Facebook en tête" ?
Là ça pose plusieurs problèmes. Déjà, sur le Net : un compte n'équivaut pas à une personne. Comment ainsi mesurer correctement l'audience des #GiletsJaunes pour jauger la représentativité du mouvement ?
Entre l'anonymat, les multi-comptes, les bots, les tentatives d'ingérence étrangères éventuelles, etc. Les risques sont nombreux. Ajoutons également le risque que les réseaux sociaux puissent influer sur les opinions et leur expression : lemonde.fr/pixels/article…
Donc oui, au risque de me répéter, "les gens" c'est pas suffisant pour fonder une quelconque légitimité démocratique. La foule n'est pas le Peuple. A fortiori quand l'expression de cette foule se fait devant un écran, et pas dans un isoloir.
Donc jeter aux orties les résultats des dernières élections en s'appuyant sur un fort nébuleux "les gens", vous m'excuserez de tiquer un peu. (En fait j'ai la paupière droite qui palpite violemment).
Ensuite, il veut une assemblée "citoyenne" à l'issue d'élections anticipées.
C'est quoi le projet ? Dissoudre et interdire tous les partis politiques, vus comme des entités portant atteintes à une démocratie pure et parfaite ?
Pas vraiment, le seul parti désigné persona non grata par M. Nicolle, c'est LaREM, qui serait exclu par principe de ce gouvernement transitoire appelé de leurs voeux par "légens". Niveau démocratie, on repassera (je précise que je suis pas spécialement pro-LaREM).
Pis c'est quoi, finalement, des "élections citoyennes" ? Les dernières ne l'étaient pas assez ? C'est quoi le curseur ? Qui décide ? Suffit de creuser 30 secondes pour se convaincre que l'argument sent mauvais.
Au passage, le président de la République, même en lui retirant tout pouvoir, n'est en rien le "porte-parole du gouvernement".
Quand on critique une constitution, la moindre des choses est de se renseigner un minimum sur celle-ci. SURTOUT QUAND ON VIT SOUS SON EMPIRE.
Il est ptêt un peu tôt pour juger de la gueule qu'aurait cette nouvelle constitution, mais à la lumière de ce que M. Nicolle nous présente, niveau contre-pouvoirs, ce serait pas vraiment ça, avec une "volonté populaire" sans filtre ni aucun garde-fou institutionnel.
Le tout renforcé, conforté par le #RIC (via lequel on adopterait cette constitution au passage).
D'ailleurs, quid de ceux qui la rédigeront, cette constitution ? Quand on voit à quel point le mvt des #giletsjaunes et en proie aux tentatives de récup par les extrêmes, j'ai peur.
Amis #GiletsJaunes, lisez Tocqueville, je vous en supplie.
Vient ensuite #LABAGARRE avec la question des violences.
Je rejoins mes camarades qui dénoncent depuis plusieurs jours une tendance à la déresponsabilisation, au relativisme total (oui c'est un oxymore, c'est une figure de style) qui justifie tout. Nicolle est en plein dedans.
Certes, il dit penser que la violence ne résout rien.
Mais, de base, bloquer un rond-point EST une forme de violence. Lancer et encourager des manifs sauvages en savant que ça partira en sucette, c'est faire montre de violence.
M. Nicolle ne "cautionne" pas les violences, mais les juge "légitimées" par celles des FDO.
Donc il les cautionne, les excuse, les justifie.
Pour rebondir sur l'exemple du "boxer" là, il fait de la psychologie de caniveau, renvoyant ses violences à un pétage de câble.
Selon des sources policières (à confirmer au procès, donc), ses gants étaient lestés au plomb.
Préméditation et pétage de plomb (que je suis draule hohoho) ne font pas bon ménage.
francetvinfo.fr/economie/trans…
On saluera la dextérité de M. Nicolle qui arrive à esquiver avec brio la question de savoir s'il faut condamner un tel acte en renvoyant tout simplement la question à la justice. Ou comment continuer à exciter sa base en refusant de dénoncer les violences.
Base manifestement déjà bien chauffée au rouge (oui je recycle éhontément mes vannes), puisqu'il est ensuite question aux appels à prendre des armes et à fabriquer des bombes, qui se multiplient sur les RS selon M. Nicolle. On sent quand même qu'il est gêné aux entournures.
Il hésite avant de condamner. À deux reprises. Sa première réponse visait à expliquer qu'il en avait informé le gouvernement via @mounir. Comme s'il s'agissait d'un moyen de pression à exploiter, avant d'être un risque pour la sécurité de nos concitoyens. Ça me fait flipper.
@mounir Oula, grosse question "est-ce qu'on est en démocratie".
Gros gros niveau d'inepties.
On parle oligarchie, représentativité, majorité inaudible faces aux intérêts politiques et financiers. Ça fait mal à entendre vraiment.
@mounir Le mec pense que la France vit sous le joug d'une dictature qui avance visage caché. Et son "meilleur argument" : les annonces sécuritaires du gouvernement. C'est un gros point ça : arrêter de cultiver les délires conspi en adoptant un arsenal répressif liberticides et inefficace
Oui, il y a des choses à améliorer dans nos institutions. Notamment sur le plan des pratiques, pour que le Parlement prenne toute sa place, par exemple.
Mais de là à parler d'oligarchie et de dictature, il y a un monde.
Oh boy on en arrive à ses délires sur l'attentat de Strasbourg.
Alors déjà on va couper court à tout débat sur les faits. L'auteur a prêté son allégeance à l'EI dans une vidéo. C'est un acte terroriste. Point barre.
Nicole veut une source, voilà : beta.leparisien.fr/faits-divers/u…
De l'importance de lire, d'attendre d'avoir les infos, avant de parler. Ça évite de raconter des conneries. Surtout quand t'es en live devant des milliers et des milliers de tes concitoyens qui boivent tes paroles. Irresponsable.
Surtout sur des sujets complexes, dont on ne sait rien. Comme le terrorisme. Quelle est la légitimité de M. Nicolle pour analyser et critiquer, un chaud, le mode d'action de l'attentat de Strasbourg ? Réponse : néant.
Irresponsable, pis de mauvaise foi aussi. Cette argumentation sémantique foireuse à base de distinction entre attentat et attentat terroriste. C'est gênant. Et dangereux. Le type est écouté. Très.
Le mec est pas con. En effet, il n'a jamais dit que l'attentat de Strasbourg avait
été organisé par le gouvernement pour discréditer les #giletsjaunes.
Il l'a laissé entendre, suggéré, dans une théorie conspirationniste questionnant naïvement la nature et le mode de l'attaque. Du haut de son incompétence crasse en la matière.
C'est insidieux. Donc dangereux.
"J'ai aucune confiance en ce que je vois pas". Je pourrais écrire mille tweets pour répondre. Mais je vais plutôt reposter cet excellent texte de @Olivier1Schmitt qui dénonce le poison du doute systématique : tempspresents.com/2018/06/15/je-…
@Olivier1Schmitt Pis je vais passer à la suite, parce que là je commence vraiment à m'énerver devant mon ordi.
Donc #giletsjaunes et liberté de la presse.
Déjà ça commence bien : l'agression verbale est un mode d'expression légitimé par la DESINFORMATION de BFM et compagnie.
Le mec est allé vendre sa soupe sur Russia Today, hein.
Moi qui espérais me calmer un peu. C'est raté.
#OKLM, M. Nicolle donne aux #giletsjaunes le droit de décider quel média a ou non le droit de couvrir leurs manifs.
Elle est belle la démocratie. Ha ça augure une bien belle "constitution citoyenne". A contresens en wheeling, sans casque et à 180 sur l'autoroute de l'indécence.
"LOL CÉ TRO BIEN JÉTÉ A MARSEILLE BFM ILS ONT TENU KE TROA MINUTE PTDR". Et ça vote... (ou pas justement).
Agresser des journalistes, du fun pour les petits et les grands.
#OKLMZERETURN : Nicolle (oui plus de "Monsieur") qui désigne BFM comme un ennemi.
Pour rappel, le mec dénonçait une dictature fantasmée 5 mn plus tôt, et là il s'approprie une logique bien dictatoriale, en faisant du journaliste un "ennemi du peuple", ni plus ni moins. #çapromet
Je viens de terminer l'exégèse de ces 8min44 de néant intellectuel et d'enfer dialectique. Je suis limite nervous breakdown, mais quelques remarques conclusives si vous avez encore un peu de temps à me consacrer.
(De mon point de vue) Déjà, c'est l'illustration éclatante de l'impossibilité de parvenir à une sortie de crise avec ceux qui se sentent représentés par quelqu'un comme Nicolle (oui le mec est contre la représentativité, mais se fait pas prier pour écumer les plateaux, logiqu).
Demandes irréalistes, maximalistes, antidémocratiques et inflexibles, "représentant" refusant de jouer les règles du jeu démocratique, niant toute légitimité à ses "ennemis", etc.
Comment voulez-vous négocier quoi que ce soit avec des gens pareils ?
Que faire alors ? Les laisser s'exciter dans leur coin, s'enfermer dans leurs délires conspis, cesser de leur tendre des micros ?
A court terme on aurait la paix, certes. Sauf que ça continuerait à se monter gentiment le bourrichon sur FB à coups de mensonges.
Gros danger à moyen terme, et encore pire à long terme, selon moi.
Quelles solutions ? J'ai hélas pas vraiment de réponses... Mais déjà, porter le fer (rhétorique hein) à chaque occasion pour démonter la bêtise et l'inculture de ces propos me semble important.
Ensuite, arrêter de relayer passivement leurs fantasmes : les inviter dans les médias, mais avec des contradicteurs assez solides pour briser leur discours bien comme y faut, pointer leurs inepties, et surtout ne pas les lâcher tant qu'ils n'ont pas le nez bien dedans.
(Y en a qui le font, hein, bien sûr, mais faut vraiment le systématiser ça. Et pas que pour les gilets jaunes, sur tous les sujets. Mais toujours de manière honnête. Et éthique.)
Et enfin, arrêter d'alimenter ces délires. Mettre fin aux pratiques les plus délétères pour nos institutions. Mais dans leur cadre, sans partir dans une chasse aux sorcières débile. Ex: cesser le "un fait divers = une loi". Laisser la justice bosser.
Dénoncer systématiquement les violences d'où qu'elles viennent, s'épargner la politique de caniveau, discuter plus, etc.

Vaste programme, comme dirait le père de la Vème.

Moi je vais m'allonger 5min.
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to Waël Pascha
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member and get exclusive features!

Premium member ($3.00/month or $30.00/year)

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!