Il y a 126 ans, le 17 août 1893, à Aigues Mortes, des ouvriers italiens furent massacrés par des ouvriers français.
⬇️
Dans la seconde moitié du XIXème siècle, avec le besoin de main-d’oeuvre d’un pays qui s’industrialise, l’immigration progresse fortement en France principalement en provenance de pays frontaliers comme la Belgique et l’Italie.
En parallèle se développe un fort sentiment nationaliste français renforcé après la défaite militaire de 1870.
La xénophobie est visible à travers la dénomination des populations immigrées. Les Italiens sont ainsi affublés du surnom de « ritals », « macaronis » ou encore « christos » (pas d’altérité religieuse mais jugés trop croyants !).
A partir de 1890, les travailleurs immigrés avaient l’obligation de posséder une carte de séjour afin d’être inscrit à la mairie. Une crise économique touchait la France et l’immigration était par conséquent limitée et contrôlée par l’Etat.
C’est dans ce contexte que va se produire le massacre d’Aigues Mortes.
A l’été 1893, la Compagnie des Salins du Midi lance sa campagne de recrutement de saisonniers pour le battage et le levage du sel. L’embauche est moindre cette année dans les marais salants de l’ancien port royal en raison de la crise.
Environ 1000 ouvriers y sont embauchés. Trois catégories d’ouvriers sont recrutés : des paysans appelés « Ardéchois » qui laissaient leurs terres le temps de la saison, des Italiens essentiellement originaires du Piémont et des « trimards » français qui sont des vagabonds.
Ces ouvriers sont payés au rendement et subissent des conditions de travail très difficiles qui exacerbent la mise en concurrence sur le marché du travail.
Des équipes mêlant ouvriers français et italiens sont constituées. Le 16 août, une rixe éclate entre des ouvriers français et italiens. Des ouvriers français propagent la rumeur que trois Français sont morts.
Le 17 août éclatent de nombreuses scènes de lynchage commises par des trimards et soutenues par la population d’Aigues Mortes.
Le rapport du procureur de Nîmes du 18 août rapporte : « Des pierres énormes sont lancées de tous côtés sur les Italiens. A chaque pas, ces malheureux laissent des victimes sans défense sur le sol. (...)
(...)Pour échapper aux coups, les Italiens se sont couchés au sol les uns sur les autres, les cavaliers (de la troupe) leur font un rempart mais les coups pleuvent, le sang ruisselle. »
Des ouvriers italiens sont noyés dans les fossés, d’autres sont rossés et achevés à coups de trique. C’est un véritable pogrom qui se déroule dans le sens où une population majoritaire massacre une population minoritaire.
La xénophobie atteint un degré de violence extrême durant la journée du 17 août 1893.
Une dizaine d’ouvriers italiens sont assassinés (8 sont reconnus officiellement) et une centaine de blessés.
Un procès a eu lieu et a abouti à un acquittement général.
L’exaltation patriotique, la montée de la xénophobie mêlées à la crise économique qui induit le chômage, la peur du déclassement d’une partie des ouvriers français et la désignation des travailleurs immigrés italiens comme boucs-émissaires.
Gérard Noiriel raconte en détail ce pogrom dans Le Massacre des Italiens. A partir de cet événement singulier, il explique les mécaniques xénophobes à l’œuvre à la fin du 19ème siècle sur fond de crise économique.
Il détaille le processus de fabrication d’une crise identitaire : à partir d’un fait divers, essentialiser et généraliser pour aboutir à la construction d’une soi-disant menace générale pesant sur la société française en divisant les travailleurs.

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Céline Malaisé

Céline Malaisé Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @CelineMalaise

Jul 19
3 jours après la rafle du Vel d’Hiv, la rafle de #Nancy est un échec grâce à l’action d’un service de police, celle de 7 fonctionnaires du Service des étrangers du Commissariat central qui ont désobéi.
Un acte de résistance unique qui doit être connu.
⬇️
19 juillet 1942, 5 heures du matin. A l’aube naissante, des policiers en uniforme quadrillent certains quartiers de Nancy. Ils ont reçu l’ordre de rafler les Juifs dans le cadre de l’opération appelée « Vent printanier ».
Et pourtant, lorsque ces policiers tambourinent sur les portes, elles ne s’ouvrent pas. Lorsqu’ils les défoncent, il n’y a personne. Les appartements sont vides.
Read 28 tweets
Aug 17, 2021
Le 17 août 1893, à Aigues Mortes, des ouvriers italiens furent massacrés par des ouvriers français.
⬇️
Dans la seconde moitié du XIXème siècle, avec le besoin de main-d’oeuvre d’un pays qui s’industrialise, l’immigration progresse fortement en France principalement en provenance de pays frontaliers comme la Belgique et l’Italie.
En parallèle se développe un fort sentiment nationaliste français renforcé après la défaite militaire de 1870. La xénophobie est visible à travers la dénomination des populations immigrées.
Read 17 tweets
Jul 16, 2021
Le 16 juillet 1942, Maurice Rasjfus avait 14 ans, sa sœur Jenny, 16 ans.

Ils vivaient à Vincennes. Toute la famille portait alors l'étoile jaune depuis " 40 jours ". Avant 5 heures du matin, le 16 juillet 1942, la police française s'est mise à tambouriner sur leur porte.
⬇️
Maurice Rajsfus : "Le problème, pour mes parents comme pour tous les juifs immigrés et une grande partie des juifs français, c'est qu'en octobre 1940, après la première ordonnance allemande obligeant les juifs de la zone occupée à se déclarer dans les commissariats, ils ont obéi.
Pourquoi ? La réponse est simple : rien n'est pire, pour un étranger, que d'être en rupture avec la légalité.
Ils ne pouvaient se soustraire, parce qu'ils étaient connus et reconnaissables, ne serait-ce qu'à leur accent : mon père avait fui la Pologne en 1923.
Read 19 tweets
Sep 18, 2020
[Thread d’immense colère]

Depuis le début de la pandémie, Macron et son gouvernement ont fait le choix de l’immunité collective. Mi-mars il s’est fracassé contre le mur de la réalité de la destruction du système de santé notamment hospitalier. Et donc confinement de 2 mois...
⬇️
Depuis le 11 mai c’est à nouveau l’immunité collective qui préside aux non décisions gouvernementales. Tout en disant aux Français que la situation dépend de leur responsabilité individuelle...
Les indicateurs sont au rouge. Tout remonte.
Jamais le choix de l’immunité collective fait par Macron et cie n’a été discuté démocratiquement ni au Parlement, ni par les Français alors qu’il en va d’une décision essentielle pour le cours immédiat et à long terme de notre société.
Read 10 tweets
Jul 19, 2020
3 jours après la rafle du Vel d’Hiv, la #rafle de #Nancy est un échec grâce à l’action d’un service entier de police, celle de 7 fonctionnaires du Service des étrangers du Commissariat central qui ont désobéi. Un acte de résistance rare qui doit être connu.
⬇️
19 juillet 1942, 5 heures du matin. A l’aube naissante, des policiers en uniforme quadrillent certains quartiers de Nancy. Ils ont reçu l’ordre de rafler les Juifs dans le cadre de l’opération appelée « Vent printanier ».
Et pourtant, lorsque ces policiers tambourinent sur les portes, elles ne s’ouvrent pas. Lorsqu’ils les défoncent, il n’y a personne. Les appartements sont vides.
Read 24 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Don't want to be a Premium member but still want to support us?

Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal

Or Donate anonymously using crypto!

Ethereum

0xfe58350B80634f60Fa6Dc149a72b4DFbc17D341E copy

Bitcoin

3ATGMxNzCUFzxpMCHL5sWSt4DVtS8UqXpi copy

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!

:(