, 69 tweets, 6 min read Read on Twitter
La répartition des tâches entre les femmes et les hommes dans le travail de la conversation
infokiosques.net/imprimersans2.…
Les femmes sont-elles bavardes ?
MOINS q les hommes.
Alors pk dire q les femmes sont bavardes ?
Parce q la norme pour les f est le silence
"On demande d’ailleurs avant tout aux femmes d’être vues plutôt qu’entendues"
si tu t'ennuies pendant l'été, cette lecture peut t'aider à comprendre pk les femmes ne prennent pas la parole :)
Pratiques conversationnelles des hommes : interrompre les femmes

Quelle surprise !
(spoiler : non)
D'ailleurs, pr contrer le manterrupting, les conseillères d'Obama avaient mis en place la stratégie de l'amplificat°
lemonde.fr/idees/article/…
Si l'interruption n'est pas systématiq dans les dialogues non mixtes (femmes/femmes ou hommes/hommes), elle l'est dans les dialogues mixtes.
Ds la plupart des cas (96% dans l'étude rapportée), ce st les hommes qui interrompent les femmes.

Surprenant hein ?
(spoil : non, tjs pas)
(pardonnez mon cynisme, mais quand j'explique à un mec qu'il m’interrompt et qu'il ne fait pas avec ses collègues hommes, il s'offusque)
(et on me réassigne le rôle de la féministe frustrée et hystérique qui voit le mal partout. Et qui fait à son tour du sexisme. lol)
Cette étude (West & Zimmerman dans Language and Sex de Thome & Henley) a été reproduite : on trouve à peu près tjs les mm résultats
West a même reproduit l’expérience entre patient.e et docteur.e.
Toujours dans le cadre de conversations mixtes femmes/hommes)
Dans les interactions où la femme est patiente et l'homme médecin, l'homme lui coupe la parole.
Mais peut être est ce lié à la profession ?
Dans les interactions où la femme est médecin et l'homme patient, l'homme lui coupe quand même la parole.
Le genre passe avt la profession
Dc vs imaginez bien q si on recoupe ça avec le sentiment des f à se sentir - légitime, c ULTRA chiant de prendre la parole en tant q f
Autre point.
Dans les conversat°, on utilise d "réponses minimales " (hochement de la tête, "mmm", "oui", "ok"...) signifiant notre intérêt
Réponses minimales placées au tac o tac.
Les hommes faces aux femmes ont tendance à retarder leurs réponses minimales.
Ce qui signale généralement désintérêt et inattention.
(vous pouvez tenter l’expérience chez vous :
répondrez "oui oui" 2 secondes après la fin de la phrase de votre interlocuteur/trice.
Répétez ça 3-4 fois de suite. Ça devrait bien énerver votre interlocuteur/trice. Parfait pr déclencher 1 prise de bec ac votre partenaire)
C interruptions et c réponses minimales retardées ont pour conséquences de faire taire les femmes
(puisqu'elles ne se sentent pas écoutées)
Pire, le silence des femmes peut être interprété par les hommes comme un encouragement à continuer de les interrompre.

🙄
Ben ouais, vu qu'elles disent rien, c'est qu'elles s'en moquent. Ou qu'elles ont compris qu'elles disaient de la merde.
(logique non ?)
Les interruptions systématiques des hommes sur les femmes permettent donc aux hommes de contrôler la conversation. C un outil de domination
Quand les h interrompent les f, ce n'est généralement pas pour continuer les propos des f, mais continuer leur propre propos.
Les f se taisent donc.
Les h remarquent de suite quand un autre h se tait suite à une interrupt°. Mais bcp - qd c une f qui est interrompue.
Conséquences, les sujets abordés par les hommes sont plus largement discutés que les sujets abordés par les femmes
Fishman s'est aussi penchée sur les interract° f/h
Elle s'est aperçue q les f posaient 2,5 x plus de q° q les h dans les interract° mixtes
C une stratégie leur permettant de s'assurer de participer à l'interract°
Dans le même but, elles utilisent aussi 2x plus les "tag quest°
("tu sais quoi ? "ok ?"). Cela permet également de s'assurer de l'attention de l'interlocuteur
(les enfants font pareils face aux adultes)
Et enfin, elles utilisent aussi deux fois plus les marques d'attention lors d'une interract° (ex : les réponses minimales)
Je m'arrête là. Je dois aller récupérer mes plantes carnivores chez le baby-sitter.
#3615malifelété
Pr résumer : les f parlent - q les h, se font interrompre /les h, et ce malgré le fait q'L utilisent 2x plus de stratégie marqt leur intérêt
Pr caricaturer, ds les conversat° mixtes, les f ont le choix entre se taire, ou dépenser 2x plus dénergie... pr au final ne pas être écoutée
D'où l’intérêt des réunions et discuss° SANS HOMME.
Parler, être écouter, et sans s'épuiser.
Et là on ne fait que parler des mécanismes de conversation, même pas du contenu hein !
En revanche, c marq d'intent° des f sont utiles aux h : ça permet aux h de développer leur sujet.
En bref, les h parlent, les f soutiennent
La répartition inégales des tâches selon le genre, c'est aussi dans les conversat° et interract° q ça se joue
Mais pk n'y a t il pas plus de gen.te.s pour s'offusquer de cette répartition asymétrique du travail interactionnel me direz vous ?
Tout simplement parce qu'on essentialise le travail interactionnel d f
"c dans leur nature de soutenir les autres et d'être à l'écoute"
LOL
(un peu de la même façon q "c'est normal qu'elles s'occupent des enfants")
cette stratégie d'essentialisation (renvoyer l'individu à son genre) permet de nier le travail des femmes
"Le travail n’est pas vu comme ce que font les femmes, mais comme faisant partie de ce qu’elles sont"
(ce mécanisme est utilisé dans tous les travaux que font les femmes et qui sont invisibilisés : travail domestiq, charge mentale...)
Et que se passe t il si une femme décide de ne pas se taire à la suite de l'interrupt° d'un homme ?
Elle est rapidement remise à sa place
Transgresser la hiérarchie de genre lors d'une conversat°, c s'exposer à de l'hostilité "tu es trop bavarde" "laisse moi finir de parler"...
Aparté : lors d'une conférence publique sur mon travail, un h m'interrompt pour me poser une q°. Je lui expliq qu'on verra ça + tard, et q
c malpoli et sexiste d'interrompre une f. Il m' demandé de sortir là de suite des chiffres, de sources mes propos, s'est emporté,
J'ai du finir par me taire (haussement de voix, débit important, impossible pour moi d'en placer une). Il est finalement parti, vexé.
Et que se passe t il si une femme adopte le comportement conversationnel d'un homme ? Elle sera vue comme agressive et castrateur
Deborah Tannen utilise d'autres outils pour analyser les conversat° f/h
Elle se réfère à la constructi° de la masculinité et de la féminité
Plus précisément, "la masculinité se construirait par la séparation d’avec la mère et la féminité par l’attachement à la mère"
En gros, la construction de la féminité est tournée vers l'autre (la famille, lae conjoint.e), tandis q la masculinité est tournée vers soi
Pr donner un exemple un peu parlant, parlons sexualité.
Dans l'enquête CSF (grande enquête sur la sexualité des français.e.s, on a demandé
aux f et h ce que signifiait pour elleux leur 1ère exp sexuelle (comprendre "1er coit hétérosexuel)
Pr les f, la 1ere exp sexuelle est majoritairement "l'expression du couple". Pr les h "une expérience individuelle"
Cette construct° de la masculinité (vers soi) et de la féminité (vers l'autre) ont d conséquences ds TOUS les domaines de la vie
Mais revenons à nos moutons et nos interactions.

Cette construction de la fém et de la masc ont également des répercut° sur les interract°
Les objectifs ne sont pas les mêmes.
Alors que les femmes cherche à maintenir le réseau, les hommes cherchent à affirmer leur indépendance
"Si la question de l’homme est : "Est-ce que tu me respectes ?", celle de la femme est : "Est-ce que tu m’aimes ?" (Tannen 1993)"
Cette différence d'objectif interractionnel peut ê extrêmemt frustrante pr les f
(je veux ê rassurée sur notre intimité, il me parle de lui)
L'approche de Tannen a néanmoins d limites : elle préconise d'accepter c différences interracionnelles, ce qui supprimerait les =/= de genre
Invisibilisant totalement les hiérarchies de genre, niant l'oppression exercée par les h lors d interractions avec les f
Crawford critique Tannen et sa conception d'incommunication car elle participe à la culture du viol
ette incommunication entre les genres sert d'argument au viol commis par d hommes connaissant leur victime (la "zone grise")
en niant les rapports de domination (qui sont TOUJOURS à l'avantage des hommes)
BREF (oui, j'ai presque finit)
Vous avez mnt plein d'outils pour décrypter pourquoi Josiane semble ne jamais rien proposer en réunion
on organise un apéro Jeunes Louves quand tu veux, j'suis prête.
Donnez lui la parole, elle a certainement plein d'idées. Si vous êtes prêt à les écouter et les entendre...
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to Ludivine 😖
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member and get exclusive features!

Premium member ($3.00/month or $30.00/year)

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!