, 18 tweets, 3 min read
Tiens, la période me rappelle le premier emballement médiatique que j’ai vécu, au siècle dernier en plein mois d’août, avant l’internet. #thread
Mon père était maire de petite commune, dans laquelle il y avait une eglise, à cette eglise un clocher, et dans le clocher avaient élu domicile des pigeons. Beaucoup de pigeons.
Le curé se plaignait parce que l’intérieur de l’église était jonché de crottes de pigeons, que les paroissiens se faisaient parfois bombarder pendant la messe; sur la place de l’église véhicules et terrasse du café du village etaient aussi recouverts.
Décision a donc été prise en conseil municipal de grillager le clocher de l’église et de faire partir les volatiles indésirables ailleurs. Chose faite par une entreprise en juillet, mais il y avait un souci.
Ils avaient avant d’installer le grillage essayé de faire partir le plus de pigeons mais 5-6 avaient obstinément refusé de partir et étaient restés coincés dans le clocher, enfermés par le grillage. Les pauvres bêtes allaient crever de faim.
Et le clocher était difficile d’accès. Le cantonnier communal, accessoirement chasseur, (oui, tous les clichés de la vie rurale dont réunis) avait donc proposé à mon père de prendre une carabine à plomb et d’abréger les souffrances des pauvres bêtes.
Mon père, ne voyant pas d’autre issue, avait dit ok. Le cantonnier était monté au clocher, et avait tiré 4 pigeons, avant de se trouver à court de munitions. Il avait décidé d’y retourner plus tard pour finir.
Le lundi matin, chez mes parents, à 7h, le téléphone sonne. En plein mois d’août, on ne répond pas. A 7h10, il sonne encore. Cette fois on répond. « Bonjour, c’est France 3, on voudrait vous interviewer à propos des pigeons de votre eglise ». Heu... quoi?
7h20, nouvel appel. Associated Press. On voudrait votre déclaration sur les pigeons de votre église. Et comme ça, une dizaine d’appels en une heure de différents organes de presse.
On prend le petit déjeuner et on ouvre le canard local, espérant comprendre ce qui se passe. Et la, en première page, sur 5 colonnes, avec illustration, se trouve le titre suivant:
TIR AUX PIGEONS DANS LA MAISON DU SEIGNEUR
Plus tard nous avons su que le cantonnier avait raconté ses exploits au bistrot le soir, et que la chef de l’opposition locale avait entendu, et alerté le journal du coin. Ensuite elle s’était découvert une vocation d’amoureuse de la nature.
Elle se mettait en scène devant les journalistes jetant des graines dans le clocher de l’église, sur le thème « pauvres petites bêtes ». Mon père a donc du faire un passage le soir à France 3 régional, avec une personne de la spa, bref. Mais l’histoire ne s’arrête pas là.
Évidemment, le journal local a feuilletonné l’histoire sur la semaine. Et les appels de journalistes ont continué, à qui il fallait chaque fois raconter la même histoire. Deux jours après, mon père découvrait l’histoire dans le monde, auquel il était abonné.
Une semaine après, on raconte l’histoire à des amis en visite qui nous disent « ah j’ai entendu parler de ça dans Le Figaro ». On part en vacances dans le sud, Nice matin avait lui aussi fait son article.
On va voir la famille à Clermont Ferrand, ils avaient bien sûr lu ça dans leur journal. La France entière a lu des articles sur 4 pigeons morts.
Le remplissage de faits divers lorsque l’actualité est creuse, ce n’est pas neuf, tout comme le mimétisme dans la presse. Mais se faire appeler 10 fois sur un sujet pareil, voir que la France entière en a entendu parler, ça laisse une forte impression. #fin
PS: si certains se demandent ce que sont devenus les derniers pigeons, je dois avouer que je ne m’en souviens plus. Peut être que la spa a pu faire quelque chose, plus probablement ils ont fini par mourir de faim.
Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh.

Enjoying this thread?

Keep Current with Alexandre Delaigue

Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Follow Us on Twitter!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3.00/month or $30.00/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!