Aujourd’hui, pas de sujet polémique, mais je vous propose d’évoquer un sujet passionnant et mystérieux : le métabolisme des plantes.
Pourquoi en agriculture est-il si important d’incorporer des légumineuses dans les rotations de cultures ? (1/n)

⬇️⬇️⬇️
Les plantes, comme tous les êtres vivants chlorophylliens, n’ont pas besoin de « manger » car elles font de la photosynthèse.
Ce processus permet de créer de la matière organique à partir de la lumière du Soleil, d’eau et de CO2. (2/n)
Mais cette photosynthèse a une limite : elle ne permet que de créer des glucides, des molécules composées uniquement de carbone (C), d’oxygène (O) et d’hydrogène (H). Ces glucides peuvent être convertis en lipides sans problème car les mêmes éléments sont présents dedans. (3/n)
MAIS, elle ne permet pas de créer les protéines car celles-ci contiennent en + de l’azote (N).
Du coup, nos amies les plantes sont obligées de se dégotter une source d’azote dans leur environnement. Et ça, ce n’est pas toujours évident. Il y a en gros 3 sources possibles : (4/n)
-En général, les plantes trouvent l’azote dans le sol sous forme d’ions (ions ammoniums NH4+, ions nitrates NO3-). Ces ions se créent grâce aux décomposeurs qui mangent la matière organique qui leur tombe dessus et qui en retour relarguent ces ions dans le sol. (5/n)
-Parfois, les sols sont particulièrement pauvres en décomposeurs (milieux anoxiques), comme dans les tourbières par exemple. Dans ce cas, il n’y a pas suffisamment d’ions azotés dans le sol. (6/n)
Mais certaines plantes arrivent à s’adapter quand même en assimilant des sources d’azote chez les animaux.
C’est le cas… Des plantes carnivores. (7/n)
-La dernière source d’azote possible, et qui constitue un réservoir inépuisable, c’est… l’atmosphère. L’air est en effet composé aux ¾ de diazote (N2). (8/n)
Le pb c’est que le N2 est très difficile à métaboliser car la triple liaison présente entre les 2 atomes d’N est très costaude. Les seuls organismes qui arrivent à réduire le diazote en NH3+ métabolisable sont des bactéries, grâce à une enzyme très spéciale : la nitrogénase (9/n)
Sauf que certaines plantes arrivent à coopérer avec ces bactéries : elles les hébergent dans leurs racines dans de petits nodules : les nodosités racinaires. (10/n)
Elles leur refilent plein de sucres (faciles à créer en masse grâce à la photosynthèse), et en échange, les bactéries leur fournissent de l’azote sous forme de NH3+.

Ces plantes, ce sont les légumineuses (trèfles, luzernes, féveroles, soja, pois…). (11/n)
Ces légumineuses ont donc à leur disposition une source d’azote inépuisable, ce qui leur donne un avantage conséquent dans la survie. Mais elles ont aussi un rôle écologique important car elles permettent d’apporter une source d’azote dans l’écosystème. (12/n)
Dans les champs cultivés, la matière organique est exportée pour nourrir les populations ou le bétail. Du coup, de l’azote est exportée aussi et quitte le système. Il est ainsi nécessaire d’importer une source d’azote pour que le sol continue à être fertile. (13/n)
Pour cela, on a en gros deux moyens :
-Epandage de matière organique (fumier, lisier, mulch,…) qui sera consommée par les décomposeurs qui relargueront en échange des ions azotés. (14/n)
-Epandage d’engrais de synthèse contenant des nitrates qui pourront être directement assimilables par les plantes.
Dans les deux cas, ces fertilisants peuvent provoquer des problèmes écologiques. (15/n)
Sauf que si on intègre des légumineuses dans la rotation des cultures, celles-ci vont assimiler directement l’N de l’atmosphère, et permettront de limiter la quantité de fertilisants à apporter.
D’où l’importance de ces plantes dans les techniques agro-écologiques. (16/n)

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Terre à Terre

Terre à Terre Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @TerreTerre13

16 Oct
La remise du prix Nobel à J. Doudna et à E. Charpentier pour leurs recherches sur les techniques d’édition du génome par CRISPR-Cas9 a réactivé le débat moral autour des OGM
Alors faut-il autoriser l’utilisation du génie génétique pour améliorer les variétés cultivées ?
⬇️⬇️⬇️
Ce thread, qui traitera uniquement de la question « morale » de l’autorisation des OGM, fait suite à un précédent fil plus technique qu’il est à mon avis nécessaire de lire si on n’est pas déjà un peu au fait du sujet.
Et dans un souci de transparence, je ne vais pas jouer au neutre plus longtemps… Je vous le dis d’emblée : je suis favorable à l’utilisation de ces nouvelles techniques. Je vais donc tenter dans ce fil d’expliquer pourquoi.
Read 35 tweets
11 Oct
Le prix Nobel de chimie récompense cette année la recherche dans le génie génétique : l’édition des génomes par CRISPR-Cas9
Comme cette technique peut être utilisée en agronomie, c’est l’occasion de vous faire ce thread récapitulant les techniques d’amélioration génétique
⬇️⬇️⬇️
Ce thread « technique » sera suivi par un thread plus « moral » visant à discuter de la validité et de la pertinence des arguments des « anti ».
(Ce thread est une vulgarisation grand public, et n’a comme seule ambition que d’expliquer le plus simplement possible des techniques complexes. N’étant pas moi-même spécialiste, je fais appel à votre bienveillance si par infortune une erreur venait à se glisser dans mon texte.)
Read 35 tweets
25 Aug
Voici un Thread qui récapitule les résultats de mes recherches (et de celles de plusieurs auteurs) sur le fameux sujet brûlant de l'été : la réautorisation des néonicotinoïdes (NNI) dans le cadre de la culture des betteraves. (1/n)
⬇️⬇️⬇️
𝗜𝗺𝗽𝗮𝗰𝘁 𝗱𝗲𝘀 𝗡𝗡𝗜 𝘀𝘂𝗿 𝗹’𝗲𝗻𝘃𝗶𝗿𝗼𝗻𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 :
Les NNI sont fréquemment qualifiés de « tueurs d’abeilles ». Et en effet, les agences sanitaires ont mis en évidence des risques de l’usage de ces pesticides pour les abeilles domestiques. (2/n)
Il semblerait cependant qu’il ne s’agisse pas de la cause principale du déclin des abeilles domestiques, qui est hautement multifactorielle. Par exemple, le Varroa Destructor semble avoir un effet bien plus grand que les NNI sur la mortalité de nos abeilles domestiques. (3/n)
Read 29 tweets
19 Aug
Un petit thread (mon premier) sur le bio et l'agriculture de conservation des sols (ACS).
⬇️⬇️⬇️
Suite à la publication de la première vidéo de Terre à Terre (), quelques remarques m’ont été faites au sujet du bio. Il m’était notamment d’opposer agriculture bio et ACS, et que l’agriculture bio pouvait elle aussi emprunter des pratiques à l’ACS.
Et plus récemment, on m’a affirmé qu’on pouvait faire de l’ACS en bio, je tenais alors à faire quelques recherches à ce sujet que j’ai regroupées dans ce thread qui essaie de répondre à la question suivante :
𝐵𝑖𝑜 𝑒𝑡 𝐴𝐶𝑆 𝑠𝑜𝑛𝑡-𝑖𝑙𝑠 𝑐𝑜𝑚𝑝𝑎𝑡𝑖𝑏𝑙𝑒𝑠 ?
Read 41 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!