J'ai RT tout à l'heure cette phrase de Sébastien Castellion "Tuer un homme, ça n'est pas défendre une doctrine, c'est tuer un homme", et je voudrais vous parler maintenant de Sébastien Castellion cc @phantompublic
Sébastien Castellion est un théologien protestant, traducteur de la Bible, contemporain de Calvin. Il a sans doute fortement pâti de son opposition à Calvin: son oeuvre a été peu diffusée de son vivant. fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9ba…
Stefan Zweig a beaucoup fait pour la réhabilitation et la découverte de Castellion, avec l'essai biographique Conscience contre violence, dont je ne peux que vous recommander chaudement la lecture livredepoche.com/livre/conscien…
Castellion était enseignant aux écoles de Genève quand Calvin arrive au pouvoir. Ils sont en désaccord notamment sur... la compréhension du Cantique des cantiques, que Castellion considère comme primordialement un poème d'amour érotique et pas un texte théologique
Mais la rupture de Calstellion avec Calvin c'est au moment de l'affaire Servet: est brûlé vif, pour hérésie, Michel Servet, qui s'était réfugié à Genève parce qu'il avait l'inquisition au cul (mauvais choix, Michel, peu de jugeotte, sur ce coup-là)
Castellion a des pages sur Servet qui me font frémir et qui feraient frémir n'importe qui. Servet, qui est resté droit dans ses bottes et ses convictions pendant le procès et l'emprisonnement meurt dans d'atroces souffrances et manifestement très effrayé (who wouldnt be)
Castellion (je ne sais plus où je l'ai lu, dans Castellion ou dans Zweig) reproche à Calvin de n'avoir pas même eu le cran d'assister au supplice qu'il avait ordonné.
Bref après tout ça notre ami Sébastien n'est plus trop trop bienvenu à Genève, donc il déménage à Bâle où il est employé comme prote (chef d'atelier, en gros) par l'imprimeur Hervage, qui imprime au passage ses deux traductions de la Bible, en latin et en français.
La traduction française de la Bible par Castellion est UNE MERVEILLE, sur le plan de la qualité littéraire et de l'intelligence des choix, mais aussi pour son extraordinaire préface qui est un miracle d'intelligence traductive
Pour moi c'est l'équivalent en puissance textuelle de la Bible de Luther en allemand. Mais la situation de Castellion, minoritaire parmi les minoritaires, réfugié protestant anti-Calvin à Genève a complètement étouffé cette traduction infiniment plus puissante que les calvinistes
Il y a une nouvelle édition de cette traduction par Marie-Christine Gomez-Géraud, avec une préface de Roubaud, je ne l'ai pas parce qu'elle coûte des mille et des cents mais j'ai vu les éditions originales conservées la BnF plusieurs fois, avec émotion à chaque fois
Dans une de ces éditions, sur la page de titre, écrit à la main par un bibliothèque de l'ancien régime:
"hérétique"
J'aurais bien fini le thread là dessus parce que ça claque mais il faut que je vous parle des techniques de traduction de Castellion.
Donc commençons par le contexte. 1550, les livres coûtent une blinde, une minorité sait lire, une infime minorité sait le latin et le grec
La spécificité du protestantisme, qui déclenche une telle frénésie de traductions de la Bible, c'est le principe "sola scriptura": le dogme est dans le texte sacré et non dans la traduction, les prêtres n'en sont pas les garants (tweet résumé gros sabots)
Partant de là chaque fidèle doit avoir accès au texte. Accès au texte, ça veut dire: dans sa langue. Et avant 1530 il n'y a pas de traduction intégrale en français de la Bible. En 1530 celle, catholique, sur la Vulgate (latin), de Lefèvre d'Etaples
Donc il importe à Luther Calvin Castellion Olivetan etc, il importe aux protestants de produire des textes en langue vulgaire. Et Castellion veut que TOUT LE MONDE comprenne, ce qui veut dire: adopter le vocabulaire du peuple, s'abstraire absolument de calques du grec
(parce que, amis chrétiens: baptême, résurrection, évêque, circoncision, ça serait pas un peu du grec et du latin? Si vous êtes un quelconque crétin des Alpes non latinisé en 1550, vous allez comprendre quoi avec des mots du genre?)
Donc notre Castellion il traduit avec à la fois une syntaxe d'une rigueur admirable, mais aussi une langue vraiment vulgaire (sans connotation hein: mais une langue pas savante), en inventant des mots au besoin. Exemple: rognage pour circoncision.
Et dans sa préface, il dit un truc de ouf: que traduire la Bible c'est dur, parce qu'elle est parfois obscure, ici dans les mots, ici dans le sens. Que ne dit-il pas là! que le message divin n'est pas transparent. Qu'il fait l'INTERPRÉTER. Que lui interprète fait ce qu'il peut.
ça change du mythe des Septante "on était 70 traducteurs on a tous traduit pareil la preuve que Dieu nous a inspirés".
Enfin bref. J'essaye de retenir et d'appliquer la leçon de Castellion, par exemple dans mon cours de lundi prochain qui porte, ce LOL, sur la place des textes traduits, dont Bible et Coran, dans les manuels scolaires.
Il importe de connaître les textes considérés sacrés par les religions. Les connaître c'est-à-dire: les enseigner, les questionner, les interpréter, en comparer les traductions et les réécritures, en analyser les usages qui en sont faits, déconstruire ces usages.
Je dis ça depuis ma place extrêmement confortable à l'université en Moselle, et je sais combien c'est plus facile pour moi de dire ça (et de le mettre à exécution, n'est-ce pas les L3 qui se tapent "arts et exégèse" depuis septembre) que pour les collègues du secondaire
Je sais aussi qu'il faudrait beaucoup mieux et davantage de formation des enseignants du secondaire. De ce que je lis dans les manuels, les auteurs des manuels sont eux-mêmes pas toujours au top du confort pour écrire les pages Bible dans les livres de 6e

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Claire Placial

Claire Placial Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @claireplacial

16 Oct
Après rapide examen de plusieurs manuels scolaires, sous le rapport de la présentation des textes traduits, je voudrais dire le plus grand bien de Fleurs d'encre 6e édition 2016, qui non seulement cite les auteurs des traductions, mais fait des petites activités sur la traduction
Par exemple ici une pleine page sur la transmission des textes bibliques, avec des manuscrits et tout, et l'insistance sur la traduction
mais aussi ici une activité autour de la traduction de Jaccottet, pour dégager le fait que l'Odyssée est écrite en vers même si la plupart du temps le manuel utilise des traductions en prose
Read 5 tweets
28 Aug
Mon avis de traductologue sur la polémique Agatha Christie: polémique nulle. Ça arrive tout le temps qu'un titre soit changé à la retraduction, pour des raisons les plus variées... dont le respect des choix de l'auteur, comme c'est le cas maintenant.
Quand on retraduit c'est par principe parce qu'on ne se contente plus de la traduction originale (et dans le cas précis du roman policier dans les années 1940, je ne peux que dire une chose: à l'époque, ça ne traduisait pas, ça adaptait à la serpe)
Vous voulez des exemples de livres avec un changement du titre à la traduction? En voilà: en 2008 Frédéric Boyer retraduit les Confessions d'Augustin par "Les Aveux". La civilisation ne s'est pas écroulée.
Read 7 tweets
22 May
Tiens Je vais y aller aussi de mon conseil de Tata Claire pour les concours. Alors Tata Claire a été jury d'environ tout (car Tata Claire a un prêt à rembourser et veut quand même partir en vacances). Du coup Tata Claire sait comment marche un jury car elle EST le jury.
Vous composez dans des conditions pourries cette année, le jury vous évalue dans des conditions guère mieux - et en plus, avec copies dématérialisées donc sur ordi : il pourra pas vous lire sur sa bouée d'orque géante dans la piscine de sa cousine.
Copies numérisées = évitez les encres pâles on vous en supplie. Donc noir, bleu foncé.
Read 12 tweets
24 Apr
On me demande si ça m'a servi, de me manger de la métrique en khâgne. La réponse est oui absolument ça m'a carrément servi. Et comme j'ai la flemme de me mettre à pondre mes 12000 signes quotidiens, thread métrique.
La donnée de base c'est: les traditions poétiques en Europe (ailleurs sans doute aussi mais je ne connais pas donc n'en parlerai pas ici) se fondent en général sur un principe de régularité que, vite fait, on peut appeler la métrique.
C'est ce qui fait que quand on montre un poème en vers libres (sans rime ni mètre régulier) à une classe il va statistiquement y en avoir un pour dire "c'est en prose". Ça n'est pas en prose, mais ça montre à quel point on a intégré poésie = rime = mètre régulier.
Read 30 tweets
19 Jan
Alors donc thread des principaux accords mets-thés, qui sont pas tous aussi snobs que Coquilles saint Jacques / Sencha (thé vers japonais sucré iodé)
Au passage, un bon thé de qualité vraiment réglo, ça se trouve à 8 euros les 100g chez par exemple Le Palais des thés. On a des merveilles absolues pour 40 euros. C'est le prix de la bouteille de vin de 75 cl sauf que ça fait 15-20l de thé (coucou le @palaisdesthes!)
Un thé qui passe TRES bien avec la nourriture de façon général c'est le thé fumé. Par ex le Smoking du Palais des thés. Impeccable avec une choucroute garnie ou une lentille-saucisses si on a de la saucisse ou de la viande fumée. Super sur poissons fumés aussi.
Read 9 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!