Hier, au 20h de @France2tv, reportage de plusieurs minutes dans une station de ski. Perdre une saison de travail est dramatique pour les saisonniers. Risquer définitivement de fermer est terrible. Mais... qu'est-ce à côté de ne JAMAIS être diplômé ? 1/16
Le mot "université" n'a pas été prononcé hier au 20h de @France2tv. Il y a 2,5 millions d'étudiants en France. C'est l'une des catégories sociales les plus importantes du pays, plus nombreuse que les profs de de l'éducation nationale, qui ne sont "que" 800.000. 2/16
Ces DEUX MILLIONS D'ÉTUDIANTS demeurent largement invisibles. Est-ce que vous vous rendez compte que les étudiants de première année qui n'ont quasiment pas eu de cours depuis septembre ont été confinés au printemps, quand ils étaient en Terminale ? 3/16
Ils et elles sont dans quel état, physique, psychologique, à votre avis ? Oui, il faut rouvrir les facs. Avec un maximum de mesures sanitaires. En faisant des demi-groupes, pour respecter les distances. Et en supprimant les cours en amphis, évidemment. 4/16
Il n'y a pas de solution pour les cours en amphi de 500 étudiants, ok. On n'est pas des tarés, on sait que le Covid est partout. Mais permettre à tous les étudiants de revenir à la fac, pas tous en même temps, même à temps partiel, bien sûr que c'est possible. 5/16
Et le temps presse, il joue contre nous. L'année universitaire est si courte... Il est presque déjà trop tard. Si on veut rattraper par le bout du T-shirt un maximum d'étudiants, il faut agir de toute urgence. Ce qui implique que des politiques en fassent LEUR PRIORITÉ. 6/16
Donc oui, je suis désolé, nous devons faire des choix terribles, actroces. Mais c'est les facs avant les stations de ski. C'est les facs avant les restaus. C'est les facs avant les cinémas, théâtres. Je pèse mes mots. Je sais que ce que j'écris est terrible. 7/16
Je n'ai jamais créé d'entreprise. Je ne sais pas ce que c'est que de perdre une affaire dans laquelle on a mis toute son énergie, pour laquelle on s'est dépensé sans compter depuis des années. Vivre cela est dramatique, j'essaie d'en avoir conscience. 8/16
Et là, il faut garder la tête froide, et c'est très difficile. Mais, à choisir entre ces deux situations horribles, je pense qu'il vaut mieux, ou plutôt moins mal, des dizaines de milliers de faillites qu'une génération d'étudiants définitivement non diplômés. 9/16
Pour ne prendre que cet exemple, des petits restaurateurs le disent : avec l'aide de 10.000€, ils peuvent tenir. Et il se peut que les aides perdurent, que l'on ne demande pas à toutes les entreprises de rembourser les prêts garantis par l'Etat quelles ont reçus. 10/16
A l'inverse, toutes les expériences passées, toutes les études sociologiques montrent que les abandons définitifs d'études minent l'avenir de ceux qui les subissent. Les centaines de milliers (oui) d'étudiants décrocheurs actuels vont être en échec toute leur vie. 11/16
Et, puisqu'il faut malheureusement recourir à cet argument, ils vont coûter des sommes folles à la société. L'échec scolaire coûte déjà très cher à la France en temps normal : pauvreté, chômage, délinquance, etc. Mais on ne le calcule pas, on ne le dit pas. 12/16
Là, avec le Covid, c'est une facture à plusieurs centaines de milliards que nous nous mettons tout seuls dans la tronche en laissant tous ces jeunes échouer. Des tas d'emplois du futur leur seront définitivement inaccessibles. 13/16
Donc, quand avec les autres profs, nous vous supplions de rouvrir les facs, c'est parce que nous savons tout ça. Les choix faits par le gouvernement ont déjà un coût dirimant pour le futur. Il faut arrêter l'hémorragie, mettre fin au massacre. 14/16
On a bousillé les services publics ces dernières décennies en toute bonne conscience au nom de la dette publique. Eh bien, chaque jour qui passe, nous nous créons une "dette jeunesse", nous nous mettons un poids énorme aux pieds qu'il sera impossible d'enlever. 15/16
Et, parce que je suis un bourrin d'économiste, ou parce que j'aimerais bien retrouver un peu le sommeil, je m'en tiens aux seuls aspects économiques et sociaux. Mais enfin, à votre avis, que devient un pays qui maltraite à ce point là DEUX MILLIONS de jeunes adultes ? 16/16
Nous faisons collectivement une gigantesque erreur de calcul. Exactement la même que pour l'écologie. Parce que les coûts sont dans le futur, nous ne les voyons pas. Mais c'est le rôle d'un gouvernement de voir loin. (Avec un commissariat au Plan, par exemple. ;-)) 17/19
Mais, encore une fois, nous préparons ces jours-ci une génération de pauvres. La violence, sous toutes ces formes, personnelle, sociale, politique, est déjà inscrire dans cet incroyable échec. Elle ne se manifeste pas encore, mais elle est déjà là. 18/19
C'est le rôle des dirigeants de savoir ça. L'histoire est très claire sur ce point. Les Gilets Jaunes n'ont pas été écoutés, respectés. Nos dirigeants sont contents, ils pensent que tout est réglé, que l'on peut continuer comme avant, et en pire, même. Ils sont fous. FIN 19/19

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Gilles Raveaud

Gilles Raveaud Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @RaveaudGilles

9 Jan
Il est cocasse de voir Jean Quatremer expliquer, mal, ce que les critiques de l'euro, Stiglitz par exemple, disent depuis 20 ans. Par contre, Frédéric Farah développe un point essentiel, et qui reste très méconnu.
UN FIL ! 1/25
Avant l'euro, il y avait des monnaies nationales, notamment le Deutschemark et le Franc Français. L'Allemagne exportait plus qu'elle n'importait : elle avait un excédent commercial. La France, c'était l'inverse : elle avait un déficit commercial. 2/25
Prenons le cas de Renault, qui achetait une machine-outil allemande pour fabriquer la R18 de mon papa. Le commerce international a une spécificité qui change tout : il implique des monnaies de pays différents. 3/25
Read 26 tweets
7 Jan
Le parallèle fait par certaines personnes entre les suprémacistes blancs, qui se revendiquent comme tels, hein, pour eux, c'est un honneur, et les Gilets Jaunes, qui se battent pour pouvoir vivre dignement, et qui demandent plus de démocratie, est à vomir. 1/5
Je comprends que les Gilets Jaunes perturbent les grilles d'analyses de nombreux élus et "intellectuels" de pacotille. Je sais ce qu'ils ont dans la tête, le mépris du peuple, la bonne conscience des experts, j'ai été obligé de l'enseigner moi-même pendant des années. 2/5
Mais que l'accumulation invraisemblable de menaces sur le pays, sanitaires, économiques, sociales, écologiques, démocratiques, ne les fasse pas se remettre en cause montre que le pire est de plus en plus probable pour notre pays. 3/5
Read 5 tweets
7 Jan
BERNARD MARIS : "Et si la Sécu vous libérait ? Si elle vous permettait d'agir en homme libre ?" 1/18
PETIT FIL DU MATIN SUR LA LIBERTÉ
J'ai mis booooocoup trop de temps à le comprendre, mais la première victoire des "libéraux" est sémantique. Or le lien le plus profond entre les êtres humains, avant même l'argent, c'est le langage. Nous pensons avec des mots. 2/18
Les "libéraux" nous ont promis de nous libérer de la bureaucratie, des monopoles de service public, des rigidités, des contraintes, des taxes. Ils nous ont promis la liberté. Or quoi de plus beau que la liberté ? Qui ne souhaite être libre ? 3/18
Read 20 tweets
6 Jan
Suite à l'émission "Les Experts" de ce matin, voici quelques références : Bernard Maris ; le FMI ; la baisse du coût de la dette publique ; la suppression de la taxe d'habitation ; l'effondrement du niveau des policiers en Ile-de-France. 🙏@NicolasDOZE 1/15
Voici le livre le plus accessible, et le plus joyeux, de Bernard Maris, assassiné le 7 Janvier 2015 dans les locaux de Charlie Hebdo. Je vous mets ici l'un des textes, sur la Sécu (très court). 2/15
Suite du texte de Bernard Maris. 3/15
Read 15 tweets
4 Jan
LIVRE GRATUIT !
Vous avez des insomnies ? Vous voulez que ce soit encore Noël après la Noël ? Je suis là pour vous. J'ai écrit le livre d'économie le plus court du monde. Je vous y explique, de façon trrrrès simple, pourquoi les économistes ne sont jamais d'accord. 1/3
Il y a 4 chapitres, qui présentent 4 géants : Adam Smith, Karl Marx, John Maynard Keynes, Karl Polanyi, et Bruno Le Maire (cherchez l'intrus). Je montre pour chacun l'intérêt de son approche. Et la nécessité absolue de connaître ces différents points de vue ! 2/3
C'est le Simplissime de l'économie, la carte Michelin des débats politiques, le GPS de la science économique. Et c'est gratuit, parce que l'argent salit tout, comme disait un de nos derniers Présidents d'extrême-droite. Et c'est par ici : blogs.alternatives-economiques.fr/gilles-raveaud… 3/3
Read 4 tweets
3 Jan
La Une du @leJDD est un coup de com' grossier, balourd, mais il a marché : il est pris au premier degré par de nombreux journalistes. Un "coup de colère" ? Sérieusement ? (Ce qui suit est une bouteille à la mer pour journalistes.)
UN PETIT FIL. 1/8
On nous explique depuis 3 ans que Macron contrôle tout, verrouille tout, que c'est lui qui choisit les candidats En Marche aux cantonales partielles de Saint-Perdu. Et là, alors que TOUT dépend du vaccin, il ne saurait pas, il n'organiserait pas, ne déciderait pas ? 2/8
Macron peut tellement tout se permettre qu'il nous ressort, en plus, une consultation citoyenne. Juste après avoir envoyé balader celle sur le climat, dont on savait depuis le début qu'il n'appliquerait aucune recommandation sérieuse, puisqu'il ne jure que par la croissance. 3/8
Read 8 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!