1/11
L'Institut Pasteur publie de nouveaux travaux visant à évaluer l'objectif minimal de vaccination autorisant un abandon des mesures sanitaires et gestes barrières.
lexpress.fr/actualite/soci…
2/11
Outre le fait que ces travaux fixent un seuil d'immunité collective bien supérieur à l'arbitraire "60%" qui circulent dans les médias depuis 1 an, ils s'appuient aussi sur des postulats déjà partiellement caduques...
3/11
A) Les seuils présentés s'appuient sur une efficacité vaccinale de 80% contre les infections (~transmission).
Ceci n'est pas vérifié pour le vaccin AZ qui ne protège qu'à 29% contre les infections liées au variant B.1.1.7 (dominant).
thelancet.com/journals/lance…
4/11
Pour les vaccins à ARNm, tjs peu ou pas d'étude basée sur un suivi virologique continue et systématique et donc sans biais lié à la↘️des formes symptomatiques qui conduit à sous-estimer la fréquence des infections (asympto) chez les vaccinés...
5/11
Pour rappel, un vaccin injectable (systémique) n'induit peu ou pas d'immunité au niveau des muqueuses ORL. Or elles sont la porte d'entrée et le foyer de réplication de SARS-CoV-2...
6/11
Ces vaccins systémiques ne peuvent donc que↘️la charge virale et période de contagiosité, mais pas bloquer la transmission...
7/11
1 seul vaccin possède cette capacité contre un virus à transmission respiratoire = ROR contre la rougeole.
MAIS
1) Le virus ne reste pas au niveau ORL (passe en phase virémique et infecte les cellules lymphoïdes)
2) Vaccin vivant (mime l'infection)
8/11
B) Autre hypothèse caduque des seuils d'immunité collective : "une fois atteints, l'épidémie s'arrête".
L'immunité collective n'arrête pas une épidémie en cours, elle empêche une nouvelle épidémie de démarrer !
9/11
Sur une épidémie déjà active, l'immunité collective s'associe au phénomène "d'overshoot" (persistance de l'épidémie) d'autant plus fort que le relâchement est rapide...
10/11
C'est pour cela que les pays dont la vaccination massive s'associe pour l'instant à une stabilité de l'épidémie (🇬🇧🇮🇱) sont aussi ceux qui ont eu recours à un confinement pour écraser l'incidence, et luttent désormais contre l'importation de nouveaux variants...
11/11
Car l'immunité collective n'est valable que face à un pathogène "stable". Or on voit déjà émerger des variants capables d'échapper au moins à l'immunité humorale (anticorps), voire aussi à l'immunité cellulaire, comme le nouveau variant indien :

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Claude-Alexandre GUSTAVE

Claude-Alexandre GUSTAVE Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @C_A_Gustave

5 Apr
1/4
Hier sur BFMTV, étonnement face à des infections par SC2 survenues chez des vaccinés contre la COVID (y compris après 2 doses)...
Ne pas oublier que :
A) Vaccins conçus pour protéger contre formes graves
B) Pas efficaces à 100%
C) Risque de ne pas répondre efficacement
2/4
Comme le rappelle le Pr. FAFI-KREMER, et comme le Pr. KRAMMER l'avait dit (), les vaccins injectables ne génèrent que peu ou pas d'immunité au niveau des muqueuse ORL, or c'est la porte d'entrée et un foyer de réplication virale (naso-pharynx)
3/4
Il est donc IMPORTANT de conserver les mesures barrières même après la vaccination, puisqu'elle ne stoppe pas la transmission virale.
Ceci est CRITIQUE pour les soignants qui seront face à des patients fragiles et potentiellement pas vaccinés, ou faibles répondeurs au vaccin
Read 4 tweets
5 Apr
1/7
O. Veran a déclaré ce midi qu'il espérait un "pic le plus précoce possible"...
Il va être ravi, avec le weekend de Pâques, bcp de labos ont fermé, le nombre de cas dépistés cette semaine et la semaine prochaine sera en↘️.
Et ensuite place aux autotests donc incidence↘️😊
2/7
Par contre, étonnamment, on verra les réa ne cesser de se remplir encore et encore😅.

En 🇩🇪, les autotests cartonnent.
Le taux de dépistage officiel stagne (entre 1,8 et 2,5 tests pour 1000 hab depuis janvier) puisqu'il n'inclut pas les autotests (pas tracés)... Image
3/7
Le taux de positivité (hors autotests) ↗️ de >3 points depuis 1 mois = soit progression épidémique > à la progression du dépistage traçable, soit contraction des tests traçables sur les cas plus sévères et donc plus probablement positifs... Image
Read 7 tweets
30 Mar
1/17
Thread de ras-le-bol

En Août et en Octobre dernier, j'avais déjà évoqué l'issue inéluctable du "vivre avec", entre dégradation sanitaire toujours plus profonde, épuisement des ressources, et usure de l'acceptabilité sociale.
facebook.com/claudealexandr…
2/17
Nous y voilà, avec économie étouffée par >1 an de circulation virale incontrôlée, hôpitaux saturés à l'échelon national, pas de solution de transferts (de patients ou de personnel, équipes épuisées, et un virus loin de l'être avec ses variants +transmissibles/virulents)
3/17
A côté de cela, le déni gagne de plus en plus de terrain, l'aveuglement face à l'espoir vaccinal est devenu total, avec les exemples israéliens ou britanniques mis sans cesse en avant..
Read 17 tweets
26 Mar
1/12
Petit thread à la mémoire de l'anticipation... Valeur défunte en Santé Publique 🇫🇷

Hier soir, Epidémio 1er a menti éhontément en prétendant que tous les modèles et les scientifiques s'étaient trompés en annonçant une explosion des cas en février...
2/12
C'est un mensonge car les modèles annonçaient une expansion du variant B.1.1.7 🇬🇧 avec des emballements locaux là où il serait le plus prévalent.
Le conseil scientifique avait clairement prévu une forte dégradation pour la mi-mars :
bfmtv.com/sante/nouvelle…
3/12
Malgré tout le mépris que les modèles épidémiologiques et alertes danoises ont reçu en début d'année, l'impact du variant B.1.1.7 🇬🇧 ne fait plus de doute :...
Read 12 tweets
21 Mar
1/9
L'exemple chilien confirme que la vaccination seule, ne suffit pas pour contrôler l'épidémie ; et confirme également que le succès obtenu par 🇬🇧 et 🇮🇱 repose également sur leur confinement national qui a éteint leur 3ème vague.

Voici l'évolution épidémio actuelle au Chili :
2/9
Pourtant, ce pays est au 1er rang mondial en terme de vitesse de vaccination : 1 dose vaccinale pour 1,4% de la population chaque jour !
3/9
Le Chili est également au 3ème rang mondial pour la part de population avec au moins 1 dose vaccinale : 29,3% de la population (avec le vaccin Sinovac 🇨🇳 et vaccin Pfizer/BioNTech 🇺🇸🇩🇪)
Read 9 tweets
17 Mar
1/15
En visite avec le PR à l'hôpital de Poissy, Olivier VERAN évoque le "bout du tunnel" devant les soignants, en évoquant le taux de positivité des tests tombé à 2% en Israël après une campagne de vaccination massive.
Il omet quelques détails :
2/15
Certes, si on se compare aux 2 pays cités en exemple pour leur campagne de vaccination, on note un taux de positivité (TP) >2x plus faible en 🇮🇱 et >10x plus faible au 🇬🇧.
La corrélation TP / vaccination n'est donc pas évidente car💉🇮🇱 >>>💉🇬🇧
3/15
Si on compare les taux de vaccination entre les 3 pays, on peut effectivement voir que le 🇬🇧 est même derrière 🇫🇷 en % de vaccinés 2 doses (seuls patients pleinement protégés et reconnus comme "vaccinés" par 🇮🇱 ou par le CDC 🇺🇸)
Read 15 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!