Le Bhoutan. Petit pays de l’Himalaya coincé entre deux géants, l’Inde et la Chine, revendique d’être un des seuls pays au monde « carbone négatif ». C’est à dire qu’il piège plus de carbone qu’il en émet. C’est le #thread du mercredi #COP26. Vous venez ? (1/n) ⤵️
Alors déjà sachez que des pays « carbon negativ » il n’y en pas pas des masses. Sur Mars on sait pas mais sur terre ils sont deux ou trois. Il y a donc le Bhoutan dont nous allons parler aujourd’hui. Mais aussi le Suriname (ex-Guyane hollandaise) et Panama… (2/n)
Là je vous pose une question. Quels points communs ont tous ces pays ? Je vous donne les réponses en fin de thread que vous ayez le temps de réfléchir… (3/n)
Revenons donc au Bhoutan. Nous allons commencer par un peu de géographie, au cas où vous seriez un peu perdus. Nous sommes aux pieds de l’Himalaya (façon de parler, le pays compte des sommets à 7000 m)… (4/n)
C’est un petit pays, moins de 40 000 km2, ce qui le place pile entre la Suisse et les Pays-Bas. Sa population atteint 800 000 hab., soit un peu moins que la population de Marseille… Il figure à la 129e place sur l’indice du développement humain. (5/n)
hdr.undp.org/en/composite/H…
C’est un pays souvent cité avant que nous accordions de l’attention à la question du carbone, parce qu’il a souhaité rompre avec les indicateurs occidentaux de richesse. En substituant le BNB, Bonheur national brut au PIB, produit intérieur brut. (6/n)
info.arte.tv/fr/bhoutan-au-…
Le Bhoutan est le seul à utiliser son indice, mais l’occident, enfin, l’ONU, s’est aussi doté d’un indicateur de bonheur… Les résultats sont un peu différents. (7/n)
atlasocio.com/cartes/recherc…
Bon, cela dit quand on se réfère aux indices connus, le PIB donc, le Bhoutan est crédité d’un peu plus de 3000 $ par habitant et par an (2,4 milliard de dollars pour le pays). Contre 40 000 $ pour la France et le Japon. (8/n)
Mais revenons au carbone. Le Bhoutan est un pays performant en la matière parce qu’il a en grande partie, du fait de son isolement, échappé au développement. Le premier ascenseur y a été installé il y a une dizaine d’années (mais sans gratte-ciel c’est pas utile)… (9/n)
D’ailleurs, il se dit qu'aucun immeuble n'y dépasse six étages et Il n’y a pas de feux rouges racontait @FredMetzo dans une chronique pas si ancienne. (10/n)

franceinter.fr/emissions/les-…
C’est aussi un pays qui consomme peu de pétrole, moins de 400 kilos par an et par personne (contre plus de quatre tonnes en France). La population y est aussi encore pour près des deux tiers rurale et dépend directement de l’agriculture. (11/n)
Mais trêve de plaisanteries, je vous laisse consulter toutes ces données et plein d’autres ici, vous pourrez avoir une vue plus précise (12/n)
datacommons.org/place/country/…
En matière de carbone, le pays produit moins de 2,5 millions de tonnes de CO2 et les exportations d’électricité hydraulique vers l’Inde en particulier pourront effacer 22,4 millions de tonnes de CO2 en 2025. #tranquille (13/n)

edition.cnn.com/2018/10/11/asi…
On comprend vite à s’y pencher que ce statut de pays « carbon negativ » n’est pas vraiment dû aux efforts fournis pour réduire les émissions mais plutôt à la modestie du développement. Là où cela tranche, c’est que le Bhoutan compte bien le rester (14/n)

adb.org/sites/default/…
C’est à dire neutre, au pire, en dépit d’un développement qu’il tente de contrôler, des transports et en particulier du tourisme soumis à d’importantes taxes. Il faut y régler un droit d’entrée avant d’y pénétrer.
Le bien-être et la neutralité carbone sont d’ailleurs deux des arguments forts de la promotion touristique du pays… (15/n)
carbonneutralbhutan.com/whybhutan
Pour conserver son statut, le pays peut compter sur ses immenses ressources hydroélectriques et ses forêts. (16/n)

nationalgeographic.fr/environnement/…
Des forêts qui sont aujourd’hui protégées, elles couvrent 72 % du territoire du pays et la part du territoire qui lui est consacrée ne pourra descendre en dessous de 60 % selon la loi du pays. (17/n)

medium.com/2030magazine/h…
Mais le pays s’est aussi fixé d’autres objectifs, d’ici à 2030. Parvenir à zéro émission de gaz à effet de serre et ne plus produire de déchets. (18/n)
gvi.co.uk/blog/bhutan-th…
Pour autant, l’affaire n’est pas dans le sac. La consommation de produits pétroliers ne cesse d’augmenter, elle est passée de 100 kg à près de 400 en une vingtaine d’années… Les projections prédisent qu’à surface de forêt égale, les émissions peuvent doubler d’ici 2040… (19/n)
… sans que soit remis en cause le statut du pays vis à vis du carbone à moyen terme, la stratégie développée aujourd’hui devant prévenir un faux pas. (20/n)
lcs-rnet.org/wp-content/upl…
D'ailleurs, ça donne ça en termes d'émissions de CO2. (21/)
Il n'est pas inintéressant de comparer cette courbe avec celle de la France. (22/n)
Le pays s’est aussi distingué comme étant le premier à revendiquer d’atteindre une agriculture complètement bio. Vous vous souvenez, nous avions évoqué ce sujet il y a quelques semaines dans le thread consacré au Sri Lanka (23/n)
Lancé en 2003 cette transition vers la bio devait aboutir en 2020. Ce qui ne fut pas le cas. Les projets furent amendés à plusieurs reprises et l’horizon envisagé aujourd’hui est plutôt fixé à la fin de la décennie en cours. (24/n)
Si certaines régions du pays ont bien avancé, d’autres sont encore assez loin du compte. (25/n)
arc2020.eu/bhutan-food-so…
Et si la responsabilité du Bhoutan ne peut-être impliquée dans le changement climatique, le pays ne pourra se soustraire à ses impacts sur l’agriculture (26/n)
…tureandfoodsecurity.biomedcentral.com/articles/10.11…
Ce qui est intéressant dans cette expérience du Bhoutan , c’est que cette ambition bio est doublé d’un autre objectif, l’autosuffisance alimentaire. Cela double le défi.(27/n)
thebhutanese.bt/moaf-proposes-…
Et les objectifs ne sont pas atteints cette année pour le riz. Mais de toute cela nous reparlerons plus longuement plus tard. (28/n)
kuenselonline.com/rice-self-suff…
Si vous voulez réviser, et prendre des notes pour plus tard, sur les ambitions des uns et des autres en matière de neutralité carbone, c’est par là ! (29/n)
climatechangenews.com/2019/06/14/cou…
et pour les entreprises, c’est par là (30/n)
zerotracker.net
Sinon, les caractéristiques communes des trois pays s’annonçant comme piégeant plus de carbone qu’en émettant sont donc un niveau de développement (au regard des critères occidentaux) relativement faible et la présence de forêt sur une grande part du territoire… (31/n)
Si vous êtes curieux du Suriname et de sa neutralité, c’est par là (32/n)
news.un.org/en/story/2020/…
Et pour le dernier du club, Panama, c’est par là (33/n)
grupoconsultorefe.com/recursos/latam…
Et bonne #COP26 !
en panne ? @threadreaderapp unroll please little bot

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Revue Sesame

Revue Sesame Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @RevueSesame

27 Oct
Éco, nutri, transfo… Le XXIe siècle sera « Score » ou ne sera pas. Et vu le bazar de ces dernières semaines, nous allons y regarder de plus près. Dis Tonton pourquoi le E te fait tousser ? C’est le #Thread du mercredi. Vous venez ? (1/n)
Alors l’histoire du Nutriscore c’est un peu comme la marée dans les ports bretons, ça s’en va et ça revient. Dernier épisode en date, la fronde des fromages… Cela date de cet été, même si quelques banderilles avaient été plantées avant. (2/n)
Ce n’est pas très vieux mais on se souvient de cette campagne au moment où il était question de l’adoption du Nutriscore. (3/n)
quechoisir.org/actualite-nutr…
Read 35 tweets
20 Oct
Personne ne contestera que l’agriculture mondiale est mise en tension par le changement climatique. Mais un élément pourrait précipiter les évolutions et adaptations : les assurances agricoles. C’est le #thread du mercredi. Vous venez ? (1/n)
Dans une interview à Sesame (#6), Thierry Caquet, directeur scientifique environnement de l’INRAE expliquait que « Le système est fragile, les intrants ne peuvent pas tout, le système d’assurances trouvera sa limite. » (2/n)
revue-sesame-inrae.fr/climat-et-agri…
Il signifiait par là que face au changement climatique, il arrivera un moment où il ne sera plus possible d’indemniser les pertes. Et qu’il faudra alors changer le fusil d’épaule. Si nous ne sommes pas encore à ce stade en France… (3/n)
Read 38 tweets
13 Oct
Il est clair que ça ne va pas se faire sans casse et que les paysages du monde entier en seront profondément affectés… Mais les méninges sont déjà au travail pour tenter d’adapter l’agriculture au(x) temps futur(s). C’est le #thread du mercredi. Vous venez ? (1/n)
Après une pause (involontaire), reprenons le cours des choses. Nous nous sommes penchés il y a trois semaines sur les sécheresses et avons vu qu’avec le changement climatique, les lignes, et pas seulement celle de Goyder, allaient bouger… (2/n)

threadreaderapp.com/thread/1440692…
Puis il y a deux semaines, nous avons cherché à savoir s’il n’y aurait pas une ou deux bonnes nouvelles à gratter dans ce concert déprimant… Avec une réponse simple, oui mais non, mais en fait… NON. (3/n)

threadreaderapp.com/thread/1440692…
Read 42 tweets
29 Sep
La semaine passée nous avons parlé sécheresse et changement climatique. Et @BValiorgue nous suggérait d’aller voir s’il n’y aurait pas par hasard des bénéfices à en attendre. On l'a fait. Attention la suite va vous surprendre. #thread du mercredi (1/n)
Donc, la semaine dernière, pour ceux qui étaient distraits, nous avons fait un peu le tour des sécheresses de l'année et commencé de regarder leurs dans les zones les plus touchées. C’est là (2/n)
Peut-on donc attendre du mieux du changement climatique. Pourrait-il avoir des effets bénéfiques sur l’agriculture ? Alors OUI, cela peut-être favorable. Mais. Il y a un ÉNORME mais. (3/n)
Read 35 tweets
22 Sep
On connaît le nauséabond point Godwin, mais avez-vous jamais entendu parler de la Goyder’s line ? Non, alors venez, c’est le #thread du mercredi, sortez les chapeaux et n’oubliez pas de prendre de l’eau ! On parle #Sécheresse (1/n)
Alors déjà il n’y a pas une sécheresse, mais DES sécheresses. Et c’est normé. Il y a la sécheresse météorologique. C’est assez simple à piger, c’est quand il pleut moins que d’habitude (encore que l’habitude soit une référence à manier avec précaution en la matière). (2/n)
Le deuxième stade de la sécheresse, c’est la sécheresse dite « agricole » qui se définit à partir du manque d’eau mais aussi du degré d’évapotranspiration, du degré d’humidité dans le sol, de l’état des réserves… (3/n)
Read 44 tweets
15 Sep
Un état qui décrète l’état d’urgence alimentaire, même s’il est loin, ça frappe l’imagination. C’est au Sri-Lanka, pays qui s’est distingué, aussi, en interdisant les pesticides et les engrais de synthèse en avril. Alors lien ou pas ? C’est le #thread du mercredi… (1/n)
Bon, d’abord, l’urgence dans le pays, c’est le Covid, et la troisième vague qui fait des ravages. Le Sri Lanka, lit-on partout, est au bord du gouffre, ce qui ne semble pas être une image. (2/n)
lemonde.fr/international/…
Et puis donc il y a la proclamation de l’État d’urgence alimentaire il y a quelques jours. Qui vient sanctionner une nouvelle fragilité du pays, en plus de la détresse sanitaire. (3/n)
lemonde.fr/international/…
Read 37 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!

:(