Qd Plenel dit que @Charlie_Hebdo_ mène une « guerre aux musulmans », ce n’est pas une critique c’est une fatwa.

Qd Diallo signe, après l’incendie, une pétition disant que Charlie « publie des articles (...) antimusulmans », ce n’est pas une critique, c’est une excommunication.
Qt au terme "encouragé" que vous employez, il provient d'une libre interprétation de votre part. Nicolino parle de "salir la réputation du journal", de "préparer le terrain", "psychologiquement" tout du moins. Vous glosez dans le vide.
Depuis l’assassinat de Théo Van Gogh & la censure généralisée qui en suivit (à laquelle répondaient les fameuses 12 caricatures danoises que Charlie a reprises et qui lui ont valu menaces), le contexte est clair, il n’y a aucun doute: ce sont des fatwa par d’autres moyens.
Un petit aparté sur la notion de caricature qui je pense éclaire d'un nouveau jour nos polémiques incessantes

Je viens de finir l'inestimable "Stanze" de Giorgio Agamben et il y parle de caricatures dans un long développement sur la métaphysique de la signification en Occident:
La caricature émerge à l'époque où la tradition de l'emblème né de la mystique médiévale atteint la figure humaine. L'emblème étant la disjonction diabolique - acceptée par principe d'incongruité - du signifier et du signifié, plus proche de la vérité que la simple ressemblance
Cette tradition de l'emblème reposait sur le principe d'incongruité appliqué aux objets: le symbole incongru de Dieu fondé sur des discordances est plus vrai que la représentation fondée sur des ressemblances (car les négations du Divin sont plus vraies que les affirmations)
Comme la forme humaine était liée à son créateur par le discours théologique, la caricature (étant à l'humain ce que l'emblème était à l'objet) a revêtu immédiatement une intention blasphématoire et c'est donc tardivement que la caricature s'est imposée en Occident
Ainsi au coeur de la tradition donnant naissance à l'art de la caricature gît une sagesse sur laquelle nous devrions tous méditer: la dissemblance est une ressemblance supérieure!
Et quand on représente Louis-Philippe en poire, nous dit Agamben, le succès de la caricature tient au fait "qu'on ne ne nous met en présence ni une poire ni Louis-Philippe mais une tension "emblématique" produite par la confusion/ressemblance" entre une poire et un roi.
Ainsi quand on fait une caricature de Mahomet, on ne nous met en présence ni de Mahomet ni d'un homme lubrique, bête, cynique, aux traits mal dégrossis, d'un homme aimé par des cons, mais de la tension née de leur confusion-ressemblance.
Malheureusement, il semble que l'islam en soit resté sur ce sujet à ne déceler qu'une intention blasphématoire au simple fait de caricaturer - comme les européens de l'époque Baroque, donc.

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Johann Margulies

Johann Margulies Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @JohannMargulies

13 Jun
Cette semaine, on a beaucoup vu Youcef Brakni à la TV en tant que membre du Comité Adama. Présenté comme militant des quartiers, je me disais bien pourtant que son nom m'évoquait autre chose que la seule lutte contre les violences policières.

Et pour cause, thread 👇
Ici, Brakni au sujet de Mérah, déplore l'utilisation de "djihadisme" dont "on ne sait même pas ce que ça veut dire, on l’utilise à toutes les sauces", pour en suivre déplorer l'interdiction de territoire de Al-Qaradhawi (théologien des Frères Musulmans) 👇
Ici, l'on apprend que Brakni a été membre du Mouvement Islamique de Libération (MIL) qui vise l'"auto-organisation et notre autonomie politique et culturelle afin que notre communauté recouvre son droit légitime à disposer d’elle-même loin de toute tutelle."

Un but: la sécession
Read 13 tweets
2 Feb
Dans la concurrence des normes anthropologiques que nous impose le multiculturalisme, l’affaire #Mila est un tournant majeur pour qu’une telle décharge de haine pour « sauver l’honneur » de milliers de jeunes musulmans puisse avoir lieu sur une simple inconnue pour du blasphème.
Une certaine censure, des digues ont sauté pour que cela ait eu lieu, pour que jusqu’au ministère de la justice on se couche, pour que sur le plateau de #BTP on assiste à un tel spectacle, pour que Royal se perde ainsi et l’assume publiquement
Pour que @ibrahim_maalouf invoque la morale et compare le blasphème à l’optimisation fiscale ou à Matzneff, pour que l’observatoire de la laïcité se taise, pour que #Mila ne puisse plus être scolarisée car les élèves sont contre
Read 14 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!