Guillaume Nicoulaud Profile picture
Homo sapiens, husband, father of 3, techno-enthusiast, classical liberal, eco-modernist, interested in economics, science, history and building @laloopam!
Carlitos Profile picture vinss Profile picture Ju2c0c0 Profile picture Gérôme Profile picture Louis Sufyerd Profile picture 25 added to My Authors
3 Jul
À la fin des années 1980, lors d’une sortie d’entrainement, Brian Shul et son opérateur radio Walter survolent le désert d’Arizona en direction de la Californie à plus de 24 km d’altitude. Oui, ils volent très haut mais aussi très vite : ils sont à bord d’un SR-71. #thread
Le Lockheed SR-71 Blackbird, pour mémoire, c’est un avion de reconnaissance américain conçu dans les années 1960 pour espionner les soviets et laisser sur place n’importe quel type de menace.

La bestiole ressemble à ça :
Assez simplement : hors machins expérimentaux (le X-15), le SR-71 reste encore aujourd’hui l’avion le plus rapide jamais conçu.

En mission, il volait à 26 km d’altitude et à Mach 3.2. Son record officiel, établit en 1976, est de 3 529.6 km/h.
Read 17 tweets
24 May
En 1977, Didier Piganeau a 23 ans et il étudie le droit à Poitiers. Mais derrière cette façade d’une affligeante banalité, Didier est beaucoup plus que ça : il n’est rien de moins que le Roi de Basoche, couronné sous le nom de Didier Ier. #Thread
Si vous n’avez jamais entendu parler de la Basoche, rassurez-vous : c’est tout à fait normal. C’est une blague de potaches, une vieille institution d’Ancien Régime qui, il est vrai, avait son propre « Roi » que quelques étudiants farceurs ont ressuscité pour s’amuser.
Hors périodes de partiels, les activités de la Basoche sont assez bien résumée par la devise officielle du Royaume : « Boire Bite et Bien » — c’est-à-dire qu’ils partagent leur temps entre beuveries déraisonnables et réalisation de « gags intellectuels et paillards ».
Read 37 tweets
11 May
Questionnaire Morpions :
X | O | X
O | X | O
X | O | X

⬇️
Vous jouez en premier. Vous choisissez plutôt :
Vous jouez avec les O et c’est à votre tour.

_ | _ | _
_ | X | _
_ | _ | _

Vous jouez quoi ?
Read 5 tweets
8 May
Cours de finance en M2, une étudiante venue d’études de droit : « Msieur, ça veut dire quoi le sigma majuscule ? »

Les matheux en PLS : la moitié pensant que c’est évident, l’autre ne sachant pas que ça s’appelle un « sigma majuscule ».
Les juristes sont nuls en maths mais (1) ils ont une excellente culture générale et (2) ils savent bosser (au moins en volume).
Cela dit ma réponse à la demoiselle : « c’est ce qu’on vient de faire avec =SOMME(...)
— Ah ! C’est tout ?
— Bah oui.
— C’est facile alors !
— Bah oui. »
Read 3 tweets
5 May
Nous autres, français, avons autant de talents que les autres. Notre vraie limite, c’est l’administration.
L’administration, obtue, en grève, qui ne répond pas au téléphone ou, dans le meilleur des cas, vous renvoie à des textes de loi, c’est le coeur de la France.
Dans l’administration, il y a plein de gens qui essaient de *bien faire*, qui se battent pour *faire avancer les choses*.

Combat perdu d’avance : l’administration broie tout, à commencer par les bonnes volontés.
Read 6 tweets
29 Apr
Rappels :

#hyperloop : missiles lancés à la vitesse du son dans des tubes sous vide partiel.

#loop : véhicules routiers lancés dans un réseau maillé de tubes (pas sous vide) à ~130 km/h.

[1/3]
Objectifs :

#hyperloop : concurrencer l’avion (et enterrer le train) sur longues distances.

#loop : concurrencer la voiture sur moyenne distance — typiquement à l’échelle d’une métropole.
Défits :

#hyperloop : faire fonctionner le bidule (gros challenge technologique).

#loop : optimiser les flux dans le réseau (aucun problème techno mais un concept d’exploitation à inventer.)
Read 4 tweets
25 Apr
Google a été introduite en bourse le 19 août 2004 au prix de $85. Si vous aviez acheté une action au prix d’introduction (et participé passivement à toutes les opérations sur titre proposées entre temps), votre investissement vaudrait aujourd’hui $2 568.2. #Thread
Avec un rendement annuel de plus de 24%, ça aurait probablement été le meilleur investissement de votre vie et il est plus que probable qu’à l’image des autres actionnaires de Google (devenue Alphabet) vous seriez très content de la façon dont vous avez été traité.
Mais il y a un hic, un petit détail qui va plonger notre ami @AQuatennens dans des abîmes de perplexité : Alphabet n’a jamais payé le moindre dividende à ses actionnaires.

Rien, nada, zéro, que dalle, que pouic, que tchi : pas le moindre centime.
Read 20 tweets
18 Apr
Vous avez sans doute entendu dire, ici et là, que le métier de banquier était né chez des joailliers londoniens au XVIe siècle. C’est parfaitement faux : on est à peu près certains que ça existait déjà à Babylone plus de 2000 ans avant notre ère. #Thread
Le premier nom qui nous soit connu, dans le business, c’est celui de la famille Egibi de Babylone : ils nous ont laissé pas moins de 1 700 tablettes d’argiles dans lesquelles on trouve la trace d’une intense activité bancaire qui s’étale d’environ 600 à 482 avant J.-C.
En Europe, c’est beaucoup plus tardif et c’est surtout en l’Italie — Florence, Gènes, Venise — que l’activité bancaire s’est implantée et modernisée. Le mot « banque » vient de ‘banco’ parce que les petites banques menaient leurs activités à l’air libre sur un banc.
Read 16 tweets
17 Apr
Résumons : si j’en crois les commentaires gouvernementaux, notre dette publique (au sens de Maastricht) devrait atteindre quelque chose comme 2 560 milliards d’euros fin 2020 (i.e. 115% d’un PIB 2020 en baisse de 8% par rapport à celui de 2019). #Thread
Soyons fous : donnons-nous pour objectif de réduire cette dette à 60% du PIB d’une année normale (2019) soit quelque chose comme 1 452 milliards. Ça nous fait donc 1 108 milliards d’euros à trouver (environ 40 400 euros par ménage !).
Notez que nous ne pouvons pas rembourser par anticipation : la dette publique, c’est un échéancier de remboursements à venir. Voilà à quoi ça ressemble sur les OAT (obligation à moyen ou long terme émises par l’État, OATi = OAT indexées sur l’inflation) :
Read 16 tweets
16 Apr
Ceux qui ont lu l’épisode précédent ont en principe compris que notre dette publique ne posera aucun problème SI les taux d’intérêt restent aux niveaux actuels mais que s’ils remontent, nous fonçons tout droit sur un énorme iceberg. #Thread
Pour mémoire : une remontée des taux ferait exploser la charge de la dette (les intérêts que nous payons chaque année) ; ce qui implique une hausse massive des impôts et/ou une réduction drastiques de dépenses publiques sur d’autres postes.
Si vous avez raté cet épisode, c’est là :
Read 19 tweets
15 Apr
Bref, à cause du Covid-19, notre dette publique va encore augmenter de quelques milliards. Pour les plus jeunes, c’est une habitude à prendre : la dette publique augmente toujours et il y a toujours une excellente raison pour le justifier. #Thread
Le principe est assez simple : en cas de crise, il faut faire du déficit parce que Keynes disait qu’il faut relancer la croissance. En l’absence de crise, il faut en faire aussi parce que sinon c’est de l’austérité (et on se fiche de ce que cet abruti de Keynes racontait).
Ce qui fait que, depuis 1975, nous enchainons les déficits avec une constance remarquable : les plans de relance succèdent aux périodes de « faustérité » (e.g. périodes durant lesquels on est en déficit mais moins que l’année précédente).
Read 41 tweets
15 Apr
Quand on parle de la dette publique, on parle en général de la dette publique « au sens de Maastricht ». C’est une norme mise en place lors du traité du même nom par laquelle nous avons défini ce que nous entendons, officiellement, par « dette publique ». #Thread
À la fin 2019, il y en avait pour 2 380.1 milliards d’euros : c’est principalement la dette de l’État (1 911.8 milliards) et plus marginalement celle des ODACs, des administrations publiques locales et des administrations de sécurité sociale.
Source :
insee.fr/fr/statistique…
Le problème, c’est que cette norme ne tient pas compte d’un paquet d’engagements financiers de l’État — le paiement des retraites des fonctionnaires, par exemple — lesquels ont augmenté de façon spectaculaire et incontrôlée ces dernières années.
Read 28 tweets
14 Apr
Il semblerait, Ô lecteurs assidus, que certains d’entre vous ont quelques difficultés avec les notions de Produit Intérieur Brut et de croissance. Dans mon immense bonté (et parce que je n’avais rien d’intéressant à faire hier soir) j’ai commis un #Thread
Supposez, par exemple, que votre petite entreprise fabrique des masques en tissu et que, cette année, vous en avez vendu 1 million à 5 euros la pièce, ça vous fait donc un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros.
Évidemment, pour pouvoir fabriquer ce million de masque en tissu, vous avez dû acheter tout un tas de trucs — du tissu, de l’énergie etc... Par hypothèse, on va dire que vous en avez eu pour 2.9 millions d’euros.
Read 21 tweets
5 Apr
Ça fait quelques semaines maintenant qu’un certain nombre de spécialistes de la récupération nous rabâchent que la diminution du nombre de lits d’hôpital en France serait le signe d’une destruction volontaire de nos services publics. #Thread
Faits : en gros, on a atteint un maximum entre 1979 et 1981 avec 11.1 lits d’hôpital pour 1 000 habitants. Depuis, ça n’a fait que baisser année après année pour atteindre un peu moins de 6 lits pour 1 000 habitants au dernier pointage (en 2017).
À l’exception de quelques pays (la Chine mais surtout la Corée du Sud), c’est un phénomène mondial : le nombre de lits d’hôpitaux baisse partout. En Suède, ils sont passés de 15 lits / 1 000 hab. dans les années 1980 à 2.2 aujourd’hui !
Read 12 tweets
21 Feb
Dans la métropole Aix-Marseille-Provence, la plus grande de France et la seconde la plus peuplée, on a un gros problème de transports interurbains. #Thread
En principe, on a quelques lignes de TER mais le tracé de ces lignes date du XIXe siècle. Concrètement, sa signifie que pour aller d’Aix à Marseille (25km à vol d’oiseau), vous devez compter 50 minutes quand tout va bien.
Évidemment, les habitants de la métropole se sont massivement reportés sur leurs voitures, c’est-à-dire sur un réseau routier qui date des années 1950-80. Du coup, ça créé des embouteillages permanents, du stress et du temps perdu.
Read 15 tweets
18 Feb
En l’an 1565, Helier de Carteret, Seigneur de St. Ouen (une des 12 paroisses de l’île de Jersey), a eu une l’idée rigolote de s’établir sur l’île de Sercq (Sark en anglais) — laquelle n’abritait plus, à l’époque, que des pirates de passage. #Thread
L’île de Sercq, pour information, c’est un caillou de moins de 6 km² situé grosso modo entre Guernesey et Jersey, à un peu moins de 39 kilomètres à l’ouest des côtes du Cotentin.

Ça ressemble à ça :
On pense que Sercq était à un moment occupée par les Vénètes avant que les Romains puis les Bretons s’y installent. Vers 933, l’île est annexée par le Duché de Normandie et donc, après la conquête de Guillaume en 1066, elle est passée à la couronne d’Angleterre.
Read 15 tweets
18 Feb
Jeu : trouvez des anglicismes utilisés en français qui ont été formés à partir de mots empruntés au français. Postez vos trouvailles ci-dessous.
MANAGER
De l’ancien français « manéger », faire travailler un cheval au manège.

CHALLENGE
De l’ancien français « chalenge » ou « chalonge », réclamation en justice, litige, défi ou calomnie. Le chalongeor chalongie.
SPOIL
De l’ancien français « espoillier » ou « espoiller », dépouiller, effeuiller. Un espoilleur, une espoilleresse, une espoille.

CASH
Du moyen français « caisse », caisse où l’on met de l’argent.
Read 7 tweets
6 Feb
Le mot *drakkar* est une invention moderne (par un français en 1840) pour désigner les bateaux vikings. En réalité, le vrai nom des drakkars en général, c’était plutôt langskip (ce qui veut simplement dire « bateau long ».) #Thread
Les plus petits, ce sont les *karvi* (ou *karve*) : tout langskip avec 6 à 16 bancs de nage (et donc le double de rameurs) est réputé être un karvi. En gros, ce sont des bateaux multifonctions (pêche, commerce, pillage etc…).
Le modèle le plus courant, c’est le *snekkja* (« serpent »). Le snekkja est plus gros : il mesure typiquement 17m de long sur 2.5m de large et il est capable de trimballer 41 types répartis sur 20 bancs de nage (plus un barreur).
Read 7 tweets
5 Feb
Nous sommes en 1954 à Bangkok. Le Wat Traimit est une pagode mineure comme il en existe des centaines d’autres dans la capitale thaïlandaise : le hall du sanctuaire est trop petit pour y loger les 3 mètres de haut de sa statue de Bouddha. #Thread
Résultat : ladite statue traîne dehors depuis 20 ans, sous un simple toit de taule pour protéger le stuc (un enduit à base de chaux) incrusté de verre coloré qui la recouvre de la pluie.
On ne sait pas grand-chose de cette statue. À l’origine, elle était à Wat Chotanaram, sur les rives du Chao Phraya, mais le temple est tombé en désuétude puis a été fermé et détruit lors des travaux d’aménagement des berges du fleuve en 1935.
Read 11 tweets
4 Feb
Il est de bon ton, ces dernières années, de dénoncer le néolibéralisme, cause supposée de tous nos problèmes — du moins, si l’on en croit la quasi-totalité de notre personnel politique et médiatique.

Problème, néanmoins : le néolibéralisme n’existe pas. #Thread
Comprenons-nous bien : un courant politique ou philosophique, pour exister, doit au minimum satisfaire deux conditions :

1/ Il doit correspondre à une doctrine définie,

2/ Il doit avoir au moins quelques adeptes.
Le problème, avec le néolibéralisme, c’est qu’il ne satisfait aucune de ces deux conditions : il y a autant de définitions du néolibéralisme que de personnes qui en parlent (en général, en mal) et pas âme qui vive pour se réclamer de ce courant de pensée.
Read 22 tweets
29 Jan
En 2019, les entreprises du CAC 40 ont versé 49.2 milliards d’euros de dividendes à leurs actionnaires. À ça se rajoutent 11 milliards d’euros de rachat d’actions ce qui nous fait donc un total de 60.2 milliards : un record historique. #Thread
Ce fait, par ailleurs incontestable, ayant fait couler pas mal d’encre (virtuelle) ces derniers temps, j’ai comme l’impression qu’une petite mise au point s’impose. Comme souvent, prendre un exemple simplifié permet de mieux comprendre.
On va donc supposer que vous et un ami avez créé une entreprise de fabrication de pneus dont vous détenez chacun 50% des parts. Au début, comme souvent, ça a été un peu difficile mais, depuis quelques années, votre petite entreprise gagne de l’argent.
Read 31 tweets