, 33 tweets, 15 min read Read on Twitter
Parée de toutes les vertus, la #bio possède aussi son lot de paradoxes pas banals. C’est le #thread du mercredi, en plein @salondelagri difficile d’y échapper ! On fait le point. Déroule
Dans les champs l’intérêt pour la bio ne se dément pas. Le Monde revient sur le record de conversion bio connu en 2018, ils sont 6200 à avoir franchi le pas. Avec pour beaucoup d'abord une motivation d’ordre économique
lemonde.fr/economie/artic…
Évidemment, si la bio n’est pas poule aux œufs d’or (élevée au sol et en liberté svp), les marges qu’elle permet de dégager suscitent la convoitise d’opérateurs peu scrupuleux. D’ailleurs la répression des fraudes surveille le secteur de près nous raconte la France agricole…
Sur ce marché estimé en France à plus de 8 milliards d’euros, les agents de l’État ont dressé 60 procès verbaux, rédigés 449 avertissements et adressé 169 mesures de police administrative en 2018, dont presque les 2/3 pour non-respect de la réglementation lafranceagricole.fr/actualites/ges…
Difficile d'échapper à la notion de #business pour la bio aujourd'hui donc. Challenges s’est a fait le tour de ce secteur en pleine expansion du « #manger #sain » la semaine dernière, c'est à dire bio, vegan, sans gluten…
challenges.fr/lifestyle/gast…
Et les consommateurs me direz-vous ? Ça tombe bien l’Agence bio vient de diffuser son rapport annuel avec les chiffres 2018 qui montrent une certaine stabilité, ne serait-ce le repli assez net des personnes qui mangent bio tous les jours à -14 %…
L’Agence bio parle de #maturité pour la #consommation. Mais si l’alimentaire stagne, les autres secteurs profitent de l’engouement (produits d’entretiens, cosmétiques, textile, jardinage) c’est à la page 17 du rapport complet.
agencebio.org/wp-content/upl…
De son côté l’Usine nouvelle remarque dans ce même rapport que les plus jeunes (dans la vingtaine) sont aujourd’hui sensibles aux sirènes bios, ce qui ne manque pas de susciter de l'espoir pour plus tard.
usinenouvelle.com/article/le-bio…
Compte tenu du souci qu’ont aujourd’hui les consommateurs de la qualité de leur alimentation, il y a fort à parier que la bio a de beaux jours devant elle. C’est même attendu tellement fort que parfois la presse s’emballe sur une étude.
lemonde.fr/planete/articl…
La polémique avait été intense, moins sur le fond de l’étude que sur la façon dont les médias s’en étaient emparé. Bon, on sait, depuis récemment, que manger bio réduit l’exposition aux pesticides ce synthèse. Ce qui semble assez logique non ?
sciencedirect.com/science/articl…
Sur cette question des pesticides, c'est pas dit trop fort mais ça existe, qui sont employés dans agriculture bio, l’équipe de Checknews a fait un point précis.
liberation.fr/checknews/2019…
Présentée très souvent comme la solution pour faire manger sain tous les humains de la terre, elle n’est pas forcément aussi vertueuse que ça, à condition de gratter un peu et de sortir de la com'
par exemple, une étude publiée récemment dans Nature tendait à prouver que l’agriculture bio en monoculture produit plus de CO2 que les cultures traditionnelles C'est @Le_Figaro qui s'en inquiétait.
lefigaro.fr/sciences/2019/…
Sans parler des questions de surfaces supplémentaires nécessaires pour compenser les moindres rendements. L’étude complète est là avec les chiffres et tout, qui montrent l’extrême complexité de ces sujets.
nature.com/articles/s4158…
Et puis il y a l’emprise de l’industrie agroalimentaire sur la bio. Et de la grande distribution. Qui font planer sur le secteur les mêmes angoisses mortifères que celles connues par les filières conventionnelles
la-croix.com/Economie/grand…
En réaction, les réseaux spécialisés tentent de mobiliser leurs partisans, jouent sur la corde affective et militante pour préserver leurs parts de marchés et l’intégrité de leur image.
bioconsomacteurs.org/bio/dossiers/a…
Et ce d’autant que la grande distribution aborde la bio avec les mêmes outils que pour les autres produits. Ainsi @MagazineCapital se demandait l’an passé ce que valaient les produits bios sous marque distributeur. capital.fr/entreprises-ma…
De quoi raviver de plus belle la vieille #querelle entre #anciens et #modernes d’il y a 20 ans, lorsque les pionniers militants ont été rejoints dans la bio par des agriculteurs conventionnels, en conversion convaincue ou opportuniste, c'était notamment le temps des #CTE.
Mais bon bref, ce n’est pas nouveau, il y a un moment que l’emprise de la #distribution, mais aussi des #coopératives #agricoles non spécialisées par exemple, pose question à l’agriculture bio
bastamag.net/L-agriculture-…
On pourra replonger dans ce papier intéressant de… 2003 rédigé par Guy Kastler qui pose les enjeux, en grande partie, encore d’actualité de la bio
passerelleco.info/article.php?id…
Cette bagarre s’est notamment cristallisée un moment sur la question des #règlements bio, du rapport à l’#Europe. Les historiques campant le plus souvent sur une version durcie et « pure » pour préserver l'esprit, certains ont d’ailleurs quitté le navire…
… Avec ce sentiment que la bio était dévoyée, rendue plus facile. Les démissionnaire se sont souvent recentrés sur un circuit de proximité ou en adhérant à une autre démarche plus conforme à leurs convictions, @DemeterFrance, Nature et Progrès…
Et pour terminer, un petite pulvé de lobbies ? Souvent les agriculteurs bios crient au complot de l’agriculture traditionnelle et des lobbies. Mais ils utilisent les mêmes techniques comme l’expliquait Que Choisir en 2015 @genefutures
quechoisir.org/actualite-pest…
Où encore ici où sont détaillés les soutiens de la bio à l’association parfois qualifée de « porte-flingue » agriculture-environnement.fr/2018/03/20/gen…
Lobby contre lobby ? La guerre fait rage. Et pas seulement dans le business, c’est aussi une question parfois philosophique. contrepoints.org/2015/09/24/222…
Ah puis, non c’est pas fini. Il y a les aides. Sacré bazar. L’État traîne à régler les aides liée à ce système de production. Un retard qui approche les trois ans dans certains cas mettant les exploitations agricoles en danger
bioalaune.com/fr/actualite-b…
Au point que le président de la fédération nationale de l’agriculture bio @fnab_bio aille porter plainte contre l’État.
france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquit…
Bref à bien y regarder, chacun trouvera vertu dans le camps qui l'intéresse. Mais une chose est certaine, c'est bien l'agriculture biologique et son développement par ses pionniers qui ont montrer qu'une alternative était possible.
Il faudra reconnaître à l'agriculture bio d'avoir permis aux agriculteurs d'interroger leurs modèles de production. Et il faudra un jour faire, sérieusement, l'histoire de l'apport de ces techniques biologiques dans l'agriculture conventionnelle tant elles ont percolé depuis.
ah ben tiens @lamethodeFC a aussi parlé de la bio aujourd'hui ! franceculture.fr/emissions/la-m…
On peut aussi rajouter ce papier de LSA qui approche les efforts faits par les distributeurs spécialisés bio pour résister à l'avancer de la grande distribution sur leurs plates-bandes. lsa-conso.fr/les-challenger…
Et ce dernier récent papier de Géo sur le bilan carbone de l'agriculture bio. geo.fr/environnement/…
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to Revue Sesame
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Follow Us on Twitter!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3.00/month or $30.00/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!