, 25 tweets, 2 min read Read on Twitter
Au sujet de #balancetonporc. De toutes façons, qu'on parle :
- Des violences sexuelles
- Des pensions alimentaires non versées
- Des violences conjugales
- Du travail domestique
- Des inégalités professionnelles et économiques
- De la maternité difficile
- De l'avortement et de la contraception
- Du harcèlement
Etc, etc, etc, vous aurez noté qu'on a TOUJOURS TORT.
C'est pas les bons combats, on est hystériques, féminazis, on devrait arrêter de se/
plaindre parce qu'on a déjà l'égalité, il y a des questions plus importantes, on abuse, on est des petites natures, etc, etc, etc.
Petite expérience : prenez tout ce qui a fait l'actualité féministe sur Twitter en un an. Prenez les arguments à chaque fois opposés.
Tu parles d'écriture inclusive, on t'oppose les viols ; tu parles de viol, on t'oppose la galanterie, et tutti quanti.
Il s'en dégage que ça ne sert à rien de faire de la pédagogie auprès de nos adversaires sur chaque point.
Parce que ce qui est visé, au fond, c'est le fait même qu'on parle, qu'on se lève, qu'on dénonce, qu'on gueule, qu'on dise stop /
y'en a marre d'être des individus de seconde zone, y'en a marre de votre domination, on n'en veut plus.
Nos adversaires, car c'est bien le terme, ne défendent qu'une chose: les bénéfices qu'ils tirent de leur appartenance à la classe des hommes
Donc quelque soit le sujet, ils diront forcément que nous avons tort.
Seul avantage : le loup sort du bois, il se montre comme ce qu'il est. Comme un ennemi, face auquel y'a pas à tergiverser, et rien à lâcher.
Et perso, je parle pas au loup, et je ne tiens pas compte de ses avis.
Les féministes des années 70 nous ont légué cette leçon. Ca fait du bien de les relire.
Aujourd'hui, la représentation dominante (en France, mais aussi ailleurs en Europe de l'Ouest) de la lutte acceptable, c'est la négociation.
La discussion qui débouche sur un consensus. Cf monde du travail et syndicats majoritaires. Cf vie conjugale. Cf politique professionnelle.
Elle est suffisamment prégnante pour que les mobilisations qui révèlent les rapports de force de manière visible soient disqualifiées.
(Et "disqualifiées", c'est un euphémisme ... Voir violences policières.)
MAIS on sait déjà qu'au jeu de la négociation consensuelle, on a perdu.
Donc nécessairement, on continuera à disqualifier nos luttes. Tant pis. On s'en tape. C'est pas l'aval des dominants qu'on recherche.
Bref, comme d'habitude : fuck them all, c'est une bonne stratégie.
Est-ce que ça veut dire qu'il faut arrêter la pédagogie tout court ? Non, parce qu'il y a les indécis, celles et ceux qui savent pas, et /
qui apprennent, qui comprennent. Alors ça reste essentiel d'expliquer. Mais pas aux adversaires.
PS : ce que je dis vaut pour l'ensemble des autres formes de mobilisation. Demandez aux afroféministes et aux LGBT ...
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to Xanax la guerrière
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member and get exclusive features!

Premium member ($3.00/month or $30.00/year)

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!