"Et l’on a vu que des complicités dans la chaîne judiciaire pénale, au sein des services d’enquête ou des autorités de poursuite, ont pu inciter l’Église à persévérer dans cette attitude. Ce n’était pas le mandat de la CIASE que de mener des investigations en ce domaine
mais il faut souhaiter que des recherches ultérieures approfondissent la question.". Effectivement.
Pour autant, ne pas oublier le § suivant "La souffrance des personnes victimes est encore aggravée par la relativisation, voire le déni des violences subies. La relativisation tend à minorer la
nature et les impacts des agressions en ellesmêmes.
Elle vise aussi à replacer
l’Église catholique dans un contexte plus général, afin d’éloigner toute analyse
de prévalence qui pourrait se montrer spécifique au milieu ecclésial, et de pointer les dysfonctionnements partagés par d’autres organisations.
À cet égard,
on observe une forme de mimétisme entre l’attitude de l’institution ecclésiale
et l’attitude des clercs reconnus coupables, telle qu’elle ressort des entretiens
de recherche menés avec onze d’entre eux et analysés plus haut"
Et je remet une couche sur le § 800
Il est hautement probable que l’ensemble des institutions publiques et
privées confrontées à des faits de pédocriminalité ont également, pendant des
décennies, pratiqué le déni et l’occultation, fermé les yeux sur des crimes et
manifesté une complète indifférence
envers les personnes victimes : l’actualité apporte régulièrement des illustrations de leurs graves errements. Mais
aucune de ces institutions n’a connu un si grand nombre de victimes et aucune
ne tire de sa mission,
comme de ses textes fondateurs, des injonctions et des
exigences aussi pressantes envers les personnes et, spécialement, les enfants.
Dans ces conditions, en cherchant comme les autres, pour des raisons erronées qu’elle croyait à tort bonnes, à se protéger d’abord ellemême,
l’Église
catholique ne pouvait que s’exposer à une réprobation encore plus sévère.
Elle se trouve jugée à l’aune de sa mission, quels qu’aient pu être ses efforts,
incontestables, mais tardifs et inaboutis, pour reconnaître le mal fait et en
tirer toutes les conséquences"

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Maïeul Rouquette

Maïeul Rouquette Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @maieulr

14 Oct
Rapport de la CIASE : après les sources canoniques des problèmes, les sources théologiques structurelles (§864 sq)
On commence par un caveat : la CIASE s'est mis à travailler sur ce sujet non pour outrepasser son mandat, mais bien pour le creuser, car elle a été créée dans un cadre historique précis (la crise des abus) et en parallèle de réflexion théologique au sein de l'ECR
C'est, je l'avoue, la partie théologique qui m'interpelle le plus. Le plan de cette partie
Read 88 tweets
14 Oct
On continue la lecture de la CIASE. Partie sur le droit canon.
Pb 1. Un droit canon centré sur la violation du sixième commandement oubliant que l'agression sexuelle est aussi violation du 5ème commandement
Pb 2. Un droit canon centré sur le pécheur (offense à la chasteté) et le refus du scandale, plus que sur la victime
Read 9 tweets
12 Oct
Sur le pourquoi d'"éviter le scandale" dans les années 50-63
"scandaliser constitue un péché en soi, car le scandale ménage une occasion à celui qui y
assiste de pécher, notamment en renonçant à sa foi, ce qui constitue un manquement à la première des vertus théologales.
Elle explique, dans la tradition
catholique , l’indexation de la gravité du scandale sur le nombre de témoins
puisqu’il met en danger la vie spirituelle de la communauté et ce faisant, la
communauté elle-même." § 653
Read 8 tweets
12 Oct
J'arrive à la fin de la première partie du rapport de la CIASE sur l'analyse qualitative et quantitative des violences sexuelle dans l'Eglise catholique en France.
Je citerai donc la phrase de conclusion de cette 1ère partie "la lumière faite par la CIASE met au jour une réalité accablante. La commission en a conçu une exigence d’autant plus grande dans l’élaboration de son diagnostic, auquel est consacrée la deuxième partie du rapport."
Le deuxième partie est consacrée à l'attitude de l'église
Read 6 tweets
12 Oct
Analyse statistique : 4 % des victimes ont parlé au sein de l'Eglise. On aurait du trouver environ 13 000 victimes dans les archives. Soit plus du double que ce dont a effectivement trouvé. § 581
Je m'étonne pour ma part que l'écart soit finalement si faible, si on en croit les analyse quantitative plus haute.
Sur la question du ratio criminel/victime, posé par Guenois, je ne vais pas commenter, mais laisser la parole à la commission
Read 9 tweets
12 Oct
§579:"Après ces accablants énoncés statistiques et cette mise en perspective, la commission tient à souligner que le désastre représenté par les violences sexuelles dans la société française ne saurait en rien occulter la réalité et la gravité de cet autre désastre, que sont
les violences sexuelles dans l’Église catholique.
Ces violences sont en effet intolérables par elles mêmes, par leur nombre considérable et par leur absolue incompatibilité non seulement avec le droit et le respect des personnes, mais encore avec la mission de l’Église catholique et le message de l’Évangile."
Read 4 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!

:(