Il semble que des racistes s'émeuvent de la présence d'acteurs noirs dans une fiction sur la Grèce Antique.
Avant de me lancer dans un long argumentaire, voici l'essentiel : les noirs, à Rome et en Grèce Antique, il y en avait plein et ça ne perturbait personne.
On sait par les sources écrites, l'archéologie, les analyses de sépultures et bien des moyens à disposition des historiens que les noirs étaient présents de manière commune dans ces civilisation. Ca fait des décennies qu'on en a la certitude, dès les années 70 au moins.
Des esclaves aux militaires gradés, des artistes aux commerçants, ce n'était pas anormal pour un Grec de croiser un "Aithiopia" (littéralement : homme au visage cuit par le soleil), nom générique pour désigner les personnes noires.
Les Grecs, comme les romains, avaient pour trait un fort nationalisme, mais on ne trouve dans toute leur littérature quasiment aucune trace de "negophobie". Ce qui comptait était la langue/la culture/la cité. La couleur de la peau semblait ne faire aucunement débat.
Les noirs comme les blancs circulaient énormément dans les civilisations Grecques et Romaines, ce sont des civilisations basées sur les échanges au sein de la méditerranée. Les gens étaient habitués et indifférents aux couleurs de peau des peuples méditerranéens.
L'image d'une Rome et d'une Athènes entièrement blanches reconstruite par les peplums contredit la plupart des sources concrètes des scientifiques. Les Aithiopia sont présents dès le début de la civilisation grecque, d'abord sous forme de mythe éloigné.
(Les éthiopiens sont "les plus beaux des hommes" et "les plus proches des dieux" chez Hérodote). Les contacts s'intensifiant et les échanges aussi, les noirs et les blancs se fréquentent, voire se marient dans une indifférence complète.
Il y a bien des conflits entre les Grecs/Romains et des peuplades noires, mais ces conflits ne font quasiment sans exceptions jamais référence à la couleur de la peau des belligérants ni de manière positive ni de manière négative.
Les Romains, pour décrire l'origine de la peau noire, parlaient "d'accident climatique". En gros, ils pensaient qu'ils étaient blancs "comme tout le monde" mais que le soleil avait brûlé leur peau depuis tant de génération qu'ils étaient noirs de génération en génération
Ils ont peut écrit à ce sujet car, visiblement, ça ne les intéressait pas beaucoup. Les Grecs ont fait des textes comparant les traits des noirs et des blancs, mais jamais (a ce qu'on sait) pour dire que tel profil était plus beau ou non. La encore, ça ne les passionnait pas.
Tout juste trouve-t-on quelques lignes chez Aristote pour démentir une rumeur comme quoi le sperme des noirs serait noir (rumeur
Chez les romains, Plaute décrit la présence de noirs en Italie (avec indifférence), Martial -ce petit vicieux- compare ses amantes noires et blanches, Propece dit que femmes noires et blanches sont "égales en séduction-.
Pour Apulée "Le lieu de naissance d'un homme importe peu, seul compte son caractère".
Ca n'empêchait pas les Romains et Grecs d'être esclavagistes, de quasi nier l'existence des femmes, et de placer la xenophobie au coeur de leurs valeurs.
Mais en ce qui concernait les personnes noires à l'intérieur de la Cité, ils semblaient pour le coup "ne pas voir les couleurs", ou du moins ne pas en faire un critère de valeur quelconque.
Grecs comme Romain étaient des civilisation construites par le commerce et l'assimilation des mythes et peuplades alentours. Ils voyaient généralement d'un bon œil tout ce qui semblait assimilable à leur civilisation, et ils ratissaient large.
Donc, un acteur noir dans une fiction sur la Grèce ? Je ne sais pas si c'est "réaliste" (spoiler : on s'en fout), mais c'est certainement moins invraisemblable que la version ou le monde antique ne montre ni Nubiens, ni Egyptiens, ni Ethiopiens
Quelques sources, car tout ceci n'est pas juste une vue de l'esprit de ma part de bobogauchiasse :
Wikipedia, approche mythologique : fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89thi…
feu Pierre Salmon (1984), grand spécialiste belge de l'histoire greque et des échanges avec l'Afrique
persee.fr/doc/dha_0755-7…
On EVITERA le célèbre texte "Black Athena" de Martin Bernal, qui se base sur des sources foireuses et parascientifiques, mais on RECOMMANDERA The Invention of Racism in Classical Antiquity (Princeton University Press) de Benjamin Isaac, plus sérieux sur le même sujet
Et enfin figurez vous qu'un certain Léopold Sédar Senghor qui ne fut pas le dernier des Académiciens a écrit un texte en 1977 qui résumait déjà de manière sourcée et très documentée tout ce que je viens de vous dire.
ethiopiques.refer.sn/spip.php?artic…
Comme quoi ptet bien que les bébé cadums qui crient à l'Histoire qu'on assassine, ça serait peut-être pas un mal qu'ils se renseignent un tout petit peu avant d'ouvrir leur claque-merde.
tweet escamoté, il faut lire "(rumeur qui remonte à Hérodote)"
P.S : Achille n'existe pas.

Désolé de casser vos illusions à seulement deux jours de Noël.
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to Zali Falcam, Ton Héros Administratif
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member and get exclusive features!

Premium member ($3.00/month or $30.00/year)

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!