Thread : les grands hommes de la Guerre de libération Algérienne (1954-1962) 🇩🇿 [part.1]
Krim Belkacem, en 1922 en Kabylie, c'est Krim Belkacem qui signera l'acte d'indépendance de l'Algérie en bas des accords d'Évian en tant que plus gradé des anciens maquisards et seul membre des six qui ont déclenché le 1er novembre encore en vie et non prisonnier.
Mostefa Ben Boulaïd en 1917 à Arris est un des premiers militant nationalistes algérien, un des fondateurs du Front de libération nationale en 1954, commandant de la zone Aurès au début de la guerre d'Algérie.
Didouche Mourad, né en 1927 à Alger, est un militant kabyle nationaliste algérien, un des six fondateurs du Front de libération nationale en 1954 et un grand combattant de la guerre d'indépendance chef du constantinois (1954-1962)
Larbi Ben M'hidi, né en 1923 à Aïn M'lila, est un militant nationaliste algérien, un des fondateurs du FLN en 1954, puis combattant pendant la guerre (1954-1962). Arrêté en février 1957, il est torturé, puis exécuté sans jugement par l'armée française durant la bataille d’Alger
Mohamed Boudiaf, né en 1919 à M'Sila, membre fondateur du Front de libération nationale, un des chefs de la guerre d'indépendance algérienne et membre du Gouvernement provisoire de la République algérienne. Il est président de l'Algérie du 16 janvier 1992 au 29 juin 1992.
Rabah Bitat, né en 1925 à Aïn Kerma, est un des six fondateurs du Front de libération nationale en 1954, et, après l'indépendance, plusieurs fois ministre. Il a aussi été chef de l'État par intérim durant 45 jours en 1978, à la suite du décès de Houari Boumédiène.
Abane Ramdane, né en 1920 Larbaâ Nath Irathen (de Tizi Ouzou), il a joué un rôle clé dans l'organisation de la lutte indépendantiste lors de la guerre d'Algérie. Souvent considéré comme le dirigeant le plus politique du FLN, il est surnommé « l'architecte de la révolution ».
Hocine Ait Ahmed, né en 1926 à Ait Yahia, à 15 ans, il rejoint le PPA dont il devint rapidement un des dirigeants les plus en vue. Membre fondateur de l'OS, il fait partie des 9 dirigeants du FLN dont il sera le fer de lance durant toutes les années de lutte pour l'indépendance.
Lakhdar Bentobal, né en 1923, militant dès 1947, il devient membre de l'OS. En 1954, Il devient un des responsable de la lutte armée dans le nord-constantinois avant de prendre la succession de Youcef Zighoud à la tête de la Wilaya II.
Youcef Zighoud, né en 1921 à Constantine, est un responsable du FLN combattant pendant la guerre d'Algérie dans le nord-Constantinois. Il est mort au combat. Le 1er novembre 1954, il est aux côtés de Didouche Mourad, responsable du Nord-Constantinois qui deviendra la Wilaya II.
Mohand Oulhadj, né en 1911 à Bouzeguene, était un colonel de l'armée de libération nationale et chef de la Wilaya III (Kabylie) durant la guerre d'indépendance de l'Algérie. Il sera à la tête de l'ALN duran la période laplus violente de la guerre (1959/1962).
Saïd Mohammedi, né en 1912 à Larbaâ Nath Irathen, il est l'un des dirigeants de la Révolution algérienne, en tant que colonel de l'Armée de libération nationale (ALN) de la Wilaya III durant la guerre d'indépendance.
Mohand Ameziane Yazourene est l'un des sept colonels qui ont dirigé la Wilaya III historique en Kabylie au cours de la guerre d'Algérie. Né en 1912 à Azazga. Le surnom «Vrirouche» lui a été donné (rusé en kabyle), C’est ainsi que cela restera son deuxième prénom jusqu’à sa mort.
Abderrahmane Mira, né en 1922 à Ait Mellikeche, surnommé le Tigre de la Soummam ou encore l'Homme au chien par l'armée française, il est mort au combat au col de Chellata (Akbou) en 1959. Chef de la Wilaya VI de 1956 à 1957, puis de la Wilaya III du début 1959 au 6 novembre 1959.
Amirouche Aït Hamouda né en 1926 à Tassaft Ouguemoun, surnommé par les Français « le loup de l'Akfadou » et « Amirouche le terrible », est un colonel de l'ALN et chef de la wilaya III pendant la guerre. Agé de moins de trente ans, il prend le commandement de la wilaya III.
Amar Ouamrane, né en 1919 à Frikat, en Algérie, surnommé Bu qqaru (tête dur en kabyle), est un révolutionnaire algérien, un des premiers engagés dans la lutte contre la colonisation française et aussi l'un des initiateurs de l'insurrection.
Lotfi, né en 1934 à Tlemcen et mort en combattant le 27 mars 1960 dans les montagnes de Béchar à l'âge de 25 ans. Il est nommé responsable de la Wilaya V (Oranie) de la guerre de libération de 1958 à 19602.
Abbès Laghrour, né le en 1926 près de la ville de Khenchela et mort en juillet 1957, en Tunisie, est un militant nationaliste et combattant pour l’indépendance de l’Algérie dans la région des Aurès.
Mohamed Khider, né en 1912 à Alger, est un homme politique et militant indépendantiste algérien. Entre 1955 et 1956, Khider se rend dans plusieurs pays pour expliquer la cause algérienne. Il se rend également en juillet 1956 en Libye pour y obtenir un soutien.
Si El Haouès, né en 1923 à M'Chouneche, dans les Aurès et mort au combat le 28 mars 1959 à Djebel Thameur, près d'Aïn Fares, est un colonel de l'Armée de libération nationale pendant la Guerre d'Algérie.
Ali Mellah a participé au déclenchement de la guerre de Libération, dans la Wilaya III, en guidant une opération révolutionnaire à Azazga, puis enchaînera les opérations, contre l'armée française. Il est le créateur de la Wilaya 6 (Sud Algérien).
Zohra Drif, née en 1934 à Tiaret en Algérie, est une moudjahida, une avocate et une femme politique algérienne, ancienne sénatrice et ancienne vice-présidente du Conseil de la nation. Elle fut l'épouse de Rabah Bitat, un des neuf chefs historiques du FLN.
Yacef Saâdi, Issu d'une famille originaire de Azeffoun. En 1954, il est présenté à Rabah Bitat. Par ce canal il rencontre Amar Ouamrane et Krim Belkacem. Leur mission consiste à créer la zone autonome d'Alger, il fera ace à la bataille d'Alger.
Mohand Arab Bessaoud, né en 1924 en Algérie, est un militant nationaliste algérien de la guerre d'Algérie. Dès son jeune âge, il montre des signes de révolte contre la domination coloniale. En 1955 il est nommé responsable de liaisons de la wilaya III, par Krim Belkacem

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Mohand ⵥ📿

Mohand ⵥ📿 Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @mohandkbl

23 Nov
Thread : les Berbères, l’un des premiers peuples au monde à vaincre les Vikings Image
Qui sont les Vikings ? Image
Les Vikings sont les ancêtres des Scandinaves d’aujourd’hui (Danois, Norvégiens et Suédois). Ce peuple d’Europe du Nord fut durant plus de 400 ans le plus redouté du monde. Image
Read 17 tweets
20 Nov
Thread : Le Royaume kabyle de Koukou
La Kabylie fut longtemps inaccessible aux deys ottomans, elle et fut constituée par les principautés indépendantes d’Ait Abbas et de Koukou.
Fondé par Sidi Ahmed ou el Kadhi en 1515. À son apogée, l'autorité du royaume de Koukou (Tagelda n Kuku) s'étend des montagnes de l'Atlas aux plaines du sud d'Alger. Sa capitale est Koukou, qui s'établit sur un promontoire, avec environ 15 000 habitants.
Read 17 tweets
17 Nov
Thread : Le Cheikh Muḥend U Lḥusin Image
Né en 1836 et mort en 1901, c'est un poète, et un religieux kabyle du xixe siècle. Il est né en 1838 à Taka Ait Yahia (Tizi-Ouzou) dans une célèbre famille Imravden dont Hocine Aït Ahmed est un des descendants. Image
Lui-même, fervent religieux, le cheikh Mohand Ou Lhocine descend de la famille des marabouts du village Ouerdja, il est un descendant du marabout Sid Ahmed Hand Ameziane de la confrérie Rahmaniya. Image
Read 10 tweets
14 Nov
Thread : le Sultanat de Touggourt
Le sultanat de Touggourt est un État qui a reigné sur Touggourt, les oasis de sa région et la vallée de l'oued Righ entre 1414 et 1881. Il est dirigé par des sultans de la dynastie des Beni Djellab.
Les Beni-Jellab sont une tribu berbère Zénète issue des Mérinides, qui gouverne le sultanat de Touggourt entre 1414 et 1854.
Read 18 tweets
13 Nov
Thread : la Grande Révolte Berbère
L’arrivée de l’Islam au Maghreb se fit sous la dynastie Omeyyade par des armées en majorité Berbères de l’Est de l’Afrique du Nord et qui étaient déjà converties : les Luwatas
Les Omeyyade succèdent à la gouvernance des cinq Califs biens guidés (Abu Bakr, Omar,Uthman, Ali et al-Hassan) de façon particulière. Le compagnon Muawiyah refusa de se soumettre à l’autorité de Ali tant que les assassins du 3e Calif, l’exemplaire Uthman, ne furent pas retrouvés.
Read 44 tweets
12 Nov
C'est quoi cette falsification de l'histoire @ajplusfrancais ? Franchement autant pas parler des berbères si c'est pour sortir des âneries pareils...
Déjà au début ils disent que les almohades et les almoravides sont des dynasties arabo-amazigh ?? ils ont confondus islam et arabité ou quoi ces débiles ?
Ensuite elle dit que les berbères viennent d'asie centrale 😂😂😂 franchement je sais pas quoi dire face à ça, c'est inadmissible
Read 5 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!