Mike Danton : mais qui voulait-il donc tuer ?

En 2004, il avait cherché à engager un tueur à gage. Qui était sa cible ? Deux versions s’affrontent encore aujourd’hui.

Retour sur l’affaire qui mena le joueur professionnel de hockey sur glace en prison

#Thread
Vendredi 16 avril 2004 :

A 8 heures du matin, à l'aéroport international de San Jose, en Californie, le FBI inculpe Mike Danton, 23 ans. Il venait de disputer un match la veille.

Il est également accusé d’avoir fomenté un meurtre la veille.
Au club on est abasourdi : Dave Frost, son agent, déclare : "J'ai parlé avec Mike. Nous le soutenons pleinement, et nous avons pleinement l'intention d'être derrière lui. Sans équivoque, je peux vous dire que ça n'a rien à voir avec la drogue et l'alcool, point final”
Mike Danton est un joueur de hockey d’une modeste envergure, qui s’est déjà fait connaitre pour sa mauvaise humeur et ses coups de sang. Il a été suspendu deux fois par les Devils du New Jersey, qui l’ont finalement transféré le mois de juin précédent.

Pour “un nouveau départ”
Ce vendredi Danton, fait face aux accusations fédérales de conspiration dans le but d’organiser un meurtre. Voilà ce que dira l’enquête, les premiers jours ⬇️
Mardi 13 avril :

Un témoin - pour le moment anonyme - explique que lui et Danton ont eu une vive dispute. La connaissance lui reproche sa trop forte consommation d'alcool et lui dit qu’il ira voir les médecins du club (ou le directeur du club) pour les avertir de la situation.
Danton sanglote et le supplie alors de ne pas le faire, suite à quoi le témoin - masculin - anonyme menace de “quitter Danton”.
(A ce stade, avant d’aller plus loin sur le déroulé de cette tentative, il convient de préciser que, si la presse à hâtivement fait le raccourci au vu des échanges, il ne s’agit pas d’une tentative de crime passionnel, Mike Danton n’était pas homosexuel).
Mercredi 14 avril :

La petite amie de Danton, Katie Wolfmeyer reçoit un appel de Danton. Il lui demande si elle connait quelqu'un qui tuerait une personne pour 10 000 $.
Il explique qu'un tueur à gages est en route du Canada pour l'assassiner en raison d'une dette. Il veut que cette personne soit tuée en premier, dans son appartement, au 1800 South Brentwood Boulevard.
Il faudra donner l'impression qu'un cambrioleur en a tué un autre et s'est enfui après avoir pillé l'endroit. Danton a insisté sur la localisation du crime : il veut constater le décès en rentrant chez lui. Le crime devra être commis le plus tôt possible.
Wolfmeyer met un tueur à gage en contact avec Mike, qui lui explique que : "La seule façon pour moi de dormir ce soir est de savoir que le gars qui essaie de me tuer est mort. C’est une question de vie ou de mort.”
Jeudi 15 avril :

Le tueur à gage et Wolfmeyer se retrouvent le soir à l'appartement de Mike. Ils y attendent la cible. Elle arrive. Mais pour une raison non précisée, elle n’est pas exécutée. Elle part et alerte la police.
Les agents du FBI trouvent 3 000 $ en espèces dans un coffre-fort de l'appartement, soit la somme de l’acompte que Danton devait verser pour le meurtre.
Samedi 17 avril :

Le lendemain de l’arrestation, son agent Dave Frost, déclare que Danton l'avait approché précédemment pour obtenir de l'aide afin de régler ses problèmes émotionnels :"Il voulait soulager sa conscience et il avait besoin d'aide pour le faire.”
Dimanche 18 avril :

C’est au tour de Stephen Jefferson, père de Mike Douglas, d’entrer dans l'arène. Les relations avec son fils sont houleuses : ils ne se parlent plus depuis deux ans au point que le rejeton a changé tout bonnement de nom de famille.
En 1991 Stephen Jefferson avait confié son fils, âgé de 11 ans à l’agent Dave Frost. En en mars 1999, il déclarait d’ailleurs que Frost “est la meilleure chose qui soit arrivée à mon enfant”.
Pourtant, 6 ans plus tard, le paternel de Mike Douglas explique que sa relation avec son fils avait pris fin "à cause de David Frost. "Je n'ai pas parlé à Mike depuis très, très longtemps, David est un monstre, un manipulateur…. Je veux que David Frost reste loin de Michael."
Lundi 19 avril :

coup de tonnerre : des sources policières avouent à la presse que l’homme qui est entré dans l’appartement jeudi vers minuit et qui a alerté les forces de l'ordre, est en fait David Frost. Lequel nie malgré ça être la cible.
Ce même David Frost qui conseille ce jour-là au téléphone à Mike de prouver son instabilité mentale aux psychiatres, sans quoi il en prendra pour 10 ans.
La presse enquête sur cet homme : ce serait un gourou du sport qui userait de son influence sur les jeunes joueurs. Il sera suspendu en 95 pour fraude, et accusé en 97 par deux policiers, d’avoir frappé à plusieurs reprises l'un de ses joueurs.
Dans les années 90, Frost passe de plus en plus de temps chez la famille Jefferson et finit par acheter une maison à leur proximité. Progressivement, la famille se retrouve de plus en plus exclue de la vie de Mike qui vit plus souvent chez Frost que chez lui, désormais.
Steve Jefferson explique que quand les rares fois ou Mike rentre à la maison, il a souvent des ecchymoses et des coupures. Quand ses parents s’en inquiètent, il leur répond que ce ne sont pas leurs affaires.
La séparation est actée en 2002, lorsque Michael Jefferson change son nom pour Michael Danton, à la demande pressante de Frost selon le père : Frost aurait le sentiment que les parents encouragent la police à enquêter sur l'agent. Ce serait leur punition.
Lundi 19 avril :

Revenons quelques jours en arrière pour raconter la nouvelle révélation de ce jour : comment la police a-t-elle pu mettre sur écoute les téléphones de Mike ? C’est là qu’intervient Levi Jones, 19 ans. Il s'agit du tueur à gage choisi par Katie Wolfmeyer.
Alors, ce n’est vraiment pas de bol de l’avoir choisi, car Levi Jones travaillait en fait pour la police comme informateur. Du coup, il alerte aussitôt le FBI, le jeudi matin
Samedi 4 mai :

Mike Danton plaide non coupable lors de sa première comparution devant un tribunal de la région de St. Louis
Entre temps, la presse a révélés que Frost avait été sous le coup d’une enquête de la police du Ontario, il y a 3 ans. Cette fois, pour un incident impliquant Tom Jefferson, le frère de Mike, également grand espoir du hockey. L’agent l’aurait agressé quand il avait treize ans.
Tom aurait appelé sa maison d’un chalet où Mike lui avait proposé de venir, en compagnie de Frost, lui et d’autres invités. "Il m'a dit qu'il avait été agressé, attaché nu à un cadre de lit, avait une arme pointée sur lui", raconte Steve Jefferson
Steve téléphone à la Police provinciale de l'Ontario, mais Frost et les autres là-bas - y compris Mike - donnent des récits contradictoires sur ce qui s’est passé. Malgré la découverte d’une photo de Tom ligoté, aucune accusation n'a été déposée.
Jeudi 6 mai :
Frost évoque à la presse le comportement "délirant" de son protégé, qui abuserait des analgésiques et des somnifères, ce qui le rendrait paranoïaque. Ce serait en fait cela qu’il aurait voulu dénoncer aux médecins du club et aurait déclenché la crise (pr la police).
Vendredi 7 mai :
on découvre, après analyses des 92 appels enregistrés par le FBI, que Mike a tenté à 3 reprises de faire assassiner la "cible”, ces 6 derniers mois.
Samedi 8 mai :

Mike Danton tranche. Dans une déclaration publique qu’il fait de sa prison, il remercie Dave Frost. Puis il enchaîne sur sa famille. Qu’il défonce au Napalm, évoquant des actes «violence physique et émotionnelle constante » et une éducation «très pénible»
"Je suis vraiment blessé. Sa mère sera abasourdie. C'est Dave Frost qui parle”, réagit son père
Le 14 mai :

Le juge interdit désormais tout contact entre Danton et Frost
Le 16 juillet :

Danton plaide finalement coupable de "complot en vue de commettre un meurtre interétatique, contre rémunération". Il est condamné à 7 ans et demi de détention
2011 :

Il donne une nouvelle version de l’affaire à ESPN :”Le gouvernement m’a accusé de vouloir tuer Frost, mais il n’a jamais été la cible. Je visais mon père biologique. Ça a toujours été ma version des faits”

Il est toutefois incapable de donner une raison à son acte.
Il tente : “Un individu qui a toute sa tête ne tentera pas d’engager un tueur à gages. Je jouais avec une grave blessure pour laquelle j’aurais dû être opéré. Je devais donc prendre des antidouleurs et des somnifères. L’esprit altéré, vous devenez paranoïaque et impulsif”
Il donne alors un portrait peu reluisant de son père qui l’aurait soumis à des passages à tabac (ce qui explique d'une autre manière les trace de coups évoqués par Steve Jefferson) et qui battrait sa mère, alcoolique et drogué. Frost serait alors devenu un père de substitution.
Il n’a toujours pas renoué avec son paternel. Il lui est de toute façon interdit par la justice de le faire, tout comme il n’a plus le droit d’approcher Frost
Après la prison, Mike Danton s’est marié et a eu des enfants. II a repris le hockey et a bourlingué outre Atlantique : Autriche, Suède, Slovaquie, Kazakhstan, Roumanie, Pologne… Il a définitivement rangé les patins en 2017
Alors qui a-t-il voulu réellement tuer ce jour-là ? La version de la police (bâtie sur des preuves solides) et celle du joueur, différent radicalement. Forbes était-il vraiment un gourou ? Son père, un homme violent ?
Pourquoi son père aurait-il envoyé un tueur à gage ? Mike Danton était-il à ce point instable pour le penser alors qu'il ne donnait aucun signe de fébrilité dans les vestiaires, d'après les témoignages ?

Les deux versions semblent inconciliables et le mystère demeure #fin

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Bertrand Guyot

Bertrand Guyot Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @bguyot1982

10 Jan
Beryl Burton : la Jeannie Longo britannique.

Athlète à la longévité et au palmarès démentiel (96 titres en trente ans!), Beryl Burton fut une mordue de vélo et mourut sur son vélo. Les médecins lui en avait interdit la pratique dans sa jeunesse #Thread Image
Bery nait le 12 mai 1937, à Halton, dans la banlieue de Leeds. Issue d’un milieu modeste et d’une éducation stricte (et fort peu heureuse, d'après sa biographie), à l’école elle est déjà remarquée pour son caractère : “ Une vrai tête de mule”, dit-on d’elle.
Quand elle joue au ballon dans la cour de récréation, elle s’impose des objectifs. Et quand elle n’atteint pas sa cible, de frustration, elle mord rageusement le ballon.
Read 32 tweets
28 Jun 20
Graeme Obree, "l’Ecossais volant''.
Dépressif à tendance suicidaire, homosexuel refoulé, mécanicien de génie, inventeur de nouvelles positions, voici l’histoire de cet amateur inconnu, qui devint un jour - entre autre - recordman de l’heure avec un vélo conçu de sa main.
#Thread
Comme d’habitude, les différentes sources de ce fil.
Né dans une famille ouvrière de la vieille Ecosse des années 70, Graeme Obree est un enfant malheureux. Victime d'intimidation à l'école primaire, mal dans sa peau, ses parents lui achètent un vélo pour le soulager un peu.
Read 48 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!