1/n Quelqu'un m'a alerté sur la fréquence inhabituelle des décès associés aux vaccins contre le Covid.
2/n Regardant de temps en temps les rapports de pharmacovigilance, ceux de l'ANSM ou à l'étranger, j'avais en effet observé un nombre qui me semblait élevé de décès notifiés comme évènements indésirables.
3/n Mais j'avais attribué cela au nombre de vaccinations élevé faites en peu de temps.
4/n A y regarder de plus près, effectivement, le nombre de notifications de décès semble particulièrement élevé avec les vaccins contre le Covid.
5/n Par exemple, j'ai regardé le nombre de notifications de décès pour le vaccin contre la grippe dans le VAERS en 2019-2020, j'en trouve 48. Le vaccin contre la grippe est fait à tous les âges aux USA à qqs 170 millions de personnes: 48 décès.
6/n Avec les vaccins contre le Covid , quelques 250 millions de doses aux USA 4168 décès, dont, très inquiétant, 9 décès chez des enfants de moins de 17 ans qui ne sont pas censés avoir été vaccinés.
7/n Certains rapports sont très flous. Mais voici un rapport sur une JF trisomique de 15 ans qui serait décédée d'un arrêt cardiaque après vaccination
8/n Cette JF serait décédée le lendemain de la vaccination.
9/n Ici un garçon de 17 ans qui se serait suicidé par arme à feu le jour de la vaccination.
10/n Un JH de 28 ans, avec des traitements à visée psychiatrique, qui s'est présenté aux urgences et est décédé le jour de la vaccination après s'être plaint de vertiges, avoir fait un malaise.
11/n J'ai pris des rapports au hasard.
La base VAERS met directement en ligne toutes les notifications sans les trier. Certains rapports sont très incomplets et inexploitables. D'autres, comme le dernier, émanent de professionnels de santé.
12/n Cela demanderait un travail d'investigation pour savoir quels rapports sont pertinents. C'est un travail que je ne peux pas faire.
13/n En revanche, l'ANSM, met en ligne des rapports qui sont rédigés par des professionnels de la pharmacovigilance.ansm.sante.fr/dossiers-thema…
14/n Le nombre total de décès notifiés paraît important: 513, pour quelques 15,8 millions de doses, 74,9 % des notifications sont faites par des soignants.
15/n La proportion des cas graves, qui me paraissait importante, de l'ordre de 25%, tend à augmenter avec le temps, jusqu'à 37,1% pour la dernière semaine.
16/n Il peut y avoir plusieurs explications à ça. Dont une diminution de la notification des cas non graves.
17/n En parcourant ce rapport d'autres choses m'apparaissent comme inquiétantes. Par exemple le fait que les effets indésirables graves concernent proportionnellement trois fois plus les plus jeunes. 752 cas graves parmi les 16-49 ans pour 1,9 millns de doses
18/n Le fait aussi, que ce soient les femmes enceinte, pour lesquelles la proportion des cas graves soit la plus importante. La majorité des femmes enceinte ont moins de 40 ans. 14EI/15 sont graves pour elles.
19/n La fréquence des troubles du rythme graves est aussi inquiétante, même si les rédacteurs l'attribuent au stress.
20/n Les cas de réactogénicité rapportés (fatigue, nausées fièvre , céphalées...) ne sont qu'une toute petite partie des cas réels et surviennent avec une médiane de un jour après le vaccin.
21/n Plusieurs cas de dissection vasculaire sont signalés, eux-mêmes pouvant être mis en rapport avec des poussées hypertensives considérées comme un signal émanant de plusieurs pays européens.
22/n Des cas de réactivation virale. Zona, avec méningoencéphalite dans 2 cas, virus Ebstein Barr et myocardites.
23/n Et également des signaux concernant des maladies auto-immunes comme le syndrome de Guillain Barré, ou la myasthénie, commencent à émerger. Ainsi que des cas d'aplasie médullaire.
24/n Parmi l'en semble des plus de 16 000 évènements indésirables signalés la moitié est considérée comme résolue mais 121 avec des séquelles.
25/n Je rappelle que la pharmacovigilance passive n'est là que pour détecter des signaux et ne permet pas de quantifier. La sous-déclaration est la règle. Les cas déclarés ne sont donc pas les cas réels.
26/n Et pourquoi davantage chez les jeunes? Le fait que les évènements indésirables étaient plus fréquents chez les jeunes était visible dès les essais cliniques.
27/27 Je rappelle aussi que 0,5% des décès Covid (1 sur 200 ou 571) ont lieu chez les moins de 44 ans en France. Cela devrait inciter à se soucier un peu du rapport bénéfice-risque pour les différents groupes d'âge.

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Claudina MICHAL-TEITELBAUM

Claudina MICHAL-TEITELBAUM Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @MartinFierro769

16 May
1/n Pour préciser certains éléments concernant le profil de sécurité des vaccins et plus particulièrement du vaccin Pfizer. J'ai déjà fait ce thread.
2/n J'y ai ajouté des précisions concernant les décès telles qu'elles apparaissent dans le dernier rapport hebdomadaire de l'ANSM
3/n Et je signale que j'ai omis de parler des thromboses, dont certns thromboses veineuses profds chez des individus jeunes que la pharmacovigilance estime ne pas être en rapport avec le vaccin car elles ne présentent pas de spécificité, telle celles rencontrées avc l vaccin AZ
Read 32 tweets
15 May
1/n Excellent commentaire de @venkmurthy décrivant les raisons pour lesquelles l'idée que le Covid provoquait un excès de myocardites a fait les gros titres et a fait partie des éléments permettant de légitimer des mesures coercitives.
2/n On peut utiliser, si besoin, la traduction twitter pour le lire, mais il cite pêle-mêle, la peur, qui paralyse la pensée, la peopolisation de la médecine dans les médias avec toujours les mêmes experts médiatiques cités.
3/n La culture du fact checking qui obère le débat en se focalisant sur la déconstruction des arguments adverses sans vision globale du sujet. L'opportunisme des chercheurs qui ont cherché a publié vite à la recherche de la gloire.
Read 11 tweets
15 May
1/n Concernant le vaccin, bien entendu qu'il y a un problème. Les arguments sont multiples et réels pour refuser la position de principe qui a été adoptée de tenter de vacciner l'ensemble de la population avec un vaccin insuffisamment évalué.
2/n Le facteur temps est un facteur essentiel dans l'évaluation d'un vaccin, et même une étude assez bien menée, avec une durée considérée comme correcte de plusieurs années, ne suffit pas pour éliminer des risques graves,comme l'a montré l'exp du Dengvaxia.
3/n Mais, en particulier, on est en train de substituer, comme cela a souvent été le cas, un objectif quantitatif et tacite (les pharmas adorent les objectifs quantitatifs car faire du chiffre est la seule chose qui compte pour elles) a un projet qualitatif de santé publique.
Read 5 tweets
15 May
1/n Concernant les médicaments considérés comme victimes de la "censure" par une partie de l'opinion, j'ai vu disparaître des discours, en qqs semaines les allusions à l'efficacité de l'HCQ. J'ignore pourquoi.
2/n Mais j'ai aussi appris que cette molécule, qu'on disait délaissée dans les essais cliniques, a été en fait la plus évaluée au monde en tant que remède potentiel au Covid.
3/n Si ce revirement est dû à ce qu'un consensus a été atteint sur l'inefficacité de l'HCQ, je comprends mal que la seule réaction ait été de changer de molécule fétiche, sans aucune remise en question.
Read 15 tweets
13 May
1/n Pour ceux qui se demandent pourquoi on devrait faire des études cliniques correctes pour évaluer HCQ ou invermectine, je propose cette vidéo de Tristan, médecin de santé publique passionné d'épidémiologie toujours très pédagogue et non agressif
2/n Au-delà de la question des essais cliniques bien menés (et non truqués) qui ont tout leur intérêt se pose la question des essais cliniques menés dans un but d'obtention d'AMM par les laboratoires.
3/n Ceux là présentent tous les aspects purement formels d'un bon essai clinique mais exploitent toutes les failles, nombreuses, des règles des agences de régulation pour tricher dans un sens favorable à leurs intérêts.
Read 4 tweets
13 May
1/n Je mets en contexte (mon contexte) cet essai que je me suis contentée de résumer le plus fidèlement possible. Ceux qui ont été confortés dans leurs opinions en le lisant se trompent, probablement.
2/n C'est un texte qui est censé faire réfléchir, aller au delà des apparences, permettre de prendre du recul et s'il n'a pas servi à cela c'est que vous l'avez probablement mal lu et mal compris.
3/n Un grand principe de logique, constamment foulé aux pieds sur twitter et hors twitter est que le fait que vos opposants/adversaires aient tort sur quelque chose ne vous donne pas automatiquement raison.
Read 12 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!

:(