Profile picture
, 210 tweets, 67 min read Read on Twitter
Dès qu'on a fini d'ajouter des chaises (quel succès !), je vais essayer de m'occuper du live-tweet de la journée d'étude de l'année : #MaterialismesTrans
Je crois que Pauline Clochec va ouvrir la séance.
Pauline Clochec remercie le centre Max Weber, les laboratoires IRHIM et Triangle.
Quel point de départ : le spectre du matérialisme, qu'on s'en réclame ou qu'on l'insulte. On l'invoque mais sans trop définir ce que cela serait. Par ex. récemment un mème sur "l'oppression matérialiste". #MaterialismesTrans
Pauline Clochec souligne le manque d'explication de ce qu'on entend par ce matérialisme ; pourquoi en parle-t-on à propos de théories féministes et en particulier des théories des mouvements trans. #MaterialismesTrans
On va chercher un terme qui vient de Marx. Mais le terme est trompeur : ce n'est pas un terme lié à la matière, mais une étude du monde social et politique en termes de rapports de classe et d'intérêts économiques. #MaterialismesTrans
C'est donc une théorie qui consiste à interpréter les évolutions historiques comme procédant de données qui sont d'abord socio-économiques - produit des forces de production et des rapports de production. #MaterialismesTrans
La position matérialiste consiste à affirmer contre une philosophie dite idéaliste que l'histoire n'est dirigée par des représentation et des idées abstraites (le Droit, la Justice) mais par des rapports sociaux. #MaterialismesTrans
En somme, matériel = social et historique.
à l'époque, c'est déjà une insulte (percevoir la société uniquement à partir de ses intérêts économiques).
Marx propose une réappropriation : c'est une provocation. #MaterialismesTrans
> ce sont bien les intérêts économiques qui comptent.
Mais cela reste périlleux pour Marx : il utilise lui-même très peu le terme (dont "matérialisme historique", jamais utilisé par Marx).
Le terme est repris dans la confrontation des féministes des années 70 dans la confrontation avec le gauchisme. Parler de matérialisme revenait à revendiquer un héritage marxiste tout en prenant ses distances. #MaterialismesTrans
Le féminisme matérialiste était une tendance au sein du MLF regroupée autour de Colette Guillaumin, Christine Delphy, Monique Wittig, Nicole-Claude Matthieu. Elles refusent de subordonner les luttes féministes aux luttes ouvrières #MaterialismesTrans
Quels sont les principes théoriques de ce féminisme matérialiste élaboré à partir des années 70 : (1) le genre précède le sexe. Il n'y a pas de différence naturelle des sexes qui précède toute pensée et société : c'est un système social qui le produit #MaterialismesTrans
(2) les sexes sont des classes sociales, des classes de sexe. (3) le rapport de domination entre ces classes est fondé économiquement par un rapport d'exploitation du travail domestique (Delphy), de l'appropriation des corps (Guillaumin). #MaterialismesTrans
Pour autant, le féminisme matérialiste n'est pas un bloc mais une pluralité de positions qui ne sont pas toutes en accord.
De plus, c'est plutôt à partir des années 90 qu'on emploie l'expression de féminisme matérialiste, par opposition au post-structuralisme. #MaterialismesTrans
Ce féminisme matérialiste est repris par des théoriciennes trans pour proposer une compréhension matérialiste de la transitude, comme mouvement de "transfuge de sexe", impliquent différents aspects (sociaux, politiques, corporels, ...). #MaterialismesTrans
On peut à partir de cela théoriser l'imbrication des luttes trans dans les luttes de classe, le croisement de l'oppression des personnes trans avec d'autres oppressions, l'expérience corporelle et les obstacles associés, la fameuse "socialisation", etc... #MaterialismesTrans
On commence la matinée par la conférence d'Emmanuel Beaubatie : "le genre précède le changement de sexe".
Il présentera les grandes lignes de sa thèse soutenue il y a cinq ans. #MaterialismesTrans
Quelle trajectoire pour l'amener vers cette thèse ? Il travaille en master sur les hommes trans, et part du rapport possiblement subversif / normatif des personnes trans aux normes de genre, question qui passionne les journalistes et les chercheurs. #MaterialismesTrans
EB s'inscrivait plutôt à ce moment-là dans la partie "subversive" pour montrer que les hommes trans sont particulièrement subversifs. Il se rend compte que, certes, c'est pas faux, mais c'est un peu plus compliqué. #MaterialismesTrans
Il se rapproche progressivement de positions plus matérialistes à partir d'un écueil de son mémoire : il n'aborde le sujet qu'à partir du rapport subjectif des personnes aux normes de genre. Les études vont s'intéresser à ça mais pas aux rapports sociaux H/F. #MaterialismesTrans
Les travaux sur les trans évoquent rarement la diversité de classe, de race mais aussi paradoxalement de sexe de ce groupe. EB essaie de montrer que transitionner pour devenir un homme / pour devenir une femme, ce n'est pas parfaitement équivalent. #MaterialismesTrans
Il fait l'hypothèse qu'une transition prend place dans un parcours qui est déjà genré. Il considère la transition non pas comme une simple question d'identité mais de mobilité sociale - le changement de sexe est une forme de mobilité sociale. #MaterialismesTrans
Cela revient à considérer les trans comme des transfuge, ce qui est rarement présent dans les études sur les personnes trans. Pourtant, connaître une ascension ou un déclassement façonne le rapport aux normes de genre. #MaterialismesTrans
Autrement dit, les trans ne sont normatifs ou subversifs ni par essence ni par hasard : le sens de la mobilité sociale y est pour beaucoup (ascension / déclassement de sexe). #MaterialismesTrans
Cela permet de prendre du recul par rapport à une controverse : celle entre binaires et non-binaires. Or il y a des déterminants sociaux au fait de se penser plutôt binaire ou non-binaire, et les choses sont +complexes que normatif / subversif (trop binaire). #MaterialismesTrans
Il fallait donc peut-être en passer par l'étude des trajectoires sociales, qui s'inscrivent dans une histoire. Il a employé différentes méthodes (socio-histoire, puis enquête par méthode mixte : qualitative / quantitative). #MaterialismesTrans
Cela a permis d'objectiver les pratiques des trans et de rester au plus près de leur expérience.
Accéder au vécu des personnes trans n'est pas simple : les trans forment une population dite "difficile à joindre", défiant-es (pour de bonnes raisons, #MaterialismesTrans
liées notamment à la psychiatrisation des parcours de transition) à l'égard des "experts" et notamment des chercheurs-ses. Cependant, cela a contribué à certaines analyses, puisqu'il faut commencer par s'extraire des controverses entre deux blocs
#MaterialismesTrans
qui semblent homogènes et opposés : d'un côté le champ médical (qui a connu des divergences au sujet des trans), de l'autre les trans (qui ont co-construit des approches médicales qui n'étaient pas du tout unifiées, dans l'espoir d'accéder aux soins).
#MaterialismesTrans
EB a investigué du côté de la population trans toute l'hétérogénéité, en analysant notamment les textes queer qui ont inspiré les mouvements trans contemporains. Certains textes s'intéressent au dilemme que pose la psychiatrisation : #MaterialismesTrans
d'un côté le parcours pathologise, d'un autre côté, il permet le remboursement du parcours hormono-chirurgical qui est essentiel pour accéder aux soins. On a donc deux groupes hétérogènes et interdépendants #MaterialismesTrans
Après avoir nuancé cette opposition il propose une relecture au prisme du genre. Les recherches médicales s'intéressent beaucoup plus aux femmes trans, comme les représentations médiatiques. #MaterialismesTrans
Il cherche à cet égard à réfuter l'hypothèse d'une supériorité numérique des femmes trans, avec une critique féministe des sciences : on peut faire l'hypothèse d'un androcentrisme scientifique - on se focalise sur le corps des femmes. #MaterialismesTrans
Dans les études queer, c'est l'inverse (trois fois plus de textes sur les hommes trans) souvent autour du souci que les hommes trans ne deviennent pas trop des sujets de la domination masculine (côté subversion donc). #MaterialismesTrans
Un résultat important était que les FtM et MtF n'ont pas les mêmes parcours de vie et les mêmes temporalités biographiques : les femmes trans transitionnent en moyenne beaucoup plus tard (25 ans vs. 38 ans). #MaterialismesTrans
La moitié des femmes trans transitionnent après avoir eu une vie familiale en tant qu'hommes, l'autre moitié avant / sans. Les FtM n'ont pratiquement jamais connu de vie familiale et transitionnent en moyenne beaucoup plus jeunes. #MaterialismesTrans
Quelle interprétation ? la masculinisation d'une F sera toléré jusqu'à un certain point, alors que la féminisation d'un homme va faire l'objet de sanctions très immédiates. Les F trans doivent donc renoncer dans un premier temps à la transition (pour moitié). #MaterialismesTrans
Les FtM suivent un processus plus graduel, en passant souvent par une position lesbienne, sans rupture biographique complètement comparable à celles des femmes trans. Pour les futures femmes trans, l'hétérosexualité ou l'homosexualité permettent de retarder. #MaterialismesTrans
à l'inverser, la position lesbienne constitue déjà une manière de s'extraire d'un cadre hétérosexuel. Il n'y a pas de position qui conduit à "se résigner". Cela façonne les conditions matérielles de transition. #MaterialismesTrans
Les dispositifs de soin et de chgmt d'état civil créent une double contrainte : il s'agit pour les trans de prouver aux médecins et aux juges qu'ils sont socialement bien intégrés dans leur sexe de destination mais sans avoir bénéficié de papiers nécessaires. #MaterialismesTrans
Les jeunes femmes trans ne peuvent ainsi pas facilement prouver leur bonne insertion parce qu'elles n'ont pas encore d'emploi stable et sont plus fréquemment en rupture familiale. Il y a donc des inégalités sociales #MaterialismesTrans
où s'articulent différents paramètres (sexe, âge, situation économique). Les discriminations sont donc plus ou moins importantes en fonction des parcours. Une phase d'inadéquation entre l'apparence physique et les papiers contraint à révéler sa condition trans #MaterialismesTrans
La question du soupçon de faux papiers est particulièrement sensible à ces paramètres : les hommes trans racisés sont ainsi plus touchés. #MaterialismesTrans
Le rapport aux normes sera donc liés de même à différents facteurs. Les FtM sont matériellement plus épargnés au cours de leur parcours mais composent moins bien avec leur mobilité sociale de sexe d'un point de vue subjectif #MaterialismesTrans
car il existe une tension entre la mémoire du sexe d'origine et les standards du sexe d'arrivée, un peu comme chez les transfuges de classe (culpabilité, sentiment de trahison d'une classe d'origine). #MaterialismesTrans
Pour réduire cette tension, les FtM peuvent résister à l'intégration des normes d'arrivée. Selon le sens, l'expérience de transfuge produira des rapports différents aux normes de genre. La mobilité ascendante favorise la #MaterialismesTrans
transgression et la critique, alors que les personnes en déclassement pourraient être plus sereines face aux normes. [EB souligne qu'on pourra en discuter] #MaterialismesTrans
Si l'on regarde en quanti les paramètres, ce sont les plus diplômés qui défient le plus les normes de genre, qui ont le moins recours aux chirurgies corporelles, au changement d'état civil, et qui militent le plus. #MaterialismesTrans
Du point de vue de l'âge, cette posture transgressive et militante se retrouve davantage chez les plus jeunes. Les FtM sont aussi plus diplômés pour des raisons de génération. #MaterialismesTrans
Dans les personnes qui se situent du côté de la "transgression", on trouve donc plus de jeunes, plus de diplômés, et plus de personnes assignées femmes à la naissance. #MaterialismesTrans
Cependant, l'opposition subversion / normativité n'est pas si claire, cela n'apparaît ni statistiquement ni dans les entretiens. Il y a aussi des logiques stratégiques face aux médecins et juges. #MaterialismesTrans
La stratégie de conformité se retrouve davantage chez les femmes trans précaires parce qu'elles n'ont pas forcément les ressources pour aller à la confrontation avec un médecin. #MaterialismesTrans
Cette logique stratégique est dans une certaine mesure AUSSI subversive puisqu'on passe pour quelqu'un qu'on n'est pas forcément. #MaterialismesTrans
Pour conclure, ces dernières années, les trans ont gagné en visibilité médiatique et un discours a émergé sur la fluidité du genre. Dans ce contexte, les trans sont présenté-es comme étant à l'avant-garde de cette prétendue "révolution du genre". #MaterialismesTrans
(comme la révolution sexuelle en somme).
Or les catégories restent différenciées et hiérarchisées ET ces catégories façonnent l'expérience de la transition.
#MaterialismesTrans
Donc on ne peut pas vraiment renoncer au matérialisme, même si beaucoup de personnes trans y sont hostiles. On peut avoir un raisonnement matérialiste qui consiste à prendre au sérieux les conditions matérielles et le rapport social #MaterialismesTrans
qui hiérarchise les hommes et les femmes tout en étudiant la complexité subjective et la diversité des expériences. En cela, on peut combiner des approches matérialistes et queers. #MaterialismesTrans
On passe à la communication de Constance Lefebvre : "Femmes trans féministes : pensées, parole et actions sous la contrainte de l'hégémonie cis". #MaterialismesTrans
CL part du postulat du conformisme des femmes trans, qui ne pourraient être féministes. Or dans cette pièce, la totalité des femmes trans est probablement féministe. #MaterialismesTrans
Pour autant, les opinions des femmes trans sont aussi diverses que celles des autres femmes. Ces attentes vis-à-vis des femmes trans ont néanmoins une influence sur leurs positionnements par rapport aux mouvements féministes. #MaterialismesTrans
D'où vient la position de Colette Chiland (citée au début de la communication) ? elle se situe dans une position asymétrique, celle du corps médical. Sur les plateaux de tv ou radio, les psychologues / psychiatriques, médecins, sont invités #MaterialismesTrans
comme experts alors que les personnes trans sont censées apporter leur vécu brut, appuyant la parole experte des médecins. On imagine facilement combien ce phénomène est accentué dans le cadre de consultations médicales. #MaterialismesTrans
L'aide de la médecine n'est pas absolument nécessaire mais pour accéder à la "réassignation hormono-chirurgicale" qui commence par une série d'entretiens, avec un processus qui s'assimile à une torture psychologique. #MaterialismesTrans
Détruire psychologiquement les patientes permet selon les médecins de s'assurer de la réussite de la future transition. Les patientes n'ont pas intérêt à exprimer des opinions féministes. #MaterialismesTrans
Regretter d'être femmes est interdit aux femmes trans : porter des pantalons et être lesbienne sont toujours considérés par les psychiatres comme des traits anormaux. Les femmes trans sont paradoxalement interdites de lutter contre leur condition de femme #MaterialismesTrans
même si leur entourage social les incite à renoncer à devenir femme. Les critères de diagnostic sont en constante évolution. Des recherches en imagerie cérébrale sont aujourd'hui orientées vers les personnes trans. #MaterialismesTrans
Certaines personnes trans qui choisissent de se nommer transmédicalistes appuient ces théories en dénonçant l'utilisation abusive du terme trans par des personnes ne correspondant par à certains critères comme la dysphorie de genre. #MaterialismesTrans
Dans le cas où ces personnes adhèrent à l'idée d'un sexe neurologique, il s'agit d'abord d'une adaptation à la précarité de leur situation. Cette hypothèse peut être étendue plus largement aux positions discutables des personnes trans. #MaterialismesTrans
Pour CL, la bienveillance queer n'est qu'une façade : on s'intéresse peu aux difficultés effectivement vécues par les femmes trans. Les femmes trans peuvent même être découragées dans leur transition (notamment de transition médicale). #MaterialismesTrans
Dans la révolution trans, les femmes trans sont dépossédées de leurs corps comme peuvent l'être les corps des femmes dans un autre cadre. #MaterialismesTrans
Tout ramener au corps, sans cesse, et rappeler l'anormalité des femmes trans ; accentuer sans cesse les différences des corps trans (cf. "crazy trans women syndrom" traduit "syndrome de la folle à bite" malgré l'absence dans le texte de #MaterialismesTrans
référence au corps des femmes trans.
Les personnes trans sont déjà l'objet de désirs hétérosexuels (voir le cas de la pornographie). La tentative de réappropriation de la sexualité qui passe par ce biais ne fait que reconduire l'objectification. #MaterialismesTrans
Les femmes trans sont sans cesse rappelées dans ces milieux à leur condition trans, incitées à la fétichisation : les problèmes sont considérés d'abord comme des problèmes trans et non des problèmes de femmes. #MaterialismesTrans
C'est un facteur qui retarde / fait obstacle à une prise de conscience féministe.
Les féministes "gender critical" qui appuient l'hypothèse que les femmes trans ne sont pas des femmes irriguent des positions féministes de façon plus large : #MaterialismesTrans
la défense des droits des femmes trans serait une distraction voire un danger : l'existence de besoins spécifiques aux femmes trans serait la preuve qu'elles ne sont pas vraiment des femmes. #MaterialismesTrans
La socialisation féminine, au singulier, serait la seule expérience, pendant l'enfance et l'adolescence, dont résultent des conditionnements inaltérables : les femmes trans ne pourraient qu'imiter ces conditionnements. #MaterialismesTrans
Récemment, une féministe gender critical a établi une liste d'expériences proprement féminines, mais certaines interlocutrices n'en cochaient que 4 ou 5 sur 15 (CL dit en cocher plus). Elle les rassure alors : les exceptions existent ! #MaterialismesTrans
Enfin on peut noter un lien entre les mouvements gender critical et des thèses complotistes : l'idée que les femmes trans seraient encouragées par le patriarcat pour remplacer les femmes par des copies plus serviles. #MaterialismesTrans
Une thèse complotiste semblable affirme que des personnalités d'Hollywood seraient secrètement trans pour brouiller les frontières entre hommes et femmes. #MaterialismesTrans
Si une femme trans est la seule d'un groupe, elle devient "la" trans, dont on sollicite l'avis pour parler de condition trans, mais pas pour d'autres raisons. L'expérience des femmes trans est pensée comme nettement distincte des femmes cissexuelles. #MaterialismesTrans
On leur demande leur opinion en tant que femme trans et non en tant que femme. On reproche aux femmes trans qui arrivent à des positions militantes de premier ordre de ne pas pouvoir représenter toutes les femmes (or, aucune femme ne le peut). #MaterialismesTrans
Une première attitude féministe possible consiste à ne pas discuter d'autre chose que de questions trans avec des femmes trans. Une seconde consiste à considérer les femmes trans comme des égales, SAUF en cas de désaccord. #MaterialismesTrans
Une troisième attitude trop rare chez les féministes cis consiste à considérer réellement les femmes trans comme des égales. Une solution pour les femmes trans est de participer aux organisations féministes sans révéler qu'elles sont trans, mais cela les empêche alors de
faire valoir des besoins spécifiques lorsqu'elles le souhaiteraient. #MaterialismesTrans
On continue avec la communication de @JoaoGwadloup, qui n'a pas pu être présent mais dont le texte sera lu par Pauline Clochec. #MaterialismesTrans
Il s'agira de repenser les expériences trans masculines au prisme de la race. #MaterialismesTrans
Il s'intéressera à des personnes aujourd'hui perçues comme hommes, et de personnes racialisées comme noires dans les pays occidentaux. Son propos est politique et non sociologique, pour ne pas universaliser les parcours de personnes trans blanches. #MaterialismesTrans
Documentaire "Still black" sur six hommes trans noirs américains : si on change de sexe en transitionnant, on reste noir. C'est important pour nuancer un cadre théorique de transfuge en termes d'ascension / de déclassement. #MaterialismesTrans
Les trans sont toustes discriminé-es en tant que trans. Les récits des hommes trans évoquent un passing qui permet relativement facilement de bénéficier de "privilèges masculins". #MaterialismesTrans
C'est vrai, mais de qui parle-t-on exactement ? Les hommes noirs sont plus discriminés que les femmes noires de façon flagrante face à la police, et de façon moins notable face à l'emploi. #MaterialismesTrans
Cela permet de voir que passer du statut de femme noire au statut d'homme noir ne constitue pas un progrès social. Certaines situations sont même pires en tant qu'homme noir, en tant qu'homme noir et non homme noir trans. #MaterialismesTrans
L'exposition au contrôle faciès est ainsi liée à la perception et à un imaginaire racialisé spécifique, qu'il soit trans ou non. C'est le cas aussi des masculinités arabes : de nombreux crimes racistes de policiers ont visé des hommes arabes ou algériens. #MaterialismesTrans
La condition de l'homme trans est donc celle d'un réaménagement de la violence raciste qu'il subit déjà. Le racisme est une expérience éminemment genrée : il faut prendre garde à ne pas utiliser le genre uniquement pour parler des femmes. #MaterialismesTrans
Le genre permet de penser la domination des hommes sur les femmes mais aussi certaines violences étatiques spécifiques (en particulier celles qui touchent les hommes noirs de classe populaire). #MaterialismesTrans
Il n'y a donc pas de situation de transfuge. Au harcèlement sexiste et racial se substitue pour l'homme noir trans le harcèlement policier raciste. Aux métiers du bas salariat se substituent pour le trans noir les métiers du bas salariat des hommes noirs. #MaterialismesTrans
Vis-à-vis des institutions et du marché du travail, il ne s'agit pas d'une situation de transfuge. Son hypothèse est que les hommes trans noirs deviennent des hommes noirs comme les autres ou presque. Pour les F trans noires, la précarité et la vulnérabilité #MaterialismesTrans
sont incomparables. Il n'y a donc pas d'ascension pour les hommes trans noirs. Là où la perspective d'un déclassement pour les femmes trans blanches peut être pertinente, on a un enfoncement pour les femmes trans noires. #MaterialismesTrans
Ce n'est pas la même chose : être racialisé comme noir, c'est déjà être considéré comme déviant du point de vue du genre. En tant que noir, transitionner c'est soi un réaménagement, soit une aggravation de la condition noire. #MaterialismesTrans
Dans les deux cas, la condition noire est déterminante, même si la condition trans la reconfigure. #MaterialismesTrans
Quelles perspectives de lutte ? La question de l'émancipation des femmes est rendue par beaucoup indissociable du projet raciste et libéral. Les questions trans ne font pas encore l'objet d'un tel investissement, mais cela pourrait être le cas à l'avenir. #MaterialismesTrans
Comment contourner ce piège ? (1) en refusant de suivre la voie des mouvements féministes qui s'alignent sur les politiques et de l'Etat ou refusent de comprendre les oppressions des hommes non-blancs. (2) en comprenant l'importance des violences policières #MaterialismesTrans
et en redonnant une centralité aux luttes contre la prison. (3) en renforçant une approche matérialiste des questions trans. L'oppression trans sert les intérêts du capitalisme, qui repose sur une division sexuée. #MaterialismesTrans
[applaudissements]
C'est au tour de Pauline Clochec !
Il n'y a pas de subjectivité qui ne soit pas incarnée dans un corps ou qui ne soit pas elle-même un corps. C'est une condition de notre rapport à nous-mêmes et de nos interactions. #MaterialismesTrans
Aucune théorisation ne peut se passer de l'ancrage corporel de nos actions. C'est particulièrement pertinent dans le cas de transitude. #MaterialismesTrans
Le corps pose question si on l'appréhende selon une approche féministe : on ne se rapporte pas à des corps naturels indépendants de toute société. Mais plutôt le patriarcat modèle à long terme les corps des femmes pour les conformer à des normes prétendument naturelles (Wittig).
Or cette structuration des corps par la société passe dans le cas des femmes par le contrôle masculin sur le corps des femmes, appropriation physique par la classe des hommes. On peut en discuter, mais retenons le fait qu'il y a des effets sur les corps des F. #MaterialismesTrans
Ce conditionnement contient la possibilité d'un décalage de soi à soi en raison de la privation de l'accès à notre corps. Il est possible pour la classe dominante, les H, de nous déposséder de notre corps et de nous priver d'un rapport autonome à notre corps. #MaterialismesTrans
Se rapporter à son corps, c'est déjà se rapporter à un corps maltraité par un traitement social. Des normes et des rapports de pouvoir sont un obstacle social entre l'individu et une expérience autonome, mais surtout #MaterialismesTrans
ce corps-même et l'expérience qui en faite est toujours déjà structurée par ces normes et ces rapports de pouvoir. Ce ne sont pas abstraitement des normes de genre dont le caractère criticable qui produisent ce conditionnement #MaterialismesTrans
ce sont bien des pratiques, des institutions, des représentations qui exercent cette privation particulier de l'accès des femmes à leur propre corps. On peut se pencher sur cette privation à partir de l'expérience trans. #MaterialismesTrans
Ces contraintes peuvent être d'ordre pratique (le travail) ou d'ordre théorique (des représentations socialement partagées médiatisent notre perception et notre utilisation). Mais cette division est seulement intellectuelle : on peut avoir les deux à la fois. #MaterialismesTrans
Exemple : le clitoris. Une représentation : l'effacement, la non-connaissance, des représentations ont un effet concret - faire obstacle au plaisir génital. Autre exemple : la représentation de la sexualité lesbienne. #MaterialismesTrans
Effet concret : moindre détection des IST et des MST. Les représentations des corps ont donc bien des effets pratiques. Or c'est aussi net pour la prise en charge médicale des transitions physiques des F trans. #MaterialismesTrans
(1) interprétation par le corps médical des demandes de changement de sexe, interprétation marquée par la soumission des requérantes à une image d'un individu déterminé par ses affects. D'où la mise en doute de ses décisions. #MaterialismesTrans
Une telle interprétation était déjà patente dans le premier protocole de changement de sexe dans l'entre-deux-guerres. Un médecin de l'institut indique qu'il n'est pas exclu que la chirurgie soit un luxe à caractère frivole, #MaterialismesTrans
qui pourrait une avalanche de nouvelle exigences de la part des patientes. On trouve le stéréotype du caprice et de la coquetterie, d'autant plus manifeste du fait de l'éloignement entre la frivolité et la lourdeur de la chirurgie. #MaterialismesTrans
Or cette application des stéréotypes concernant la féminité continue d'imprégner les pratiques des praticien-nes y compris réputé-es bienveillant-es. Exemple : omniprésence du vocabulaire de la fragilité dans les discours des soignant-es #MaterialismesTrans
Ainsi si une grande partie de la littérature médicale refuse de considérer les femmes trans comme des femmes, ces textes, dans leur pathologisation, utilisent un vocabulaire associé à la féminité pour en parler. #MaterialismesTrans
(2) ces représentations sont déterminantes dans l'accès ou non au corps que les femmes revendiquent. Exemple : biais sexistes dans la décision de l'administration des hormones et en particulier des SRS #MaterialismesTrans
> critère de "passing" que l'on peut traduire en gros pour PC par la baisabilité des femmes trans. C'est donc la représentation sexualisante du corps des femmes qui intervient pour en faire un critère pour parer l'accès des femmes trans au corps souhaité #MaterialismesTrans
parce qu'on ne peut pas les faire rentrer dans les critères masculins, sexualisants, appliqués aux corps des femmes. Dans les premiers textes médicaux, on parle de la construction d'un vagin, sans évoquer les lèvres et le clitoris. C'est seulement la pression #MaterialismesTrans
des mouvements trans et la concurrence au niveau mondial qui a forcé une évolution très récemment. Ici, une représentation sexualisante des femmes réduit la représentation de leur corps à un vagin #MaterialismesTrans
Des phénomènes comme l'ignorance du clitoris ou encore la réduction de la sexualité au coït hétérosexuel caractérisent aussi l'expérience de leur propre corps par les femmes cis. #MaterialismesTrans
Par conséquent, pour les femmes qui transitionnent comme celles qui ne transitionnent pas, les obstacles sont actifs dans la transition comme dans la vie ordinaire des femmes. #MaterialismesTrans
Ces représentations et pratiques collectives qui conditionnent l'accès des femmes à leur corps se structurent dans la société civile (vs. l'Etat). Le contrôle des corps des femmes est aliénant en faisant de ce corps un objet dont la détermination #MaterialismesTrans
ne revient pas aux femmes elles-mêmes. Quelles sont-elles dans la société ? Trois exemples : 1. si les femmes trans prennent un THS, elles dépendent de l'industrie pharmaceutique avec certains angles morts (surmédicalisation certes mais lacunes) #MaterialismesTrans
Cela rend les personnes trans vulnérables aux pénuries de THS. Mais la précarisation ne s'explique pas uniquement par le fait qu'il s'agisse du secteur privé. C'est aussi un secteur dirigé par des hommes (cis). #MaterialismesTrans
Ce n'est pas sans effet sur les décisions de recherche. Les produits destinés à la clientèle féminine sont fréquemment des variables d'ajustement en cas de difficulté de l'entreprise. Les hormones sont d'abord conçues pour des femmes ménopausées ou #MaterialismesTrans
prises en charge pour un déséquilibre hormonal. Si on écrit aux labos pour demander quand s'achèvera la pénurie, ils sont surpris que le traitement concerne aussi des femmes trans. #MaterialismesTrans
2. Les femmes au travail sont soumises à des impératifs d'apparence décuplés par rapport aux hommes. Dans la continuité de cet impératif, passer d'homme à femme est une stigmatisation redoublée > transmisogynie (Serano) #MaterialismesTrans
3. l'accès à l'espace public. En début de transition, l'exposition au risque d'agression des femmes trans est maximal. Si le passing est acquis, on retombe sur le risque subi par la plupart des femmes. Les femmes trans sont rapidement conduites à internaliser #MaterialismesTrans
le langage corporel assigné aux F pour des raisons de sécurité (serrer les jambes, marcher vite, etc.). La précarisation, la soumission à des critères d'évaluation sexualisants est d'autant plus forte si les F sont précarisées comme prolétaires ou racisées. #MaterialismesTrans
Les différences de classe et de race font qu'une femme trans peut bénéficier de conditions relativement plus favorables qu'une autre femme (acheter des hormones à l'étranger, recourir à l'offre de SRS thaïlandaise, etc.). #MaterialismesTrans
ça c'est dans la société civile, mais on est aussi dans un Etat qui nous administre. Les obstacles font l'objet d'une formalisation et d'une généralisation normative par l'Etat et par le droit que l'Etat institue. #MaterialismesTrans
Si on se concentre sur le cas français, la sanction la plus manifeste de cette situation de dépossession est le principe d'indisponibilité du corps humain. Si en principe elle s'applique à tout le monde, elle concerne surtout les corps des F #MaterialismesTrans
Le droit dit que le corps n'est pas une chose. Or dans le cas du corps des femmes, ce principe de non-patrimonialité s'applique de façon limitative sur la volonté des sujets femmes et le droit contient deux contradictions qui reposent sur l'implicite #MaterialismesTrans
que les femmes ne sont pas des sujets de plein droit. 1. l'indisponibilité s'applique d'une manière restrictive au corps des F et en les dépossédant de leur autonomie [ex : restrictions sur la ligature des trompes]. #MaterialismesTrans
2. le droit stipule que le corps n'est pas une chose mais reconnaît avec le droit du mariage une assignation à résidence et une obligation sexuelle qui peut entraîner la nullité. Même s'il n'est pas noté que cela concerne les F, c'est là que ça se joue #MaterialismesTrans
Or ce principe est actif dans les restrictions juridiques sur les transitions physiques. Les modifications hormonales et chirurgicales peuvent valoir de droit comme "mutilations" ; à ce titre, elles peuvent légalement être soumises à restrictions car on #MaterialismesTrans
ne peut toucher à "l'intégrité" sans nécessité médicale. Or cette évaluation qui va définir ce qu'est l'intégrité vient de l'extérieur et non de la personne elle-même. La représentation de ce qu'est un corps viable vient ainsi limiter l'autodétermination. #MaterialismesTrans
En fait, c'est la même chose que dans l'Empire transsexuel où l'intégrité est un concept très prégnant. Mais on fait comme si l'intégrité du corps était une donnée naturelle. Dans tous les cas, on donne ce concept comme descriptif #MaterialismesTrans
alors qu'il est prescriptif de ce que doit être un corps viable. Il s'applique ensuite à certaines catégories de corps. On a donc une privation d'accès à son propre corps, à soi que le droit organise et garantit. #MaterialismesTrans
Le rapport institutionnel est double : limitation d'un côté, mais en retour avoir un corps correspondant aux représentations sexistes détermine l'accès à d'autres droits. La personne peut être privée de droits si elle ne correspond pas aux attendus #MaterialismesTrans
ce qui est particulièrement prégnant dans les discriminations au passing concernant l'accès aux droits. Cette considération peut être contenue dans "motifs de la décision" dans une décision légale. #MaterialismesTrans
Ce qui ressort, c'est que l'expérience de son propre corps n'est pas une donnée première : c'est l'objet de négociation entre les femmes et des institutions. Or si c'est vrai et que le rapport est inégalitaire, il en découle une #MaterialismesTrans
conséquence. [euh j'ai raté une phrase on ne saura pas la conséquence] #MaterialismesTrans
C'est collectivement et non individuellement que la revendication de l'accès au corps peut être porteuse : la nature collective de la réappropriation du corps est une piste majeure. #MaterialismesTrans
Volet théorique : mettre fin à l'effacement et à la sexualisation des corps. Ex : ateliers collectifs d'auto-gynécologie. Volet pratique : une médiation de santé qui limite la marginalisation ou l'exclusion médicale des personnes trans. Ex : travail auprès de l'hôpital Bichat.
Ce concept d'accès au corps désigne les processus de prise de connaissance de son propre corps ainsi que les processus de détermination de l'usage du corps. #MaterialismesTrans
L'intérêt de partir des transsexuations est qu'avoir un corps qu'on estime le sien et complètement comme le sien et d'obtenir les modifications souhaitées sont collectivement déterminées. Ce conditionnement social de l'accès n'est #MaterialismesTrans
pas à part : c'est plus largement un effet du patriarcat. Les différentes tutelles exercées à l'égard des femmes trans relèvent d'une application spécifique d'une tutelle exercée sur les corps des femmes. #MaterialismesTrans
Circé Delisle maintenant, sur le concept d'identité de genre #MaterialismesTrans
Le concept est compris très différemment : comme une notion de psychologie, comme un concept militant récent, etc. Le plus souvent, le terme est assez faible : c'est en gros un synonyme de masculin et de féminin. #MaterialismesTrans
L'identité de genre a une dimension problématique générale : elle qualifie des représentations sociales et vise à la construction pratique d'une réalité sociale. Une deuxième réalité problématique tient au fait que l'identité de genre individualise la question #MaterialismesTrans
trans en ramenant à un écart entre deux choses au niveau individuel.
Pourquoi en faire une histoire critique ? Pas pour ruiner complètement le concept, mais pour l'analyser, permettre de dépasser l'évidence de l'expérience vécue et de la politiser. #MaterialismesTrans
Une telle histoire critique est un préalable à la constitution d'une véritable conscience de classe des personnes trans. Cinq conceptions : (1) une étape du développement sexuel. (2) une scission entre psychologie et social #MaterialismesTrans
(3) un droit fondamental ; (4) une identité narrative (approches queer), comme récit de soi ; (5) entreprise de soi. #MaterialismesTrans
1. L'identité de genre comme étape du développement sexuel : c'est la conscience d'être un homme ou une femme. Le sujet trans se définit comme celui dont l'identification est un échec. L'évolution des termes diagnostic conservent cette idée. #MaterialismesTrans
(trouble, dysphorie, incongruence). Il y a toujours un projet d'explication externe, ce qui dédouanerait le sujet de son identification (facteurs hormonaux, génétiques, neuro-biologiques, etc.). Cela pose des problèmes méthodologiques : #MaterialismesTrans
problème d'échantillonnage, surreprésentation des femmes trans par rapport aux hommes, et études qui suivent la prise de TSH... Plus fondamentalement, il y a une difficulté à faire dériver une forme de conscience de soi de facteurs externes. #MaterialismesTrans
D'où émerge la conscience d'un soi sexué ? Cela ne semble pas vraiment relever d'un phénomène biologique mais plutôt d'un fait social. On pourrait faire l'historique de toutes les théories ratées mais on ne va pas accabler les médecins parce qu'ils s'en sortent bien tous seuls :D
L'identification de genre, même en psychologie, met en valeur la nécessité pour le sujet d'acquérir la conscience de sa biologie, de se reconnaître dans un sexe qui est le sien. Or la psychologie n'arrive pas tout à fait à décrocher cette notion de la biologie #MaterialismesTrans
Cette référence à la biologie se lit notamment dans l'idée développée dans "Recherches sur l'identité sexuelle" (79) dans le fait que l'identité de genre étant censé être une permanence, cette permanence ne m'est jamais totalement donnée #MaterialismesTrans
mais puisque je dois en faire l'expérience, je dois me fonder sur certains éléments existants : il y a alors une référence biologique qui persiste. Un texte intéressant c'est Questions Féministes n°6 #MaterialismesTrans
qui propose un compte rendu de ce livre. Ce CR critique s'intéresse à la notion d'identité de genre par une docteure en psychologie. Le féminisme matérialiste reçoit cette notion d'identité en reconnaissant le mérite de montre #MaterialismesTrans
une différence possible entre le sexe et le genre. L'identité de genre est comprise comme la façon dont un individu a conscience de lui-même en tant qu'être sexué appartenant à une certain classe de sexe. #MaterialismesTrans
C'est très beauvoirien : la conscience d'être une femme n'est pas une libre identification mais une conscience qui est celle d'un être déterminé socialement qui entretient un rapport au monde spécifique à travers cela. #MaterialismesTrans
Ce n'est pas nouveau mais le CR salue cet ancrage critique sur sexe / genre. Les facteurs mentionnés sont (2) sociaux, (1) parentaux, familiaux. La première socialisation n'est pas déconnectée de la seconde (les parents vivent dans une société et filtrent) #MaterialismesTrans
Le genre renvoie donc à des processus normatifs par lesquels se met en place la différence des sexes. Les féministes sont d'accord globalement. Le changement de sexe révèle alors une rigidité de la différence des sexes. #MaterialismesTrans
La pathologie est alors seconde, puisqu'elle est sociale (c'est la rigidité qui cause la souffrance). Le cas cité est celui d'une femme intersexe qui en perdant soudainement la conviction d'être d'un sexe perd sa capacité à socialiser. #MaterialismesTrans
Ce texte de Questions féministes vient souligner donc les motifs misogynes de la pathologisation de la transsexualité féminine. #MaterialismesTrans
(3) l'identité comme droit fondamental [NDLR : j'ai sauté un 2 quelque part]. Le droit international introduit la notion dans le cadre des droits humains en matière d'orientation sexuelle et d'identité de genre (principes de Yogyakarta). #MaterialismesTrans
La fortune de ces principes se voit dans la reprise par les ONG de ces catégories juridiques. L'identité de genre fait "référence à l'expérience intime de son genre" "qu'elle corresponde ou non au sexe assigné à la naissance". #MaterialismesTrans
Cette def. pose encore le sujet trans dans une scission entre sa perception intime et son apparence. Cette dualité identité de genre / expression de genre renvoie à un enjeu double : c'est un ajout au texte initial qui prévoyait de ne parler que d'orientation #MaterialismesTrans
La notion est introduite par le travail de deux universitaires trans en amont de la rédaction des principes. Enjeux : 1. introduire une nouvelle catégorie légale jusqu'ici absente 2. compléter l'idée d'identité par la notion d'expression de genre qui recentre #MaterialismesTrans
la problématique sur les discriminations subies à partir des extériorisations du ressenti. C'est un choix stratégique, en l'absence de jurisprudence pour faciliter la prise en compte des problématiques trans. #MaterialismesTrans
En un sens, cela aurait pu être pire, malgré ce dualisme et l'accent mis sur l'extériorisation plus ou moins réussie de l'identité sans penser l'intériorisation de normes. Certes, cela individualise la question trans #MaterialismesTrans
et ne pense pas les discriminations comme un fait structurel mais comme une atteinte aux droits d'un individu. C'est un choix stratégique encore une fois. Ce n'est pas non plus contraignant pour ceux qui discriminent quand même. #MaterialismesTrans
Ce type de droit va fonctionner principalement par jurisprudence et cette logique individualise la lutte (il faut que quelqu'un se sacrifie pour réformer le système et faire jurisprudence). #MaterialismesTrans
Cette définition comme droit fondamental se place aussi dans le cadre plus large du droit international, traversé par des conflits entre les Etats. 57 Etats ont déclaré en 2007 à l'ONU qu'ils refusaient ces notions. #MaterialismesTrans
(4) L'identité de genre dans sa lecture queer : identité narrative, récit de soi et performance. Cela consiste à se dire soi-même, à produire un récit de soi-même. La perspective de Butler dans Gender Trouble est de dénoncer #MaterialismesTrans
préjugé qui fait reposer l'identité sur une permanence de la personne sous ses différents attributs (genre, classe sociale...). Il faudrait présupposer une capacité d'agir extérieure du contexte social. #MaterialismesTrans
C'est bien parce que certaines identités ne peuvent se conformer aux possibles sociaux qu'elles apparaissent comme des anomalies. On est donc dans la question de l'identification à des normes existantes. #MaterialismesTrans
L'identification ratée est une anomalie logique chez Butler. L'anomalie a un rôle critique : elle révèle le caractère normatif de la structure d'identification. Pour s'en sortir, il faut reprendre de manière parodique l'identification. #MaterialismesTrans
Par ex. la reprise des identités fem et butch comme imitations parodiques de l'hétérosexualité pour la déstabiliser. C'est l'exception qui donne la clef pour comprendre ce que nous prenons comme allant de soi. #MaterialismesTrans
Cette idée de parodie peut être comprise comme une contre-identification : plutôt que de se conformer de façon immédiate, on le fait de façon parodique pour en montrer l'inexistence essentielle > figure de la drag queen. #MaterialismesTrans
Dans le drag, on a une double inversion : j'ai l'air d'une femme mais je suis un homme sous le maquillage ; j'ai l'air d'un homme mais je suis une femme à l'intérieur. La drag queen perturbe ainsi le partage de la différence des sexes #MaterialismesTrans
Cet exemple est intéressant pour CD : Butler minimise (c'est le drag avant les réseaux sociaux) les facteurs externes dans la subversion drag. On a un système de famille et d'initiation. #MaterialismesTrans
Ce qui permet la subversion, c'est une socialisation qui a lieu sous la forme d'un apprentissage dans une relation mère-fille. De plus la question de la perspective politique de l'identification parodique est floue : est-ce que je suis plus libre qd je parodie #MaterialismesTrans
ou est-ce que je fais simplement de l'humour noir ?
(5) l'identité de genre comme entreprise de soi (perspective plus personnelle de CD): elle est liée à différentes prises en charge et à une exploration de sa subjectivité dans laquelle l'individu doit trouver #MaterialismesTrans
son entreprise, planifier des étapes, explorer son genre. On peut relier cela à Foucault (ce qui caractérise le libéralisme, c'est que le modèle économique devient un modèle de l'existence même). Pensée à partir du développement personnel, l'identité de genre #MaterialismesTrans
instaure un rapport d'exploration que l'on doit rentabiliser : si l'on part à la recherche de son identité, il faut la trouver, et puis il faut la rentabiliser (expliquer les bénéfices moraux ou plus généraux). #MaterialismesTrans
Ces cinq figures de l'identité de genre tracent les lignes d'une histoire critique. Faut-il réformer l'identité de genre comme le propose l'identification queer ? Faut-il la détruire ? Sur la réforme, voir "Queer Psychanalyse" : #MaterialismesTrans
l'ouvrage propose une réforme de la psychanalyse pour accueillir des sujets femmes, homosexuels, trans. Si l'on veut faire cela, il faut que la psychanalyse cesse d'etre une doctrine respectable qui fournisse des cadres pour légitimer l'ordre social. #MaterialismesTrans
Cette réforme de la psychanalyse passe par trois étapes dans cet ouvrage : désamorcer le complexe d'oedipe (l'enfant est forcé de renoncer à un désir pour la mère etc.) pour penser une séparation du genre et de la biologie. #MaterialismesTrans
Deuxième étape : l'anti-Oedipe (Deleuze, Guattari). Il faut dépasser une anthropomorphisation du sexe, le sexe qui permet de devenir des Hommes. Cette prolifération des sexes se fonderait sur une inventivité politique de l'investissement de la libido.
Quelles objections à ce devenir n-sexes ? D'abord, Deleuze et Guattari n'ont pas fait l'expérience de la minorité. Dernière étape : le réinvestissement de la notion de Réel chez Lacan. C'est un argument qui reste utilisé par des psys ajd. #MaterialismesTrans
Le Réel est ce qui déroute mes cadres de pensée et qui révèle la contingence de toute construction théorique qui voudrait l'expliquer. Stratégiquement, la psychanalyse peut invoquer cela pour pluraliser le complexe d'Oedipe. #MaterialismesTrans
L'appel au Réel serait l'idée que le psy ne doit pas influencer par des cadres théoriques la clinique pour prendre en charge des sujets minoritaires. #MaterialismesTrans
Le désir théorique de l'analyste comme le désir du patient, le Réel ne s'y conforme pas. Il s'agirait donc d'adopter un point de vue psychanalytique ouvert susceptible de repenser les cadres et notamment l'oedipe. #MaterialismesTrans
Quelles autres critiques peut-on faire ? ne risque-t-on pas de minorer la réalité sociale en la référant au caractère inconnaissable du Réel ? Dire que le psy doit accueillir la diversité, n'est-ce pas mettre de côté le fait que si le réel ne se conforme pas au cadre, c'est
parce que la réalité est traversée de dominations sociales ?
Penser l'identité trans comme une identité de genre, c'est la penser comme une identité inauthentique (identité manquée). Mais n'est-ce pas condamner le fait trans à l'inauthenticité #MaterialismesTrans
en la pensant à partir de l'identification ? S'il faut identifier, c'est qu'il faut retrouver une permanence perdue. Cette notion d'identité de genre pourrait être abandonnée au profit de celle de conscience de classe. #MaterialismesTrans
Profondément, l'identité de genre penser le sujet trans comme divisé, avec nécessairement une fausse conscience. Cela produit un effet d'isolement (personnel, psychologique, social) sur les sujets trans. #MaterialismesTrans
Surmonter la condition d'isolement, c'est surmonter une approche individualisante à travers la notion d'identité de genre. On ne peut se retrouver soi-même qu'en s'organisant avec les autres l'élaboration d'une conscience de classe. #MaterialismesTrans
On peut pas se demander qui on est en se mettant dans son poêle comme Descartes et se dire "Quel est mon genre ?". On ne peut pas penser l'identité de genre en dehors des normes sociales qui la produisent. #MaterialismesTrans
J'ai complètement oublié de vous dire qu'entre-temps on a entendu Noémie Grunewald qui interrogeait les modèles utilisés pour décrire les violences faites aux femmes trans. Comme c'est un travail en cours, elle ne souhaitait pas être live-tweetée mais sachez que c'était génial.
Voilà, les 50 chaises supplémentaires ont été rangées, les intervenantes et l'extraordinaire organisatrice remerciées, c'était formidable 😊
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to Anne
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Follow Us on Twitter!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3.00/month or $30.00/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!