Emmanuel André Profile picture
Medical Microbiologist @UZLeuven University Hospitals. In charge of the National Reference lab for COVID in Belgium. Prof of medicine @KU_Leuven |FR|NL|EN|ES|
Feb 1 7 tweets 2 min read
La situation au Danemark est interpellante et pose les termes d'une nouvelle phase dans cette pandémie.

En comparant à l'hiver passé,
➡️les cas ont 💥
➡️il y a plus de personnes hospitalisées
➡️Le nombre de personnes en soins critiques baisse
➡️ le nombre de décès augmente L'augmentation du nombre des personnes hospitalisées doit par ailleurs être bien analysée. Car quand il y a une telle circulation du virus dans la communauté, toutes les admissions "avec COVID" ne sont pas des "COVID sévères".

Et en effet: (thx @Anders_Norman )
Jan 31 4 tweets 2 min read
Omicron est moins sévère que Delta: une personne non-vaccinée de 70 ans a 3,5 fois moins de chances d'être admise en soins intensifs.

Mais ce qui a terrassé la vague Omicron en termes de maladies graves, c'est la vaccination. Aux Etats-Unis, on commence à chiffrer le nombre d'hospitalisations qui auraient pu être évitées si la couverture vaccinale de ce pays était similaire à celle d'Europe Occidentale.

C'est parlant.
Jan 31 8 tweets 2 min read
Un système immunitaire fragile permet au virus SARS-CoV-2 de provoquer une infection prolongée, durant laquelle le processus de sélection de mutations est accéléré.

Cela est connu depuis plus d'un an

nejm.org/doi/full/10.10… Le processus d'émergence d'un nouveau variant est un énorme défi si on prend le point de vue du virus.

Même si un variant peut émerger à cause "de la faut à pas de bol", il y a des circonstances qui peuvent augmenter massivement le risque d'émergence de nouveaux variants.
Jan 17 9 tweets 2 min read
Ce que je reproche à D. Raoult et d'autres gourous des mouvements anti-vax, ce n'est pas d'avoir émis des hypothèses qui allaient à contre-courant. Car c'est nécessaire que de telles hypothèses soient formulées et vérifiées rigoureusement. Je ne leur reproche pas non-plus d'avoir "cru" en leurs hypothèses, car il faut un minimum de conviction pour initier un travail de recherche.

Je leur reproche plutôt d'avoir cherché à "faire croire" avant de pouvoir apporter des données crédibles.
Dec 10, 2021 9 tweets 2 min read
Update concernant #Omicron

1. Ce variant se caractérise par un grand nombre de mutations "stratégiques". Il accumule les mutations des autres variants. 2. Ces mutations ont comme conséquence que les anticorps développés contre le virus initial et les variants successifs sont peu efficaces. On est donc mal protégés si "on a déjà fait l'infection"
Nov 24, 2021 7 tweets 1 min read
Chers amis,
Il n'y a aucun signe que la situation va s'améliorer de façon spontanée.
Notre système de soins n'est plus capable de mettre en place de façon ciblée et efficace les mesures de prévention.
Le nombre d'infections, de quarantaines et de fermetures vont s'accentuer. Cela mènera à une charge de travail encore plus importante pour les médecins généralistes.
Il y aura aussi une augmentation du nombre d'hospitalisations, jusqu'à atteindre les limites de nos hôpitaux.
Avec des répercussions sur la qualité de la prise en charge des autres malades
Nov 23, 2021 9 tweets 2 min read
En 🇧🇪, les indicateurs restent au rouge, tant en ce qui concerne l'accélération du nombre d'infections que du nombre d'hospitalisations.

Ceci dans un contexte où les différents pilliers de notre système de soins émettent des signaux d'alarme (première ligne, labos & tracing) Nous atteignons donc les limites de ce que notre système de soins, tant dans ses aspects préventifs que curatifs, arrive à encaisser.

On peut encore pousser tout ce système dans ses derniers retranchements. Mais on empiètera alors sur la qualité du travail et des soins.
Nov 23, 2021 5 tweets 2 min read
Les personnes adultes non-vaccinées représentent 13% de la population adulte en Belgique.

Elles doivent savoir que la "liberté" dont elles jouissent aujourd'hui est le fruit de la responsabilité des autres. Car si elles représentaient 50%, le pays serait paralysé. Je dis cela non-pas pour "polariser" la société, mais pour veiller à ce que les débats puissent continuer à se baser sur des chiffres.

Ces chiffres ne plaisent pas aux personnes non-vaccinées. Et je comprends bien pourquoi. Mais ils sont pourtant réels.
Nov 22, 2021 5 tweets 2 min read
Cela n’aura échappé à personne que la manifestation d’hier avait rassemblé des publics aux profils divers, mais souvent très affirmés.

Il y avait notamment des conspirationistes convaincus (plutôt normal dans une manifestation qui dénonce une dictature obscure et malfaisante) Mais ce qui peut paraître plus étonnant, c’est la présence très (toujours) visible de l’extrême droite nationaliste flamande. Il y avait aussi, de toute évidence, une forte influence des réseaux d’extrême droite française.
Nov 10, 2021 17 tweets 3 min read
De nombreuses personnes non-vaccinées m'ont contacté de façon individuelle pour demander de ne pas être stigmatisées comme "anti-vax", et m'ont partagé leur expérience.

Sans prétendre ici être exhaustif ou couvrir chaque situation individuelle, je vais résumer leurs motivations 1. Les vrais "anti-vax" sont caractérisés par une hyper-communication sur les réseaux sociaux. Ils utilisent quasi systématiquement des comptes anonymes et un vocabulaire agressif. Ils fonctionnent en petits réseaux qui s'auto-amplifient et colportent des fausses informations
Nov 9, 2021 6 tweets 2 min read
Les vaccins réduisent la durée de l'infection, et donc la période contagieuse.

Cela veut dire que les personnes que vous croisez tous les jours (votre famille, vos collègues) ne sont pas protégés si vous êtes vacciné, car ils vous croisent de façon rapprochée tous les jours. Par contre, c'est au niveau de la société en général que la vaccination peut avoir un effet pour freiner la circulation du virus. Car chaque personne infectée est contagieuses pendant une durée moins longue.

En Suisse, l'incidence par canton est liée à au taux de vaccination
Oct 5, 2021 6 tweets 1 min read
Quelques jours après la reprise de la vie sur les campus universitaires, nous observons une augmentation marquée du nombre d'infections chez les étudiants. Ils sont en grande majorité vaccinés et ont le plus souvent participé à des soirées "comme avant".

C'était le deal social. Nous avons appris au cours des derniers mois que les jeunes peuvent être les moteurs d'une reprise de l'épidémie.

La question qui se pose (sans chercher de réponse définitive) est de savoir jusqu'à où l'on doit encore freiner et contrôler la propagation du virus.
Oct 4, 2021 13 tweets 2 min read
En Belgique, on recourt trop souvent à un financement des actes médicaux et des analyses médicales "à l'acte". Cette approche est critiquable car elle conduit dans certains cas à une surconsommation de la médecine "curative" (...) et ce au détriment d'une valorisation d'une pratique qui viserait à prévenir l'apparition des maladies. En résumé, un médecin qui soigne beaucoup de malades en réalisant des "actes" gagnera plus d'argent qu'un médecin qui travaille à ce que ses patients ne tombent pas malades
Sep 30, 2021 7 tweets 2 min read
Beaucoup de personnes se posent des questions par rapport au niveau de protection immunitaire acquis au cours d'une infection par COVID-19 qu'ils ont eu par le passé, et se demandent si le vaccin est réellement utile si elles sont déjà immunisées

Quelques éléments de réponse. L'immunité acquise dans le décours d'une infection existe. Cependant, cette immunité est variable d'une personne à l'autre, et tend à diminuer avec le temps.

Il est donc très rare d'être réinfecté quelques semaines après une infection, mais le risque augmente avec les mois.
Sep 24, 2021 6 tweets 2 min read
En Février '21, bien avant que l'on découvre l'ampleur des dégâts causés par la diffusion de fausses informations sur les réseaux sociaux, ma collègue @ProfHeidiLarson (anthropologue) publiait un très bel article que nous aurions sans doute du mieux lire.

nature.com/articles/s4156… Cet article montrait que l'exposition à la désinformation induisait une baisse significative de l'intention de se faire vacciner parmi ceux qui avaient auparavant déclaré qu'ils accepteraient certainement un vaccin.
Sep 20, 2021 7 tweets 2 min read
Didier Raoult tue à petit feu.

Lorsque je discute avec des personnes qui refusent de se protéger contre la COVID-19 grâce au vaccin, je suis interpellé d’entendre qu’ils citent encore et toujours Didier Raoult comme seule source d'information à la quelle ils donnent du crédit Ce médecin a, depuis le début de la pandémie, inondé les réseaux sociaux d’informations non-vérifiées et fait preuve d’un scepticisme opportuniste bien plus que scientifique par rapport aux vaccins.

Ces vidéos ont été vues des millions de fois.
Sep 2, 2021 10 tweets 3 min read
Beaucoup de discours anti-vax aujourd'hui prétendent que la vaccination est inutile car "vous avez vu ce qui se passe en Israël"?

Alors j'ai regardé ce qui se passe en Israël d'un peu plus près. Et je n'arrive pas aux mêmes conclusions. Israël traverse actuellement une vague d'infections (courbes bleues), et rapporte un nombre de décès considérable, même si nettement moindre comparé aux vagues précédentes (courbes rouges). Dans ce pays de 9 millions d'habitants, 62% de la population est complètement vaccinée.
Sep 1, 2021 11 tweets 3 min read
Au sein de l'Europe, certaines inégalités entre pays perdurent tout au long de cette pandémie. Pour illustrer cela, on peut comparer deux pays: la Belgique et la Bulgarie. Le premier niveau de réponse a été de pouvoir rapidement développer une capacité de tester. Car une capacité de testing importante est la clé de voûte de toute stratégie de contrôle (on doit savoir ce qu'il se passe pour proposer des interventions adaptées et proportionnelles)
Jul 15, 2021 5 tweets 1 min read
Les variants successifs de SARS-CoV-2 auxquels nous sommes confrontés ne sont pas seulement à chaque fois plus contagieux, mais seraient selon cette étude aussi à chaque fois plus virulents.

medrxiv.org/content/10.110… Un virus qui devient plus virulent, cela se traduit en pratique par un pourcentage plus important, dans chaque groupe d'âge, de personnes qui développent des formes sévères de la maladie.
Jul 14, 2021 4 tweets 1 min read
Dans les sociétés occidentales qui déploient une couverture vaccinale importante, le risque est réel de voir la COVID et, secondairement, les formes graves de cette maladie, devenir structurellement plus fréquentes dans les groupes sociaux fragilisés. Pourquoi? D'abord parce que la transmission dépend avant-tout du nombre et de l'intensité des contacts sociaux. Et que dans notre société, le nombre de contacts sociaux est en grande partie déterminé par l'âge jeune, le type de travail et à la précarité. Et que souvent, on cumule. https://science.sciencemag.org/content/sci/373/6551/162.full
Jul 12, 2021 17 tweets 4 min read
Je trouve le débat sur la #neutralité très important. Mais peut-être faut-il d'abord bien s'entendre sur ce que la neutralité permet d'atteindre. Et aussi bien comprendre que dans ce débat, on parle de neutralité des services offerts par l'Etat, et non de neutralité de l'Etat. Le débat sur la neutralité touche aussi les fondements de la pratique de la médecine et des soins aux personnes en général. Mais je n'aborde pas cela ici, même si certains points communs alimentent la réflexion ci-dessous.