Profile picture
Captain Barberousse @CptnBarberousse
, 88 tweets, 10 min read Read on Twitter
C'est parti pour le Thread : "L'Alien".
Cette histoire comporte de l'alcool, un très bon pote, un potentiel extraterrestre, une faculté de dentaire et un peu de sex.
C'est mon premier thread depuis longtemps et surtout le premier de 2018, c'est un grand moment.
Un de mes excellents potes a vécu une aventure somme toute particulière. Déjà par rapport à son parcours universitaire.
Il était en médecine, en dentaire plus particulièrement. On est tous d'accord pour dire que ce sont des études difficiles, et que parfois oui, on peut échouer. OUI. On peut parfois subir un échec et redoubler.
Et bien lui il a bien pris les échecs de la vie dans la gueule.
On peut redoubler une fois mais pas 2.
On peut redoubler 2 fois mais pas 3
On peut..
Bon lui il est parti sur un master de 3ème année de dentaire. C'est un dipôme que j'ai inventé. Parce que bon quand tu passes 4 ans dans la même année j'espère que l'administration fait un petit geste.
Mais c'est mon ami et je l'aime pour ce qu'il est et non pour un désir visiblement illusoire de recevoir des soins dentaire de manière gratuite.
Enfin bref, rentrons dans le vif du sujet 😏
C'était un soir où l'alcool avait encore bien participé à rendre notre vie plus flou mais beaucoup plus rigolote.
En somme on était bien fumé comme des lardons (des saumons ? du saucisson ?🤔)
Un ami propose innocemment de nous inviter à une fin de soirée de franche galéjade dans son appartement accompagné de quelques amis que je ne connaissais pas.
Réponse sobre mais franche :
Et nous voilà tous à "s'enjailler", "foutre le zbeul", "faire le turn up" et autres expressions de jeunes permettant d'illustrer un moment de plaisir et de folie en société.
Au milieu de tout ça, il y a une demoiselle qui visiblement n'est pas insensible au charme plutôt étonnant mais existant de mon ami.
La soirée se passe on sent qu'elle tente de se rapprocher petit à petit mais que l'haleine alcoolisé et les problèmes d'élocutions rendent ce balbutiement d'amourette éthylique difficile.
Elle part donc se coucher dans une chambre de l'appart, non sans un regard en arrière qui en disait long sur les attentes de cette dernière.
(Ou ptet qu'elle vérifiait qu'elle avait rien oublié parce qu'elle est responsable)
Assez t'il tout étant, (les vrais savent), il devient clairement évident que notre ami ne vas pas dormir tout seul ce soir. SI VOUS VOYEZ CE QUE JE VEUX DIRE *CLIN D’ŒIL CLIN D’ŒIL*
Et puis ça faisait un bon moment qu'il n'avait pas :
- Remué le gigot
- Fait sprinter l'unijambiste
- Chatouillé le nénuphar
- Ouvert le berlingot
- Joué à touche pipi
A vous de choisir
L'hôte de ces lieux d'ailleurs avait d'ailleurs bien décidé que cela arriverait. Il était comme ça avec les capotes :
Moi je prend mon courage à deux mains et je vais me coucher dans l'autre chambre. Laissant mon petit champion seul avec son alcool et ses besoins.
Là on va devoir rentrer dans un plan de narration où je n'étais pas présent parce que bien trop occupé à essayer de dormir 1 ou 2h avant de devoir aller en cours.
MAIS DE CE QUE JE SAIS :
Il s'est finalement décidé à se dire qu'il était quand même passablement intéressé par :
- Lui incendier la chambre froide
- Galvaniser les escalopes
- Lui dégivrer le congélo
- Tremper le biscuit
- Faire coulisser l'andouillette dans le cresson
Donc il est allé la rejoindre et elle l'attendait. Assise dans le lit. Alors que ça devait bien faire 1h qu'elle était partie.
Était-elle devenue une statue ?
Toujours est il qu'ils ont décidé d'apprendre à se connaitre en profondeur, intérieur, extérieur, de la cave au balcon.
En gros ils baisent.
Monsieur est ravi car il semble tenir la barre (mdr la barre genre sa bite mais aussi un moyen de dire "être pas trop nul)
Melle semble ravie vue qu'elle réveille la moitié de l'immeuble avec ses cris.
Ou alors elle a une sale crampe.
En bref ça semble être pas trop mal pour un coup vite faite saoul à 6h30 du matin.
Les voila, suants, haletants, collants, se demandant pourquoi ils avaient arrêté le sport en 4ème et commencé la clope en 4 ème.
La demoiselle se laisse aller alors à se poser sur le torse de notre héros tandis qu'il caresse d'une main douce et légère les courbes de la belle.
Il s'écoule environ 3min30 de poésie avant que la jeune femme se dise que bon elle voudrait bien repartir pour un tour et qu'elle était pas là pour enfiler des perles (SI VOUS VOYEZ CE QUE JE VEUX DIRE *CLIN D'OEIL CLIN D'OEIL*)
Alors déjà le petit père il est encore comme ça :
Et puis bon recharger son sexe c'est pas comme tirer la chasse d'eau hein.
Mais les voilà repartis pour un 2ème round. Elle est un peu comme ça.
Et directement ça commence à devenir un peu étrange. Genre y a un truc qui cloche.
C'EST PLUS DU TOUT LA MÊME PERSONNE

*Générique d'X-FILES*
Autant quand elle propose une ouverture des frontières totales durant la durée de la visite, il est comme ça :
Autant quand elle commence à lâcher... Attendez... Je crois que vous êtes pas prêt.
Je vous laisse quelques instants, vous pouvez partir à tout moment, personne ne vous en voudra..
Elle commence à lâcher des :
"AIDE MOI A PÉRENNISER LA RACE HUMAINE !"
"TOI ET MOI ON VA REPEUPLER LA TERRE !"
"METS MOI UN PASSAGER CLANDESTIN DANS LE VAISSEAU !"
Alors, moi je suis un type ouvert, tolérant, beau, gentil et sympathique. Mais visiblement pour mon copain ça pue.
On est pas là pour se moquer des tendances sexuelles de chacun.e MAIS ON PEUT QUAND MÊME FAIRE REMARQUER QUE C'EST ORIGINAL ET UN PEU FLIPPANT QUAND ON EST PAS PRÊT.
Alors bon, il commence à avoir envie de rentrer chez lui se mettre en boule et puis plus trop envie de baiser.
Il termine tant bien que mal et se dit que l'abstinence c’était pas si mal.
Il s'étale de tout son long et se laisse grimper dessus par la dame qui s'est entre temps un peu calmé et commence à chuchoter des choses sur son torse.
"Des truc genre okamari no suzoki, ça ne veut rien dire mais ça fait mystique, les gens sont intrigués."
(Les vrais auront la ref)
Il se décide à tendre l'oreille et l'entend psalmodier des choses.. inattendues..
"Je t'aime, tu es tout ce que j'ai toujours voulu dans ma vie.."
Il est là : NANIIIIIIIIIIIII ?!
"Toi et moi on va faire de grandes choses sur cette planète, tu vas voir mon amour, maintenant on se quitte plus,..."
THAT ESCALATED QUCKLY ! WOW ! FROM SEXY TO CREEPY REAL QUICK ! MUCH WOW !
Il commence à se dire qu'il faudrait songer à partir ptet qu'elle va finir par vouloir le manger.
Et là, il a cette excuse de gros fdp (ATTENTION A NE PAS REPRODUIRE CHEZ VOUS)
- "Bon ba c'est pas tout ça mais moi j'ai rdv avec ma mère dans 20 min donc je vais y aller"
- "T'as un rdv avec ta mère à 6h30 ?"
- "Euh ouais, on doit prendre le petit dej"
Pardon ? Tu crois qu'elle va gober ça ?
"Ah ba je vais venir avec toi ce sera l'occasion de me la presenter, tu vas voir je suis sure qu'elle va m'adorer'
Il enfile son caleçon tant bien que mal etn otre héros se lève pour aller pisser et surtout me réveiller.
Imaginez ma tête quand je me fais secouer par un mec en caleçon paniqué, en sueur qui me dit "Prends tes affaires on se casse TOUT DE SUITE".
Moi je suis un peu genre :
Mais bon je m’exécute parce que je sens qu'il y a un truc qui va pas, il s'est pas lavé les mains en sortant des toilettes c'est qu'il doit être stressé pas un gros dégueulasse.
Lui il retourne dans la chambre, s’assoit sur le bord du lit et commence à s'habiller.
Il sent comme une présence derrière lui, un mouvement, une ombre. On l'épie, on l'observe, on le guette.
Et là une main vient caresser la sienne délicatement et il continue d'entendre murmurer dans son dos
Ça commence un peu à ressembler à ça
Il se lève d'un coup, se presse de venir me chercher et là ça rigole plus du tout. "ON S'EN VA"
Alors ok on ouvre la porte et on atteint l’ascenseur au bout du couloir..
Et là..
Qui c'est qui arrive lentement, très lentement, enroulé dans une couette bien trop blanche ?
Ce qui nous semble plus trop être une personne humaine mais peut être une créature venue d'aillerus
Je sens que mon pote est un peu tendu à appuyer frénétiquement sur le bouton de l’ascenseur. Moi je fais à la meuf "Salut à bientôt" et lui il me chuchote "ferme bien ta gueule connard ne lui dis rien"
Ça commence à virer ultra creepy.
Et nous voilà plongeant dans la cage en métal tandis qu'elle l'appelle avec des phrases du style "attends moi, mon doux prince, prends moi avec toi"
On sent que le doux prince il se fait un peu dessus.
Mais l’ascenseur se referme, et voilà comment nous avons peut être sauvé le monde sans le savoir d'une invasion extraterrestre.
Fin.
N'oubliez pas de toujours vous protéger pendant vos rapports ! On ne sait jamais.
Je vous laisse faire votre travail de vrais bros avec vos RT et Follow.
ALLEZ SALUT !
Missing some Tweet in this thread?
You can try to force a refresh.

Like this thread? Get email updates or save it to PDF!

Subscribe to Captain Barberousse
Profile picture

Get real-time email alerts when new unrolls are available from this author!

This content may be removed anytime!

Twitter may remove this content at anytime, convert it as a PDF, save and print for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video

1) Follow Thread Reader App on Twitter so you can easily mention us!

2) Go to a Twitter thread (series of Tweets by the same owner) and mention us with a keyword "unroll" @threadreaderapp unroll

You can practice here first or read more on our help page!

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member and get exclusive features!

Premium member ($3.00/month or $30.00/year)

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!