Chronique de la santé publique en miettes - épisode 7341

Hier, ma fille se tord la cheville au collège.
Habituée –hélas !– de ce genre de blessure, on lui ramène ses béquilles en allant la récupérer.

Lendemain matin : on cherche un RV avec un généraliste pour elle.
⬇️
8h00 pile : l'heure où le cabinet du médecin traitant ouvre son standard.

Appel... message d'attente... au bout de 5 min ça raccroche tout seul.

On recommence.

Standard saturé.
On recommence.
Standard saturé.
On recommence.

Appel, attente 5 min, ça raccroche.
⬇️
Le même cirque se poursuit jusqu'à 9h.

Je m'y attendais : j'ai posé ma journée. Parce que je peux m'offrir ce luxe.

Je prends la voiture pour aller sur place : il y a 5 médecins dans le cabinet.
Et d'après Maiia, il y en a au moins 1 qui a de la place...
⬇️
...mais c'est réservé à la patientèle connue !

Là, tu penses au serment d'Hippocrate, qui n'a jamais prévu de clause d'exclusivité dans les soins.
Tu penses aux médecins retraités, pas remplacés.
Tu penses au putain de numerus clausus, maintenu volontairement à un chiffre ⬇️
insuffisant pendant que la population continuait de grandir, par des technocrates irresponsables que seul le bilan financier de la sécu intéresse, et pas le bilan de santé désastreux de la population.

Bref.
Arrivé sur place : la secrétaire médicale est au téléphone.⬇️
Elle s'occupe de régler un problème d'ordonnance à renouveler pour un patient.

Vient le moment où elle raccroche et se retourne vers deux médecins venus aux nouvelles.

Là tu apprends que la ventilation du cabinet est en rade.
Tu penses COVID, ventilation, purificateur d'air.
⬇️
C'est ton tour de parler.
Tu expliques le problème, ta gamine en béquilles à côté de toi appuyant tes propos.

Tu dis que tu as essayé d'appeler pendant 1h.
La secrétaire médicale, blasée, ne relève pas.

⬇️
Tu te demandes combien elle est payée pour supporter le ras-le-bol des patients, gérer les ordonnances perdues, les décalages de rendez vous, les urgences de tout poil.
Sans doute pas très lourd.

Tu te dis qu'il y a un deuxième siège à côté d'elle, et qu'il y a largement assez⬇️
de taff pour une deuxième personne, histoire de soulager la première et de l'aider à faire son boulot : organiser au mieux le parcours de santé des patients et la dispo des toubibs.

Mais tu sais que dans ce monde de rapiats qu'est devenu notre joyeux pays, payer deux personnes⬇️
pour faire le travail de deux personnes, c'est déjà à la limite de l'hérésie économique.

La secrétaire répond : je vous donne un RV à midi avec le docteur Bidulechose.
La porte sera peut être fermée, faudra sonner au nom Trucmachin.

Là tu te dis que le toubib va sans doute⬇️
prendre sur sa pause déj pour soigner ta gosse. Et tu es content pour elle, mais pas content pour lui.
Parce qu'on bosse pas bien quand on enquille les heures sans pause et qu'on bouffe sur le temps de repos et de repas.

Parce que quand tu choisis d'étudier pour 8-10 ans ⬇️
après le bac et devenir toubib, c'est pas pour porter à toi tout seul toute la misère du système médical, et accumuler les heures et les heures et les heures, à mal faire le boulot que tu veux vraiment faire bien.

Là je pense à mon neveu qui avance dans ses études de médecine.⬇️
J'espère qu'il ne sera pas cramé par ce métier.

J'espère qu'il deviendra un nouveau Martin Winckler, et qu'il pourra bien faire son taff et vraiment soigner les gens, plutôt que de devenir un automate industriel de l'appareil de santé.

Là je pense à la T2A, à toutes les ⬇️
saloperies pseudo réformatrices imposées à la santé publique française depuis des décennies, qui obligent les soignants à chier de la paperasse pendant 20 à 30 voire 40% de leur temps de travail, plutôt que soigner.

Parce qu'il faut compter les € plutôt que panser les plaies.⬇️
Là je me rappelle, avec une colère sourde, que c'est un problème collectif qui doit être réglé par une solution collective.

Je me rappelle que la solution à ce problème issu de politiques publiques désastreuses est une politique publique vertueuse qui s'attaque à la racine.
⬇️
Je me rappelle des propositions de l'#unionpopulaire pour la santé publique.

Et de nouveau, je me dis qu'il nous faut à tous l'#AvenirEnCommun, très vite, pour soigner le système qui soigne, et changer tout ce qui nous précipitera dans le mur si on n'y fait rien.
⬇️
Et enfin je suis content de soutenir la candidature #Melenchon2022 pour y arriver, pour nous tous et nous toutes.

Il faut que ça change.
Et pour ça, #MelenchonDoitGagner
@threadreaderapp unroll please

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Guy-Ohm Lanonymousse 🔻

Guy-Ohm Lanonymousse 🔻 Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @TheG4rF

15 Jul
En cas de controverse sur un mot, il est toujours utile de se remémorer sa définition.
Parlons de #dictature :
⬇️
Sommes-nous en dictature, au sens de la définition du dictionnaire ?
En temps normal, non.
En ce moment, c'est nettement moins clair.
Voici pourquoi.
⬇️
En temps normal, le principe républicain de séparation des pouvoirs empêche que le pouvoir exécutif soit exercé sans contrôle et de façon autoritaire.
Le pouvoir de l'exécutif est normalement cadré par le bloc constitutionnel, et limité par celui-ci et par la loi.
⬇️
Read 41 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!

:(