TW viol

je l'avais déjà raconté mais faut vous rafraichir la mémoire apparemment.

c'était en 1999, j'avais 17 ans. on sortait souvent en boite avec mes copines et "privilège féminin" on nous laissait rentrer gratos pour faire consommer les porcs qui bandaient sur des mineures.
on venait tous les jeudis, on était connu (je passe sur le videur qui nous obligeait à le smacker à l'entrée, voire plus les jours où il avait la langue ou les mains aventureuses). tout était "normal" et on avait parfaitement intégré notre rôle d'objet sexuel.
même que ça nous flattait hein dans le fond, de pouvoir juste faire ce qu'on voulait de mecs de nos âges jusqu'à la cinquantaine bien tapée. on restait malgré tout des gamines qui voulions "juste" des petits copains.
un soir, j'ai bien accroché avec un type. il etait "gentil" (= m'a pas proposé direct de le sucer dans les chiottes). on a dansé, parlé, ri. bu aussi... il etait avec un pote qui discutait avec ma copine. tres bon moment.
il a proposé de nous ramener en voiture. ma pote habitait pas loin mais moi si alors j'étais ravie parce que vraiment crevée. il a déposé son pote en 1er, puis la mienne dans l'ordre du chemin. quand est arrivé mon tour, j'ai compris qu'on n'allait pas chez moi.
on discutait, on riait donc j'ai pas tilté tout de suite. je lui ai finalement fait la remarque que ce n'etait pas le chemin "on va faire un détour par chez moi! ça te tente un petit dej?"

non ça me tentait pas mais j'avais pas vraiment le choix.
et j'ai commencé à avoir peur. on parlait toujours mais on roulait toujours et j'étais vraiment paumée. on arrive chez lui. il me dit qu'il habite le sous sol chez ses parents, qu'il faut pas faire de bruit.
oui ouiiii je sais!! vous allez dire: mais tu aurais pu partir à ce moment, tu aurais pu crier pour reveiller ses parents, appeler à l'aide.

deja vos remarques c de la merde parce que c'est culpabilisant. et c'est oublier ma peur: peur de lui et peur aussi parce que
je me voyais pas expliquer à ma mere comment je m'etais retrouvée là. la honte commençait déjà à prendre le dessus. et je savais comment mon pere reagissait violemment quand on le reveillait. je ne voulais pas déranger, fut-ce le père de mon futur agresseur.
on arrive dans sa chambre. une grande piece, avec un coin cuisine et une salle de bain où il s'engouffre en me demandant de me mettre à l'aise. bêtement, j'ai juste retiré mes chaussures et quand il est revenu, il était nu, et surpris que je sois toujours habillée.
il me demande ce que je veux boire, il est 5h du mat et j'ai juste envie de rentrer chez moi, je dis "de l'eau". j'ai peur et je sais pas quoi faire. il se prend une biere et continue à me parler assis a coté de moi la bite à l'air.

le malaise est palpable.
j'essaye de donner le change et de discuter tant bien que mal, je me dis qu'il va comprendre le cringe de la situation et qu'il va me ramener et pendant qu'il me parle, il me caresse les cheveux, dit que je suis jolie. je finis par dire que je veux rentrer chez moi
et là il me répond cette phrase que je n'oublierai jamais: "je vais te ramener, mais avant on va s'amuser un peu ensemble!! sois gentille et promis apres je te dépose chez toi"

je me mets à pleurer de panique. je repete que ma mère va s'inquieter
"ne t'en fais pas, ça sera pas long, regarde comme tu me plais" et me force à poser ma main sur sa bite au garde à vous.

j'arrive plus à reflechir, je panique de plus en plus. il me dit de pas pleurer que ça va être chouette
alors je trouve le courage de ce que je crois être l'ultime parade: je lui avoue que je suis vierge! que je ne veux pas que ma 1 ere fois soit comme ça.

il me repond que je ne dois pas avoir peur, qu'il adoooore les vierges justement et qu'il sera tres doux.
et là sans ménagement il me couche sur le lit où on etait assis, m'arrache mon collant et me pénètre.

l'incarnation de la douceur.

je continue à pleurer sans rien dire, il me "rassure": c normal d'avoir mal la 1ere fois. à ce moment je perds la notion du temps.
je suis couchée sur ce lit, mais je ne ressens plus rien, même plus la douleur du début. je suis là, mais à la fois plus là. je suis tres loin à l'intérieur de moi. il me parle, mais je ne l'entends pas. je ne reponds pas.
il finit par jouir. je remarque à ce moment là qu'il retire la capote (je ne l'avais pas vu la mettre). il me laisse sur le lit et va prendre une douche. il revient s'habille. j'ai pas bougé. j'ai ma culotte dans la main. mon collant déchiré toujours par terre.
"Aller viens, je te ramène!! je traine pas je commence à 8h30".

il m'a déposé devant chez moi. a voulu un bisou. je lui ai fait. mécaniquement. il m'a laissé son numéro "rappelle moi quand tu veux" avec un clin d'œil.
je suis rentrée tout doucement chez moi. j'ai pris une douche. j'ai vu que saignais. ce jour là dans mon journal, j'ai même eu trop honte pour raconter ce qui c'était passé. j'ai juste mis "perte de virginité".
j'ai raconté une belle histoire aux copines, pour donner le change. pour survivre à ça. pour me creer une belle 1ere fois.

et j'ai enfoui ça tout au fond de moi. je n'en ai plus jamais reparlé ensuite.
j'ai été capable d'en parler au bout de 15 ans. il m'a fallu 15 ans pour me dire sans honte ni culpabilité: ma 1ere fois a été un viol, et je ne suis pas coupable. de rien.

croyez-les victimes.
écoutez-les.
ne les jugez pas.

la honte doit changer de camp!
on ne se taira plus!
Tw viol
Si vous ne connaissez pas écoutez cette chanson.

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Shiny Feunnec

Shiny Feunnec Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @ShinyFeunnec

20 Jul
TW viol

Et puisque le sujet était "comment peut-on se faire violer plusieurs fois", apres ma 1ere fois à 17 ans, on va parler de la seconde à 19 ans.

tant qu'à faire, allons au fond des choses! vous verrez que les méchants violeurs contre les gentils mecs c une légende!
2001. je suis étudiante en fac. je sors bcp et suite à mon viol 2 ans auparavant j'ai traversé une sale période. je me sentais coupable, je me punissais et enchainais les relations où je me faisais maltraitée, mais sans le réaliser consciemment.
au fond de moi, je cherchais toujours naïvement l'amour, un mec décent qui serait amoureux de moi comme je l'aimerai, avec des vrais morceaux de respect et de sincérité dedans. comme dans un film de meg ryan!!
Read 24 tweets
20 Jul
TW viol

Le mec sait que demander le contexte à la victime se fait pas et pourtant le fait. Comme un mec qui te viol sans respecter ton consentement et il ose s indigner et te prendre de haut quand on lui met le nez dedans car il considère pas faire partie du pb.
Arrêtez vos grandes phrases à vouloir critiquer les "ordures" qui violent. C est une légende ça. Ce sont des h0mmes normaux qui se croient bien et refusent de se remettre en question. Parce que oui c dur d admettre être un connard.

Mais ça peut se rectifier et changer.
Sauf que pour ça faut regarder la réalité de son comportement en face, comprendre pourquoi.se remettre en question. S éduquer sur le sujet et prendre de nouveaux automatismes.

C dur oui. Et ça se fait pas en culpabilisant les victimes.
Read 4 tweets
19 Jul
je me suis assoupie dans le canapé et j'ai fait un rêve chelou: j'étais dans un grenier accroupie en train de consoler mon frère qui pleurait parce qu'il savait pas comment se reconcilier avec son meilleur pote et osait pas l'appeler au tel et mon ex arrivait pour me
demander mon avis sur un meuble pour notre future maison. et je lui demandais "mais on a rompu??" et il me répondait que non c'était juste une dispute un peu forte mais qu'on allait pas se quitter pour ça. et il voit que je suis avec mon frère et lui demande ce qui va pas
il lui explique et mon frère lui chuchote un truc et mon ex le serre dans ses bras et lui dit "on fera ça pour toi pas de pb tkt". mon frère s'en va et je lui demande ce qu'il voulait et il me sort "en souvenir de son pote, il veut qu'on aille planter tous les 3 des violettes
Read 8 tweets
19 Jul
c'était apres mon burn out. 1 mois d'arret. 1 mois en reclassement et j'arrive 1er jour sur le site "prestige", un cabinet d'avocats sur les champs elysées.

3 jours de formation: je suis partie le 1er jour, à la pause dej. assise sur un banc, j'ai décidé de pas y retourner
En fait je sortais de 4 ans dans une boite horrible où en plus de mon poste, je remplaçais une autre personne et me chargeait de la moitié d'un autre poste, pour 100e de plus par mois, dans un bureau sans fenetre.
et on m'a collé dans un cagibi avec une mini fenêtre "vous voyez comme la médecine du travail le recommande" et je devais apprendre par cœur comment tous les collaborateurs prenaient leurs cafés, avec quels gâteaux. et venir en jupe servir tout ça en souriant.
Read 5 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!

:(