, 108 tweets, 12 min read Read on Twitter
UN CANARD AU TÉLÉPHONE.
Une bien belle histoire vécue il y a huit ans.
Vous n'apprendrez rien mais lisez quand-même.
Tout d’abord, déso si vous connaissez bien cette histoire parce qu’on traînait ensemble en 2009.
En même temps je l’ai jamais racontée avec tous les détails.
Et enfin : quelqu’un m’a piqué cette histoire pour la mettre sur JVCom en 2010, mais c’est bien à moi que c’est arrivé.
(faites pas ça, merde)
Donc, voilà, on retourne en 2009. A cette époque je sortais de jobs sans rapport avec ma formation.
Et puis un peu par hasard, j’ai trouvé un poste de remplaçant en bibliothèque universitaire.
C’était un poste un peu bizarre : techniquement je remplaçais la chef, mais en pratique j’étais pas responsable.
J’avais tout un tas de responsables hiérarchiques qui se battaient pour savoir ce qu’on devait faire, drama permanent
(un jour mon N+7 a déboulé dans mon bureau pour hurler sur ma N+4 qui était basée a 25 km sur un autre campus, voyez le style)
La bizarrerie supplémentaire, c’est que la B.U ou je me trouvais était sur le point de fermer
C’était une petite BU construite dans un bâtiment-temporaire-pendant-40-ans, genre préfabriqué délabré
En gros à la fin de mon contrat, la B.U fermait et était déménagée dans d’autres locaux d’une bib plus grande.
L’ambiance était un peu étrange parce que, concrètement, à part préparer la fermeture, on avait pas des MASSES de trucs à faire
Le service public était assuré en bonne partie par des étudiantes, pendant que nous on préparait le déménagement
Ce qui consistait a balancer les bouquins désuets (les manuels universitaires ça se périme vite), et à coller des étiquettes sur les autres.
Ainsi qu’à gérer de petits dramas étudiants (retards, vols, AG sauvages, ken sur la photocopieuse, des trucs de fac quoi)
Concrètement, mes journées était surtout une sorte de collocation avec les monitrices étudiantes, les profs et secrétaires de la fac…
… ET MES TROIS COLLÈGUES.
C’était mon premier poste dans un bureau de toute ma vie, je n’imaginais pas une seconde ce que c’était d’avoir DES COLLÈGUES
Dans mes trois collègues, il y avait une dame que nous appellerons “Mamie Nova” parce qu’elle était gentille et rassurante comme Mamie Nova.
Tout proche de la retraite, gentille, compétente, occupait un bureau dans la pièce voisine au mien.
Y'avait aussi un mec qu’on va appeller THE DUDE. Tanguy, cool la vie, bossait en sandales, lisait le journal en arrivant, dormait.
C’était aussi un mec hyper cultivé et hyper cool, une sorte d’Otaku des études qui passait sa vie à passer des diplômes
et squattait le bureau de sa mère en guise d'appartement.
Le mec avait à la fois un CAP de patisserie et était diplômé en sciences politiques, et continuait à passer des diplomes au pif
En bossant à côté à la B.U a temps partiel, donc.
(funfact : il était inscrit à la fameuse fac du Mirail, à 600km, parce que "ils filent les diplomes gratis a cause des grèves")
Je partageais le bureau du Dude, ce qui consistait surtout à le regarder prendre le café et à discuter ciné avec lui (bon bail).
Et puis, dans le bureau d’à côté, avec Mamie Nova, il y avait… LE CANARD.
Avant toute chose : précisons que le Canard avait 100% de ses capacités mentales. Je ne me moque pas d’un enfant spécial.
Le Canard est probablement le spécimen d’être humain le plus étrange ET le plus chiant avec qui j’ai jamais interagi.
Déjà, et je sais qu’il faut pas juger sur le physique, mais imaginez si vous aviez le physique d‘Eric Cartman.
Vous n’essayeriez probablement pas de vous COSPLAYER en Cartman avec des bretelles.
En fait, imaginez Nicolas dans Hunter x Hunter, en beaucoup plus imposant et transpirant énormément.
Le Canard, c’est important pour la suite, pensait que son style de marmiton à lpeau grasse et raie au milieu lui donnait un air irrésistible
Le Canard passait ses journées à parler. Mais genre, NON STOP, et TRES FORT, pour donner son avis sur TOUT.
Et JAMAIS en six mois là-bas je ne l’ai entendu dire le MOINDRE truc cohérent.
Imaginez quand même qu’il était capable de dire qu’il fallait soutenir Bruno Maigret parce que c’était la seule façon de faire baisser le FN
Car ça divisait les voix de l’extrême-droite.
Il tenait des propos vagues et étranges sur tout, tout le temps, que ça soit dans le vide ou en parlant à Mamie Nova
Qui avait une patience absolument infinie (l’approche de la retraite aidait).
En plus, il était très autoritaire, voire sadique.
il hurlait sur les gosses à la B.U, refusait de leur prêter des trucs si leur tête lui revenaient pas, etc.
Sa spécialité : s’il y avait du bordel dans les locaux, IL VOLAIT LES CHAISES pour que les étudiants ne puissent plus s’asseoir.
(cherchez pas la cohérence)
Il était aussi toujours en train de fouiner et de juger le boulot des autres, et de fliquer à mort les gens sur les horaires (pas son job).
Entres autres tics énervants : il passait son temps à décrire TOUT ce qu’il faisait en interpellant les gens par leur nom.
“Hé Zali, je me lève ! Hé, maintenant Zali je vais aux toilettes ! Hé, je reviens des toilettes Zali”. TOUT LE TEMPS
Il disait aussi tout le temps qu’il “hackait” des choses parce qu’il avait acheté un linker pour mettre des jeux piratés sur sa DS
Oui c’était 2009, même ton arrière grand mère elle avait une DS avec un linker.
Le Canard stockait des jeux sur le serveur commun de la fac. Il s’en vantait énormément.
Un jour, avec le Dude, on a tout effacé et remplacé par un message .txt du genre “LE FBI A DETRUIT VOS COPIES PIRATES”
Il a passé une journée entière à hurler qu’on était espionné par les américains sans vouloir avouer pourquoi il pensait ça.
Une autre fois, on avait remplacé en scred son bureau windows par une photo de son bureau windows (et viré les icones).
Une journée de rigolade. Soyez indulgents, on s’ennuyait énormément et il était TURBORELOU.
Et encore une fois : aucun handicap mental, le mec était juste INCROYABLEMENT CON ET PENIBLE.
Le mec passait du GREGOIRE a fond sur des enceintes pourries
Pour mes plus jeunes lecteurs qui auraient échappé à Grégoire :
un jour, on a appris qu’il avait réussi un concours de la fonction publique (me demandez pas comment), et prenait un poste bientôt.
Et là, ça a été la boîte de pandore, il est devenu PIRE. Genre j’ai un concours de Cat.C, je suis Dieu Incarné.
Il passait sa vie à dire qu’il était “Lauréat” et qu’il allait “enfin s’élever” (sous entendu au-dessus de nous). (100% premier degré hein)
(vengeance du Karma : il a obtenu un poste la ou il voulait surtout pas aller, genre son seizième choix sur seize possibles).
Bref, le Canard devient infect et arrogant, et rentre dans une phase d’extrême confiance ou il se met à DRAGUER DES FILLES.
Alors, le Canard ne draguait pas n’importe comment. Ce bout d’histoire, ceux qui fréquentaient Underfoule en 2009 le connaissent.
Parce qu’à l’époque j’avais presque fait l’équivalent d’un livetweet (avant d’oublier complètement de m’en occuper quelques jours plus tard)
Si le Canard s’appelle le Canard, c’est parce qu’à cette période, donc, il a commencé à vouloir séduire.
Avec a peu près la grâce d’un canard en train de le faire (ci-après une image de pénis de canard).
Mais ce n’est pas de là d’où vient concrètement le nom.
Il s’était épris d’une malheureuse employée d’un autre bâtiment (où il rêvait de bosser, ptet c’était sa façon de préparer le terrain)
La nana l’avait un peu pris en pitié, et acceptait de l’écouter débiter ses conneries au téléphone au moins une fois par jour.
Quand on lui en parlait, elle disait juste que bon, ça la dérangeait pas, elle continuer à bosser pendant qu’il racontait sa vie.
Il faut bien que vous compreniez qu’il lui racontait n’importe quoi pendant parfois une heure d’affilée
Une fois il lui a passé un coup de fil pour lui raconter les vacances de ses parents boulangers dans un camping.
“Mon père est trop fort à la pétanque”, des trucs comme ça, hurlé hyper fort dans les bureaux, insupportable.
Avec le Dude, dans ses moments-là on se regardait en ayant aucune idée de comment réagir. Mamie Nova pétait lentement les plombs
Après les coups de fil, il se vantait de sa manière de capter l’attention des femmes.
Et puis un jour, on est passé dans une autre putain de dimension.
Il a décroché son téléphone
Il a appelé la fille
Et il a commencé à faire des bruits d’animaux.
“Eh, tu veux entendre comme je fais bien le singe ? OUK OUK OUUUK”
“Et là c’est le CHIEN ! OUAF OUAF OUAF”
“ET LA TU ENTEND COMME JE FAIS BIEN LE CANARD ? COIN COIN COIN”
PENDANT
QUINZE
PUTAIN
DE
MINUTES.
Mamie Nova était dans mon bureau à ce moment là, on se regardait sans rien dire, les yeux écarquillés.
Je crois que c’est le moment le plus étrange de toute ma vie.
Quand il a raccroché, il est venu nous raconter à nouveau de la merde comme si de rien n’était.
Mais genre en mode “tout est normal”. Mec t’as 35 ou 40 ans, et tu viens de DRAGUER UNE FILLE AVEC DES CRIS DE CANARD.
On a terminé la journée sans quasiment plus rien se dire tellement l’ambiance était surréaliste
Je précise qu’il est IMPOSSIBLE que les étudiants dans la salle de lecture ne l’aient pas entendu.
Les jours suivants il est devenu de plus en plus imbitable, mais je crois que c’est surtout qu’on avait fini par saturer
Comme je racontais ça en quasi direct sur un imageboard, j’avais réalisé des enregistrements de lui en train de débiter des conneries
En mode full caméra cachée avec micro planqué sous la table de la pause café et tout
Evidemment ça avait pas donné des masses de trucs (on entend juste un mec dire de la merde en fond sonore).
J’ai jamais uploadé ces trucs, je sais même pas si je les ai encore (auquel cas c’est sur ma vieille caméra, flemme de vérifier)
Ca avait donné lieu à un mini meme à l’époque, sur le fait de ne jamais terminer ses histoires.
Y’avait même eu deux trois fanart que j’ai pas conservés (@DJPIE1337 ou @Glaxpy peut-être ?)
Quelques temps après, le Canrard est donc parti vers son nouveau job, et on a plus trop entendu parler de lui.
C’est cho d’avoir des infos sur lui maintenant, son vrai nom est très banal (y’en a au moins 200 sur FB) et il a des homonymes assez connus.
Et j’avoue j’ai un peu la flemme de le stalker
Ensuite la bibliothèque a fermé : il me restait un mois de contrat et quinze jours de vacances à poser seulement.
Mais ceci fera l’objet d’une autre histoire un jour : Emploi fictif pendant quinze jours.
Merci de votre attention.
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to The Evil Oui-Oui 🎃
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member and get exclusive features!

Premium member ($3.00/month or $30.00/year)

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!