, 64 tweets, 19 min read Read on Twitter
Les délégations d'assemblées citoyennes de Gilets Jaunes arrivent peu à peu à Commercy pour l'"assemblée des assemblées". Plus de 70 sont attendues pour débattre ce week-end de leurs revendications.
La salle des fêtes de Sorcy se pare de jaune. Les accents se mèlent déjà dans des conversations entre différents "délégués", choisis par consensus dans les assemblées populaires de leurs villes et villages, et observateurs, qui n'auront pas le droit de parole durant l'assemblée.
Tout le monde partage ici une même inquiétude : la récupération politique ou syndicale. Des discussions sont prévues autour de l'appel à la grève le 5 février lancée par la CGT. Les figures "médiatiques" come Drouet, Nicolle ou Prudovsky semblent peu appréciées.
"ici on vient surtout chercher des bonnes idées, des manières de s'organiser, on expérimente!" confie Christophe, de Montpellier. "il faut essayer, rater, essayer encore et rater mieux" ajoute Maurice, délégué de l'Ariège, qui cite Beckett. #Commercy #GiletsJaunes
L'assemblée des assemblées commence. Tout à tour, les délégations (environ 75) vont se présenter. Rapide présentation du village, de la lutte menée, des faits marquants... Un exercice de synthèse à réaliser en moins de deux minutes.
Les problématiques de logement et les violences policières sont deux des premiers points mis en en avant dans les premières présentations.
Les problématiques de logement reviennent dans chaque intervention. Insalubrité, précarité énergétique, prix trop élevés, gentrification.. A moins d'une semaine de la publication du 24eme rapport sur le mal logement de la fondation @Abbe_Pierre, le constat est alarmant. #Commercy
"On ne veut pas participer au grand débat, on veut le faire nous-même !"
C'est peut être là le pari de cette "assemblée des assemblées."
#GiletsJaunes #Commercy #assembléedesassemblées
Antiracisme, antisexisme, defense des droits des homosexuels-lles, trans, mais aussi des réfugiés et des étrangers. "je suis très heureux que ces thèmes soient abordés, loin du refus des autres dont ont pu parler les médias" souligne un délégué de la Drôme #GiletsJaunes #Commercy
Un délégué de l'ardèche : "la police a détruit 7 fois la cabane de nitre6 rond-point ! Maintenant on la démonte nous-même chaque soir. Nous ne sommes pas des factieux qui veulent détruire la république, nous sommes ceux qui au contraire défendent notre devise !" #Commercy
Après une pause, les présentations se finissent avec une heure et demie de retard sur le programme initial.
Les présentations se finissent ("enfin" souffle un journaliste) par quelques mots de Fred et Steven, les délégués de #Commercy, qui recoivent une standing-ovation. "On va pouvoir passer au premier point de l'ordre du jour : les revendications !" lance Claude, l'animateur.
Rappel des règles : seuls les délégués peuvent s'exprimer. Quelques animateurs vont distribuer la parole aux délégués qui la demanderont en levant un carton rouge.
Dans la salle, des gestes bien connus sont utilisés : remuer les mains pour montrer son accord, mouliner des bras pour signifier que le débat tourne en rond... Des méthodes utilisées depuis déjà longtemps notamment par les Indignés ou durant Nuit Debout. #Commercy #GiletsJaunes
Selon la collecte des revendications effectuée en amont par les gilets jaunes de #commercy auprès des délégations (700 personnes) , le rétablissement de l'ISF est soutenu par 80% d'entre eux.#GiletsJaunes
La publication de la collecte des revendications est proposée à l'assemblée
Déjà des critiques face à l'organisation :la publication des données était soumise à un sondage. Un homme prend la parole et critique cette méthode. "on réutilise les codes de ceux qu'on critique". #Commercy #GiletsJaunes
Le principe même de publier ces données est remis en question. "Il faut prendre notre temps et affiner les revendications. Il faut faire un travail d'information avant les revendications".
Les prises de position s'enchaînent. Face à ceux qui veulent "exprimer rapidement les grandes idées générales [sur lesquelles on est d'accord]", certains veulent prendre le temps."On a 2, 3 ou 10 ans pour faire la révolution et on prendra le temps de la faire. Discutons avant !"
Hubert, de Saint Dizier, (qui créé une association gilets jaunes de loi 1901 de plus de 2000 adhérents) propose un autre mode de fonctionnement pour le débat. Fixer un quota de prises de paroles "pour" et "contre" pour chaque sujet soumis au débat.
Depuis la fin des présentations et le début du débat, les photographies et les vidéos ne sont plus autorisées. Seule la presse écrite est admise. Deux "médias gilets jaunes" (dixit Claude l'animateur) sont encore autorisés à filmer. #GiletsJaunes #Commercy
Les esprits s'échauffent. L'assemblée est elle légitime pour prendre des décisions ou etablir une liste de revendications ? Certains estiment que non, n'ayant pas recu de mandat de vote de la part de leurs assemblées locales. D'autres fustigent l'impasse qui se dessine. 1/2
"donc on ne fait rien c'est ca, on est venu ici pour rien parce qu'on ne se considère pas légitime. Je pense que cette AG doit faire des choses, votons pour sa légitimité !" appuie avec fermeté Clément, délégué d'Ivry. 2/2
Même problème. Voter la légitimité à voter des décisions, c'est toujours voter. Et certains ne se considèrent pas légitime, n'ayant pas recu de mandats de leur assemblée locale. Le serpent se mord la queue mais des solutions émergent.
Deux décisions semblent être prises : pas de publication des données récoltées par les GJ de commercy auprès des délégations et rédaction d'un appel résumant les thèmes des revebdications et des idees générales.
Un vote fait l'unanimité : la pause !
A la pause, tout le monde semble être au courant de cette impasse. Les discussions sur la légitimité et la souveraineté d'une assemblée ne sont pas nouvelles. Nuit Debout est dans les mémoires. Un étudiant de l'EHESS analyse : "les GJ de commercy défendent une ligne de... 1/2
... Municipalisme libertaire (Bookchin) et souhaitent éviter la représentation autoproclamée, sans mandats, face à des délégations qui souhaitent agir vite et répondre à l'urgence." 2/2
L''animateur des discussions, Claude, fait une rapide synthèse des données remontées par les délégations sur les points suivants avant de laisser libre cours à la discussion. Exemple : 14 groupes sur 15 sont contre la création d'une liste aux européennes.
Un vote a été fait, pour la rédaction d'un nouvel appel reprenant les divers points discutés et listés précédemment. Certains n'ont pas compris le vote. D'autres remettent sur le tapis la question de la légitimité. "on va pas sortir d'ici sans rien avoir écrit quand même !" 1/2
Bref, ça stagne un peu et des groupes perdent patience. Les débats sont cependant stimulants et ne faiblissent pas. Quelqu'un prend le micro sans être sur le tour de parole. "respectez le tour de parole merde !" crie un délégué de Rungis. 2/2
Après une nuit de fête et d'échanges plus informels, c'est l'heure du petit-dej et de la réinstallation des chaises dans la salle polyvalente de Sorcy. Au programme de ce matin, des débats thématiques en groupe de travail et non plus en AG. #Commercy
Un groupe de travail est déjà à l'oeuvre, celui en charge de rédiger un nouvel appel, décidé hier en AG. Cet appel sera soumis à l'AG plénière.
Deux tendances, que j'évoquais hier, se confirment. 1- les délégations proche d'un fonctionnement horizontal, refusant la représentation, inspirés par le municipalisme libertaire. 2- les autres qui ont peur que rien ne ressorte de cette AG.Ils souhaitent prendre des décisions 1/2
Et utiliser le mode représentatif que les précédents rejettent et critiquent. #GiletsJaunes #Commercy 2/2
Avant les travaux en groupe, Claude anime une rapide AG plénière pour affiner les groupes thématiques ou en créer de nouveaux. Il y en a 7 pour l'instant correspondant peu ou prou au programme ci-dessous.
Les travaux et débats en groupes commencent.
Les groupes débattent dans le calme, les participants s'écoutent. Quelques photos.
À la comission "etendre le mouvement", le refus des discriminations, de la xénophobie, du racisme, de l'homophobie fait consensus. "c'est en étant clair sur ces sujets que l'on réunira de plus en plus de gens. Il faut zrrêter d'attribuer aux GJ des idées nauséabondes".
À la comission "s'organiser localement" : "arrêtons de revendiquer et structurons nous. Creons des maisons du peuple, utilisons des locaux. Defendons des lieux pour mieux défendre nos idées. On n'avance pas si l'on a que des idées".
La fin des travaux de groupe approche et les débats se tendent. "il est temps de définir la synthèse que nous présenterons à l'AG. Là, on n'a évoqué que des problèmes" pose un participant. "lancons l'idée de la prise et la défense de lieux, les"maisons du peuple ! ". #Commercy
Une première version de l'appel est présentée à l'AG. Applaudissements nourris.
Cet appel va être soumis à des modifications, puis à la signature des délégations mandatées ou se sentant légitimes pour le faire. Les délégations sans mandats le soumettront à leur assemblée locale avant signature ou approbation.
Tour de parole rapide pour proposer des modifications, des changements. La majeure partie de l'appel ne semble pas poser de problèmes pour l'instant.
Une intervention me contredit. Une femme dénonce l'appel. "on confond appel et résolutions, hier nous avions voté pour ces deux choses séparemment."
Concernant l'appel à la grève présent dans l'appel, un délégué propose de détailler celui-ci pour ne pas l'assimiler à un soutien aux syndicats. "c'est aux grevistes qu'appartient la grève, pas aux syndicats !". #GiletsJaunes #Commercy
Proposition d'écriture inclusive dans l'appel. "oh Non" crient 3 ou 4 personnes.
Beaucoup de propositions de modifications s'enchaînent. "Si on prend tout, on va se retrouver avec 5 pages indigestes" lance quelqu'un. "Il faut rester dans un langage simple et non militant, sinon cela rebutera les personnes non habituées, cesera un échec total" ajoute un autre.
"Nous avons tous accueilli cet appel avec joie quand il a été lu. Et maintenant nous remettons tout ca en question. On ne peut pas tout mettre, acceptons ce texte écrit avec le coeur".
Vote pour choisir : mettre au vote chaque amendement, voter le texte en l'état, voter pour que le groupe de travail modifie le texte selon ce qui a été dit durant les débats. C'est cette dernière solution qui est plébiscitée.
C'est la pause repas avant la restitution du travail des comissions en AG.
L'AG reprend. La deuxième version de l'appel va être présentée dans quelques instants.
Standing ovation pour Claude, l'animateur des débats. Idem pour les perzonnes en charge de la nourriture, qui ont servi des centaines de repas.
Claude annonce que Commercy a reçu des messages de soutien du Rojava. Ainsi que du Chiapas. Applaudissements.
La comission qui a travaillé sur l'appel prend la parole. Extrait du début de cet appel. #GiletsJaunes #Commercy
Des amendement ont été retebus et d'autres non. Une explication est demandée à la comission qui l'a rédigé. Des délégués s'énervent. C'est tendu.
Ca crie dans l'assemblée. Le mot "étranger" ne figure pas dans l'appel et cela hérisse certain. La comission se défend en disant qu'"étranger" est un terme juridique. Un consensus semble trouvé : rajouter "quelle que soit la nationalité" dans le texte. Soumis au vote. #commercy
Chez les délégués. 1 abstention. 0 contre. Dans l'assemblée, beaucoup d'abstention. Amendement accepté.
Texte de l'appel dans son ensemble soumis au vote. 3 contre, 5 abstention... Texte adopté. Il sera publié ce soir. Certains veulent en faire une vidéo maintenant !
Début des restitutions des travaux des commissions. Le débit est rapide, la plupart des délégations devant partir.
Le calme est revenu, chaque commission fait la synthèse des discussions. Beaucoup d'idées sont lancées. Chaque synthèse est rédigée. Elles seront envoyées à tous les délégués.
J'arrête ce live ici. Vous excuserez les coquilles et fautes, les citations parfois tronquées, et les erreurs qui ont pu être commises. Retrouvez jeudi dans @Politis_fr mon article sur ce week-end à #Commercy. #GiletsJaunes
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to Hervé Bossy
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Follow Us on Twitter!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3.00/month or $30.00/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!