, 76 tweets, 9 min read Read on Twitter
Je revois passer cette affiche qui poppe de temps à autres, storytime pour la remettre en contexte.
Comme d'habitude, ça pop dans des fils FB "humoristiques" ou de gens qui mettent ça pour dire "lol mwa aussi je bois du vin lol"
Et comme d'habitude avec ces images, c'est jamais mis en contexte (époque, etc.), ce qu'on va faire ici
Même si elle est difficile à dater précisément, cette affiche a été produite après 1926
Plus précisément : après 1930 et sans doute avant 1940.
Elle est l'émanation d'une association du midi (qui existe toujours mais semble inactive) faisant la promotion du vin.
Le vin est, dans la première moitié du 20è siècle, un enjeu majeur en France.
Pour plusieurs raisons : l'enjeu économique tout d'abord. Le vin a un poids plus important que de nos jours, car tout le monde en bois
Et tout le monde en bois énormément (un litre par jour et par habitant)
Mais le vin est aussi, et c'est paradoxal, un enjeu de santé public.
On prête au vin la vertu de "tuer les microbes", sans avoir besoin de mettre de l'eau de javel dedans ou de le faire bouillir.
L'eau est à l'époque un des principaux trucs qui peut vous tuer. C'est plein de maladies, c'est mal stocké, on sait pas ou ça a traîné.
Le vin a à cette époque bonne presse : ça enrichit le pays, et en plus ça file pas le choléra.
Particulièrement dans le midi le vin est un enjeu : la vigne a été détruite au 19è siècle, et le midi DOIT retrouver sa puissance viticole.
Donc, aucune surprise à ce que des associations soit subventionnées en ce sens.
Cette affiche est intéressante : elle utilise l'argument que le vin n'est pas la cause de l'alcoolisme.
Et ce n'est pas étonnant : à cette époque, le vin (surtout le vin de table) contient bien moins d'alcool que de nos jours.
70% de la population travaillait à l'usine ou dans les champs.
Ils buvaient donc beaucoup tout en ayant besoin de pas être bourré tout le temps.
Le vin était donc souvent proche du degré d'alcool de la bière plutôt que des 10-12° actuels.
Les associations viticoles avaient donc beau jeu de dire "c'est pas nous l'alcoolisme, nous on combat le choléra"
"Allez cherchez des noises à la bière et aux trucs d'étrangers là comme le whishy"
Mais là vous allez me dire "ptain komem si je bois un litre de vin même à 6° je suis pas en super état"
Eh bien vous avez raison : tout le monde était bourré et malade a cause du vin.
Mais dans les années 30, personne ne voyait le problème.
L'hygiène au sens moderne, ça arrive dans les années 40 et 50, surtout.
Dans les années 50, il est encore inenvisageable "d'attaquer le vin". Néanmoins tout le monde prend conscience du problème.
La France a un taux d'alcoolisme délirant (comparé aux Américains ou aux Scandinaves, part exemple).
Une théorie se développe alors : et si on faisait en sorte que LES ENFANTS arrêtent de boire du vin ?
Car le saviez-tu ? A cette époque on boit du vin dès 3-4 ans (coupé à la flotte mais du vin quand-même).
(Vous avez un doute ? regardez les vieilles adaptations de la Guerre des Boutons, ça picole dru)
En 1954, le gouvernement adopte un plan d'éradication de l'alcool à l'école
En introduisant d'abord l'interdiction des bouteilles de vin confiées par les parents pour la récré
Puis en interdisant en 1956 la pratique de "l'eau rougie" dans les cantines scolaires dont on disait encore le plus grand bien 10 ans avant
(parce que hop un peu de pinard avec la choucroute et t'as une classe ultra paisible l'après-midi)
Cette décision est mal vécue par les parents, qui sont d'une génération ou vin=médicament et ou eau=danger
Des manifestations bloquent certaines écoles et exigent le retour du vin a la récré.
Mais le gouvernement tiens bon, et produit à cette époque des tas de spots de pub pour le nouvel ami des enfants
LE LAIT
A cette époque, les viticulteurs profitent de la reprise économique pour monter en gamme et s'internationaliser
Par contre l'argiculture française va mal : LA FRANCE CONNAIT ENFIN SON EXODE RURAL (100 ans après tout le monde)
Et les enfants, pas en grande forme (ils sont nés pendant la guerre et les privations ne cessent qu'au début des années 50)
Bénéficient objectivement plus du sucre et du calcium que du pinard.
La conjonction de tout ça fait que pendant des années, cette interdiction du vin se couple à une obligation du lait.
Peu a peu les associations de propagande du vin se font discrète, et la promotion du vin devient un poil plus subtil
C'est le début de la pub de type "le vin un art de vivre a la Française n'est-ce pas mon ami hon hon tour eiffel"
L'alcoolisme infantile (avant l'adolescence) est quasiment éradiqué en quelques années.
la génération suivante trouvera absurde et dangereux de filmer de la gnole aux petits pour qu'ils soient sages
Quand à la lutte contre l'alcoolisme des adultes, ça sera BEAUCOUP PLUS LONG
Les progrès de la médecine et de l'hygiène aidant, c'est un "fléau" qui diminue lentement dans la seconde moitié du siècle
Mais il faudra attendre 1991 pour que de véritables dispositions législatives soient adoptées.
Et que peu à peu la disparition de la promotion de l'alcool disparaisse des grands médias.
Il arrive encore parfois que des lobbysites du vin utilisent un vocabulaire issu de cette période
"le vin ce n'est pas de l'alcool"
"le vin est un médicament"
etc.
peu de Génération Spontanée en Histoire : c'est pleinement un héritage de cette forme assez ancienne de propagande
Qui donnait pour vertu au vin de n'être ni un alcool ni de l'eau, mais avant tout la garantie de la bonne santé.
Et voilà.
Avec modération hein les copains ?
Petit addendum : l'affiche, comment souvent, utilise quelques faits véridiques pour appuyer son propos.
1/ Louis Pasteur a bel et bien chanté les louanges du vin
Et il avait raison : le vin est un puissant tueur de baciles et un antiseptique redoutable
dico-du-vin.com/microbes-et-vi…
L'alcool et le souffre contenu dans le vin (et dans plein d'autres alcools) bousille pas mal de trucs toxiques
C'est toujours moins efficace que d'avoir de l'eau et des aliments non infestés de saletés, hein.
2/ L'eau dans les années 30 était coupée à la javel
Le procédé est courant depuis la bataille de Verdun (il porte d'ailleurs le nom "Verdinisation"
Vous vous imaginez bien pourquoi : il fallait bien que les poilus s'hydratent et meurtent un peu moins vite.
A court terme ça assurait la survie des troupes et limitait les épidémies
A moyen terme les mecs mouraient. Rapidement la javelisation de l'eau a légitimement mauvaise presse.
Mais c'était la seule façon de "nettoyer" l'eau avant les stations d'épuration.
3/ il est exact que l'alcoolisme n'est pas une cause de décès si élevée que ça dans les années 30
Mais c'est surtout parce qu'on mourrait ENCORE PLUS d'autres trucs
Pêle mèle : les maladies infantiles, le typhus, la diphtérie, la tuberculose, etc.
persee.fr/doc/rnord_0035…
L'alcool tuait peu car :
1) On ne l'avait pas encore identifié comme responsable de bien des accidents
2) Il n'avait souvent PAS LE TEMPS de tuer les alcooliques.
Méfiez vous des arguments vrais appuyant du bullshit, hein.
Voilà j'ai fini pour de vrai là.
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to The Evil Oui-Oui 🎃
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member and get exclusive features!

Premium member ($3.00/month or $30.00/year)

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!