La semaine passée nous avons parlé sécheresse et changement climatique. Et @BValiorgue nous suggérait d’aller voir s’il n’y aurait pas par hasard des bénéfices à en attendre. On l'a fait. Attention la suite va vous surprendre. #thread du mercredi (1/n)
Donc, la semaine dernière, pour ceux qui étaient distraits, nous avons fait un peu le tour des sécheresses de l'année et commencé de regarder leurs dans les zones les plus touchées. C’est là (2/n)
Peut-on donc attendre du mieux du changement climatique. Pourrait-il avoir des effets bénéfiques sur l’agriculture ? Alors OUI, cela peut-être favorable. Mais. Il y a un ÉNORME mais. (3/n)
Cela peut-être bénéfique parce qu’avec plus de chaleur et plus de CO2 (marque du changement climatique), la photosynthèse s'en trouve fort aise et donc les rendements des végétaux augmentent (4/n)
C’est mathématico-biologique. Mais ça marche mieux sur certaines cultures, blé, riz, que sur d’autres, maïs et canne à sucre… Parce que le métabolisme des plantes est différent. Cela dit, faudrait pas exagérer, il y a aussi des limites hein… (5/n)
Au delà des cultures, des zones géographiques entières pourraient bénéficier du changement climatique. On parle souvent, dans notre hémisphère d’un décalage des productions vers le nord, on fait bien, aujourd’hui, de bons vins en Grande-Bretagne… (6/n) cityam.com/exclusive-chap…
Les zones qui pourront profiter du changement climatique, potentiellement, sont celles où aujourd’hui les trop courtes saisons agricoles seront étendues par une moindre présence du gel et une chaleur suffisante… (7/n)
Au Danemark, il y a quelques années, le monde agricole se frottait les mains… Plus de degrés, plus longtemps, c’est bon pour le maïs et on pourrait peut-être même imaginer faire pousser du soja se disait-on… (8/n)
Une aubaine que les danois voulaient saisir si parce que prix des céréales allait forcément augmenter et que c’était bon pour les exportations. On sait que les danois, avec le cochon, sont passés maîtres en la matière… (9/n)

videnskab.dk/kultur-samfund…
Je vois là que vous regardez dans la même direction que moi… Si l’on peut cultiver plus vers le nord, il y a de vastes espaces encore vierges de toute culture… Le Canada, la Russie, vous admettrez que c’est autrement plus ambitieux que le Danemark (10/n)
eos.org/articles/clima…
À ce propos, vous avez entendu parler de l'étude "Sibérie 2080" ? En projetant les évolutions climatiques, les chercheurs ont montré que 50 à 80 % de la surface sibérienne pourraient bientôt être propices à l’agriculture. (11/n)

researchgate.net/publication/30…
D’ailleurs, c’est en Russie que le potentiel semble le plus important… Vu la taille du pays ça semble assez logique.(12/n)
nytimes.com/interactive/20…
Le Canada n'est pas en reste avec 4 millions d’hectares qui pourraient être accessibles à l’agriculture. Et tout le monde phosphore là-bas (oui je sais c’est un calembour facile) sur de nouvelles opportunités (le maïs au lieu du blé). (13/n)
reuters.com/article/us-hea…
Il y a un moment en tout cas que ces hypothèses sont dans les tuyaux. La question se posait déjà au début du siècle aux États-Unis, on se demandait si on ne pouvait tirer quelque avantage à la situation… (14/n)
jstor.org/stable/4132686
Voilà, vu sous cet angle, c’est porteur de pas mal de promesse. C'est là que le bât blesse parce que c'est repris à l'envi par les climatosceptiques. Ou ceux qui ont intérêt à freiner les efforts de réduction des gaz à effets de serre… (15/n)
C’est le cas de l’élu républicain des États-Unis, Lammar Smith, qui a livré il y a quelques années une tribune appelant à ne pas céder à la panique du CO2… On en est là et on y revient un peu plus loin. (16/n)

dailysignal.com/2017/07/24/don…
(Bon, le personnage est un habitué de la chose…) (17/n)
lemonde.fr/passeurdescien…
Mais revenons aux grands espaces et au revers de la médaille. Mettre en culture le grand nord canadien ou la Sibérie reviendrait à relâcher dans l’atmosphère des millions de tonnes de gaz à effets de serre actuellement emprisonnés dans le sols gelés… (18/n)
C’est même, pour l’hémisphère nord, l’équivalent de la production des États-Unis pendant un siècle… (19/n)
insideclimatenews.org/news/12022020/…
On voit tout de suite les limites posées par ce que les chercheurs appellent le « climate driven agriculture frontier. » (vous vous souvenez de la Goyder's Line ?) Et l'analyse porte souvent uniquement sur la question des ressources alimentaires… (20/n)
Une étude récente a donc tenté de modéliser l’impact de ces "migrations" de cultures en analysant plusieurs facteurs : la disponibilité en eau, la biodiversité et le carbone. Cette zone « frontière » est estimée par les chercheurs à 30 % des surfaces agricoles actuelles… (21/n)
Soit environ 15 millions de kilomètres carrés. Et les chercheurs concluent que si opportunités il y a à développer de l’agriculture dans ces zones, les risques d’atteintes à l’environnement puis aux populations, sont aussi très importants… (22/n)
L'étude complète est là (23/n)
journals.plos.org/plosone/articl…
D’ailleurs, ça vaut pour le Canada où l’on semble avoir compris que le jeu était délicat. (24/n)
cbc.ca/news/science/c…
On s’est aperçu aussi que ces bénéfices étaient envisagés dans l’absolu. Les gains potentiels (↗️de rendements) peuvent être balayés… Par l’instabilité de la météo, la multiplication et l’amplification des événements extrêmes pour les zones les plus tempérées… (25/n)
Pluies, tempêtes, inondations, orages… Avec les pertes de cultures, le lessivage des sols, l’érosion… C’est tout autant destructeur que les sécheresses… (26/n) ( sciencedaily.com/releases/2019/…
Il y a aussi de risques avec les « mouvements » des précipitations dans l’année, des décalages de saisons pouvant être préjudiciables aux cultures (plus de pluies au printemps, moins en été…) qui vont venir entamer le potentiel des plantes… (26/n)
Ou vont obliger à avoir recours à une ressource en eau comlémentaire… (27/n)
Il y a aussi la question de la concentration en CO2 et de sa limite. 550 ou 600 ppm ((416 l’an passé) pourraient « bloquer » les plantes. Au taux de progression de 2016 (+ 3 ppm/an), cette saturation serait atteinte avant la fin du siècle. (28/n)
citepa.org/fr/2020_05_a04/
En Europe en tout cas, les bénéfices seront vite gommés par les pertes, 16 à 30 % de la valeur produite, et des zones seront en parties abandonnées par les cultures, le sud de l’Espagne, de l’Italie…. 0 l'image de ce qui se profile en Australie (30/n)

theguardian.com/environment/20…
Mais revenons à Lamarr Smith et sa fameuse tribune qui explique doctement qu’il ne faut pas voir que le côté obscur du changement climatique. Elle est emblématique et parfaitement contredite par ce fact-checking précis… (31/n)
factcheck.org/2017/08/co2-fr…
Mais gardez surtout à l’esprit qu’un quart des récoltes mondiales est aujourd’hui mis en danger par le changement climatique. Un quart.(32/n)

phys.org/news/2021-06-q…
Désolé pour ceux d’entre-vous qui sont déjà déprimés mais il y a donc fort à parier que nous allons devoir tracer de nouvelles Goyder’s lines et sous notre nez cette fois. (33/n)

sahistoryhub.history.sa.gov.au/subjects/goyde…
Et la semaine prochaine nous essayerons de voir comment les différentes zones agricoles du monde font face ou envisagent l’avenir. Stay tuned. (Et j'essayerai de ne pas me tromper dans la numérotation des tweets (34/34)
@threadreaderapp unroll please

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Revue Sesame

Revue Sesame Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @RevueSesame

22 Sep
On connaît le nauséabond point Godwin, mais avez-vous jamais entendu parler de la Goyder’s line ? Non, alors venez, c’est le #thread du mercredi, sortez les chapeaux et n’oubliez pas de prendre de l’eau ! On parle #Sécheresse (1/n)
Alors déjà il n’y a pas une sécheresse, mais DES sécheresses. Et c’est normé. Il y a la sécheresse météorologique. C’est assez simple à piger, c’est quand il pleut moins que d’habitude (encore que l’habitude soit une référence à manier avec précaution en la matière). (2/n)
Le deuxième stade de la sécheresse, c’est la sécheresse dite « agricole » qui se définit à partir du manque d’eau mais aussi du degré d’évapotranspiration, du degré d’humidité dans le sol, de l’état des réserves… (3/n)
Read 44 tweets
15 Sep
Un état qui décrète l’état d’urgence alimentaire, même s’il est loin, ça frappe l’imagination. C’est au Sri-Lanka, pays qui s’est distingué, aussi, en interdisant les pesticides et les engrais de synthèse en avril. Alors lien ou pas ? C’est le #thread du mercredi… (1/n)
Bon, d’abord, l’urgence dans le pays, c’est le Covid, et la troisième vague qui fait des ravages. Le Sri Lanka, lit-on partout, est au bord du gouffre, ce qui ne semble pas être une image. (2/n)
lemonde.fr/international/…
Et puis donc il y a la proclamation de l’État d’urgence alimentaire il y a quelques jours. Qui vient sanctionner une nouvelle fragilité du pays, en plus de la détresse sanitaire. (3/n)
lemonde.fr/international/…
Read 37 tweets
8 Sep
C’est la discussion de la fin d’été, et demain il y a vote. Alors on revient sur Farm To Fork et ses éventuelles conséquences sur l’agriculture envisagée dans l’étude du comité de recherche de la Commission européenne… Vous venez, c’est le Thread du mercredi ⤵️⤵️⤵️
À l’époque de sa publication, le plan Farm to Fork, penchant agricole du Green Deal, et socle idéologique de la prochaine PAC avait provoqué pas mal d’interrogations et de discussions. En particulier sur la cohérence entre les objectifs et les moyens…
Nous avions regardé en détail ce que comportait ce plan, c’est ici pour ceux qui ont manqué le train à l'époque…
Read 41 tweets
6 Sep
Ce tweet récent d'Emmanuel Macron a mis la communauté agricole sur les charbons ardents tout le week-end. Et comme c'est un sujet que nous suivons, voici quelques éléments de réflexion supplémentaires… (mini thread 1/5)
Déjà, pour savoir de quoi on parle, nous nous étions demandé ce qu'étaient les pesticides, ça permet d'y voir plus clair.
Nous nous sommes aussi demandé pourquoi les chiffres d'utilisation ne cessent d'augmenter en Franc. Les raisons vont vous surprendre. revue-sesame-inrae.fr/pourquoi-lusag…
Read 6 tweets
1 Sep
C’est la rentrée. Et nous allons parler de politique et de sciences pour de premier #thread de septembre. En nous penchant sur un prérapport qui remet l’église, la science, au milieu du village des questions alimentaires… Vous venez ? #thread (1/n)
Donc, le 23 septembre se déroulera le Food Summit, à New-York, sous l’égide de l’ONU. Le groupe scientifique mandaté par l’organisation a émis des préconisations pour atteindre les résultats attendus en 2030. (2/n)
Mais avant le sommet, il y a eu un genre de camp de base, le « pre-summit » qui s’est tenu en juillet. Le groupe scientifique y a présenté un pré-apport. Il y en a pour un moment à tout raconter mais je ne reste que dans les grandes lignes. (Les réfs en fin de thread). (3/n)
Read 40 tweets
25 Jun
C'est l'heure de la semaine de Sesame. On va beaucoup parler aliments aujourd'hui, histoire de vous mettre en appétit pour le week-end. Vous venez ? #thread (1/n)
Alors pour commencer sachez qu'il y a des tensions sur les farines de riz. C'est un ingrédient majeur pour certains segments du marché comme les aliments pour bébé ou le sans gluten. (2/n) foodmanufacture.co.uk/Article/2021/0…
Il y a aussi des tensions sur le soja, avant la guerre entre les usages énergétiques et les usages alimentaires ? (3/n) foodbusinessnews.net/articles/18944…
Read 23 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!

:(