My Authors
Read all threads
Quand je rédigeais ma thèse, j'ai étudié un épisode passionnant de l'histoire de la surveillance des maladies contagieuses. Je vais tenter un fil sur ce sujet que beaucoup connaissent déjà : l’épisode du siège de Caffa.
Les historiens n’hésitez pas à me reprendre si je me trompe
C'est parti.
C’est à la lutte contre la Peste noire que l’on doit les premiers systèmes de surveillance des maladies en Europe à partir de la seconde moitié du XIVème. La peste bubonique (en opposition à ses deux autres formes, pulmonaire dont la transmission très contagieuse -
est interhumaine et septicémique qui résulte de complications liées à la forme bubonique) sévissait de manière endémique en Asie centrale. Elle s’est propagée au rythme des déplacements humains en gagnant la Méditerranée à partir de la Crimée, suivant les routes commerciales
La maladie est due à une bactérie (Yersinia pestis), qui atteint l’homme par l’intermédiaire des 🐁 sauvages contaminés eux-même par des puces hématophages. Donc vous avez la base. C'est parti pour l’épisode du siège de Caffa (aujourd’hui Théodosie, Crimée)
Ce qui s'est passé dans cette ville assiégée par les Tatars de la Horde d’or (empire turco-mongol gouverné par une dynastie issue de Gengis Khan) en 1345-46, est considéré comme la 1ère "guerre bactériologique" et a
vraisemblablement été un accélérateur de la 2e pandémie de peste
Donc, durant le siège de la ville portuaire, alors comptoir commercial génois, les assiégeants décimés par la peste sont contraintes d’abandonner, mais constatent que les Génois se sont pas contaminés, selon le récit initialement rapporté par un chroniqueur italien (G. de Mursis)
«Les Tatars mourants, abasourdis et stupéfiés par l’immensité du désastre provoqué par la maladie et réalisant qu’ils n’avaient aucun espoir d’évasion, perdirent siège. A la suite de quoi ils placèrent des cadavres dans des leurs catapultes et les lancèrent par-dessus la ville -
dans l’espoir que la puanteur intolérable tuerait tout le monde à l’intérieur». Lol les mecs, c'est pas vraiment la puanteur qui va vous tuer. Mais soit. Ils propagent la peste dans la cité. Une fois le siège levé, les galères génoises disséminent la bactérie sur leur trajet :
les différents ports méditerranéens, les fleuves... au rythme des navigations commerciales. Commence alors la diffusion du fléau sur le pourtour méditerranéen (1348) puis à l’ensemble de l’Europe jusqu’aux côtes baltiques (1352), avec l'effondrement démographique qu'on connaît -
: le taux de mortalité par Peste noire varie à cette période entre 25 % à 50 % pour la seule population européenne. Des épidémies successives marqueront cette pandémie (Paris, 1437 ; Constantinople, 1466 ; Venise, 1478, 1575 ; Lyon, 1628 ; Montpellier, 1629 ; Nimègue, 1635 ;
Londres, 1665 ; Marseille, 1720 ; Moscou, 1721) jusqu’au XVIIIème au cours duquel la maladie décline vigoureusement. La dernière épidémie de Peste noire est reportée en Turquie en 1841. Comment les populations vivent cela ?
Face à la peste, la «piété collective» dans une Europe marquée par la prédominance de l’Église était la première arme du peuple. Svt jusqu’à la radicalisation : des processions de flagellants (par la suite excommuniés) parcourent l’Italie, l’Allemagne, la France et les Flandres
La seconde défense consistait en la fuite, ecouragées même par les autorités : en août 1348, officiellement consultée par Philippe VI, la Sorbonne reprend une affirmation du médecin Rhazes : "Ces 3 petits mots chassent la peste : Vite, loin et longtemps, où que l’on soit. Partir-
vite, aller loin et droit devant.
Quant au retour, le remettre à plus tard". J'imagine que pas mal de parisiens ont lu Rhazes ces derniers jours 😏. L’impuissance face à cette maladie à la fois identifiée et inexpliquée va pourtant conduire à la naissance d'une organisation -
sanitaire en Europe, avec l’amorce de politiques sanitaires fondées sur des mesures coercitives dans les cités-États du nord de l’Italie, très touchées par les épidémies de peste du fait de leur situation et de leur rôle stratégique dans le commerce maritime avec l’Orient.
Fortes de leur indépendance politique et de leur puissance économique, les autorités civiles comprennent qu’elles doivent adopter des mesures coercitives pour limiter la propagation du fléau : en 1377, le recteur de la République de Raguse (République de Venise) impose à tout -
navire provenant d’une zone affectée par l’épidémie un isolement de 30 jours dans un îlot voisin de la cité, ce procédé d’isolement sanitaire sera par la suite étendu à 40 jours, vous voyez où je veux en venir. La raison précise de cette extension de la durée de l’isolement -
n’est pas renseignée, bien que des auteurs supposent 1) soit une dimension religieuse de la quarantaine représentant la purification des 40 jours du Carême chrétien, 2) soit une perception rationnelle invoquant la nécessité d’une période plus longue d’isolement pour se prémunir -
de la contagion ou encore 3) suivant la doctrine hippocratique que le quarantième jour est le dernier où les maladies aiguës comme la peste peuvent éclater. Tous les grands ports de Méditerranée, puis d’Europe l’adoptent. En 1423 Venise instaure le premier hôpital européen -
destiné à l’isolement des pestiférés, sur un îlot de la lagune vénitienne, Santa Maria di Nazareth, le lazaret est né. D’autres cités suivent l’exemple vénitien en fondant des établissements d’isolation des contagieux (Gênes, 1467 ; Milan, 1488 ; Marseille, 1526 ; le Havre, 1596)
En 1486, par le décret du 7 janvier, la République de Venise se dote de Provveditori e Sopraprovveditori alla sanità, des magistrats de santé disposant de prérogatives étendues pour lutter contre la peste. Le contrôle social des corps est ensuite accéléré avec la mise en place -
d’un contrôle des déplacements, avec les bulletins de santé individuels « des sortes de passeports sanitaires […] qui garantissent que l’épidémie ne régnait pas au moment où le voyageur porteur du document a quitté sa ville d’origine » dès la fin du XVème. C'est la maman -
de nos fameuses attestations de déplacements actuelles pour aller acheter du PQ ou promener son pangolin autour du pâté de maison. C’est ainsi à Venise (favorisée par ses relations commerciales, sa stabilité institutionnelle et sa situation géographique) qu'est né le 1er cadre
normatif marquant la transition de l’action publique en matière de santé publique. Alors faut arrêter de se foutre de la gueule des Italiens SVP.
J'ai utilisé pas mal de sources pour ce fil, les voici :
S.Barry, N.Gualde « La Peste noire dans l’Occident chrétien et musulman 1347-1353 » (2008) ; R. Horrox, "The Black Death", (1994) ; G. Vigarello "Le sain et le malsain" (1993) ; J. H. Kilwein, “Some historical comments on -
quarantine: part one”, (1995) ; P. Bourdelais, « L’épidémie créatrice de frontières », (2008) ; G. F. Gensini, et al. “The concept of quarantine in history: from plague to SARS”, (2004) ; E. Tognotti, “Lessons from the History of Quarantine, from Plague to Influenza A”, (2013)-
P.-L. Laget, « Les lazarets et l'émergence de nouvelles maladies pestilentielles au XIXe et au début du XXe siècle»(2002) ; M. Viallon, "Les lazarets de Venise à la Renaissance"
« Pratiques et pensées médicales à la Renaissance » 50e colloque du CESR de Tours (2008).
Précision importante : les historiens ne s’accordent pas sur le caractère véridique/légendaire du siège de Caffa et de ces pestiférés catapultés... en revanche les sources s'accordent sur le fait qu'une terrible épidémie de peste a éclaté durant ce siège
*ne sont pas contaminés
* suppression du "des" devant "leurs" 😩arf j'ai écrit trop vite
*encouragée sans s
*Suppression de : (République de Venise). Je sais pas ce que j'ai foutu là mais la République de Raguse, c'est Raguse hein c'est pas Venise. Désolée.
Après vérifications, il semblerait que Raguse ait un temps été sous possession vénitienne (jusqu'en 1358) d'où mon embrouillage de pinceaux...
Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh.

Enjoying this thread?

Keep Current with Lucie Guimier

Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Follow Us on Twitter!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3.00/month or $30.00/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!