, 18 tweets, 5 min read Read on Twitter
Ce 24 juillet 1959, malgré la chaleur étouffante, les moscovites se pressent au parc Sokolniki pour assister à l’ouverture de l’exposition nationale américaine. Nikita Khrouchtchev lui-même y est accueilli par Richard Nixon, alors Vice-Président des États-Unis. #Thread
Ce que le Premier secrétaire du Comité central du PCUS ne sait pas, c’est que Nixon l’entraine dans un piège, un piège qu’il a préparé la veille au soir à la demande de son ami Donald Kendall, accessoirement responsable du marketing de Pepsi.
Il se trouve que Pepsi, à l’initiative de Kendall, a son propre stand pour l’expo et qu’une photo de Nikita Khrouchtchev en train de siroter la très capitaliste boisson gazeuse, ça ferait un coup marketing de toute beauté.
Bon camarade et profitant de la chaleur estivale, Nixon va s’y coller consciencieusement : l’air de rien, il guide Khrouchtchev jusqu’au stand Pepsi où Kendall attend avec deux verres de soda : un préparé avec de l’eau ricaine, l’autre avec de l’eau soviétique.
Et ça fonctionne du feu de Dieu : le Premier secrétaire goûte les deux versions sous l’objectif des appareils photo de la presse et, comme il se doit, déclare que la version à l’eau de Moscou est la meilleure. La photo fait le tour du monde.
Treize années passent.

Kendal, désormais patron de Pepsi, recontacte son pote Nixon, qui est entre temps devenu Président des États-Unis, pour ressayer d’exploiter au mieux ce coup marketing mais surtout le réchauffement de la guerre froide.
L’objectif, cette fois-ci, c’est carrément de négocier l’exclusivité du marché soviétique pour Pepsi avec Leonid Brezhnev (et on utilisera de l’eau russe, bien évidemment.)

Et ça marche ! Les soviets acceptent le deal au grand dam de Coca-Cola.
Problème, néanmoins : le paiement.

L’URSS n’a pas de dollars et, le rouble n’étant pas convertible, ne peut pas en acheter pour payer Pepsi.
Qu’à cela ne tienne : on va troquer ! Les soviets offrent de payer avec le seul truc de valeur que produit l’économie soviétique : de la vodka, de la vodka Stolnichnaya pour être précis. C’est comme ça que Pepsi récupère l’exclusivité de la ‘Stoli’ aux États-Unis.
(La vodka est produite par l’État. En Union Soviétique ça tombe sous le sens mais figurez-vous que c’était aussi le cas à l’époque des tsars et que ça l’est encore aujourd’hui : la ‘petite eau’ a toujours été une source de revenus majeure pour l’État russe.)
Bref, pour Pepsi, le deal est fabuleux : non seulement ils ont totalement écarté Coca-Cola du marché soviétique mais en plus, ils vendent des quantités astronomique de Stoli aux consommateurs américains avides d’exotisme glacé et alcoolisé.
Du coup, chez Pepsi on ne rêve que d’exploiter le filon à fond : ouvrir encore plus d’usines de soda à l’eau russe et, puisqu’on y est, implanter d’autres marque du groupe en URSS — genre Pizza Hut.
Sauf que se repose le problème du paiement : cette fois-ci la vodka ne suffira pas et, les soviets ne produisant absolument rien d’autre qui puisse intéresser les consommateurs occidentaux, on se demande bien comment faire.
Et c’est là que cette histoire devient totalement dingue : pour payer Pepsi, Mikhaïl Gorbatchev va leur proposer 17 sous-marins d’attaque obsolètes, un vieux croiseur, une vielle frégate, un destroyer déclassé et quelques pétroliers tout neufs.
C’est-à-dire que PepsiCo dispose alors de la sixième flotte de guerre mondiale.

(Bon, ok, elle est totalement inoffensive mais c’est drôle quand même.)
Évidemment, ça ne durera pas longtemps : les pétroliers seront rapidement refourgués en Norvège et les navires de guerre et autres sous-marins feront un aller simple pour une casse suédoise.
Kendall, plaisantant avec le conseiller à la sécurité de l’administration Bush : « nous désarmons l’Union Soviétique plus vite que vous. » #lolilol
Pepsi aura juste le temps d’ouvrir deux Pizza Hut à Moscou avant que l’URSS s’effondre et son précieux deal avec. #Fin
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to Guillaume Nicoulaud
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Follow Us on Twitter!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3.00/month or $30.00/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!