Le procès #Jawad Bendaoud va reprendre pour le réquisitoire. Les prévenus viennent d'arriver dans la salle.
L'audience est reprise. Début du réquisitoire : "quelques mots sur le contexte particulier de ce procès, très attendu par les victimes du #13Novembre car il constitue une 1ere étape judiciaire."
Réquisitoire : "lorsque les victimes sont venues à la barre, toutes ont été d'une extrême dignité et d'une extrême lucidité."
Réquisitoire : "parmi les trois prévenus, il y a #Jawad Bendaoud, qui est très médiatique. Ce procès avait donc un écho très important."
Réquisitoire : "pour nous, professionnels du droit, il faut parvenir à prendre de la distance par rapport à cette hyper médiatisation, ne pas se laisser duper par les nombreuses images de lui diffusées à la télé."
Réquisitoire : "je le dis clairement, pour moi, le plus médiatique n'était pas le plus inquiétant."
Réquisitoire : "il y a une rupture nette et très franche dans l'organisation : jusqu'au soir des attentats, l'organisation est méticuleuse et la phase post-attentats marquent une véritable rupture."
Réquisitoire : "avant les attentats, il n'y a jamais eu de contact entre [les prévenus] et la cellule des terroristes."
Réquisitoire : "mon sentiment est que #Jawad Bendaoud et Mohamed Soumah sont des pièces rapportées dans ce dossier. "
Réquisitoire : "il est important d'insister sur le profil très particulier de Mohamed Soumah, qui compte 17 condamnations sur son casier judiciaire, dont une par la cour d'assises pour vol à main armée".
Réquisitoire : "pour #Jawad Bendaoud, on compte 8 condamnations, dont une par la cour d'assises."
Réquisitoire : "il y a selon moi deux questions à vous poser : "pouvaient-ils ignorer que les deux fuyards avaient commis un crime?" et "avaient-ils connaissance du crime commis?"
Réquisitoire : "seule une réponse positive à ces deux questions peut m'amener à requérir la peine maximale, à savoir 6 ans d'emprisonnement."
Réquisitoire : "on a affaire à des délinquants chevronnés. Etre en fuite dans ce contexte particulier signifie que les individus avaient commis quelque chose de grave. Et ça, les prévenus ne pouvaient pas l'ignorer."
Réquisitoire : "Mohamed Soumah sait qu'un tiers envoie de l'argent à Hasna via un mandat. Ce n'est pas difficile de comprendre qu'ils sont membres d'une organisation."
Réquisitoire : "Les explications de Mohamed Soumah ne sont pas recevables : on ne prend pas autant de précautions pour permettre à une consommatrice de crack de se mettre à l'abri."
Réquisitoire : "pour venir s'établir chez #Jawad Bendaoud, c'est que forcément on est dans une volonté de dissimulation. Lorsqu'on n'a rien à se reprocher, on va dans un hôtel normal."
Réquisitoire : "dès le mardi soir, #Jawad Bendaoud a la conviction que les gens qui viennent d'arriver chez lui sont encore plus suspects que les mafieux russes qu'il avait hébergé par le passé."
Réquisitoire : "ni #Jawad Bendaoud, ni Mohamed Soumah ne pouvaient ignorer le caractère criminel de ces deux fuyards."
Réquisitoire : "on a des éléments troublants, mais pas suffisamment pour affirmer avec certitude que Mohamed Soumah et #Jawad Bendaoud savaient qu'ils apportaient leur aide [aux terroristes]."
Réquisitoire : "venir en aide à l'homme le plus recherché du monde et en même temps draguer Hasna Aït Boulhacen me semble pour moi incohérent."
Réquisitoire : "#Jawad Bendaoud ne savait pas précisément à qui il avait affaire ... il n'a pas le comportement d'individu qui vient en aide à Abdelhamid Aaaoud et Chakib Akrouh."
Réquisitoire : "les ceintures explosives ont été fabriquées en Belgique par un homme venu spécialement de Syrie. La ceinture de Chakib Akrouh n'a pas été fabriquée chez #Jawad Bendaoud."
Réquisitoire : sur l'ADN retrouvé sur le scotch d'une ceinture explosive: "je ne vois pas Abaaaoud demander à #Jawad Bendaoud de lui venir en aide pour fabriquer une ceinture explosive."
Réquisitoire : "à vouloir mettre un costume trop grand à #Jawad Bendaoud, on viendrait à décrédibiliser Abaaoud. Abdelhamid Abaaoud, ce n'est pas le premier venu."
Réquisitoire : "ça me semble important que les victimes comprennent pourquoi je n'abonde pas dans leur sens. Et l'argument principal pour moi, c'est que s'il avait su, il n'aurait pas hébergé ces individus pour un montant aussi modeste."
Réquisitoire : "on peut reprocher à Mohamed Soumah et #Jawad Bendaoud le recel de criminel, mais pas de criminel terroriste."
Réquisitoire : "Youssef Aït Boulahcen affiche pour moi le profil le plus inquiétant. Dans la presse, on parlait du procès #Jawad .. pour moi, c'est le procès Aït Boulahcen."
Réquisitoire : Youssef Aït Boulahcen, "on a tous les éléments que l'on retrouve traditionnellement dans les dossiers de filières et départ pour la Syrie : des photos d'Abdelhamid Abaoud, de la documentation antisémite ..."
Réquisitoire : "on a affaire à quelqu'un [Youssef Aït Boulahcen] de parfaitement radicalisé."
Youssef Aït Boulahcen intervient en plein réquisitoire : "je l'ai jamais reçu ce message !"
La présidente : "monsieur, non seulement vous arrivez en retard mais en plus vous prenez la parole. Je vous demande de vous taire."
Réquisitoire : "il n'a aucun courage dans les explications données par Youssef Aït Boulahcen."
Réquisitoire : "Abaaoud, il n'y pas besoin d'être son cousin pour savoir que s'il est en France après les attentats du #13Novembre c'est pas pour faire du tourisme. C'est pour frapper à nouveau."
Réquisitoire : "on a retrouvé sur le téléphone de Youssef Aït Boulahcen, un montage photo avec l'assaut à la télé, une photo d'Abaaoud, un poignard ensanglanté et qu"Allah le préserve" ... comme une sorte d'hommage virtuel à son cousin."
Réquisitoire : "on a eu un discours extrêmement lisse, calibré à l'audience, très réfléchi. Je me demande s'il ne vaut pas mieux des explications un peu rocambolesque comme celle de Jawad Bendaoud que des explications trop calibrées."
Le procureur requiert 4 ans de prison à l'encontre #Jawad Bendaoud et Mohamed Soumah.
Contre Youssef Aït Boulahcen, le procureur requiert 5 ans d'emprisonnement, la peine maximale encourue.
L'audience va reprendre avec les plaidoiries de la défense. Me Florian Lastelle se lève pour défendre Youssef Aït Boulahcen.
Me Lastelle : "je suis effrayé dans mes propres pensées depuis plusieurs jours. Plus depuis ces 15 très longues minutes [de suspension]. Je suis effrayé de m'interroger sur les réelles raisons qu'a eu le procureur de requérir 5 ans de prison pour un individu au casier vierge."
Me Lastelle : "Je ne vais pas vous livrer ces pensées parce qu'elles sont inutiles. Je vais m'attacher aux éléments objectifs, au débat juridique."
Me Lastelle : "au cours des réquisitions, on a voulu préjustifier une peine en parlant de radicalisation et en sortant totalement de la rigueur juridique."
Me Lastelle : "la prévention c'est "non-dénonciation de crime ... je n'ai toujours pas compris de quel crime."
Me Lastelle : "il y a des fichiers salafistes dans les scellés, des photos de son cousin Abdelhamid Abaaoud. Mais est-ce que la détention de ces fichiers saurait justifier d'une intention criminelle?"
Me Lastelle (avocat de Youssef Aït Boulahcen) : "sur des centaines d'écoutes, d'analyses où les enquêteurs ont tout éplucher, on ne retient que quelques phrases."
Me Lastelle : "on lui a reproché de traiter des policiers de chiens ... à la suite d'une perquisition. Une perquisition ça se passe mal, on retourne les appartements. Monsieur Aït Boulahcen s'est emporté."
Me Lastelle : "sur les propos qu'il a tenu sur les homosexuels, qui bien évidemment son abjects, il s'agissait d'une discussion privée avec son ami. Est-ce que ce n'est pas humain, avec ses amis, d'exprimer des propos bien exagérés?"
Me Lastelle : "je vous rappelle, lors des manifestations, les propos tenus par la France dont on n'a pas peur ... "on allait marier des chiens, se marier avec des enfants" Là c'était devant les micros, pas une conversation privée."
Me Lastelle : "Youssef Aït Boulahcen c'est un français, un enfant battu, placé dans différentes familles d'accueil, travailleur et qui respecte à la lettre les lois françaises. Personne ne peut dire le contraire. C'est objectif, il a un casier vierge."
Me Lastelle : "dans son téléphone, il y a Game of Thrones, vous savez la série avec les elfes, il y a Men in black ... mais il n'y a aucun contact avec la Syrie. Aucun. Et aucune preuve d'un prosélytisme aucun."
Me Lastelle : "au moment où Hasna appelle son frère [Youssef Aït Boulahcen], elle ne sait pas encore que celui qu'elle va voir est Abaaoud."
Me Lastelle : "Hasna n'écrit pas "Hamid il est là" comme indiqué dans le réquisitoire. Elle écrit "Hamid, il est dans le ..." Dans un dossier de cette envergure, je ne crois pas à la faute de frappe."
Me Lastelle : "Hasna lui communique des informations parcellaires et confuses, il décide de la rejoindre. "Elle est folle, mais c'est ma soeur." Il a une brique de lait et des Granola avec lui ... Est-ce que du lait et du chocolat c'est une aide apportée à des terroristes?"
Me Lastelle : "moi, à une période de ma vie, mon frère n'allait pas bien. Ca m'arrivait de lui apporter du Milka parce qu'il aime ça. C'est dégoûtant le Milka, mais ça lui faisait du bien."
Me Lastelle : "quand Youssef Aït Boulahcen vous dit qu'il ne prend pas sa soeur au sérieux, c'est aussi le cas de Soraya [la témoin qui a dénoncé Abaaoud] qui n'a pas dénoncé Hasna quand elle disait qu'elle allait se faire exploser en bombe humaine et partir en Syrie."
Me Lastelle : "Youssef Aït Boulahcen était dans l'impossibilité absolue de comprendre la réalité de la situation. Hasna est globalement incohérente. Il n'avait pas les moyens de construire le raisonnement qu'on est en train de faire aujourd'hui."
Me Lastelle : "reste le moment de l'assaut, sa soeur vient de mourir. Alors il panique et jette sa puce [téléphonique] mais comme c'est pas un terroriste, il ne nettoie pas tout."
Me Lastelle : "juste après [l'assaut], [Youssef Aït Boulahcen] se rend à la police. Il arrive et il dit tout : "j'ai jeté ma puce, j'ai des fichiers djihadistes, j'ai amené du lait."
Me Lastelle : "à ce moment-là, il n'y aucun élément de presse qui peut amener Youssef Aït Boulahcen à croire qu'Abaaoud est en France"
Me Lastelle : "pour condamner Youssef Aït Boulahcen de non-dénonciation de crime, il faut savoir de quel crime on parle."
Me Lastelle : "il faut une connaissance précise du crime et pas de simples rumeurs. C'est bien le crime qu'il faut dénoncer et non le refuge ou l'identité des auteurs."
Me Lastelle : "factuellement, il est impossible que Youssef Aït Boulahcen ait eu connaissance du projet [d'attaque] de La Défense [d'Albdelhamid Abaaoud après le #13Novembre ]"
Me Lastelle : "je suis honoré d'avoir défendu Youssef Aït Boulhacen, je vous demande de le relaxer."
Me Julien Dubs (avocat de Mohamed Soumah) : "Hasna, elle arrive, jean moulant, joint à la main et bouteille d'eau remplie d'alcool. Comment [Mohamed Soumah] peut penser une minute qu'elle est l'agent immobilier de Daech ?"
L'audience est suspendue, elle reprendra demain à 13h30 avec les dernières plaidoiries de la défense pour #Jawad Bendaoud.

• • •

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh
 

Keep Current with Charlotte Piret

Charlotte Piret Profile picture

Stay in touch and get notified when new unrolls are available from this author!

Read all threads

This Thread may be Removed Anytime!

PDF

Twitter may remove this content at anytime! Save it as PDF for later use!

Try unrolling a thread yourself!

how to unroll video
  1. Follow @ThreadReaderApp to mention us!

  2. From a Twitter thread mention us with a keyword "unroll"
@threadreaderapp unroll

Practice here first or read more on our help page!

More from @ChPiret

22 Oct
Bonjour à tous,

C'est aujourd'hui le 31e jour d'audience au procès des attentats du #13Novembre 2015.

Le compte-rendu de la journée d'hier par @sophparm
est à retrouver ici >

franceinter.fr/justice/proces…
Vous pouvez également retrouver le témoignage d'Aurélie, qui a perdu son compagnon Matthieu Giroud au Bataclan, qu'elle a accepté de nous confié et que nous avons choisi de publier en intégralité >
franceinter.fr/justice/proces…
Au programme aujourd'hui, la suite des témoignages des familles endeuillées du Bataclan.

La cour devrait également entendre le témoignage de Kevin, qui a du être amputé après avoir été blessé de deux balles.
Il nous avait confié son témoignage ici >franceinter.fr/attentats-du-1…
Read 163 tweets
21 Oct
Bonjour à tous,

30e jour d'audience au procès des attentats du #13Novembre 2015.

Le compte-rendu de l'audience d'hier, illustré par @ValPSQR est à retrouver ici > franceinter.fr/justice/proces…
Au programme aujourd'hui : les témoignages des proches des personnes assassinées au Bataclan.

LT à suivre avec @sophparm
Je vous retrouve à l'antenne de @franceinter
Parmi les personnes attendues à la barre Aurélie, compagne de Matthieu Giroud et mère de leurs deux enfants, Michel, grand-père de Maël qui se trouvait au concert.

Nous avions raconté leurs histoires ici > franceinter.fr/justice/pierre…
Read 4 tweets
20 Oct
Au programme aujourd'hui : les derniers témoignages de survivants du Bataclan (avant les auditions des proches des personnes assassinées à partir de demain).

LT à suivre ici.
Et compte-rendu d'audience sur @franceinter avec @sophparm

Et toujours les dessins de @ValPSQR
L'avocate d'Osama Krayem demande la parole sur le fait que "des avocats de parties civiles se permettent d'interroger les interprètes sur la raison pour laquelle monsieur Krayem ne les sollicite pas pendant les auditions de parties civiles".
L'avocate d'Osama Krayem poursuit : "ces avocats ont demandé si monsieur Krayem était gêné par le fait d'avoir une interprète féminine ou d'entre les propos des parties civiles. Je tiens juste à préciser que monsieur Krayem a appris le français pendant ces 6 dernières années"
Read 179 tweets
19 Oct
Bonjour à tous,

C'est aujourd'hui le 28e jour d'audience au procès des attentats du #13Novembre 2015.

Le compte-rendu de l'audience d'hier illustré par @ValPSQR est à retrouver ici >
franceinter.fr/societe/proces…
Au programme aujourd'hui : le témoignage notamment de ceux qui ont été otages de deux terroristes dans un étroit couloir pendant plus de deux heures.

LT à suivre avec @sophparm

Je vous retrouve à l'antenne de @franceinter
Parmi ces otages, beaucoup sont devenus amis et s'appellent désormais les potages, contraction de potes et otages.
Ils nous l'ont raconté pour @franceinter >

franceinter.fr/emissions/le-z…
Read 5 tweets
18 Oct
Bonjour à jours,

Le procès des attentats du #13Novembre 2015 va reprendre pour sa 7e semaine et 27e journée d'audience.

Le compte-rendu de la dernière journée par @sophparm est à retrouver ici >
franceinter.fr/justice/proces…
@sophparm Au programme aujourd'hui : la suite des témoignages des survivants du Bataclan, notamment les spectateurs qui se trouvaient au balcon.

LT à suivre ici.
Retrouvez @sophparm à l'antenne de @franceinter

Et les dessins de @ValPSQR
L'audience reprend avec, comme souvent, les prestations de serment des nouveaux interprètes ainsi que de nouvelles constitution de parties civiles, en l'occurrence un spectateur du Bataclan qui ne s'était pas encore constitué partie civile jusqu'à présent.
Read 174 tweets
14 Oct
Bonjour à tous,

25e jour d'audience au procès des attentats du #13Novembre 2015.

Le compte-rendu de l'audience par @sophparm du jour est à retrouver ici>
franceinter.fr/justice/proces…
@sophparm Au programme aujourd'hui : la suite des témoignages des victimes du Bataclan. Avec notamment @EDomenach ou encore la famille de Nicolas Classeau, décédé ce soir-là.

LT à suivre ici.
A retrouver aussi sur l'antenne de @franceinter avec @sophparm

Et les dessins de @ValPSQR
L'audience reprend. Avec, tout d'abord, comme quasiment tous les jours, de nouvelles constitutions de parties civiles à l'audience.

Une femme, véritablement très éprouvée, s'est avancée à la barre pour se constituer partie civile. Sa soeur est décédée à La Belle Equipe.
Read 170 tweets

Did Thread Reader help you today?

Support us! We are indie developers!


This site is made by just two indie developers on a laptop doing marketing, support and development! Read more about the story.

Become a Premium Member ($3/month or $30/year) and get exclusive features!

Become Premium

Too expensive? Make a small donation by buying us coffee ($5) or help with server cost ($10)

Donate via Paypal Become our Patreon

Thank you for your support!

Follow Us on Twitter!

:(