Profile picture
Philippe Lemoine @phl43
, 27 tweets, 5 min read Read on Twitter
Il y a tellement de conneries dans cette vidéo, qui ne dure pourtant que 4 minutes, qu'il est impossible de toutes les démonter, mais voici quand même un petit THREAD qui répond aux principaux problèmes avec ce qu'elle dit.
D’abord, histoire de donner le ton, elle attaque d’entrée avec une grosse connerie, en affirmant que dans le règne animal et *surtout chez les mammifères*, c’est souvent les femelles qui sont plus grosses que les mâles.
Or, comme l’a montré cet article (intercult.su.se/publications/L…), si les femmes sont en effet souvent plus grosses que les mâles dans le règne animal, c’est l’inverse chez les mammifères.
C’est notamment le cas des primates et notamment des chimpanzés, qui sont l’espèce la plus proche de nous. Il est probable que ce dimorphisme sexuel existait déjà chez notre ancêtre commun et qu’il résulte principalement de la sélection sexuelle.
En gros, les mâles sont en compétition pour l’accès aux femelles, donc la sélection naturelle privilégie ceux qui sont gros, dans la mesure où ça leur confère un avantage dans cette compétition.
(Pour vous donner une idée, imaginez un peu une cour de récréation au lycée, sauf qu'au lieu de se pavaner devant les nanas pour les impressionner, les mâles se foutent sur la gueule à grands coups de canines.)
C’est de loin l’explication la plus répandue chez les biologistes. Voir par exemple ce billet de Jerry Coyne qui répond à la minorité qui croit que ce n’est pas l’explication principale. whyevolutionistrue.wordpress.com/2016/12/21/the…
Dans cette vidéo, Bouazzouni reprend une hypothèse qui, à ma connaissance, a d’abord été formulée par Priscille Touraille dans cet article: precedings.nature.com/documents/1832….
C'est une idée qu'a récemment reprise Françoise Héritier, qui est d'ailleurs citée par Bouazzouni.
L’idée est que, chez nos ancêtres, les femmes étaient privées de nourriture par rapport aux hommes, ce qui par le biais de la sélection naturelle (qui dans ce cas aurait interagi avec des normes culturelles) aurait favorisé les gènes qui rendent petit chez les femmes.
Mais Bouazzouni présente cette hypothèse, qui n’est rien de plus qu’une hypothèse, comme un fait établi. Or non seulement ce n’est pas le cas, mais cette hypothèse est parfaitement compatible avec celle de la sélection sexuelle et par ailleurs il est douteux que,
à supposer même qu’elle soit vraie, elle explique une large part du dimorphisme sexuel qu’on observe actuellement chez les êtres humains. En tout cas, ce qui est certain, c’est que quand bien même cette hypothèse serait vraie et expliquerait en partie le dimorphisme sexuel chez
les êtres humains, elle présuppose qu’un dimorphisme sexuel important existait déjà chez nos ancêtres, puisque autrement on voit mal comment les hommes auraient pu s’arroger le gros de la nourriture. Pour ça il fallait qu’ils eussent déjà une supériorité physique sur les femmes.
Cela suppose donc qu’un autre mécanisme, vraisemblablement la sélection sexuelle, ait été à l’oeuvre au préalable pour produire le dimorphisme sexuel qui doit exister pour que l’hypothèse de Touraille puisse contribuer à expliquer comment il s’est maintenu ou accru.
De fait, comme je l’ai noté plus haut, un tel dimorphisme se retrouve à des degrés divers chez toutes les espèces les plus proches de nous et notamment chez les chimpanzés. Il est probable qu’il existait déjà chez notre ancêtre commun.
D’autre part, une fois que ce dimorphisme sexuel existe, il implique des besoins nutritionnels différents chez l’homme et la femme. En particulier, si l’homme a une masse corporelle plus importante, il a besoin de nettement plus de calories.
Il est en effet tout à fait avéré que de telles différences de besoins nutritionnels entre hommes et femmes existent. health.harvard.edu/newsletter_art…
C’est important parce que ça veut dire que, dans une large mesure, les normes culturelles que suppose l’hypothèse de Touraille pourraient avoir un fondement biologique.
Autrement dit, si les hommes mangeaient mieux que les femmes chez nos ancêtres, ce n’est pas forcément *seulement* à cause d’un sexisme préhistorique ou même principalement, mais tout simplement parce que, en raison du dimorphisme sexuel qui existait *déjà* chez nos
ancêtres, les hommes avaient besoin d’une alimentation plus importante. Ça ne veut pas dire que le dimorphisme qui devait exister au préalable pour expliquer ne serait-ce qu’en partie comment il s’est maintenu ou accru explique complètement les différences d’alimentation
entre hommes et femmes, mais ça vient encore compliquer l’histoire que nous raconte Bouazzouni en la présentant comme un fait scientifique avéré, alors que ce n’est qu’une hypothèse dont quasiment aucun biologiste ne pense qu’elle a joué un rôle majeur, à supposer
même qu’elle soit vraie et qu’elle ait contribué dans une certaine mesure au dimorphisme sexuel chez l’être humain, ce qui est loin d’être évident. Bref, même s'il en fait guère de doute que l'égalité hommes-femmes, ça ne devait guère émouvoir nos ancêtres, il est en revanche
fort douteux que cela ait grand chose à voir avec le fait que les hommes sont aujourd'hui plus grands que les femmes, n'en déplaise aux féministes intersectionnel.le.s. FIN
ADDENDUM : Je aperçois que mon explication de l'hypothèse de Touraille n'était peut-être pas claire pour tout le monde. Si dans cette hypothèse, la sélection naturelle a favorisé les femmes ayant une masse corporelle plus faible, c'est parce que les gens avec une masse corporelle
importante ont des besoins énergétiques plus grands. Donc si les femmes étaient privés de nourriture par rapport aux hommes, celles qui étaient plus petites avaient plus de chances de survivre, donc de se reproduire et transmettre leurs gènes. Bien sûr, comme je l'ai expliqué
plus haut, c'est aussi pour cette raison que les hommes ont besoin de manger davantage, indépendamment de tout sexisme dans la répartition des ressources.
Bon, comme d'habitude, mon thread est bourré de fautes de français...
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to Philippe Lemoine
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member and get exclusive features!

Premium member ($3.00/month or $30.00/year)

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!