Au procès de l'attentat du #Thalys l'audience reprend. Il est tquestion de l'état de santé de Spencer Stone, hospitalisé à son atterrissage à Paris. "Les nouvelles sont plutôt bonnes" explique son avocat Me de Montbrial, "il devrait sortir de l'hôpital en fin de matinée".
En attendant, Alek Skarlatos s'avance à la barre. Il fait partie des trois Américains qui ont désarmé Ayoub El-Khazzani et a, lui aussi, joué dans le film de Clint @Eastwood_ qui leur a été consacré.
Alek Skarlatos : "nous sommes montés dans le train après avoir aidé un vieil home anglais à monter à bord. Nous avons ensuite rejoint nos places en 1ere classe pour avoir le wifi? Peu de temps après, Anthony [Sadler] et Spencer [Stone] se sont endormis"
Alek Skarlatos : "peu de temps après avoir passé la frontière français, j'ai entendu un bruit de verre derrière moi. Je ne savais pas qu'en penser à ce moment là. J'ai tourné la tête et j'ai vu un employé du train fuir à toute allure. J'ai vu un homme torse nu derrière lui."
Alek Skarlatos : "j'ai senti que le temps s'arrêtais, j'ai senti mon coeur faire un bond dans ma poitrine. Et j'ai pensé : "no fucking way!"."
Alek Skarlatos : "Spencer [Stone] s'est réveillé et a vu la même chose que moi. Je lui ai tapé sur l'épaule et j'ai dit "Spencer go". Il était déjà en train de se précipiter vers le terroriste. J'ai vu qu'Ayoub El-Khazzani était en train de charger sa kalachnikov".
Alek Skarlatos : "j'ai couru vers eux. Spencer était en train de faire une clé d'étranglement à Ayoub El-Khazzani. J'ai ramassé l'AK47 sur le sol. Mais j'ai vu que Khazzani avait sorti un pistolet et visait Spencer [Stone].
Alek Skarlatos : "j'ai arraché le pistolet de la main de Khazzani. Mais Spencer [Stone] criait : "il a un couteau". Je ne me souviens plus précisément de la suite de la bagarre."
Alek Skarlatos : "on avait mis Khazzani sur la table. J'ai mis le pistolet sur sa tête. Je lui disais "arrête de résister". Soit il ne m'écoutait pas, soit il ne comprenait pas l'anglais. Donc j'ai appuyé sur la gâchette."
Alek Skarlatos : "mais le coup n'est pas parti. J'ai vu que le chargeur était vide. A ce stade nous étions plutôt frustrés. Alors, Spencer [Stone ndlr] a essayé de l'asphyxier encore plus. Je me souviens que Khazzani me regardait fixement sans même cligner des yeux"
Alek Skarlatos : "monsieur Khazzani s'est évanoui. Je le tenais par les bras, derrière son dos. J'ai dit à monsieur Norman [un autre passager, ndlr] de surveiller monsieur Khazzani et de mettre son genou sur son cou pour l'asphyxier au cas où il reprenait connaissance"
Alek Skarlatos : "ma principale préoccupation était la sécurité du train. J'ai pris l'AK-47. J'ai déployé la crosse, enlevé la sécurité puis je l'ai chargé. A ma surprise, une balle a été éjectée. Elle était marquée ce qui signifie que monsieur Khazzani avait tiré"
Alek Skarlatos : "ce qui signifie que que la munition était sans doute défectueuse. J'ai dit à monsieur Norman qu'on avait eu beaucoup de chance. Ensuite, je suis allé faire une ronde pour inspecter les autres wagons. J'avançais avec l'AK47 sur le côté."
Alek Skarlatos : "on est arrivés en gare d'Arras. Les policiers nous ont fait asseoir sur des bancs. J'ai dit à Anthony [Sadler ndlr] que j'étais bien content de ne pas avoir fait pipi dans mon pantalon. Puis Spencer [Stone] a crié depuis le train :"n'oubliez pas les bagages"."
Le président : "que faisiez vous à l'époque et que faites vos aujourd'hui?"
Alek Skarlatos : "j'étais dans l'infanterie américaine. Et aujourd'hui, je ne suis rien".
Il rit. "Je cherche un emploi actuellement. Si vous connaissez quelqu'un ...."
Problèmes de traduction alors qu'Alek Skarlatos est en train d'expliquer le chargement et l'approvisionnement d'une arme. Me de Montrbial (PC) se propose de traduire. En défense Me Mauger-Poliak se lève : "comprenez Me que cela pose problème que ce soit vous qui traduisiez"
Alek Skarlatos : "dans ma première déposition à la police française, j'étais réticent à dire que j'avais tenté de lui tirer dessous [Ayoub el-Khazzani, ndlr]
Alek Skarlatos : "je dirai qu'il [Ayoub El-Khazzani, ndlr] a probablement été entraîné, mais pas bien. Même quand on l'a maîtrisé, on était toujours inquiets. Il n'arrêtait pas de sortir des armes : le pistolet, le cutter. On ne savait pas s'il continuerait à en sortir."
Président : "avez-vous un intérêt pour les armes, monsieur?"
Alek Skarlatos : "à l'époque je possédais un AK-47 et j'aimerais être considéré comme connaisseur en termes d'armes et de munitions".
Président : "avez-vous pensé à une attaque terroriste ?
Alek Skarlatos : "oui, tout de suite"
- pourquoi ?
Il rigole.
"Il avait tous les signes d'une attaque terroristes : un homme méditerranéen, avec un AK-47. Il n'avait pas le même air que les gendarmes dans la salle."
Me de Montbrial : "quand vous avez pointé le pistolet sur la tête de Khazzani vous avez dit "stop resisting" ?
Alek Skarlatos : "oui"
- Savez vous qu'en français stop se dit aussi stop?
- non
- Il a donc compris le mot stop
[Khazzani ne parlait pas français à l'époque ndlr]
Me Montbrial : "sur Instagram vous écrivez : le 21 août sera toujours mon 2e anniversaire"
Alek Skarlatos : "la plupart des événements après l'attaque terroriste ont complètement changé ma vie. Pas nécessairement d'une mauvaise manière. Parce qu'on aurait du mourir ce jour-là"
Me de Montbrial (PC) : "vous avez été candidat au congrès américain. Sous quelle étiquette ?"
Alek Skarlatos : "le parti républicain."
-Avez-vous été élu ?
Il rit. "Non".
Avocat général : "si monsieur Khazzani avait réussi à tirer avec son AK47 depuis le fond du train, pensez-vous que vous auriez pu le neutraliser ?"
Alek Skarlatos : "probablement pas si l'AK 47 avait fonctionné correctement."
Me Mauger-Poliak : "vous nous dites aujourd'hui que vous ne faites rien. Est-ce que vous n'êtes pas un professionnel de la communication? "
Alek Skarlatos : non
- un homme public du moins?
- plus maintenant
- on vous a vu occuper l'espace public de manière conséquente
- oui
L'audience dégénère alors que l'avocate d'Ayoub El-Khazzani évoque le fait que "la loi du Talion n'existe pas en France, même si cela a provoqué l'hilarité des avocats de parties civiles et du ministère public".
Les avocats généraux s'agacent. Réclament une suspension.
L'audience est suspendue 10 minutes.
L'audience reprend avec la suite de l'audition d'Aleksander Skarlatos, ancien militaire américain qui, avec ses amis, a désarmé Ayoub El-Khazzani.
Me Mauger-Poliak : "quand vous récupérez la kalachnikov, la sécurité est mise?"
Alek Skarlatos : oui
- donc mon client s'apprête à commettre une tuerie de masse monte ans le train avec une kalachnikov dont la sécurité n'est pas enlevée et un pistolet au chargeur vide ?
L'audience est suspendue jusqu'à 13h30.
A la reprise de l'audience, on a appris que l'état de santé de Spencer Stone ne lui permettait finalement pas de témoigner ce soir. Il sera donc vraisemblablement entendu lundi à 14 heures.

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Charlotte Piret

Charlotte Piret Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @ChPiret

25 Nov
Bonjour à tous,
Petit point programme : le procès des #AttentatsJanvier2015 est donc suspendu jusqu'au lundi 30 novembre.
Mais celui de l'attentat raté du #Thalys lui se poursuit. Avec aujourd'hui l'interrogatoire sur les faits du principal accusé, Ayoub El Khazzani. LT à suivre
Le président: "aujourd'hui on va se consacrer à la journée du 21 août 2015 et aux faits qui se sont déroulés dans le #Thalys
Pouvez-vous nous faire le récit de ce qui s'est passé?
Ayoub El-Khazzani : "c'était comme m'a demandé Abaaoud [coordonateur des attentats du #13novembre]
Ayoub El-Khazzani : "c'était ce jour-là que je devais sortir. Je devais attaquer les Américains et des gens de la commission européenne, en 1ere classe. Vers midi, Abou Walid est venu, m'a donné un téléphone et il a dit : "ne l'utilise pas jusqu'à ce que tu sois dans le train"."
Read 62 tweets
23 Nov
Au procès des #AttentatsJanvier2015 l'audience reprend. Le président va rendre son délibéré sur la suite de ce procès.
Le président indique qu" "il y a lieu d'ordonner la prolongation de la suspension du procès jusqu'au lundi 30 novembre 2020". En revanche, le président ne se prononce pas sur l'application ou non de l'ordonnance permettant sa comparution en visioconférence.
L'audience des #AttentatsJanvier2015 est donc (à nouveau) suspendue.
Read 4 tweets
23 Nov
Au procès des #AttentatsJanvier2015 l’audience s’apprête à reprendre mais pour combien de temps? Les accuses sont arrivés dans le box sauf le principal d’entre eux, Ali Riza Polat, toujours malade. Son absence a l’audience va donc être au cœur des débats de ce matin.
Tous les détails de ce qui va se jouer ce matin sont à retrouver là > franceinter.fr/proces-des-att…

Et LT de l'audience à venir ici.
A noter que juste à l’extérieur de la salle, des dizaines d’avocats se sont rassemblés à l’appel du syndicat des avocats de France (SAF) pour protester contre l’ordonnance du 18 novembre qui permet à l’audience de se tenir en l’absence du principal accusé, en visioconférence.
Read 75 tweets
19 Nov
De retour au procès de l'attentat raté du #Thalys
Au programme aujourd'hui : l'audition des passagers du train, dont les américains. Mais l'un d'entre eux Spencer Stone a été "hospitalisé hier à son atterrissage" précise son avocat.
"On m'a dit qu'il [Spencer Stone] allait mieux aujourd'hui, mais n'est pas en état d'être entendu par la cour aujourd'hui. Un point sera fait dans la journée", indique Me de Montbrial. En revanche Anthony Sadler pourra être entendu à sa place cet après-midi.
"Mes trois clients américains sont très conscients de l'importance pour eux d'être entendus", insiste Me de Montbrial.
Ces trois Américains sont en effet ceux qui ont désarmés Ayoub El-Khazzani dans le train (et qui ont joué dans le film de Clint Eastwood qui leur est consacré)
Read 95 tweets
17 Nov
Deuxième journée d'audience au procès de l'attentat raté du #Thalys
Après Ayoub El-Khazzani hier, l'audience se poursuit avec l'examen de la personnalité des autres accusés. On débute par Redouane El-Amrani, accusé d'avoir joué un rôle de passeur.
Mais d'abord, il faut régler les problèmes de micros et de traduction. Trois des accusés maîtrisent mal le français, qui n'est pas leur langue maternelle. Trois interprète en arabe se relaient donc pour traduire l'audience en direct. Mais non sans problèmes techniques.
Redouane El-Amrani, né dans un petit village marocain, raconte son père aveugle, qui lit dans l'avenir, une "enfance très dure, très pauvre. On n'avait rien.", ses 6 demi-frères et soeurs et ses .... il compte sur ses doigts ... 4 frères et soeurs.
Read 55 tweets
16 Nov
Au procès des #AttentatsJanvier2015 l'audience s'apprête à être suspendue, possiblement jusqu'à une semaine supplémentaire. Les détails sont à suivre avec @sophparm
Ici, vous pourrez retrouver l'ouverture d'un autre procès d'attentat : celui du Thalys, le 21 août 2015.
Au procès de l'attentat raté du #Thalys l'assaillant sera, chose rare, dans le box. Ayoub El-Khazzani encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Son procès et celui de ses coaccusés doit durer un mois. Plus de détails ici > franceinter.fr/proces-de-l-at…
Les accusés du procès #Thalys sont arrivés dans le box de la salle Voltaire, au vieux palais de justice. Quatre hommes qui doivent répondre de l'attentat et d'aide logistique à Ayoub El-Khazzani. L'audience devrait s'ouvrir d'une minute à l'autre.
Read 54 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!