Luc Peillon Profile picture
Journaliste à Libération (éco et social). Chef-adjoint du service CheckNews. Auteur du "Monde à l'usage", récit d'un tour du monde sans avion en 2004/05.
2 May
Selon la dernière MAJ de son étude, l'institut Pasteur estime qu'au 9/04, près de 23% des adultes en France métropolitaine auraient contracté le Covid-19 depuis le début de l'épidémie (avec de gros écarts entre régions: 40,4% en IDF, 8,7% en Bretagne).
La grande majorité de ces infections se sont produites depuis la rentrée 2020.
Les disparités sont aussi importantes entre classes d'âge: + de 30% chez les 20-39 ans, contre -15% chez les plus de 70 ans.
Read 7 tweets
24 Sep 20
Douze heures et trente minutes plus tard. Image
On parle ici de la mise à jour du 6e type de cartographie du Covid en France depuis avril, annoncé hier par Olivier Véran, mais qui a pris de court le site du gouvernement spécialisé sur le Covid, qui n'arrive visiblement plus à suivre.
Read 5 tweets
13 Sep 20
Covid-19 / France: le difficile cloisonnement des générations. Exemple avec Paca.
Le taux d'incidence des 20-29 ans y est de 338 en semaine 26 (21/08-6/08), soit près d'1,5 fois la moyenne nationale pour cette tranche d'âge. Image
Conséquence: la tranche des 70-79 ans y est aussi nettement supérieure (plus de 2 fois la moyenne nationale), même si elle reste inférieure, bien sûr, en valeur absolue. Bref, quand les jeunes se contaminent plus, les plus âgés finissent eux-aussi par être davantage contaminés. Image
Au plan national, quand le taux d'incidence s'envole en semaine 29 pour les 20-29 ans... Image
Read 4 tweets
30 Aug 20
Pourquoi faire compliqué quand on peut faire très compliqué. Ou comment le gouvernement aura été en dessous de tout sur les outils de suivi de l'épidémie.
(Thread).
Pour rappel, le 30 avril, l'exécutif crée une 1 ère carte, composée de 2 indicateurs. Il s'agit du nombre de passages aux urgences pour suspicion de Covid-19 et de la disponibilité des lits en réanimation.
En fonction de ces indicateurs, les départements sont classés en vert/orange/rouge, sans grande conséquence, d'ailleurs, pour ces départements. Image
Read 15 tweets
28 Aug 20
Vos données concernent le "stock" de patients hospitalisés et en réa, et non le "flux" (les entrées). Certes, les entrées sont encore très faibles (en vont peut-être le rester) mais leur tendance n'est pas du tout orientée comme vos graphiques le laissent penser.
Ici les hospitalisations quotidiennes: Image
Et là les réa: Image
Read 4 tweets
21 Jul 20
Bugs non-corrigés, données non mises à jour... La "carte de vigilance" du gouvernement sur le Covid-19 et ses indicateurs semblent à l'abandon.
Exemple avec la Mayenne.
Taux de positivité en orange (5,6, avec vieille donnée du 12/07 alors que celle du 17/07 est dispo) Image
Taux d'incidence en rouge (53), avec là encore la donnée du 12/07 alors que celle du 17/07 (64,8) est connue. Image
Read 6 tweets
16 Jul 20
Covid-19 / France: taux d'incidence du 7 au 13/07 (nombre de nouveaux cas positifs pour 100 000 habitants sur une semaine).

-France entière (en bleu): 6
-Métropole (en rouge): 4,6
-Mayenne: 58,9 Image
Mayenne: Image
Drôme : 10,2 Image
Read 4 tweets
9 Jul 20
L'hémisphère sud entre dans l'hiver, avec une résurgence du virus, mais pas dans tous les pays.

Hausse en Australie, Image
en Argentine, Image
ou en Afrique-du-sud. Image
Read 5 tweets
9 Jul 20
Covid-19 / Etats-Unis: amorce d'un redressement de la courbe des décès. Image
Notamment en Floride. Image
En Californie. Image
Read 4 tweets
20 Jun 20
Attention, ce chiffre du gouvernement est à relativiser fortement: il s'agit du nombre de résultats de tests remontés ce jour-là, quelque soit la date de prélèvement.
Il peut ainsi s'agir des résultats de personnes allés se faire diagnostiquer il y a 3, 4 ou 5 jours par exemple, et dont tous les résultats sont imputés à la date de réception des tests.
Sur Geodes, en revanche, les résultats sont distribués par date de prélèvement, ce qui signifie d'ailleurs qu'il ne peut y avoir de date plus récente que J-3, qui correspond au délai du test et du traitement des données (onglet "synthèse").
geodes.santepubliquefrance.fr/index.php#c=in…
Read 7 tweets
19 Jun 20
Covid-19 / France: taux d'incidence en semaine glissante: 4,2 (nombre de tests positifs pour 100 000 habitants, du 09/06 au 15/06). Image
La baisse en métropole est atténuée, en moyenne, par la situation en Guyane, où le taux d'incidence atteint le double du niveau d'alerte (50). Image
15% des nouvelles personnes positives le 15/06, par exemple, sont concentrés sur le Guyane. Image
Read 4 tweets
17 Jun 20
"Relancé par le rapporteur de la commission d’enquête, Eric Ciotti, qui lui a demandé de confirmer qu’aucune commande (de masques) n’a été passée jusqu’au mois de janvier 2020, (Salomon) a admis d’un simple geste de la tête".
lemonde.fr/politique/arti…
"Comment la France pouvait-elle prétendre être prête à affronter une pandémie avec tout juste 100 millions d’unités quand un rapport de Santé publique France, publié en mai 2019, recommandait d’en avoir un milliard en réserve ?
Pourquoi s’être contenté d’une commande de 100 millions, en octobre 2018, après avoir décidé de la destruction de plusieurs centaines de millions d’unités non conformes ?
Read 4 tweets
14 Jun 20
L'Ile-de-France, seule région métropolitaine en orange, réunit désormais les quatre critères permettant de revenir en vert.
1-Taux d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants sur 7 jours glissants): 6,5 du 4 au 10/06 / seuil orange-vigilance à 10. Point noir: 10,3 dans le Val-d'Oise. Image
2-Taux de positivité des tests sur 7 jours glissants: 1,7% du 4 au 10/06 / seuil orange-vigilance à 5%. Image
Read 5 tweets
3 May 20
Illustration de l'évaluation rétrospective des contaminations au Covid-19 en France par rapport au nombre de décès hospitaliers.
Les décès liés au Covid-19 apparaissent, en moyenne, trois semaines environ après la contamination. Les données sur les décès livrées chaque jour correspondent donc aux contaminations intervenues trois semaines plus tôt.
En retenant comme létalité (nombre de morts par rapport au nombre de contaminés) un taux de 0,53% (Pasteur dans l'étude du 21/04), on peut donc estimer le nombre de contaminations intervenues 3 semaines plus tôt par rapport au nombre de décès hospitaliers publié chaque jour.
Read 10 tweets
26 Apr 20
@AntoniaWoods744 @Damien18025976 @raoultambourin @shlakator Bonsoir
Depuis le début ou presque, les graphs sont accompagnés de la note suivante: "Données brutes, ne tiennent pas compte des différences de méthodologie entre chaque pays pour le décompte des décès, ni de l'évolution éventuelle, au sein de chaque pays, de cette méthodologie"
@AntoniaWoods744 @Damien18025976 @raoultambourin @shlakator Pour la France et le Royaume-uni, il est précisé qu'il s'agit des décès hospitaliers (et "avec Ehpads" pour la France quand cette donnée est mentionnée, l'Hexagone étant le seul a décompter de façon parallèle les décès en maison de retraite).
@AntoniaWoods744 @Damien18025976 @raoultambourin @shlakator Il ne s'agit pas, par ailleurs, de comparer les pays entre eux, mention étant faite d'une méthodologie différente entre les pays, voire peu claire pour certains, comme CheckNews a pu le relaté dans différents papiers.
Read 8 tweets
12 Apr 20
Covid-19: Nombre de décès quotidiens (France: +315 en milieu hospitalier / Attention à l'éventuelle sous-déclaration liée au week-end, rattrapée les jours suivants)
#coronavirus Image
Pour la France, c'est même plutôt 310 (et non pas 315 comme le dit le communiqué de la DGS, qui a la fâcheuse habitude d'en rajouter (ou d'en enlever) 5 ou 10 de plus suivant les jours, contre les règles pourtant élémentaires de l'addition et de la soustraction). Image
Tout vient à point. Image
Read 9 tweets
7 Apr 20
Covid-19: nouvelles hospitalisations quotidiennes. Image
Cette remontée des deux derniers jours correspond soit à l'effet "week-end", tel que nous l'expliquions dans ce papier (et qui sera alors résorbée demain), soit à un relâchement du confinement il y environ 15 jours.
liberation.fr/checknews/2020…
Et son corollaire: la nouvelle hausse des entrées quotidiennes en réanimation. Image
Read 4 tweets
21 Mar 20
Covid-19: 562 morts en France (+112), 4825 en Italie (+793), 1326 en Espagne (+324).
(courbes non décalées)
#coronavirus Image
Stats de la France décalées de 11 jours pour aligner sur l'Italie le début présumée de l'épidémie, de 10 jours pour l'Espagne. (Avec le recul, on peut prendre un point commun plus important: 150 morts environ, qui apparaît le 5/03 en It, 16/03 pour l'It, le 14/03 pour l'Es). Image
Les courbes jusqu'ici étaient décalées de 9 jours pour la France par rapport à l'Italie. Image
Read 4 tweets
28 Feb 20
Le dossier Jacques Maire révèle une conception très restrictive du conflit d'intérêt par la déontologue de l'Assemblée nationale.
liberation.fr/checknews/2020…
Celle-ci revient à considérer, par exemple, que si vous êtes député et actionnaire conséquent de TF1 et que vous votez un texte supprimant le service public de l'audiovisuel, vous n'êtes pas en conflit d'intérêts.
Car l' "effet" de ce vote, en l'occurrence une part de marché supplémentaire pour le privé, ne serait pas "automatique".
Read 6 tweets
26 Feb 20
Jacques Maire, député LREM et corapporteur du projet de loi Retraites, est potentiellement en situation de conflit d'intérêts, du fait de ses 10 ans passés chez Axa et de la détention de 13 800 actions de l'assureur, comme nous l'avons déjà écrit (Thread).
liberation.fr/checknews/2020…
Dans un premier temps, son entourage nous avait d'ailleurs menti, affirmant qu'il avait soldé ses participations. Une affirmation que le député a dû démentir, du bout des lèvres, lundi dans l'hémicycle, puis auprès de CheckNews.
liberation.fr/checknews/2020…
En fin de journée, lundi, le député des Hauts-de-Seine déclare à l'AFP avoir saisi la déontologue de l'Assemblée nationale sur son cas.
Read 12 tweets
13 Feb 20
La baisse du taux de chômage en France au 4e trimestre 2019 est d'autant plus remarquable (-0,4 point, à 8,1%), qu'elle s'accompagne d'une hausse du taux d'emploi global (65,2 à 65,9% des 15-64 ans). Image
Autrement dit, elle ne s'explique pas par un "retrait" du marché du travail, qui ferait baisser d'autant la population active, et donc artificiellement le taux de chômage, mais bien par de nouveaux emplois. Et ce, malgré la hausse importante du "halo autour du chômage". Image
Plusieurs bémols cependant: la "marge d'erreur" reste de + ou - 0,3 point, et ce très bon chiffre n'est pas à l'abri d'une correction au prochain trimestre. Ce qui ne changerait cependant par la tendance, qui reste à la baisse depuis mi-2015.
Read 9 tweets