Discover and read the best of Twitter Threads about #étatsunis

Most recents (24)

Pas de grand mots mais que le ministère de la Justice ordonne à ses procureurs de carrière de revoir la peine requise contre Stone, le confident de #Trump parce que le président a dit ne pas en être content… 1 digue est rompue dans la #démocratie US. washingtonpost.com/national-secur…
2) Cette intervention directe et à peine voilée du président US #Trump dans 1 sentence judiciaire contre 1 de ses proches est 1 victoire posthume de Nixon et la preuve que le président actuel peut désormais utiliser le ministère de la Justice à des fins politiques et personnelles
3) Le plus inédit est que le président #Trump fait cette intervention dans 1 affaire judiciaire en cours, concernant un de ses proches au grand jour, sous les projecteurs de son compte Twitter. La sentence requise contre #Stone? 1 erreur judiciaire
RT
Read 13 tweets
Quelques remarques, avec du recul, sur l'acquittement en #impeachment de #Trump et ce qu'il nous dit du retour (est-elle jamais vraiment partie?) de la présidence impériale aux #EtatsUnis après la "liquidation" hier soir des témoins Vindman et Sondland. washingtonpost.com/politics/trump…
2) Si on commence par la fin, le renvoi, volontairement humiliant et brutal dans le cas de #Vindman, de deux conseillers/ambassadeurs ayant témoigné contre lui lors de la procédure d'#impeachment nous apprend beaucoup de la vision de #Trump sur son exercice de la présidence US.
3) Pour #Trump, tout est partisan ET personnel dans l'exercice d'1 présidence qu'il pratique, non comme 1 fonction constitutionnelle contrainte, mais en énième déclinaison de son business recentré depuis 1997 sur sa seule personne devenue marque. Tout pouvoir doit procéder de lui
Read 25 tweets
1/12.Déclaration à la presse de M.#NasserBourita ,Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des MRE
Le #Maroc 🇲🇦 apprécie les efforts de l’administration américaine et forme le souhait qu’une dynamique constructive de paix soit lancée
2/12.Le 🇲🇦 a suivi,avec intérêt, la présentation de la vision du Président des #EtatsUnis d’#Amérique,Son Excellence #DonaldTrump, sur la question israélo-palestinienne. Au vu de l’importance de cette vision et de son ampleur, il examinera ses détails de manière très attentive.
3/12.La résolution de la question palestinienne est la clé de la stabilité au Moyen Orient. C’est pour cette raison que le Royaume du Maroc 🇲🇦 apprécie les efforts constructifs de paix,
Read 12 tweets
🇺🇸🗳️ Dans pile un mois, c’est le début d'une longue et palpitante saison électorale aux #EtatsUnis avec le caucus de l’#Iowa lors duquel 14 candidats vont concourir à l'investiture du parti démocrate. #primaires
🇺🇸🗳️ Au niveau national, peu d'évolutions en un an de campagne :

➡️#Biden reste en tête

➡️Les candidats de l’aile gauche #Sanders et #Warren le suivent à distance

➡️#Buttigieg est le seul autre candidat à se démarquer, les autres faisant (pour l’instant ?) de la figuration
🇺🇸🗳️ Mais les sondages nationaux ont peu d’importance à ce stade : si un candidat crée la surprise lors d’une des premières primaires, il peut impulser une dynamique à sa campagne (le « momentum ») qui l’avantagera lors des scrutins suivants.
Read 41 tweets
Acte majeur de #Trump que cette élimination de #Suleimani, maître d'oeuvre de l'influence de l'#Iran au Moyen Orient. A la fois conforme à sa volonté d'1 prééminence US par la force brute. Et très surprenante vis-à-vis de sa volonté de retrait US du Moyen Orient. Imprévisible. RT
2) À cette heure, que des questions sur cette élimination de #Suleimani ordonnée par #Trump mais la principale serait celle-ci: s"inscrit-elle dans 1 stratégie de moyen terme pensée pour les #EtatsUnis au Moyen Orient ou bien 1 acte "réactif" face aux provocations de l'#Iran?
3) Autre question posée par l'élimination de #Suleimani par #Trump: qu'est-ce qui l'emportera face à l'#Iran entre l'effet dissuasif d'1 telle démonstration de force technologique militaire US et l'effet de déstabilisation régionale?
Read 10 tweets
1 petit #thread à partir de cette info "purge des listes électorales" pour démontrer qu'en 2020 et la réélection de #Trump, tout sera d'abord 1 question de différentiels de participation électorale entre communautés et groupes démographiques… 👇
2) On commence par le mystère apparent, évoqué aussi pour l'#UKelection2019, de l'élection de #Trump en 2016 dans un pays de plus en plus divers et multiethnique, sachant que le président sortant est éminemment impopulaire parmi les minorités, et en effet…
3)… aux #EtatsUnis, la composition de l'électorat potentiel reflète la diversité croissante de la société US. En 2016, 31% des personnes en âge de voter appartenaient aux minorités non blanches et en 2020, ce serait 33,3%, un tiers des électeurs potentiels selon le @pewresearch
Read 19 tweets
Analyse constitutionnelle rude et inédite de #Pelosi sur l'enquête en #impeachment en cours contre #Trump: elle estime que le donnant-donnant imposé à l'#Ukraine par le président US est de la corruption (bribery). Il a acheté 1 gain politique avec l'aide militaire retenue.
RT+
2) La sortie de #Pelosi n'est pas due au hasard et renvoie à la nature historique de l'#impeachment du président, ici #Trump, enserré dans une définition juridique vague et à recontextualiser des chefs d'accusation énoncés par la Constitution de 1787...
3)… art.II sec.4:"Le président, le vice-président et tout officier civil US seront destitués de leur fonction sur #impeachment (mise en accusation), et condamnation, pour trahison (Treason), #bribery (corruption) ou autres hauts crimes et délits (high crimes and misdemeanors)
Read 25 tweets
C'est pas tous les jours qu'1 président des #EtatsUnis , ici D.#Trump, lance 1 message public pour dénoncer et arrêter 1 coup d'État contre lui. Je crois même que ce n'est jamais arrivé.
RT
2) La 1ère analyse factuelle est: D.#Trump est président des #EtatsUnis, commandant en chef, qu'il désigne les responsables de ce coup d'État et les fasse arrêter par les forces publiques qui lui obéissent. Et si elles ne lui obéissent plus, il doit le faire constater...
3) Or, D.#Trump lance ce mot dièse t de défense contre 1 coup d'État depuis la Maison Blanche où le Secret Service s'apprête à l'exfiltrer dans l'urgence...sans doute comme tous les week-ends passés, vers 1 golf...
Read 8 tweets
"Parfois, vous devez laisser la #Turquie et les #Kurdes se battre, comme 2 enfants dans 1 cour. Vous les laissez se battre et après vous les séparez." D.#Trump président des #EtatsUnis (qui n'avait pas donné de feu vert à #Erdogan n''est-ce pas?)
RT+
2) Sur cette affaire du nord #Syrie, #Trump démontre que, au-delà des foucades, il a 1 remarquable constance dans sa conception à la fois nationaliste, hobbesienne (pour la prime à la violence naturelle du plus fort) et autocentrée sur sa personne de la politique extérieure US…
3) Tout d'abord le mépris "hiérarchique" de #Trump avec lequel il traite Turcs et Kurdes tels des enfants, qui ont beaucoup de sable pour s'amuser et se combattent depuis des siècles. C'est le nationalisme US des pionniers européens du XIXe siècle,s'arrogeant "la civilisation"...
Read 7 tweets
1) Contre l'avis du Pentagone et de ses services de renseignement, #Trump a pactisé avec #Erdogan et abandonne les forces démocratiques kurdes qui ont combattu l'EI pour les #EtatsUnis au nord-est de la #Syrie à 1 prochaine offensive de la #Turquie... nytimes.com/2019/10/07/us/…
2) Sans surinterpréter, #Trump, de lui-même, autorise #Erdogan, grand démocrate bien connu du Proche Orient, à purger par la violence l'enclave kurde de #Syrie...et à s'emparer des combattants de l'EI que les Kurdes avaient capturés par la guerre.#àlire
3) Car dans ce message, #Trump évoque le" contribuable US" qui ne doit pas payer pour ses alliés européens à propos des prisonniers de l'EI de leur nationalité en #Syrie. Voici ce que vaut l'alliance transatlantique "historique" pour l'actuel président US…
Read 18 tweets
Info capitale- et inattendue pour un dimanche d'ordinaire paisible politiquement aux #EtatsUnis: il y a bien 1 SECOND lanceur d'alerte ayant déposé 1 plainte auprès de l'inspecteur général du renseignement à propos de #Trump et de l'#Ukraine. Et lui a été témoin direct.
RT+1
2) 1 des axes forts de la défense de #Trump était d'attaquer le lanceur d'alerte initial sur ses connaissances de 2nde main, sur ses ouï-dire quant à l'#Ukraine… avec le 2nd lanceur d'alerte témoin direct, cela affaiblit considérablement la défense présidentielle.
3) Et d'ailleurs dans sa logorrhée vespérale d'hier, #Trump semblait vouloir préempter le choc de ce 2nd lanceur d'alerte mais très imprécisément, disant, après dénonciation de l'Etat profond, que ses informations étaient de 2nde main. Ce n'est pas le cas.
Read 13 tweets
Et si on faisait 1 synthèse de la situation de #Trump après 1 semaine d'enquête en #impeachment et de révélations folles. Dernière en date, selon le @nytimes: 1 2nd agent du renseignement confirme sur l'#Ukraine et pourrait lui aussi lancer 1 alerte. nytimes.com/2019/10/04/us/…
@nytimes 2) La 1ère chose à dire est que #Trump, pour la 1ère fois peut-être dans sa carrière politique, n'est pas parvenu à "arrêter le saignement" (comme on dit aux #EtatsUnis) provoqué par le lancement d'alerte sur l'#Ukraine puis l'ouverture des vannes de l'enquête en #impeachment...
@nytimes 3)… il y a depuis 10 jours une cascade ininterrompue de faits révélés par le début de l'enquête en #impeachment de la Chambre et des infos de la presse qui accablent #Trump au point d'avoir fait bouger l'opinion. Substantiellement.
Read 28 tweets
Oh my Godness… le directeur du renseignement national #Maguire aurait, selon le @washingtonpost, menacé #Trump de démissionner s'il ne le laissait pas transmettre des infos sur le signal du lanceur d'alerte au Congrès demain (comme il le doit par la loi). washingtonpost.com/national-secur…
@washingtonpost 2) Cette nouvelle info est très importante même si elle est (évidemment) niée par la Maison Blanche.Elle démontre que #Maguire, qui est 1 intérimaire nommé par #Trump durant l'été, et a été contraint de bloquer la transmission de l'alerte au Congrès ne veut plus "jouer" davantage
@washingtonpost 3) Pour la 1ère fois, si on en croit le @washingtonpost (mais ils sont pas mauvais ces derniers temps, hein?), 1 officiel de l'appareil d'Etat de #Trump semble prêt à lâcher la barre si on le force à ne pas remplir ces devoirs légaux. Signe d'1 1er lâchage façon Watergate?
Read 16 tweets
Hier, les #EtatsUnis sont le doigt sur la gâchette si l'#Iran est prouvé coupable de l'#AramcoDroneStrike.
Ce soir, l'#Iran semble coupable mais #Trump ne veut pas la guerre.
Tout et son contraire. Il n'y a aucune position diplomatique constante à attendre de #Trump. #CQFD
RT+
2) Véritable problème (re) démontré par cette séquence #Iran d'1 diplomatie où le président #Trump est seul maître à bord, conseillers et ministres dans 1 flot permanent de portes qui claquent étant réduits à la figuration, mais incapable de tenir un cap malgré ses certitudes…
3)...depuis 5 mois, #Trump a voulu frapper l'#Iran puis a renoncé 10 minutes avant, a voulu taxer au maximum les importations de #Chine avant de renoncer pour sauver Noël, a voulu inviter les #Talibans avant de leur faire la guerre à outrance, veut (re)frapper l'Iran puis hésite
Read 7 tweets
Des données objectives sur la présidence #Trump et son renoncement en août à 1 gouvernement effectif des #EtatsUnis:
- 2 voyages officiels annulés (Danemark/Pologne)
- 680 tweets contre 287 en août 2017
-10 journées entières sur 31 dans un golf.
Qui préside les #EtatsUnis?
RT+
2) A l'heure actuelle, D.#Trump a passé 228 jours dans un de ses golfs et aujourd'hui est le 229e. A ce rythme, à la fin de son 1er mandat de quatre ans le 20 janvier 2021,il aura passé presque une année entière cumulée dans un golf. Comment présider effectivement les #EtatsUnis?
3) L'inflation des tweets, les séjours désormais hebdomadaires dans ses golfs avec parties à l'appui (comme durant #Dorian), le renoncement nouveau aux voyages officiels sont à croiser chez #Trump avec 1 enfermement dans 1 univers numérique virtuel et 1 éloignement du réel.
Read 7 tweets
#Breaking Confirmation de 2 #G7Biarritz en 1 seul: celui du président #Macron en champion du multilatéralisme, de la coopération et celui de #Trump ne faisant que du souverain/bilatéral (avec Abé, Bojo etc). Reste à savoir la réaction US à ce chiffon rouge #Zarif sur l'#Iran...RT
2) Pour mesurer la provocation pour #Trump que représente l'invitation de l'iranien #Zarif au #G7Biarritz par le président #Macron, rappelons que le MAE de l'#Iran a été sanctionné en personne par le Trésor US il y a 3 semaines. Le communiqué de presse: home.treasury.gov/news/press-rel…
3) Si la manœuvre est spectaculaire, mettant en valeur la diplomatie de la France du président #Macron en puissance d'équilibre et isolant #Trump tel celui "qui ne parle pas", quels résultats concrets à venir? Que faire sur l'#Iran SANS les #EtatsUnis? RT+
Read 7 tweets
"Il hait les Blancs". Phrase signée par le président des #EtatsUnis D.#Trump contre le révérend afro-américain Al Sharpton. On est cette fois au-delà du dog whistle: le président US se pose littéralement, dans le texte, en champion de la défense des Blancs. Pas anodin.
RT
2) Juste les faits. En 15 jours, le président US D. #Trump, aura donc:
. intimé à 4 élues citoyennes US de retourner là d'où elles viennent;
. évoqué Baltimore, afro-américaine à 60%, en ville où nul être humain ne vivrait;
. décrit 1 leader afro-américain "détestant les Blancs".
3) Si on essaie de faire de l'analyse politique au-delà des indignations, #Trump s'adresse exclusivement par ses provocations raciales à son socle électoral premier, les Blancs working-class, particulièrement nombreux dans des Etats possiblement décisifs en 2020 tel le Wisconsin
Read 6 tweets
#Breaking 1 drone partout entre #Iran et #EtatsUnis. #Trump vient d'annoncer la frappe par l'USS Boxer après sommation. Ou comment refermer la porte dans l'immédiat à toute négociation ou- au moins- baisse de tension. 👇
2) Le drone iranien abattu intervient alors que le ministre des Affaires étrangères Zarif, figure de proue des modérés du régime et promoteur de l'accord nucléaire de 2015, vient de proposer 1 1er deal concret- quoiqu'inacceptable- aux #EtatsUnis de #Trump theguardian.com/world/2019/jul…
3) Mais ce drone iranien abattu sonne comme 1 fin de non-recevoir par l'administration #Trump au modéré Zarif, en voyage diplomatique cette semaine à l'ONU à New York, alors qu'il est déjà en difficulté à l'intérieur face aux Gardiens de la Révolution depuis sa démission rejetée.
Read 5 tweets
Le #breaking de la nuit US qui n'en est pas vraiment 1. La Chambre a voté pour condamner les tweets racistes de #Trump. Enfin les 235 représentants démocrates, 4 républicains (sur 196) et 1 indépendant. nytimes.com/2019/07/16/us/…
2) Cette condamnation symbolique de #Trump et de ses propos racistes par la Chambre n'a concrètement que peu d'effet sinon de prouver au président que le parti républicain est désormais entièrement sur sa ligne nationaliste/nativiste et identitaire blanche…
3)… et #Trump en fin politique "d'instinct" a été le 1er à s'en réjouir: comme il le souhaitait, on a désormais 2 blocs face à face, irréconciliables, sans plus de consensus possible sur des valeurs nationales dépassant les stricts intérêts partisans. RT
Read 20 tweets
Seuls 3 élus républicains ont condamné à cette heure comme racistes les tweets de #Trump sur les 4 élues progressistes démocrates.
Parmi eux:
le seul représentant républicain afro-américain de la Chambre, Will Hurd.
Le seul sénateur républicain afro-américain Tim Scott.
2) Faits, sur ce qu'est le parti républicain en 2019, #Trump ou pas:
. 4 représentants républicains afro-américains élus à la Chambre depuis le début du XXIe siècle (435 représentants élus tous les 2 ans)
. 2 sénateurs républicains afro-américains élus au Sénat (1881-2019)
3) Les républicains ne réagiront pas en majorité aux tweets racistes sans aucune ambiguïté possible de #Trump d'abord car sa ligne nativiste et identitaire blanche a gagné dans le parti, achevant la mue d'1 parti intégrant avec Nixon puis Reagan l'héritage ségrégationniste du Sud
Read 25 tweets
1) #Breaking TRES important à 2 titres.
D'1 part le président US #Trump renvoie les 4 représentantes progressistes (AOC, Pressley, Tlaib et Omar) à leurs présumées naissances étrangères, leur ordonnant de taire leurs critiques sur le gouvernement US ou de "rentrer chez elles"...
2) Or, 1 seule des représentantes en question (Ilhan Omar) n'est pas née aux #EtatsUnis. Mais pour le président US #Trump, si vous êtes née de parents étrangers immigrés (Tlaib), portoricains (AOC) voire Afro-Américains (Pressley), vous n'êtes pas quand même pas citoyenne US.
3) S'il ne faut pas commenter tout tweet de #Trump, celui-ci est 1 véritable AVEU, très signifiant politiquement. Pour le président US, quand vous êtes enfant d'immigrés ou réfugié, vous n'êtes pas étatsunien et vous restez 1 étranger. Idem pour Portoricains et Afro-Américains.
Read 25 tweets
Le #G20 d'Osaka confirme plusieurs traits caractéristiques de la politique étrangère de #Trump. Le 1er d'entre eux, outre sa personnalisation extrême hors- voire contre les normes bureaucratiques, pourrait être baptisé "la diplomatie à l'estomac". Voir ici sur la #CoréeduNord. RT
2) Tout est pensé dans la #diplomatie de #Trump d'1 part pour être public et projeté via Twitter à sa base de partisans et d'autre part pour être un spectacle dont il est la figure centrale. Ainsi, cette proposition "impromptue" de rencontre avec #KimJongUn en zone démilitarisée
3) On apprend de @thehill que cette proposition "spectaculaire" de poignée de mains avec #KimJongUn en zone démilitarisée frontalière de #Corée, #Trump y songeait déjà lundi dernier dans 1 partie d'interwiew non publiée pour motifs de sécurité... thehill.com/policy/interna…
Read 21 tweets
Grosse info de la nuit US: #Trump par décret présidentiel donne toute autorité au ministre de la Justice #Barr pour faire déclassifier et publier les informations du renseignement US quant aux origines de l'enquête du #FBI sur la collusion avec la #Russie. nytimes.com/2019/05/23/us/…
2) 1 président #Trump, sûr que des agents du #FBI ont commis des actes de trahison- passibles de mort- contre lui, autorise son ministre de la Justice pour publier des infos de sécurité nationale, pouvant compromettre méthodes et agents du renseignement, pour le prouver. Voilà.
3) Vous me direz, #Trump qui accuse de trahison passible de mort des ex-agents du #FBI, vous exagérez pas un peu, monsieur Breaking Badaboum? Ben non. Voici la réponse de #Trump cette nuit à 1 journaliste. RT
Read 28 tweets
Le #breaking de la nuit US. 1ère défaite judiciaire de #Trump face à la Chambre démocrate: 1 juge fédéral de district ordonne à son commissaire aux comptes Mazars de fournir les documents financiers assignés. washingtonpost.com/local/legal-is…
2) Politiquement, #Trump est furieux, mettant en cause la partialité de la justice puisque le juge Mehta a été nommé par le président #Obama et promettant implicitement un appel… #àvoir RT+
3) Juridiquement, le juge Mehta a tranché dans son arrêt: si la chambre démocrate a constitutionnellement le pouvoir d'enquêter sur le président en vue d'1 impeachment, pourquoi ne pourrait-elle pas aussi investiguer s'il y a eu malversation de #Trump? games-cdn.washingtonpost.com/notes/prod/def…
Read 13 tweets

Related hashtags

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just three indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3.00/month or $30.00/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!