Combien faut-il d’#hectares pour #nourrir une personne ? Question simple et souvent posée. Mais à question simple, comme tjs, réponse compliquée… C’est comme le refroidissement du fût du canon, ça dépend… Mais pas du vent ! Vous venez ? C’est le #thread du mercredi 1/n
Pour innocente qu’elle est donc, cette question a à voir avec notre thread d’il y a une quinzaine, vous vous souvenez ? Land sparing et land sharing… Elle illustre bien la problématique, vous allez comprendre… 2/n
Alors quand on commence à chercher sur les internets une ébauche de réponse on se dit qu’on a mis le doigt dans un rôle d’engrenage. D’une part en raison de la diversité des modèles mais aussi parce que c’est une question un peu politique. 3/n
Le chiffre qui revient le plus souvent c’est environ un demi-hectare par tête, notamment dans un papier de Norman Myers publié dans Current Science (1999) à propos de la future révolution verte. Ce demi-hectare est pensé dans l’optique de la sécurité alimentaire. 4/n
Il y explique en outre que rares sont les pays les plus peuplés qui disposent en moyenne de plus de 2 500 m2 et fixe à 700 m2 le minimum vital pour une diète végétarienne et à condition que l’agriculteur soit très performant. 5/n

jstor.org/stable/24100752
(D’ailleurs, cette information, reprise dans les termes exacts est aussi attribuée à la FAO en 1993, mais je n’ai pas su en retrouver trace. Aurez-vous plus de chance ?) 6/n
Aux États-Unis, David Pimentel (Cornell University) estimait en 1994 à 1,2 acre (4 800 m2) la surface par habitant nécessaire pour nourrir les habitants du pays avec leur diète actuelle quand le potentiel était de 1,8 acre… Il y avait de la marge 7/n
Mais il prévenait aussi qu’en 2050, il n’y aurait plus que 0,6 acre, soit 2 428 m2 disponible par habitant en raison de l’augmentation de la population du pays… Et que le pays cesserait d’être exportateur en… 2025. 8/n
dieoff.com/page40.htm
Chez nos voisins suisses, pour qui l’espace agricole n’est pas une question poétique compte tenu de la géographie du pays, des calculs ont été menés pour l’agglomération de Bâle. C’est un papier qui date d’une dizaine d’années. Avec des résultats sensiblement différents 9/n
On y apprend que, hors boisson, la surface nécessaire pour nourrir un habitant dans le schéma de consommation d’alors était de 1 764 m2 et pouvait être ramenée à 1 087 m2 si la diète était assujettie aux contraintes spatiales. Le papier est là. 10/n

agrarforschungschweiz.ch/wp-content/upl…
Chez nous, @ademe s’est attelé au calcul. Mais on est bien d’accord, c’est un calcul théorique, dans l’absolu. D’ailleurs, l’agence emploie le terme d’empreinte. C’est-à-dire que l’étude a transformé notre consommation en surface (avec importations) 11/n
futura-sciences.com/planete/actual…
L'agende finit par conclure que « l’empreinte sol moyenne d’un Français varie entre 1 200 et 5 300 m2 » selon la nature de son régime (plus ou moins végétarien ou carné) en agriculture conventionnelle… Et de 1 616 m2 à 7 519 m2 en agriculture bio. 12/n
Vous avez ci-dessous le détail des différentes diètes étudiées (de carnée à végétarienne) sur une année en agriculture conventionnelle… 12/n
Et ci-dessous le même détail pour les mêmes diètes mais uniquement constituée d’aliments bios. 14/n
Et la partie complète du rapport consacré à l’empreinte agricole est là. C'est cadeau. (Enfin contre votre adresse mail quand même 🧐#rgpd mais c'est une autre histoire) 15/n

librairie.ademe.fr/produire-autre…
Et dans les systèmes alternatifs, comme la permaculture, parés de toutes les vertus productives ? Dans un solide post de blog sur le site de l’asso parisienne Le sens de l’humus, l’auteur appelé Fabien, douche quelques belles et nobles volontés… 16/n
… Il rappelle que vouloir se nourrir seul est compliqué… Qu’il faut maîtriser des techniques poussées, de la rigueur, mettre beaucoup de travail. Il estime, par son expérience, à 1 000 m2 le minimum nécessaire pour nourrir une personne… 17/n

senshumus.org/2007/06/07/com…
Mais vous pouvez aussi faire vos propres évaluations pour prendre la mesure de la complexité de la question. Pour cela vous pouvez utiliser le simulateur Parcel mis en ligne par @Terredeliens @fnab_bio. 18/n
C’est un outil qui permet d’envisager la transition alimentaire à l’échelle d’un territoire et assez ludique à l’usage. Donc, j’avoue, j’ai joué. Vous trouverez, pour les sourcilleux, le détail des méthodes de calcul là… 19/n
parcel-app.org/assets/pdf/BAS…
Avec cette précision apportée, plus l’échelle est petite moindre est la précision des résultats. J’ai donc pris une communes en jouant avec les curseurs proposés, réduction de la part carnée et bio/pas bio. 20/n
Avec dix hectares, à Ille-sur-Têt, charmante bourgade des Pyrénées-Orientales, Parcel prévoit que je puisse nourrir 15 personnes en système conventionnel au régime qui est le nôtre aujourd’hui. 21/n
Avec cette répartition spatiale… 22/n
En usant ensuite des curseurs proposés, en réduisant la consommation de produits animaux (et non seulement de viande) de 25 %, le nombre de personnes nourries grimpe à 24. 23/n
Puis en réduisant la consommation de produits animaux de 50 % le chiffre grimpe à 37 personnes, avec cette répartition. 24/n
Quand on passe en tout bio, le nombre de personnes dont l’alimentation est pourvue par 10 hectares tombe à 8 personnes avec le régime actuel et 13 personnes avec un régime où la consommation de produits animaux est à -25 %. 25/n
Avec cette répartition spatiale. 26/n
Vous l’avez bien compris et c’est assez intuitif finalement quand on y pense, c’est bien la diète adoptée par les populations qui va jouer sur les surfaces requises pour les nourrir. Avec un delta très important parfois… 27/n
… comme le montre ce papier de Christan J. Peters de juillet 2007 publié dans Renewable Agriculture and Food Systems sur l’État de New-York… Puisque les besoins vont de 1 800 m2 à 8 600 par personne… Selon la diète adoptée… 28/n
Mais il met aussi en évidence certains paradoxes qui nécessiteront des arbitrages politiques. Comme celui quoi voit les régimes végétariens riches en gras finalement plus gourmands en surface que certains régimes peu gras mais modérément carnés… 29/n
Le papier est là si vous voulez cogiter la question. 30/n

cambridge.org/core/journals/…
Tout est donc question du point de vue adopté, nutrition, agriculture, durabilité…Il faut composer avec toutes ces dimensions. Vous en avez un commentaire fort intéressant, avec ouverture sur le locavorisme 31/n
tclocal.org/2009/06/can_ne…
Et si vous voulez aller encore plus loin sur ce sujet, il y a cet autre papier plus (2 016) récent de C.J. Peters qui met au banc d’essai 10 régimes alimentaires pour évaluer leur impact sur l’occupation des sols agricoles. 32/n
Le papier est là 33/n online.ucpress.edu/elementa/artic…
Bon, je voulais faire un truc simple, c’est encore manqué ! Mais vous pouvez calculer les ressources de votre commune avec Parcel ! Et poster les screens à la suite de ce fil ? 34/34
parcel-app.org
@threadreaderapp unroll please

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Revue Sesame

Revue Sesame Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @RevueSesame

1 Dec
Le carbone on parle, on le regarde s’accumuler dans l’atmosphère. On aimerait bien, aussi, le stocker massivement pour éviter que la planète devienne une rôtissoire. L’agriculture a un rôle à jouer là-dedans. Vous venez ? C’est le Thread du mercredi ! (1/n) ⤵️⤵️⤵️
Alors le carbone c’est comme l’eau, il va, vient repart. Émis par les activités humaines en grande partie, il se glisse dans l’atmosphère avant d’être capturé par les végétaux. Le problème, car il y a un problème, c’est le déséquilibre. (2/n)
Nous émettons trop de carbone pour qu’il soit absorbé par les végétaux et depuis trop longtemps. Genre 133 milliards de tonnes depuis le début de la révolution industrielle… Donc le carbone s’accumule là où il ne faut pas… (3/n)
Read 42 tweets
24 Nov
Land sparing versus Land sharing. Si le sujet n’est pas vraiment grand public, il fait l’objet d’âpres discussions. En clair, pour résoudre les problèmes qui sont les nôtres (alimentation, environnement) vaut-il mieux intensifier ou extensifier ? #thread du mercredi. ⤵️⤵️(1/n)
Alors oui, le débat est à la fois technique et philosophique mais aussi très clivant. De quoi parle-t-on ? De deux approches opposées pour résoudre notamment la question de la pression que font peser l’homme et son agriculture sur le milieu naturel. (2/n)
La question de fond c’est donc comment parvenir à concilier la nécessité de subvenir aux besoins de 9 à 10 milliards d’humains (les quatre F, Food, Feed, Fibre and Fuel) tout en produisant des externalités positives pour la biodiversité et l’environnement. (3/n)
Read 35 tweets
22 Nov
Un chasseur attaqué, un ours tué. Le nouvel épisode de la saga des grands prédateurs remet une pièce dans la machine. Mais au delà du fait divers, ce sont bien des questions de sociétés qui bouillonnent dessous (mini-thread du lundi) Vous venez ?

francetvinfo.fr/decouverte/our…
Si vous êtes familiers de Sesame, vous savez que ce sont des sujets que nous suivons depuis longtemps. Parce qu’ils sont, quelque part, un point saillant des conflits latents entre le monde rural et la ville, la campagne et l’État, la tradition et l’écologie, etc. etc.
En tout début d’année dans une chronique comme toujours percutante Sergio Dalla Bernardina nous invitait à réfléchir aux images diffusées sur ces questions et à surtout ne pas les tenir pour argent comptant.

revue-sesame-inrae.fr/ours-loups-mon…
Read 13 tweets
17 Nov
C'est le nouveau Sesame & c’est presque une habitude, feuilletons ensemble le sommaire de ce beau #10 (déjà). De la Lituanie à la cancel culture chez les insectes en passant par les vautours, les lynx et les antibiotiques et le Care, pas de quoi s’ennuyer ! Vous venez ?  ⤵️⤵️
D'abord Antanas Maziliauskas nous explique qu’en Lituanie, ministères de l’env. et de l’agri s'entendent & financent la mise en place de systèmes de drainages intelligents. Pour ⤵️le lessivage des sols et faire progresser les rendements… #Bruitsdefond issuu.com/mission-agrobi…
Quand il se rend à @Jardiland Sergio Dalla Bernardina en peut s’empêcher de penser au plumard d’Ulysse et aux Husky de Perpignan… Parce que parfois on achète surtout l’histoire des autres… #Bruitsdefond
issuu.com/mission-agrobi…
Read 20 tweets
10 Nov
Le Bhoutan. Petit pays de l’Himalaya coincé entre deux géants, l’Inde et la Chine, revendique d’être un des seuls pays au monde « carbone négatif ». C’est à dire qu’il piège plus de carbone qu’il en émet. C’est le #thread du mercredi #COP26. Vous venez ? (1/n) ⤵️
Alors déjà sachez que des pays « carbon negativ » il n’y en pas pas des masses. Sur Mars on sait pas mais sur terre ils sont deux ou trois. Il y a donc le Bhoutan dont nous allons parler aujourd’hui. Mais aussi le Suriname (ex-Guyane hollandaise) et Panama… (2/n)
Là je vous pose une question. Quels points communs ont tous ces pays ? Je vous donne les réponses en fin de thread que vous ayez le temps de réfléchir… (3/n)
Read 36 tweets
27 Oct
Éco, nutri, transfo… Le XXIe siècle sera « Score » ou ne sera pas. Et vu le bazar de ces dernières semaines, nous allons y regarder de plus près. Dis Tonton pourquoi le E te fait tousser ? C’est le #Thread du mercredi. Vous venez ? (1/n)
Alors l’histoire du Nutriscore c’est un peu comme la marée dans les ports bretons, ça s’en va et ça revient. Dernier épisode en date, la fronde des fromages… Cela date de cet été, même si quelques banderilles avaient été plantées avant. (2/n)
Ce n’est pas très vieux mais on se souvient de cette campagne au moment où il était question de l’adoption du Nutriscore. (3/n)
quechoisir.org/actualite-nutr…
Read 35 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal

Or Donate anonymously using crypto!

Ethereum

0xfe58350B80634f60Fa6Dc149a72b4DFbc17D341E copy

Bitcoin

3ATGMxNzCUFzxpMCHL5sWSt4DVtS8UqXpi copy

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!

:(