[THREAD TRÈS LONG] Pourquoi 95 ans après la mort de Lénine, je suis léniniste et je conseille d'étudier ce dernier, de le comprendre et de continuer son combat. #Lénine #Lenin
Il y'a 95 ans, le 21 janvier 1924, Lénine, figure du marxisme et de la Révolution d'Octobre mourrait. Un peu de musique triste pour mettre de l'ambiance de folie pendant la lecture de ce thread :
Aujourd'hui Lénine est régulièrement décrié comme celui qui aurait « tout commencé », en d'autres termes l'artisan des crimes du stalinisme. Il est décrit comme un tyran et les bolcheviks contre un petit groupe ayant comploté et pris le pouvoir pour eux-mêmes.
En réalité Lénine est quelqu'un qui apporta au marxisme beaucoup d'évolutions fondamentales au niveau théorique et qui fut un des artisans de la plus grande victoire de l'histoire du prolétariat : la conquête du pouvoir et le triomphe sur la contre-révolution.
Au niveau théorique, il faut savoir qu'au delà des apports, Lénine a été l'animateur d'une aile gauche du mouvement socialiste de l'époque, qui était la seule à défendre des positions réellement marxistes contre les autres ailes de l'époque, contre par exemple Edouard Bernstein.
Ce dernier est le créateur de la sociale-démocratie réformiste telle qu'on la connaît aujourd'hui. Il imagine que l'État pourrait être dénué d'un quelconque statut de classe, se dressant au-dessus d'elles. La situation des prolétaires pourrait donc être améliorée par des réformes
Lénine rappelle contre toutes les thèses de ce genre ce qu'est la théorie marxiste de l’État. L’État est une structure née de la division de la société en classes et qui s'éteindra avec la disparition de celles-ci. Et la tâche du prolétariat est de mener une révolution
pour détruire l’État bourgeois et créer un nouvel État, un « demi-Etat » qui ne servira qu'à réprimer la bourgeoisie par un prolétariat armé, et qui se débarrasse de l'essentiel de l'appareil bureaucratique de l’État bourgeois. Lénine fera une brillante synthèse de l'analyse
marxiste de l’État dans l'un des classiques du marxisme : L’État et la Révolution écrit entre les deux révolutions russes, donc à l'époque de violentes polémiques avec les mencheviks et les socialistes-révolutionnaires qui étaient les principaux porteurs du réformisme en ce temps
Lénine développa aussi l'analyse du capitalisme en se penchant sur son stade suprême, l'impérialisme. Il ne sort pas son analyse de nulle part ou parce qu'il est plus intelligent que tout le monde : il la sort des travaux menés par divers économistes, notamment des économistes
bourgeois sur le développement concret du capitalisme à travers les années. Il note cinq caractéristiques de l'impérialisme : « 1. Concentration de la production et du capital parvenue à un degré de développement si élevé qu'elle a créé les monopoles
, dont le rôle est décisif dans la vie économique 2. Fusion du capital bancaire et du capital industriel, et création, sur la base de ce "capital financier", d'une oligarchie financière ; 3. L’exportation des capitaux, à la différence de l'exportation des marchandises, prend une
importance toute particulière ; 4. Formation d'unions internationales monopolistes de capitalistes se partageant le monde, 5. Fin du partage territorial du globe entre les plus grandes puissances capitalistes. L'impérialisme est le capitalisme arrivé à un stade de développement
où s'est affirmée la domination des monopoles et du capital financier, où l'exportation des capitaux a acquis une importance de premier plan, où le partage du monde a commencé entre les
trusts internationaux et où s'est achevé le partage de tout le territoire du globe entre les plus grands pays capitalistes. »
Lénine note des choses extrêmement actuelles, notamment sur l'explosion des monopoles et la financiarisation de l'économie. Cette tendance du capitalisme analysée par Lénine s'est montrée encore plus forte depuis les Trente Glorieuses et anéantit toute la rhétorique bourgeoise
sur la libre concurrence. En effet, le résultat vers lequel se dirigera de toute façon le système capitaliste est la concentration du capital entre les mains des multinationales (genre Mcdo ou Apple)
« L'impérialisme, stade suprême du capitalisme » est un livre extrêmement utile pour saisir les fondements du système capitaliste tel qu'il est actuellement. Il est très bien documenté et rempli de plein de divers tableaux, statistiques, etc.
Un troisième point développé par Lénine fut plutôt un point pratique c'est à dire la conquête du pouvoir par les bolcheviks en 1917, et tout ce qui a préparé cette prise de pouvoir
Quelque chose qu'ont compris les marxistes et qui est confirmé par la pratique est que la révolution prolétarienne ne peut pas venir juste de la colère du peuple ou juste de la situation objective du capitalisme (qui est très mauvaise).
La révolution a besoin d'un parti, implanté dans tous les secteurs du salariat et capable de diriger la révolution, de lui donner des objectifs, un programme et la possibilité de prendre le pouvoir.
Lénine théorise dans « Que Faire ? » le parti d'avant-garde, un parti organisé au niveau national et selon la théorie du centralisme démocratique qui permet à la fois au parti d'agir comme un seul homme et à la fois à chacun d'intervenir dans le débat
Plus que de permettre Lénine veut même que chaque militant participe aux débats avec une formation théorique et une aide matérielle et financière au parti en amont (moi j'ai toujours pas payé ma cotisation snif). Il veut donc des militants capables de comprendre
les sujets dont ils parlent, de se les approprier. Lénine veut former un parti de cadres qui aurait une certaine implantation dans la classe ouvrière afin de la mener vers la révolution avec des perspectives concrètes de prise de pouvoir. Il ne faut pas se méprendre
sur ce qu'est un parti d'avant garde : il n'y a pas que le comité central qui sert de cadres. Un parti bien implanté peut être constitué de milliers de cadres comme le parti bolchevik en 1917. Nous par exemple à Révolution on ne va pas bâtir (la suite du thread bientôt)
une avant garde avec nos quelques dizaines de militants. D'où d'ailleurs notre stratégie vis à vis des mouvements de masses existants, mais ça c'est une autre affaire (le sujet d'un autre thread:o).
Pour revenir au centralisme démocratique évidemment ce n'est pas une théorie rigide, elle s'adapte aux situations. Mais c'est la ligne directrice générale du parti bolchevik. Et c'est la ligne qui s'est montrée victorieuse ou à l'inverse l'absence d'une telle ligne
s'est montré facteur de défaite. Grâce à ce parti construit de longue haleine, les bolcheviks ont pu proposer leurs perspectives et peu à peu convaincre une part importante de la classe ouvrière que les stratégies des réformistes étaient vouées à l'échec.
Je déborde sur la dernière partie du thread, mais le mensonge bourgeois de « gneu ouin snif meuh coup d'état snif snif ouin » peut facilement être détruit par les faits : cette mobilisation d'une bonne partie de la classe ouvrière du côté des bolcheviks s'est cristallisée
en résultat...légal ! En effet le congrès des Soviets a obtenu une majorité bolchevik le lendemain de la prise du palais d'hiver, d'une manière tout à fait démocratique (majorité moins large que LREM aujourd'hui pour comparer). La prise de pouvoir est validée par l'organe à qui
les bolcheviks voulaient donner...tout le pouvoir. Habile. De plus si en réalité un coup d'état suffisait vraiment, les bolcheviks auraient pris le pouvoir plus tôt. Ils avaient même les masses de Petrograd avec eux en juillet, et elles voulaient prendre le pouvoir.
En réalité, les bolcheviks sont tellement des fanatiques du coup d'état qu'ils ont tenté à ce moment de calmer le plus possible les masses car ils n'étaient pas encore suffisamment implantés dans d'autres endroits de Russie.
Alan Woods avait brillamment montré la débilité de la thèse bourgeoise en demandant à l'historien Orlando Figes dans un débat : dites moi comment une poignée de bolcheviks a pu prendre le pouvoir par magie et avec une poignée de personnes je prends le pouvoir en Angleterre lundi.
Dans les faits les bolcheviks ont réussi à monter un parti organisé, discipliné et implanté dans la classe ouvrière grâce aux méthodes de Lénine. Les révolutions qui ont échouées sont celles qui ne disposaient pas d'un tel parti : Allemagne, Espagne, Chili, Tunisie.
Différentes époques, différentes situations, même problème, celui du leadership. Lénine a pris le problème par le bon bout, s'est battu pour faire du parti bolchevik l'outil nécessaire à la révolution (ça s'est pas fait tout seul, encore au mois de mars 1917 la direction du parti
tenaient des positions absurdes). S'il ne faut pas faire de Lénine le seul responsable de ce succès, une sorte de personnage sacré qui aurait changé l'histoire à lui tout seul (il a aussi fallu d'autres leaders comme un certain Trotsky, mais aussi un mouvement de masse
et des conditions objectives adaptées au succès de ce mouvement) force est de constater que les méthodes organisationnelles de Lénine ont prouvé leur efficacité. Lénine c'est pas que des bons mots, des bonnes théories : c'est un succès concret.
Maintenant, même si j'ai déjà commencé cette partie répondons à quelques critiques sur Lénine, personnage traîné dans la boue s'il en est.
Déjà « Lénine = Staline », pur mensonge. En réalité Staline c'est une rupture avec Lénine, c'est Thermidor. C'est une réaction qui trouve sa base matérielle dans l'isolement et l'arriération de la jeune Union Soviétique. La classe ouvrière ne fut pas capable de maintenir
concrètement son pouvoir à cause d'un appareil d'état encore très puissant et contenant encore les stigmates du tsarisme et à cause de son arriération, la population était globalement illettrée. Et si justement à partir des années 30 la situation était bien meilleure
et bien le mal était fait, l'appareil d'état plus puissant que jamais, ce qui l'exact inverse de ce que dit...Lénine dans l’État et la Révolution. L'URSS a donc connu un développement que Lénine commençait à combattre mais la mort l'en a empêché.
Cette dégénérescence est la base de toutes les différences fondamentales entre le régime de Lénine et celui de Staline. La démocratie soviétique était bouillonnante sous Lénine avec des congrès réguliers nationaux et internationaux. Sous Staline c'est le vide abyssal.
Les stals critiquent les trotskistes en disant qu'on respecte pas le centralisme démocratique, sauf qu'en fait quand on a jeté à la poubelle la partie « démocratique » il n'y a plus trop de partie « centralisme » à respecter.
Lénine comprenait que fonder une société socialiste dans un seul pays est matériellement impossible, Staline en fait une théorie dirigeant les actions de l'URSS.
On accuse aussi Lénine d'être un meurtrier avec plusieurs millions de morts à son actif. Que la période ait été terrible pour l'URSS c'est évident. Des millions de morts bien sûr. Causés par Lénine le méchant pas beau ? Affirmation ridicule.
Déjà que même dire que Staline a tué tout le monde à lui tout seul c'est débile (ma position sur cette ordure est quelques tweets plus haut), alors le dire pour Lénine c'est ne pas comprendre : l'arriération de l'URSS et la situation de guerre civile.
Lénine s'est battu comme il pouvait contre le manque de ressources, parfois d'ailleurs lié à une bureaucratie naissante dont il avait conscience, incapable d'organiser correctement la distribution des ressources. Mais sa lutte fut vaine car il ne pouvait pas lutter
contre les conditions matérielles déplorables. Vous vous attendiez à ce que par magie Lénine fasse apparaître de la nourriture ? C'est pas Jésus il ne peut pas multiplier les pains. Mais par contre sur la base du système économique qu'il a mis en place, et ce malgré
la dégénérescence stalinienne, les famines des années 30, cette misère a globalement été éliminée. Ce que n'expliqueront jamais les propagandistes bourgeois c'est comment une nation a pu passer de cette situation désastreuse au statut de superpuissance en moins de 30 ans
si renverser le capitalisme est si « utopique » ? Malgré Staline, malgré la bureaucratie soviétique de manière générale qui a lentement fait agoniser l'URSS, les résultats concrets obtenus par ce pays met en PLS tous les propos bourgeois sur le socialisme.
« Les immenses résultats obtenus par l’industrie, le début plein de promesses d’un essor de l’agriculture, la croissance extraordinaire des vieilles villes industrielles, la création de nouvelles, la rapide augmentation du nombre d’ouvriers, l’élévation du niveau culturel
et des besoins, tels sont les résultats incontestables de la révolution d’Octobre, dans laquelle les prophètes du vieux monde voulurent voir le tombeau de la civilisation. Il n’y a plus lieu de discuter avec MM. les économistes bourgeois : le socialisme
a démontré son droit à la victoire, non dans les pages du Capital, mais dans une arène économique couvrant le sixième de la surface du globe ; non dans le langage de la dialectique, mais dans celui du fer, du ciment et de l’électricité ». Léon Trotsky, La Révolution Trahie, 1936
Voilà pourquoi oublier Lénine et rejeter le léninisme serait une erreur. Il faut l'artisan d'une révolution réussie, Staline ne changera pas la réussite globale de la Révolution d'Octobre. La tâche des communistes n'est pas juste de lui rendre hommage
mais de concrètement comprendre comment il a réussi et les bases théoriques qui l'ont amené à réussir. Nous devons être les héritiers de la Révolution d'Octobre, les héritiers de tous les militants et militantes bolcheviks pour continuer l’œuvre que les bolcheviks
n'ont pas pu achever : l'établissement d'une société socialiste dans laquelle la base matérielle de l'exploitation et des oppressions serait balayée et dans laquelle nous pourrons réellement être libres, dans laquelle l'humanité sortirait vraiment de l'âge des Barbares (THE END)
(c'est pour un ami qui voulait le lire confortablement)
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to ☭ Léo Affre ☭ φ #HandsOffVenezuela
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Follow Us on Twitter!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3.00/month or $30.00/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!