Alors voilà. Il a gelé. Et il gèle encore. Les images sont impressionnantes, les feux allumés, bougies, pneus, hélicoptères… Tous les moyens sont bons pour tenter de sauver ce qui peut l’être. Et donc ? Vers quel été va-t-on ? C’est le #thread du mercredi… (1/n)
Autant être cash, l’épisode de gel que nous connaissons est loin d’être fini. Il va falloir tenir jusqu’à la fin de la semaine. Ce ne sont que quelques jours pour nous, pour les arboriculteurs ou les vignerons, ce sont des heures interminables… (2/n)

À la première alerte, en mars dernier, on s’était penché sur la question, et en particulier celle de la protection des cultures. Et oui, on ne peut pas décaler les semis de la vigne ou des abricotiers pour éviter le gel #ironie #inside… (3/n)

Mais revenons au bilan, provisoire… En France la vigne est amputée d’une bonne partie de sa vendange 2021. 20, 30, 50, 70 % ? Plus ? On ne le saura vraiment que dans quelques jours/semaines… (4/n) reussir.fr/gel-le-gouvern…
Parce qu’il faut attendre de voir comment les plantes vont réagir à ce coup de stress. Mais globalement, on sera loin des 45 millions d’hectos espérés… (5/n)
Les arbres fruitiers ont aussi payé un lourd tribut au gel… Et un peu partout en France. Et là aussi il faudra attendre plusieurs semaines avant de faire les comptes définitifs, consolidés comme on dit dans la finance. (9/n)

Et comment c’est possible ? Faut poser la question aux météorologues, aux spécialistes des coulées froides et de l’agrométéorologie… Mais la mécanique est simple. Coup de chaud en mars, la végétation galope… (7/n)
Et en avril, coup de froid important même si pas forcément inhabituel (en avril ne te découvre pas d’un fil) qui vient saisir les végétaux tous bourgeons dehors… En tout cas, c’est historique par la durée et l'ampleur géographique (8/n)
Et donc ? Que peut-on déjà supputer ? Qu’il n’y aura pas beaucoup de vins cette année et que pour les fruits ce n’est pas mieux. (9/n)
L’an dernier, les fruits ça avait déjà été un peu chaotique (10/n)
rnm.franceagrimer.fr/bilan_campagne…
L’autre effet de cette histoire c’est que cela va venir mettre à mal les approvisionnements en fruits frais cet été, et dès les prochaines semaines avec les cerises. Au grand dam des locavores, mais que ceux consomment mondiaux ne se réjouissent pas trop vite. (11/n)
Les vergers français ont pris cher, mais ils ne sont pas les seuls. En Italie c’est aussi la cata, genre, pas de fruit en Émilie Romagne, et une grande partie des vergers brûlés dans le piémont et en Vénétie. (12/n)

agronotizie.imagelinenetwork.com/agricoltura-ec…
En Espagne, ça a aussi gelé, mais c’était un + tôt dans l’année, le 19 mars et un peu moins de conséquence. Mais tout de même de gros dégâts dans la région fruitière de Lerida, Albacete… Pêches, abricot, amandes, poire et vigne, tout y est passé… (13/n)
freshplaza.com/article/930976…
Et donc ? Cet événement climatique vient reposer brutalement la question de l’autonomie alimentaire des territoires. Celle-là même qui fut posée il y a tout juste un an avec la désorganisation passagère liée au premier confinement. (14/n)
Tout le monde s’est alors jeté sur le local, c’était le nouvel eldorado, on n’avait plus que ce mot à la bouche, manger local est devenu trendy. Les greniers d’abondance ont même mis au point un indicateur… (15/n)
Dont nous nous sommes déjà fait l’écho ici, et qui pour le coup a rencontré un fort écho.
Mais c’était faire fi d’une des dimensions de la question… (16/n)

lesechos.fr/pme-regions/ac…
À trop concentrer géographiquement des approvisionnements, on se met à la merci des accidents… climatiques. Tiens donc. C’est ce qu’explique @NourrirManger dans un papier récent à propos du gel ce la semaine passée… (16/n)
Alors oui nous allons pouvoir manger grâce à la PAC, l’Europe, les échanges internationaux, mais pour les fruits d’été cette année, ce sera probablement portion congrue… Puisque la France, mais surtout l’Espagne et l’Italie sont les principaux producteurs (18/n)
(Si vous avez besoin de parfaire votre maîtrise des volumes produits par espèce vous avez tout dans ce doc de FranceAgrimer. (19/n))
franceagrimer.fr/fam/content/do…
Si fruits il y a, le risque c’est que les prix défient l’entendement. L’an passé, le fort déficit en abricots avait conduit à une augmentation des prix de 46 % pour 29 % de production en moins… (19/n)
usinenouvelle.com/article/la-rec…
Dans le Roussillon cette année la production d’abricot pourrait être proche de zéro (il est encore trop tôt pour faire des estimations précises) mais l’affaire semble assez mal engagée… Bref, ça va être compliqué (20/n)

nourrir-manger.com/2021/04/12/rec…
Mais cela aura peut-être le mérite de remettre sur le métier cette question de la sécurité alimentaire qui ne sera probablement atteinte, à l’heure où 80 % de la population française est urbaine, que par un mix comme pour l’énergie… (21/n)

agra.fr/l-am-nagement-…
Avec différentes sources modulables en fonction des événements. Et toujours se dire que souvent un slogan n’apporte aucune solution :) (22/n)

youmatter.world/fr/consommer-l…
Tiens d'ailleurs, on a pas encore parlé du Local vs Saisonnier ! (23/23)
adas.uk/News/local-vs-…

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Revue Sesame

Revue Sesame Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @RevueSesame

16 Dec 20
À quelques jours de la fin de l’année le Brexit n’est toujours pas de l’histoire ancienne. On ne sait toujours si les négociations vont aboutir ou non. Et alors ? (Ça peut potentiellement être le bazar) C’est le #thread du mercredi.
Alors d’abord, le paysage. Vous avez dit interdépendance ? L’Union européenne absorbe 43 % des exportations du Royaume-Uni et représente 51 % de ses importations. Vous avez tous les chiffres là pour ce qui concerne l’alimentaire
ec.europa.eu/info/food-farm…
Une fois retirées les dispositions qui revenaient sur l’accord de sortie, les négociateurs sont visiblement à l’os sur trois dossiers. La pêche, la distance future entre les standards européens et ceux du Royaume-Uni et la résolution d’éventuels conflits

bbc.com/news/52937766
Read 32 tweets
9 Dec 20
À quelques encablures des fêtes de fin d’année, confinées ou non, le #chocolat coulera à flots. Ce qu’on sait moins, c’est que depuis la rentrée de septembre, le torchon brûle entre les producteurs de #cacao et leurs principaux clients… C’est le #Thread du mercredi.
Donc voilà, le bras de fer est engagé depuis plusieurs semaines maintenant entre les principaux producteurs de cacao et deux multinationales des sucreries, Mars et Hershey. Pourquoi ? Pour une histoire de gros sous.
Enfin, gros sous, pas pour les producteurs. Mais c’est le versement d’une prime destinée à améliorer leur niveau de vie qui a provoqué la crise.
Read 37 tweets
28 Oct 20
La réforme de la PAC a connu une avancée décisive la semaine passée avec l’accord trouvé par les ministres puis le vote du parlement européen. Que s’est-il passé et où en est-on exactement ? C’est le #thread du mercredi ⤵️⤵️⤵️⤵️⤵️
D’abord, il faut rappeler que la prochaine PAC, la politique agricole commune quoi, a pour socle idéologique le plan Farm To Fork dont il fut question ici avec2 threads publiés avant la coupure estivale. Le 1er s’attardait sur les questions agricoles…

Le deuxième sur les questions alimentaires… (Avouez que cela fait un peu de lecture pour le confinement !)

Read 31 tweets
30 Sep 20
Ce week-end se tenait un nouvel épisode de la consultation citoyenne sur l’agriculture et la PAC. L’exercice avait généré du scepticisme dans le monde agricole à son lancement, le fossé est loin d'être comblé… C’est le #thread du mercredi ⤵️⤵️⤵️⤵️
Bon, déjà, il y a fort à parier que l’exercice #DebatImPACtons aura peu d’influence sur la définition de la prochaine PAC. Vous vous souvenez que le cadre a déjà été posé par l’Union européenne avec son Green deal puis le plan Farm to Fork.
Nous avions d’ailleurs consacré deux threads à ce cadre, le premier sur la partie purement agricole…

Read 38 tweets
30 Sep 20
La collection des threads du deuxième semestre commence par un cou d'oeil sur l'Argentine, discret géant de la production agricole mondiale
Puis nous avons aussi regardé un autre géant, plus proche, l'Ukraine
Nous avons aussi poussé la porte des abattoirs pour voir que qui s'y passait
Read 5 tweets
23 Sep 20
Dans le concert géopolitique alimentaire, l’Ukraine joue désormais dans la cour des acteurs de poids en faisant partie du top 10 des exportateurs de céréales au monde. On y jette un coup d’œil de plus près ? C’est le #thread du mercredi ⤵️⤵️
Il y a un moment qu’on parle de l’Ukraine, l’ancien « grenier à blé » de l’URSS. Et après le flottement post soviétique, ses succès ne se démentent pas
terre-net.fr/marche-agricol…
En attendant ce n’est pas forcément complètement simple… Les prix flambent un peu et la moisson 2020 est retardée par la sécheresse alors que la date optimale a été fixée à… vendredi 25/09
agriculture.com/markets/newswi…
Read 28 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!