, 23 tweets, 9 min read Read on Twitter
Vous vous souvenez de la "glottophobie", la discrimination contre les manières de parler, par ex les accents?
Revenons sur cette question : les accents sont-ils vraiment discriminés en France... ou peuvent-ils être valorisés? Qu'est-ce que c'est, un accent "authentique"?
Fil ⇩
"Glottophobie" : le mot a été proposé par le linguiste Ph. Blanchet, il désigne le fait de priver quelqu'un de droits en raisons de pratiques langagières. Ok, le mot est pompeux et on peut se demander s'il s'agit bien d'une "phobie", mais il est quand même utile
Parce qu'il joue son rôle de concept : nous faire prendre conscience de certains comportements, dans une société française où de fait le plurilinguisme (le fait de parler plusieurs langues, de plusieurs manières différentes) est de +en+ répandu, mais pas forcément conscientisé
On avait parlé de ces histoires de #glottophobie quand #Mélenchon avait imité l'accent marseillais d'une journaliste et avait demandé une question "formulée en français" (visait-il son accent ou pas, grosse polémique)
Laetitia Avia avait annoncé une loi contre les discriminations langagières... avant de dire que c'était une blague, ce qui avait encore relancé la polémique. lejdd.fr/Politique/acce…
(et provoqué des tweets furieux de la part de @Linguisticae ^^)
Les médias se sont saisis de la question... avec des limites. Par ex, ma collègue @MarCandea a été très sollicitée par les médias, mais quand elles voulaient renvoyer à des linguistes qui travaillent sur le sujet, on lui répondait "non, il nous faut des gens à Paris" #cohérence
Mais de quoi parle-t-on concrètement? Du fait que dans certains domaines (comme les médias), dans certains lieux de pouvoir ou d'éducation au pouvoir (les grandes écoles), et surtout à Paris, on considère que le "bon" accent c'est l'accent parisien, prétendument neutre
Je renvoie à l'article de @MathieuAvanzi sur le sujet lefigaro.fr/langue-francai…
et dans le parcours de journaliste au témoignage de @mariepiquemal pour @Loopsidernews
Tous les accents ne sont pas mis à la même enseigne. On n'attache pas les mêmes fantasmes à un accent régional du Sud par ex, et à des accents étrangers ou considérés comme tels. Cf Finkielkraut et ses délires sur un "accent beur" lié à "un vote musulman". leplus.nouvelobs.com/contribution/1…
Finkielkraut nous a quand même sorti que "quand on est né en France, on n'a pas d'accent" (encore un bel exemple de la pertinence linguistique des gens de l'Académie française) abonnes.lemonde.fr/culture/articl…?
Donc attention, le mot glottophobie réunit des choses différentes. La stigmatisation liée à un accent régional n'est pas la même que la discrimination liée à la connaissance de certaines langues de l'immigration (surtout post-coloniales).
MAIS peut-on juste parler de "discrimination à l'accent"? La situation est plus complexe : dans certains cas, avoir un accent est valorisé ça marche pour les accents régionaux, pour certains accents étrangers (comme l'anglais, pas l'arabe... ça recoupe des questions politiques).
Dans certains cas les accents régionaux peuvent aussi servir de gage d’authenticité : cela incite certaines personnes à ne pas les oublier, à renégocier leur place, voire à les adopter (de manière plus ou moins artificielle des fois !!!) pour se forger une identité.
Ca se voit par ex chez les politiques qui ont une sorte de "bilinguisme de l'accent"! qui vont plus ou moins accent leur accent suivant les occasions. Par ex F. Ruffin qui à des moments va perdre totalement son accent picard et à des moments l'accentuer, suivant à qui il parle.
Vous pouvez voir ça autour de vous, des personnes qui à des moments vont accentuer leur accent (+ou- consciemment) C'est une manière de s'adapter au cadre social et à l'image qu'on veut donner. L'accent comme "gage d'authenticité" n'est quelquefois pas du tout naturel...
(accent toulousain plutôt)
Donc dans certains cadres sociaux, avoir un accent régional peut aider à se présenter comme "authentique" ou à se distinguer de manière positive. Mais c'est encore très peu présent dans les médias français (contrairement à certains médias canadiens par ex).
Notre perception des accents est aussi subjective. C'est une expérience très connue de D. Rubin qui montre que la couleur de peau, par ex, d’une personne joue sur la perception que l’on se fait de son «accent» et sur la compréhension à son égard (salut Finkielkraut!)
Son expérience a prouvé qu'il suffisait de faire écouter la même voix et montrer une photo différente pour faire apparaitre ou disparaitre, dans la perception du locuteur, l'impression d'un accent! (ça nous explique les délires de Finkielkraut sur "l'accent beur"...)
Mais objectivement, qu'est-ce que ce serait un accent "du terroir", un accent "authentique" ? Est-ce que ça existe? Dans les années 60 et 70, les sociolinguistes faisaient des enquêtes auprès des hommes âgés de certains endroits pour trouver un "vrai" patois.
Mais maintenant, ça ne correspond plus à la réalité sociale. Il n'existe plus de villages à la Giono avec des gens qui naissent, grandissent et meurent dans le même village en ne communiquant qu'avec leurs voisins qui ont né, grandi (et vont mourir) dans le même village.
Ne serait-ce qu'à cause de la télévision, qui a fait irruption partout, et à cause des mobilités sociales. Plus possible de parler de patois "pur", d'accent "pur", de dialecte "pur". Dans le monde de la superdiversité, on peut compter quasiment autant d’accents que de gens...
J'ai indiqué plusieurs sources dans le fil! et pour ce fil je me suis surtout basée sur notre livre avec @MarCandea @Ed_LaDecouverte editionsladecouverte.fr/catalogue/inde…
Mais n'hésitez pas à ajouter des sources si vous en connaissez. Bonne journée !
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to Laélia Véron
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Follow Us on Twitter!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3.00/month or $30.00/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!