Thread sur un biais cognitif appliqué à la pratique du vélo : le biais du survivant 🤕

Les images ci-dessous représentent à gauche un avion anglais de la seconde guerre mondiale, et à droite une famille à vélo. A priori aucun rapport, mais... ImageImage
Au cours de la seconde guerre mondiale, il a été décidé d'analyser la localisation des impacts des projectiles ennemis sur les avions revenant de mission. La conclusion de l'étude proposait d'ajouter du blindage aux endroits les plus souvent touchés. Logique ? Image
Ces recommandations n'ont finalement pas été appliquées. Quelle était l'erreur ? Les analyses étaient effectuées uniquement sur les avions qui arrivaient à revenir à la base (ceux qui avaient survécu aux tirs). Abraham Wald, un statisticien, décide d'inverser le raisonnement.
Il propose au contraire d'augmenter le blindage des endroits les moins atteints par les tirs. Son analyse : les avions endommagés qui rentrent à bon port son touchés à des endroits non critique de la carlingue. Ce sont donc les autres zones qu'il faut d'avantage protéger...
C'est à dire là où ont été touchés les avions jamais revenus.
Le rapport avec le vélo ?
La quasi-totalité des aménagements cyclables s'adressent aux cyclistes que l'on rencontrent déjà dans la rue : des cyclistes n'ayant, finalement et globalement, pas peur des voitures.
Ainsi on trouve des bandes cyclables à foison, des pistes dangereuses, qui s'interrompent pour rabattre les cyclistes dans la circulation, bref, vous voyez très bien de quoi je parle... Et les élus/techniciens sont satisfaits : pour eux, pas de problème !
Et pour cause : on est en plein biais du survivant ! Les aménagements sont crées pour ceux qui pédalent déjà (adultes bien portants, agiles, qui peuvent rouler sans trop de crainte avec les véhicules motorisés...)
Alors qu'il faudrait totalement inverser cette logique : les aménagements cyclables devraient être pensés pour ceux qui n'osent pas pédaler, ceux qu'on ne voit que rarement dans la rue sur un vélo : les vieux, les enfants, les familles, les personnes avec handicap...
Créer des aménagements pour ceux qui pédalent déjà, c'est ne prendre en compte que les "survivants" de la circulation. Et c'est par définition ignorer les besoins et les attentes de tous les autres. C'est à dire, tout simplement : les exclure.
Alors comment savoir si vos élus & techniciens sont victimes du biais du survivant si ils estiment que le tout-dernier-aménagement-cyclable répond parfaitement aux besoins des cyclistes ? Facile, posez-leur cette simple question : "y laisseriez-vous pédaler vos propres enfants ?"
Fin du thread. Je n'y connais rien en aviation, rien en biais cognitif, ma source d'information c'est wikipedia. Mais je pense que le parallèle est plutôt juste. Jugez-moi.

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with BicyLoire

BicyLoire Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!