Profile picture
James Dunne @jamesinparis
, 13 tweets, 3 min read Read on Twitter
Cette semaine il y a deux ans, je me trouvais au bord d’un précipice... j’avais 4 mois de retard de loyer, et n’avais plus de quoi vivre. J’avais épuisé les indemnités accordées par les prud’hommes pour licenciement “sans cause réelle et sérieuse”, dont la moitié est partie en
frais d’avocats. Comme quoi un lanceur d’alerte peut gagner tous ses procès et sombrer et se trouver à la rue. Par miracle, j’ai trouvé un employeur prêt à m’embaucher en janvier 2016 et j’ai pu remonter la pente.
N’oubliez jamais les lanceuses et lanceurs d’alerte.
Vous n’imaginez pas ce qu’elles et ils sont obligé(e)s de vivre.
Aidez les
À partir du 9 février 2016, j’avais droit au #RSA, mais je me trouvais dans l’impossibilité psychologique de le demander, car il correspond à 2/3 de mon loyer. Demander le RSA, c’était pour moi accepter d’avoir échoué. Et quémander ce qui ne pouvait me permettre de vivre.
En janvier 2017 j’ai gagné les deux procédures en « diffamation » intentées par @Enea_Qosmos. La justice française n’a pas condamné #Qosmos à payer mes frais d’avocat, car Qosmos « a pu méprendre ses droits ». J’ai donc déboursé €6000,00 de ma poche et investi des mois d’effort
Pour prouver qu’il n’y avait pas de diffamation. C’est une procédure utilisée abusivement par les entreprises pour pouvoir proclamer pendant des années qu’elles ont porté plainte contre un tel ou une telle
À peu de frais. Il faudrait croire que l’avocat de #Qosmos, qui a 35 ans de métier, a aussi pu méprendre les droits de son client.
Ainsi va la justice française. Il vaut mieux ne pas être lanceur d’alerte. Des années de procédures payées pour la plupart de sa poche, des attaques diffamatoires que l’on n’a pas les moyens de poursuivre en justice, et la quasi impossibilité
De retrouver un emploi
Je fais partie des chanceux.
Victoire aussi à la cour d’appel de Paris, les frais pour ma poche, car pour la justice française, re-prouver son innocence une deuxième fois contre l’appel d’une entreprise qui vaut €52 millions, c’est pour sa poche, même quand on se trouve au chômage
C’est la France des droits de l’homme
@gouvernementFR
Erratum : j’avais le droit de demander le #RSA à partir du 9 février 2015, soit env 2 ans après mon licenciement en décembre 2012, (à la fin des droits de l’allocation retour à l’emploi). Mais comment demander un revenu qui ne permet pas de survivre et vous condamne à la rue ?
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to James Dunne
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member and get exclusive features!

Premium member ($3.00/month or $30.00/year)

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!