Julien Denormandie Profile picture
Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation
4 Sep
(1/6) Ce qu’a dit le Président de la République hier à l’#IUCNcongress (qui ne doit pas se résumer en un tweet) ⤵️
(2/6)
1. La question des pesticides doit désormais être portée au niveau européen.

Nous sommes dans un marché commun, donc cette question doit être européenne ! Sinon, nous créons juste de la compétition déloyale, sur le dos de notre agriculture et de notre environnement !
(3/6)
2. Notre position est toujours la même : « pas d’interdiction sans alternative ».

Restons pragmatiques et souverains.

Cela nécessite que notre recherche puisse avoir les moyens de travailler, ce que nous renforçons sans relâche.
Read 6 tweets
9 Feb
Arrêtons de faire croire que la transition n’est pas en cours ou que l’agriculture s’y opposerait ! C’est dégradant et c’est faux.

Explications ⤵️
Les données de vente des produits phytosanitaires sont disponibles en #OpenData 👉 agriculture.gouv.fr/ventes-de-prod…

Résultat :
✅-36% de vente de produits phytosanitaires
✅Bioocontrôle x2
✅Substances prioritaires en très forte baisse (-77% entre 2018 & 2019)
Si on veut aller encore + vite dans la transition, il faut créer de la valeur et avoir le courage de dire qu’un produit doit être payé à son juste prix.

Sinon la conséquence, à terme, c’est + d’importations avec des normes inférieures aux nôtres.

Ayons cette approche globale !
Read 4 tweets
1 Dec 20
J’ai présenté ce matin la stratégie nationale à 10 ans pour les protéines végétales, et dotée de 100m€ pour son amorçage.
Voici pourquoi elle est si importante ⤵️
1️⃣ D’abord parce que c’est une question de souveraineté.
Alors même que la France est la 1ère puissance agricole 🇪🇺, notre dépendance aux importations reste trop importante.
Regagner en souveraineté ne va pas sans le développement d’une production 🇫🇷 de protéines végétales.
2️⃣ Relocaliser la production présente un double bénéfice environnemental, car importer du soja sud-américain revient à importer de la déforestation. Dans le même temps, la culture de légumineuses participe à la durabilité en fixant l’azote de l’air.
Read 5 tweets