Thread : Le Royaume kabyle de Koukou
La Kabylie fut longtemps inaccessible aux deys ottomans, elle et fut constituée par les principautés indépendantes d’Ait Abbas et de Koukou.
Fondé par Sidi Ahmed ou el Kadhi en 1515. À son apogée, l'autorité du royaume de Koukou (Tagelda n Kuku) s'étend des montagnes de l'Atlas aux plaines du sud d'Alger. Sa capitale est Koukou, qui s'établit sur un promontoire, avec environ 15 000 habitants.
Ahmed ou el Kadhi, était juge à la cour des derniers rois de Bougie. Il est originaire de la tribu des Aït-Ghoubri, à Aourir
Koukou c'était d'abord une confédération de tribus, avec son Kanoun (corpus de lois) et les avis des doyens, la Djemaa. L'armée de Koukou, c'était le peuple, les paysans, qui revenaient de la guerre pour cultiver leurs champs.
Koukou à l’époque de sa splendeur, il y a 5 siècles, dans la pure tradition des Ksours berbères, était entourée de murailles bastionnées de 2 km. Ses murs s’appuyaient sur un rocher à pic. 3 portes donnaient accès à la place. Dont l’une portait le nom de "crête aux canons".
Carte du royaume de Koukou (Couco) et du royaume des Beni Abbes (Labez) selon une carte espagnole du xvie siècle, conservée aux archives de Simancas.
Carte du royaume de Koukou (Couco) et du royaume des Beni Abbes (Labez) selon une carte espagnole du xvie siècle, conservée aux archives de Simancas.
Le livre écrit par le secrétaire de Khaireddine Barberousse parle des épées serties de diamants appartenant à Ahmed ou el Kadhi, roi de Koukou.
Aïcha, la reine de Koukou échangeait des mots avec la grand-mère de Louis XIV. C'est dans les Archives du Ministère des aff. étrangères espagnol de Simancas (Madrid)
La reine de Koukou inséra aussi un mot à l’intention à l’archiduchesse Marguerite d'Autriche-Styrie reine d'Espagne du Portugal et des Deux-Siciles qui deviendra plus tard la grand-mère de Louis XIV, à la suite du mariage de sa fille Anne avec le roi Louis XIII.
À la mort d'Abou Al-Abbas Ahmed BELKADI son frère Al Hussein est reconnu Roi des Seigneurs de Koukou (1529). Il reprend le commandement de l’armée kabyle pour organiser la défense contre les Turcs.
La Régence d'Alger devait payer un tribut pour le passage de ses troupes, dignitaires et commerçants. C'est d'ailleurs dans l'Algérie de l'époque le seul endroit où le pouvoir Makhzen de la régence payait un tribut à des populations locales insoumises.
[Emirat de Koukou, à l'époque de Thomas Shaw imprimé en 1757]
Lorsque le sultan du Royaume de Koukou (Kabylie) Ahmed ou el Kadhi voulut faire une alliance avec le sultan Hafside de Tunis contre Barberousse, il lui dit :

« Soyons unis et sortons les Turcs du pays. »
Dans son message aux habitants d’Alger, Ahmed ou el Kadhi le sultan du Royaume de Koukou dit :

« Qu’est-ce qui amène les turcs à Alger ? Unissons-nous et débarrassons-nous d’eux. »
Koukou fut alors considérée comme une puissance des plus redoutables de la Méditerranée. Sidi Ahmed ou El Kadi est prisonnier à la suite d'une bataille et tué par les troupes du Royaume des Ait Abbès, ses frères ennemis et sa tête fut promenée à Alger.

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Mohand ⵥ📿

Mohand ⵥ📿 Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @mohandkbl

22 Nov
Thread : les grands hommes de la Guerre de libération Algérienne (1954-1962) 🇩🇿 [part.1] Image
Krim Belkacem, en 1922 en Kabylie, c'est Krim Belkacem qui signera l'acte d'indépendance de l'Algérie en bas des accords d'Évian en tant que plus gradé des anciens maquisards et seul membre des six qui ont déclenché le 1er novembre encore en vie et non prisonnier. ImageImage
Mostefa Ben Boulaïd en 1917 à Arris est un des premiers militant nationalistes algérien, un des fondateurs du Front de libération nationale en 1954, commandant de la zone Aurès au début de la guerre d'Algérie. ImageImage
Read 25 tweets
17 Nov
Thread : Le Cheikh Muḥend U Lḥusin Image
Né en 1836 et mort en 1901, c'est un poète, et un religieux kabyle du xixe siècle. Il est né en 1838 à Taka Ait Yahia (Tizi-Ouzou) dans une célèbre famille Imravden dont Hocine Aït Ahmed est un des descendants. Image
Lui-même, fervent religieux, le cheikh Mohand Ou Lhocine descend de la famille des marabouts du village Ouerdja, il est un descendant du marabout Sid Ahmed Hand Ameziane de la confrérie Rahmaniya. Image
Read 10 tweets
14 Nov
Thread : le Sultanat de Touggourt
Le sultanat de Touggourt est un État qui a reigné sur Touggourt, les oasis de sa région et la vallée de l'oued Righ entre 1414 et 1881. Il est dirigé par des sultans de la dynastie des Beni Djellab.
Les Beni-Jellab sont une tribu berbère Zénète issue des Mérinides, qui gouverne le sultanat de Touggourt entre 1414 et 1854.
Read 18 tweets
13 Nov
Thread : la Grande Révolte Berbère
L’arrivée de l’Islam au Maghreb se fit sous la dynastie Omeyyade par des armées en majorité Berbères de l’Est de l’Afrique du Nord et qui étaient déjà converties : les Luwatas
Les Omeyyade succèdent à la gouvernance des cinq Califs biens guidés (Abu Bakr, Omar,Uthman, Ali et al-Hassan) de façon particulière. Le compagnon Muawiyah refusa de se soumettre à l’autorité de Ali tant que les assassins du 3e Calif, l’exemplaire Uthman, ne furent pas retrouvés.
Read 44 tweets
12 Nov
C'est quoi cette falsification de l'histoire @ajplusfrancais ? Franchement autant pas parler des berbères si c'est pour sortir des âneries pareils...
Déjà au début ils disent que les almohades et les almoravides sont des dynasties arabo-amazigh ?? ils ont confondus islam et arabité ou quoi ces débiles ?
Ensuite elle dit que les berbères viennent d'asie centrale 😂😂😂 franchement je sais pas quoi dire face à ça, c'est inadmissible
Read 5 tweets
11 Nov
Thread : L'insurrection des tribus des Righas à Aïn Defla Image
L'insurrection a eu lieu à Ain Torki est une commune de la Wilaya d'Aïn Delfa au nord de l'algérie, orchestrée par la tribu des Righa, une tribu berbère s'apparentant aux Maghraoua, donc Zenete probablement originaire des Aurès Image
Le 26 avril 1901 à Tizi Ouchir, près d'Ain Torki, est partie l'insurrection, le vendredi 26 avril 1901, sous la conduite de Cheikh Yakoub Ben El Hadj. Image
Read 12 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!